Francaisdefrance's Blog

13/02/2011

Italie: afflux massif d’immigrés tunisiens !

Je l’avais dit, je l’avais dit! C’est d’une logique implacable. L’invasion change de stratégie… J’ai bien peur que nous y passions aussi. Il faut construire une ligne Maginot sur tout le pourtour méditerranéen…

Préparons nous à nous défendre.

FDF

.

Immigration clandestine : l’Italie va proclamer l’état d’urgence humanitaire !

Le gouvernement italien va proclamer ce samedi l’état d’urgence humanitaire face aux milliers d’immigrants clandestins tunisiens qui arrivent sur les côtes du pays, une procédure permettant d’accélérer l’adoption des mesures pour lutter contre ce phénomène.
«Un Conseil des ministres a été convoqué ce samedi pour adopter la déclaration d’état d’urgence humanitaire face à l’afflux exceptionnel de citoyens de pays de l’Afrique du nord», indique un communiqué, précisant que la réunion extraordinaire du gouvernement aura lieu à 11H30 GMT.
Près de 3.000 immigrants clandestins, essentiellement des Tunisiens, sont arrivés depuis mercredi sur les côtes italiennes, selon des sources concordantes, dont plus de 250 dans la seule nuit entre vendredi et samedi.
L’Italie a demandé vendredi l’aide de l’Union européenne pour affronter cette vague d’immigrants clandestins, mettant déjà en garde contre le risque d’une «crise humanitaire».
Les ministres de l’Intérieur Roberto Maroni et des Affaires étrangères Franco Frattini ont réclamé dans un communiqué commun «la convocation urgente d’une réunion au niveau politique du Conseil justice et affaires intérieures de l’UE».
L’Italie «demande le déploiement immédiat d’une mission Frontex d’interceptation et de patrouille au large des côtes de Tunisie pour le contrôle des flux», ont-ils également poursuivi.
La proclamation de l’état d’urgence permet d’éviter certaines formalités légales et autorise des responsables locaux, comme les préfets par exemple, à prendre des mesures opérationnelles immédiates. Elle permet également l’utilisation rapides de ressources financières spéciales.

Source: http://www.lalsace.fr/