Francaisdefrance's Blog

03/03/2012

Le président de la Banque Centrale européenne annonce la fin du modèle social européen!

Ce ne sont pas de très bonnes nouvelles… Mais les faits sont là…

FDF

.

En clair : on va en chier! » (voir article joint – Source « sortirdeleuro2012 ».
 
Au moins celui là il est franc!…
 
C’est curieux, mais je crois me souvenir que les clowns qui nous ont vendu l’euro en 1992 (alors l’ecu), nous rebattaient les oreilles en nous disant que cette monnaie unique allait nous apporter le plein emploi, un fort développement industriel, la stabilité économique, une Europe forte face à ces grands rivaux internationaux (souvenez vous des affiches!).
 
C’est bizarre! Aurais-je rèvé? N’aurais-je pas tout compris? Nous aurait-on baratiné?
 
Merci de me donner votre avis et de me rassurer  car les hommes politiques ne mentent jamais! Mais non! Mais non! C’est d’ailleurs pour ça que nous leur donnons nos suffrages…
 
B C.
Le patron de la Banque centrale européenne annonce la mort du modèle social européen

07/02/2011

France: la grande braderie.

On n’est pas les meilleurs, mais on est bien placés…

C’est tellement vrai… Et que l’on n’aille pas nous faire croire que c’est pour sortir notre pays du gouffre financier dans lequel certains l’on plongé…
FDF

.

Lire: http://www.minefi.gouv.fr/cessions/previsions_mode0410.htm

 

Et puis, pour en rajouter: http://tinyurl.com/4rqk2ur

 

 

Merci à DG…

27/10/2010

On vient de nous annoncer une (nouvelle) hausse des tarifs EDF… Ca s’explique.

Et pour comprendre, lisez ce qui suit… Et je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises… Et pourtant, on prête encore des millions d’euros (à fonds perdus, en général) à des pays en voie d’industrialisation. Des pays pauvres, en fait. Ce sera bientôt la France qui y sera classée. Mais, il y aura un jour qui ne ressemblera pas aux autres… Les poches du peuple sont vides; on essaye encore de puiser dedans…

FDF

.

 

La dette publique de la France en hausse à 1.591,5 milliards, soit 82,9% du PIB

La dette publique de la France (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales) a augmenté de 56 milliards d’euros au deuxième trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent pour atteindre 1.591,5 milliards, soit « approximativement » 82,9% du PIB, a annoncé jeudi l’Insee.

La dette publique de la France (Etat, Sécurité sociale et collectivités locales) a augmenté de 56 milliards d’euros au deuxième trimestre 2010 par rapport au trimestre précédent pour atteindre 1.591,5 milliards, soit « approximativement » 82,9% du PIB, a annoncé jeudi l’Insee.

A la fin du premier trimestre, la dette publique atteignait 80,4% du PIB, rappelle l’Insee.

Dans son projet de budget présenté mercredi, le gouvernement a tablé sur un niveau de dette record de 82,9% du PIB cette année, qui est donc déjà atteint à la fin du deuxième trimestre.

Selon les prévisions de l’exécutif, la dette devrait continuer de grimper à 86,2% en 2011 et 87,4% en 2012, avant de refluer à 86,8% en 2013 et 85,3% en 2014. Ces niveaux sont toujours largement supérieurs au plafond de 60% du PIB fixé par les traités européens.

La hausse de la dette au deuxième trimestre s’explique selon l’Insee par la hausse de l’endettement de l’Etat et de la dette sociale.

A l’inverse, les administrations publiques locales se sont désendettées (-2,6 milliards d’euros), « à un rythme comparable à celui observé lors des deuxièmes trimestres des années précédentes », indique l’Institut national de la statistique.

 

source : lepoint.fr