Francaisdefrance's Blog

23/02/2012

Triste réalité…

 Je n’ai pas pu m’empêcher de publier ce qui suit, ayant moi-même fait l’objet d’une infraction pour un léger excès de vitesse (59 pour 50) en agglomération: 90 euros rackettés sur place… Bon mais moi, j’étais solvable et j’ai reconnu les faits (valait mieux)… J’ai honte d’être un criminel.

C’est cette répression à deux niveaux qui me fait bondir. Pas vous? En fait, ce n’est pas la répression, qui est à deux niveaux: c’est notre justice.

FDF

.

Bonjour à tous.

 Ça y ‘est j’ai reçu mon excès de vitesse, 92 km/h au lieu de 90 sur une double voie à 23h28.
Je suis un délinquant, et parce que je suis un délinquant j’ai dû m’acquitter de 45 euros et 1 point de mon permis m’a été retiré.
Ce permis m’avait été attribué en son temps à titre permanent ce qui n’est plus le cas avec la législation sur le permis à point qui est intervenue bien après l’obtention de mon permis.
Ce qui tend à prouver que demain une législation nouvelle peut me supprimer partiellement ou totalement ma retraite, comme cela vient d’être fait en Grèce.

 Dans le même temps où je me faisais flasher, une équipe de gendarmerie (que je paie) qui avait mis en place un radar mobile arrêtait Momo qui s’est fait radariser à 142 km/h au lieu de 90dans une voiture volée et n’ayant jamais passé son permis. Le lendemain, Momo en comparution immédiate assisté d’ un avocat désigné d’office (que je paie) a été condamné par le juge (que je paie) à 2 mois de prison avec sursis et à 0 euro d’ amende car non solvable. Cela fait des économies à la CAF (que je paie).
Bien entendu il n’a pas eu de retrait de point sur le permis qu’il n’a pas encore passé. Et Momo est rentré tranquillement à la maison, il n’a pas dépensé un centime et pourra recommencer jusqu’à ce que sa peine ait atteint au moins 2 ans de prison ferme (peine qui, en France, commence à être exécutoire). Ouf ! J’ai économisé les frais de prison (que je paie) Ayons une pensée émue pour le propriétaire de la voiture volée qui se bat avec la justice pour ne pas payer les nombreuses contraventions de radar fixe qu’il a reçues.

 Vive la République, vive la France  

Reçu par mail…

16/12/2011

Tueur de Lièges: c’en était « une »…

Une quoi? Voyez sa photo et son nom… Une « chance pour la Belgique »…

FDF

.

Le tireur de Liège était un spécialiste des armes, en plus…

Nordine Amrani.
Nordine Amrani.

  Nordine Amrani s’était vu retirer 9500 pièces d’armes qu’il détenait à son domicile. Connu des services de police, l’homme avait fait plusieurs séjours en prison et était en liberté conditionnelle.

Nordine Amrani, soudeur d’origine marocaine, est né le 15 novembre 1978. L’auteur de la tuerie de Liège avait été condamné en 2008 à 4 ans et 10 mois de prison pour détention d’un arsenal et culture de plus de 2000 plants de cannabis puis remis en liberté le 8 octobre 2010. Face aux interrogations du public, la justice a assuré mercredi que la loi, qui prévoit que la liberté conditionnelle peut être accordée lorsque les 2/3 de la peine ont été purgés, avait été appliquée.

L’homme avait en effet été acquitté en 2010 de sa condamnation pour détention d’armes, car il possédait les permis nécessaires. Selon son avocat, joint par la Dernière heure, «il était convenu que les armes soient transférées chez un armurier». Amrani, qui restait condamné pour la culture de cannabis, n’avait pas le droit de récupérer ses 9500 pièces d’armes. La justice devrait néanmoins lui verser la contre-valeur. D’après les médias belges, Amrani était un spécialiste des armes, qu’il savait réparer, et pour lesquelles il avait même fabriqué des silencieux.

Malgré son passé, rien ne laissait présager d’un tempérament violent, explique le procureur de Liège : «À aucun moment, dans les procédures judiciaires à son encontre, on n’a relevé un quelconque déséquilibre le concernant». Selon son avocat, Jean-François Dister, qui lui a parlé au téléphone peu avant la tuerie, son client était «nerveux» et «assez inquiet par la possibilité de retourner en prison».

«Une dent contre la justice»

Le matin de la tuerie, Nordine Amrani était en effet convoqué au palais de justice pour «une histoire de mœurs». Selon son avocat Jean-François Diester, «il semblait que ce nouveau dossier n’était pas d’une gravité extrême mais M. Amrani pensait qu’on lui en voulait. Il m’a expliqué qu’il avait été entendu dans une enquête d’enlèvement. D’après mon client, c’était un coup monté et on voulait lui nuire. M. Amrani avait une dent contre la justice. Il pensait avoir été condamné à tort pour certains faits.»

Né à Bruxelles et orphelin très jeune, le tueur était «un délinquant qui a, toute sa vie, connu des difficultés: le tribunal pour la jeunesse, le tribunal correctionnel, les cours d’appel, etc.», a résumé le procureur général. Selon son ancien avocat, le jeune homme a été «usé» par les différentes affaires judiciaires dans lesquelles il était impliqué et se sentait «harcelé» par les policiers.

