Francaisdefrance's Blog

27/06/2011

Le coût élevé de la santé « gratuite…

Oh que non, que le système de santé de la France est le meilleur du monde…

FDF

.

Le journal de la dépense publique


Vous pouvez découvrir aujourd’hui sur notre site l’article « Le coût élevé de la santé « gratuite » », traduction et adaptation depuis l’anglais d’un article du site américain Taki’s Magazine. Son auteur, Alexander Boot, rappelle à la lumière du cas du National Health Service (NHS) britannique que la santé publique n’est pas « gratuite ». Extrait :

« Beaucoup de Britanniques endoctrinés semblent croire avec beaucoup de bonne foi que le recours à la médecine privée, même s’il permet d’éviter la souffrance ou la mort, est un acte de turpitude morale et de trahison. Si les soins médicaux ne sont pas « gratuits », clament ces individus désinformés et manipulés, les pauvres mourront dans la rue comme des chiens errants.

Seulement, le terme « soins médicaux gratuits » est tout simplement mensonger. Si l’on ne détourne pas le sens des mots à des fins idéologiques, « gratuit » signifie une chose pour laquelle on ne paie pas. Or, pour les partisans du NHS, « gratuit » désigne quelque chose de bien différent puisqu’ils admettent à contrecœur que quelqu’un doit bien payer pour tous ceux qui ont recours aux imageries à résonance magnétique (IRM) ou aux tomographies par émission de positons (TEP) « gratuitement ». De tels actes sont onéreux, et plus ils sont gérés inefficacement, plus ils reviennent cher. Si les patients ne paient pas directement leurs soins, ils les paient de façon détournée car l’État ne peut trouver l’argent que par l’impôt, l’emprunt et/ou la création monétaire, donc l’inflation. »

C’est donc à lire en cliquant ici. Toute comparaison avec la France et son « meilleur système de santé du monde », serait, bien sûr, purement fortuite… 

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable

Source: www.lecri.fr

27/04/2011

Lionnel Lucas et 47 autres députés ont déposé leur proposition de loi !

Communiqué du Cri du Contribuable… Signez. Moi, c’est déjà fait.
FDF

.

*********************************************************************************************************************************************************************************************************

L’actualité de la dépense publique

Madame, Monsieur,

Comme je vous l’annonçais samedi 16 avril dernier, le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, sollicité par des signataires de notre pétition « Pas de retraite en France sans y avoir travaillé ! », a déposé une proposition de loi tendant à réserver le versement de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) de nationalité française ou ayant travaillé en France.

47 députés l’ont rejoint et ont co-signé sa proposition de loi (la liste de leurs noms est à consulter sur le site web de l’Assemblée nationale). Un succès qui doit beaucoup, bien sûr, à vos courriers auprès de vos députés respectifs.

Je tiens donc à vous remercier pour votre soutien. Pour l’instant, la proposition de loi n’est pas encore à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, et c’est pourquoi nous devons continuer à agir pour forcer nos députés à la voter !

La pétition vient de passer les 90 000 signataires, ce qui nous rapproche chaque jour un peu plus du cap symbolique de 100 000 signatures. Pour l’atteindre, et être encore plus crédibles auprès des hommes politiques et des journalistes, je vous demande donc de transférer le présent courriel à tout votre carnet d’adresses, si vous ne l’avez pas déjà fait. Il suffit qu’un seul des contacts de chaque signataire signe la pétition pour que nous dépassions largement les 100 000 !

Je vous invite par ailleurs à regarder l’interview vidéo de l’économiste Pascal Salin que j’ai réalisée pour LeCri.fr (vidéo accessible en cliquant ici), en marge du séminaire du professeur Philippe Nemo sur la philosophie de l’impôt.

Bon visionnage et merci pour votre soutien.

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable


16/04/2011

L’actualité de la dépense publique…

Je relaie…
FDF

.


Madame, Monsieur,

Tout d’abord, je vous invite à écouter la seconde partie du Libre journal des contribuables du mardi 12 avril dernier, animé par Alain Dumait et moi-même. Nous y avons reçu l’écrivain Renaud Camus, président du Parti de l’In-nocence et candidat à l’élection présidentielle de 2012, pour discuter avec lui de son programme en matière de fiscalité, résumé dans son récent Abécédaire de l’In-nocence. L’émission est à écouter en entier sur LeCri.fr, en cliquant ici.

