Francaisdefrance's Blog

23/06/2011

Je n’avais qu’une journée d’avance… Geert Wilders relaxé !!!

Je devras faire médium; moi… Suite à l’info que l’on a taxé de fausse que j’avais publiée hier, je l’avais donc retirée du blog. Mais excellente nouvelle ce matin! Geert Wilders a bien été relaxé à son procès! N’en déplaise à mes détracteurs… Il n’y a jamais de fumée sans feu…

Une grande victoire contre l’islamisme et une grande baffe dans la tronche aux muzz intégristes (au fait, il y en a d’autres?). Désormais, grâce à Geert Wilders, il est légal de critiquer l’islam ! Du moins aux Pays-Bas…

A retenir tout de même que la critique des croyances n’est pas de l’incitation à la haine ! Allons y gaiement…

Bravo, Geeert !

FDF

.

 

 

Le Coran comparé à « Mein Kampf » : Wilders relaxé !!!

Le patron de la droite populiste néerlandaise, poursuivi pour incitation à la haine raciale et religieuse, a été relaxé ce jeudi par le tribunal d’Amsterdam.

 

Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal d’Amsterdam a relaxé ce jeudi Geert Wilders, le chef du Parti pour la Liberté (PVV), de tous les chefs d’accusation pour lesquels il était poursuivi. Le patron de la droite populiste, qui soutient au Parlement sans y participer le gouvernement du Premier ministre libéral Mark Rutte, était accusé d’incitation à la haine et à la discrimination raciale et religieuse.
 
Geert Wilders, 47 ans, avait notamment comparé le Coran à Mein Kampf d’Adolf Hitler. La justice lui reprochait également d’avoir appelé les musulmans à se conformer à la « culture dominante » ou à s’en aller. Ses différents propos avaient été tenus entre octobre 2006 et mars 2008 dans des journaux néerlandais, sur des forums internet et dans son film Fitna (« Discorde » en arabe), diffusé sur internet. Il encourait jusqu’a un an de prison ou 7.600 euros d’amende.

« Légal de critiquer l’islam »
 

« Les déclarations de M. Wilders ne constituaient pas une critique des individus eux-mêmes mais une critique de leurs croyances« , explique le juge, selon lequel « le tribunal juge ces déclarations acceptables en raison du contexte et du débat de société« .  « Le tribunal estime que ces déclarations sont grossières et dénigrantes. Mais elles ne constituent pas une incitation à la haine« , ajoute-t-il. Selon le droit néerlandais, cette décision ne peut faire l’objet d’un appel.
 
Geert Wilders se félicite évidemment de sa relaxe. « Ce n’est pas seulement une grande victoire pour moi-même, c’est une victoire pour la liberté d’expression. Aussi longtemps que je vivrai, je continuerai de m’exprimer« , assure-t-il. « Cela signifie que c’est légal de critiquer l’islam« , conclut-il.

 

Source: http://lci.tf1.fr/monde