Les policiers ont découvert mercredi que Nordine avait tué la femme de ménage de sa voisine, âgée de 45 ans, dans son immeuble de la rue Campine, avant de se rendre sur la place Saint-Lambert. Le corps a été découvert dans un hangar, attenant à son domicile, qu’il utilisait notamment pour la culture de cannabis. Les enquêteurs s’interrogent sur les raisons pour lesquelles le forcené a tué cette femme. Avait-elle découvert quelque chose de compromettant ou l’a-t-elle croisé au mauvais moment?

Après la tuerie, Nordine Amrani s’est suicidé d’une balle en plein front. Selon le procureur du roi, il n’aurait laissé aucun message. La radio RTL avait dans un premier temps parlé d’un mot laissé à sa compagne, accompagnée d’une importante somme d’argent. En l’absence de témoignage écrit, le mobile précis de la tuerie pourrait bien rester à jamais mystérieux.

Source: http://www.lefigaro.fr/

28/09/2010

Jugé pour provocation à la haine à Toulouse… Deux poids, deux mesures.

Trop facile. Beaucoup trop facile, la liberté d’expression à deux vitesses. Ce type est jugé comme un criminel, voire un terroriste. Je n’approuve pas son attitude, loin de là. Mais force est de constater l’acharnement de la Justice envers ce journaliste qui n’a, en fait, que « prononcé » tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Et c’est lui qui trinque… Les associations bobos citées plus bas ont fait leur travail « gestapiste » et doivent en jouir. Lisez en outre la prose du journaliste qui relate cette affaire: honteux…

Ce qui me fout en rogne, c’est la sur-médiatisation de cette affaire alors que l’ on n’entend plus parler de cet énergumène musulman qui a vomi sa haine en place publique à Limoges dernièrement. La vidéo, témoin de cette VRAIE incitation à la haine a, dans un premier temps bizarrement disparu. Il semblerait qu’en France, « ON » préfère l’intégrisme au patriotisme. Cette préférence non-nationale m’écoeure… Mais on trouve tout, sur le net et je vous la présente à nouveau, cette vidéo témoin de la haine, de la vraie haine.

FDF

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=OJviivbNJTw

.

28.09.10

Il s’était attaqué aux musulmans de Muret dans un article.

Il comparaît à 14 h devant la cour d’appel de Toulouse. Rodolphe Crevelle, 55 ans, journaliste et directeur de la publication de Sud Journal, va devoir répondre de « provocation à la discrimination, à la haine et à la violence ». En première instance, il avait écopé de trois mois de prison ferme.
Ce « militant nationaliste révolutionnaire et délinquant de droit commun » comme l’indique sa fiche de recherche des renseignements généraux, a rédigé, sous un pseudonyme, un article sur les musulmans de Muret intitulé « Mon voisin est une mosquée ». Haineux, cet écrit publié en octobre 2006 dans Sud Journal a immédiatement fait bondir les associations Stop Racisme, la Ligue des droits de l’Homme, la Licra et le MRAP, qui ont porté plainte en janvier 2007.

Un habitué de la diffamation
Établi dans l’Aude, Rodolphe Crevelle va successivement être interrogé par la police et par le juge d’instruction. Insultant, menaçant, ou se drapant dans la liberté d’expression, notre homme est finalement jugé par défaut le 3 novembre 2008. Il s’oppose au jugement. Il est donc reconvoqué en mars 2009. Une fois de plus invisible à la barre, il laisse néanmoins une lettre à l’attention du président du tribunal qu’il compare à « un tribunal islamique ». Condamné à trois mois de prison ferme, il a fait aussitôt appel. Tout comme le parquet de Toulouse qui réclamait une peine plus lourde.
Depuis janvier 2009, Rodolphe Crevelle a été jugé deux fois pour diffamations, portant à onze le nombre de ses condamnations pour ce même motif.

Source: http://tinyurl.com/26lbsch

31/08/2010

Comparution immédiate pour avoir ébloui des pilotes d’avion…

La racaille ne sait plus quoi inventer pour semer la terreur. Dans le cas ci-dessous, on peut parler de terrorisme. Ce con, il pouvait tuer un tas de gens innocents et le savait sciemment… C’est grave, très grave, même… Il va argumenter devant les juges avec ce que plaident les autres racailles: il ne savait pas ce qu’il faisait, il ne se souvient plus (non, il n’était pas sous l’emprise de la drogue, c’est punissable…); en fait, dans trois mois maxi, il est dehors.

Et c’est encore un « jeune », comme ils disent. Pas moyen d’avoir son nom, histoire de… ?

FDF

.

Un homme éblouissait les pilotes d’avions !

31/08/2010

Selon le Parisien.fr, un habitant de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) est jugé en comparution immédiate ce mardi après-midi au tribunal correctionnel de Créteil pour avoir ébloui des pilotes d’avions.

Ce « jeune » déjà connu des services de police pour des délits mineurs a été interpellé dimanche soir à Villeneuve-le-Roi près des pistes de l’aéroport d’Orly, alors qu’il se servait d’un laser pour aveugler les pilotes au moment de l’atterrissage.

Ce soir-là, trois avions des compagnies Easyjet, Air France et Aigle Azur avaient porté plainte pour ces aveuglements. Placé en garde à vue, l’homme a reconnu les faits, expliquant qu’il avait acheté ce laser en Thaïlande en décembre dernier. Selon l’avocat d’Air France, l’utilisation de ces appareils pour perturber les pilotes d’avion se serait accélérée ces derniers mois.

Source: http://tinyurl.com/27nk8wq