*

* *

Par ailleurs, j’ai le grand plaisir de vous annoncer que le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, sollicité par des signataires de notre pétition « Pas de retraite en France sans y avoir travaillé ! », a déposé une proposition de loi tendant à réserver le versement de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) de nationalité française ou ayant travaillé en France (pour lire l’exposé des motifs et la proposition de loi de M. Luca en elle-même, cliquer ici).

Pour que cette proposition de loi soit adoptée, il faut qu’elle obtienne la co-signature des collègues députés de M. Luca. C’est pourquoi je vous invite à nouveau à imprimer (document téléchargeable en cliquant ici), signer puis envoyer la pétition au député de votre circonscription. N’hésitez pas à demander à vos proches de faire de même !

Autre bonne nouvelle, pour finir, l’hebdomadaire Valeurs Actuelles a mentionné cette pétition dans son édition du 14 avril, page 14 (version papier à lire en ligne en cliquant ici), insistant notamment sur ses plus de 87 000 signataires.

Merci pour votre soutien et excellent week-end,

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable

05/03/2011

Déjà 60 000 signatures à la pétition de la fin des retraites aux personnes n’ayant jamais travaillé en France!

Il est bien évident que pour mettre fin à cette infamie et cette insulte aux retraités français, il fallait au moins une pétition. Le Cri du Contribuable l’a fait. Et en voici des nouvelles. Continuez à signer.

FDF

.

Le journal de la dépense publique

www.lecri.fr

L’actualité de la dépense publique

Madame, Monsieur,

Comme me l’ont demandé de nombreux lecteurs par courriel, voici les dernières nouvelles de la pétition demandant à Nicolas Sarkozy de mettre fin aux retraites accordées à des étrangers n’ayant jamais travaillé en France.

À ce jour, plus de 60 000 personnes ont signé ! Le succès de cette pétition a déjà attiré l’attention des médias, puisque, comme vous avez pu le lire sur notre site, Jean-Yves Sabatier, président de Liberté Chérie Nice-Côte d’Azur, a été interviewé cette semaine par l’édition azuréenne de Direct Matin (article accessible en cliquant ici).

Pour que la pétition continue à prendre de l’ampleur, je vous invite, comme ce militant associatif, à saisir les médias (par exemple en envoyant la pétition à la rédaction du journal quotidien de votre région), ainsi que votre député. Et, bien sûr, à signer la pétition si vous ne l’avez pas encore fait, puis à la transmettre à tous vos contacts !

*

* *

Par ailleurs, je vous propose d’écouter, en podcast sur LeCri.fr, le Libre journal d’Yves-Marie Laulan du mercredi 16 février dernier. Étaient invités Philippe Nemo, philosophe, et votre serviteur, sur le thème : « Le libéralisme a-t-il encore un sens aujourd’hui ? ». C’est bien sûr Yves-Marie Laulan qui avait choisi l’intitulé de cette émission. Nous aurions plutôt dit : « Le libéralisme à l’épreuve du XXIe siècle ». Émission accessible en cliquant l’image ci-dessous :

« Le libéralisme a-t-il encore un sens aujourd’hui ? »

Bonne écoute et merci pour votre soutien,

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable

13/02/2011

« Vieillir ensemble »: la grosse arnaque. Ca mérite une pétition…

Je relaie, j’ai signé…

FDF

Le journal de la dépense publique


Madame, Monsieur,

La pétition suivante, accessible en cliquant ici, sera adressée à M. Nicolas Sarkozy, président de la République.

Monsieur le Président de la République,

J’ai appris récemment que des retraites sont accordées à des étrangers n’ayant jamais travaillé en France. A partir de 60 ans, s’ils ne peuvent plus travailler et dans tous les cas à 65 ans, ils peuvent toucher l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), avec un simple permis de séjour. Ainsi, des personnes n’ayant jamais cotisé le moindre centime dans notre pays peuvent toucher 8507,49 euros par an de retraite (soit un peu plus de 700 euros par mois).

Ces informations peuvent être consultées dans le livret d’accueil « Vivre en France » délivré par le ministère de l’Immigration, en page 54, sous le titre « Vieillir en France ».

Votre réforme des retraites obligeant les Français et les étrangers travaillant en France à cotiser deux ans de plus pour pouvoir toucher leur pension, je vous demande, par souci de justice, de mettre fin à cette dérive !

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma plus haute considération.

Soyez nombreux à signer cette pétition, accessible en cliquant ici, et à transférer le présent courriel à tout votre carnet d’adresses !

Merci,

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable

Source: www.lecri.fr

12/12/2010

Comment on détourne sans vergogne la loi de 1905…

Où l’on en apprend de belles… J’ai fini de le lire…

FDF

.

Le financement public des mosquées en France…

Dans son édition de décembre 2010, le magazine français Le cri du contribuable aborde la question du financement par des fonds publics de plusieurs mosquées sur le territoire français. L’article est basé sur les résultats d’une recherche exhaustive menée par Joachim Véliocas au sujet du support qu’ont accordé et que continuent d’accorder plusieurs maires français à différentes organisations islamistes. Véliocas a livré les résultats de sa recherche il y a quelques semaines dans un livre qu’il intitula Ces maires qui courtisent l’islamisme.

Voici deux des cas mentionnés dans l’article du Cri du contribuable:

« Alain Juppé, maire de Bordeaux, a (…) accordé à l’association des musulmans de Gironde un terrain de 8 500 m2 pour y construire une mosquée. Prix: un euro symbolique. Le prix du marché aurait été de 677 000 euros. Le projet ? Ce sera un complexe cultuel (sic) et culturel, avec salle de prière, cafétéria, centre culturel, amphithéâtre, bibliothèque, salles de classe… »

« Le conseil général des Bouches-du-Rhône (PS) quant à lui, n’a pas donné une « subvention déguisée » à l’Institut méditerranéen d’études musulmanes, mais une vraie, de 7 500 euros. Pour couronner le tout, la mairie de Marseille finance chaque année la fête de l’Aïd-el-kébir, en union de prières avec le conseil général des Bouches-du-Rhône et la région Provence Alpes Côte d’Azur. »

L’article intégral est disponible en version PDF en cliquant ICI.

Joachim Véliocas est également directeur de l’Observatoire de l’islamisation.

Source: http://www.pointdebasculecanada.ca

06/12/2010

L’Aide Médicale d’Etat: la carotte sans le bâton… Pétition.

Supprimons la carotte offerte à l’immigration clandestine. Nos finances ne s’en porteront que mieux…

FDF

Le journal de la dépense publique

www.lecri.fr

L’actualité de la dépense publique

Madame, Monsieur,

Fin octobre, Le Cri du Contribuable avait lancé une pétition pour exiger la fin de la gratuité totale des soins pour les immigrés clandestins. Cette pétition, adressée à Mme Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, demandait à cette dernière de peser de tout son poids dans les débats autour de la loi de finances au Parlement pour que soit voté un amendement imposant à chaque bénéficiaire de l’Aide médicale d’État (AME) une contribution individuelle de 15 euros par an.

Les députés étaient allés plus loin que Le Cri du Contribuable en votant quelque temps après une contribution de 30 euros par personne.

Mais les sénateurs, qui débattaient ce dimanche l’amendement des députés, ont décidé d’annuler cette contribution de 30 euros par personne.

Rappelons que l’AME bénéficie à quelque 215 000 immigrés clandestins. Rappelons également que son coût, financé jusqu’à présent en totalité par le contribuable français, s’élevait à 546 millions d’euros en 2009. Son budget a d’ailleurs été augmenté de 10 % pour 2011, dans un contexte de crise économique et financière où le maître-mot de la majorité est pourtant « rigueur ». Rappelons enfin que le panier annuel moyen de soins d’un bénéficiaire de l’AME s’élève à 2500 euros, contre 1500 euros pour les autres assurés qui, eux, cotisent.

Ce revirement des sénateurs de la majorité montre que notre pétition est toujours d’actualité ! Aussi me permets-je de vous demander de la signer si vous ne l’avez pas déjà fait, puis de la faire circuler largement autour de vous en transférant le présent courriel à tout votre carnet d’adresses.

Merci pour votre soutien. Plus nous serons nombreux à signer, plus notre voix sera écoutée par les pouvoirs publics !

Roman Bernard, rédacteur en chef du Cri du Contribuable

Lien vers la pétition : http://le-cri-du-contribuable.pro-petition.fr/non-a-la-gratuite-des-soins-pour-les-immigres-clandestins