Francaisdefrance's Blog

07/01/2012

Islamisme et socialisme, les liaisons dangereuses…

Et s’il est besoin de le rappeler, ci après la liste des villes de France gérées par des maires socialo-pro-islamistes qui ont signé un appel POUR le vote des immigrés:

L’appel est signé par les maires d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse.

FDF

.

Socialisme et Islamisme : toutes les subventions, toutes les relations.


La ville du président du groupe PS à l’assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, a voté une subvention de 200 000 euros pour « le centre culturel » de la mosquée.)

 Pour ceux qui lisent l’Observatoire de l’islamisation depuis 2007, ce n’est pas une découverte. L’ouvrage Ces maires qui courtisent l’islamisme paru en octobre 2010 (éditions Tatamis) a déjà étudié les cas les plus sévères de collusion entre les mairies de grandes villes, indistinctement de gauche ou de l’UMP, et des associations islamistes (je dit bien islamistes) bénéficiant de leurs largesses se concrétisant en subventions publiques ou en mise à disposition de terrains pour des sommes symboliques.

Ce mois-ci nous nous concentrons sur les  élus du Parti socialiste, les prochains mois nous traiterons des autres partis recourant aux mêmes méthodes. 

 Car lister toutes les mairies concernées par  une collaboration active avec des associations liées souvent à l’UOIF, première fédération d’associations musulmanes en France dont les dirigeants se disent ouvertement proche des Frères Musulmans,  aboutit à un catalogue à la Prévert:

 Clichy, Créteil, Poitiers, Nantes, Lille,  Les Ulis, Roissy-en-Brie, Saint-Etienne, Metz, Rochefort, Angoulême, La Rochelle. Nous révélons tous les montants des subventions (et/ou dons de terrains) aux « centres socio-culturels » des mosquées pour reprendre l’expression d’un conseiller général socialiste de Seine-et-Marne lorsqu’il a qualifié ainsi  l’espace d’enseignement de la mosquée  radicale de Roissy-en-Brie.

 Nous n’abordons pas l’Institut des cultures d’Islam  de Bertrand Delanoë,  coûtant 22 millions d’euros au contribuable parisien, tant cette affaire méritera un traitement tout particulier les prochain mois.

 Cette stratégie de séduction de l’électorat issu de l’immigration, fusse-t-il islamiste en l’espèce, est ouvertement exposée par le « think tank » (réservoir d’idée) socialiste Terra Nova.

 Ayant  pris acte de la fuite de l’électorat populaire français vers un Front National au programme de plus en plus socialisant et protecteur, Terra Nova considère dans une note les  « minorités » comme un relai de croissance, un réservoir de voix indispensable au Parti socialiste.  Le mérite de cette note  est d’avoir avoué  pour la première fois ce que tous les observateurs politiques avaient compris depuis des années. Et ce n’est pas le journaliste du très socialiste Nouvel Observateur, Hervé Algalarrondo , avec son ouvrage La gauche et la préférence immigrée (Plon, 2011), qui nous contredira. 

Retrouvez le dossier dans le mensuel PDF, (35 pages, 7e, – sommaire ici)

Source: http://www.islamisation.fr/

09/09/2011

Une école coranique à Creil !

Méthodologie d’invasion islamiste: ça ne marche pas très fort pour les mosquées en ce moment. Fabriquons donc de futurs guerriers d’Allah. Bien endoctrinés, fanatisés et tout.  Et avec la bénédiction de l’inspection académique française et de la municipalité. Grave…
FDF

.

Avant toute chose: http://coranix.org/106bis/ecoles_coraniques.htm

Officiellement, le dossier est « en cours de constitution et d’instruction », dixit la préfecture.

La réalité est tout autre. L’école hors contrat est quasiment finie, construite sur le parking de la mosquée. Elle devrait ouvrir lundi. Le Parisien précise :

Mdc

« Les préinscriptions se font en tout cas en ligne depuis la fin mai. L’école compte pour le moment six salles. Dans un premier temps, quatre classes seraient prévues : CP, CE1, CE2 et CM 1, avec un effectif maximal de 21 élèves par classe. Le directeur, issu de la région parisienne, a été recruté, comme les professeurs. Le contenu des cours devrait s’aligner sur le programme officiel, avec une particularité essentielle : l’arabe sera enseigné dès le CP et les jeunes devraient aussi être initiés au Coran. Pour les prières aux heures de cours, les élèves devraient également faire une pause pour la suivre dans leur classe. « Beaucoup de familles souhaitent que leurs enfants maîtrisent l’arabe et apprennent également ce que représente l’islam », explique un membre de la communauté.

Une bibliothèque, une salle de réunion, une autre pour les professeurs et une cuisine compléteront l’aménagement. Le chantier a été mené avec l’aide de fidèles bénévoles. Il est évalué entre 400 000 et 450 000 €. « Cette école suscite de l’intérêt de la part de la population, expliquait hier Hicham Boulhamane, conseiller municipal de Creil délégué à la politique de la ville. Cet établissement est d’autant plus attendu que les écoles publiques du quartier Rouher sont saturées. Il ne faut pas voir dans cette structure une offre concurrentielle, mais complémentaire. »

L’annonce de ce projet éducatif et confessionnel semble avoir retenu l’attention de la communauté musulmane vivant bien au-delà de Creil. L’Accmo assurait dans le courant février avoir reçu 600 demandes d’inscriptions, mais la réalité des chiffres est impossible à vérifier. L’inspection académique a en tout cas reçu un dossier de création d’école en juin et l’a instruit cet été ».

Source: http://lesalonbeige.blogs.com/

07/09/2011

Sus aux collabos: liste des maires qui ont signé un appel pour faire voter TOUS les immigrés…

C’est une piqûre de rappel, mais il y a des gens à qui des rappels de vaccins sont nécessaires (les maires des villes ci-dessous nommées)…

Il faut que le peuple de France sache. Il faut que ceux qui les ont élu sachent. Notre devoir est de les montrer du doigt… Et celles et ceux qui veulent leur écrire afin de les mettre devant ce fait honteux de dhimmitude accomplie, ne vous gênez pas… On ne va pas les laisser brader notre France, non? Cracher sur notre République dont ils sont les représentants?

FDF

.

La France est en vente !

.

Quand ils auront le droit de vote, ils feront des listes pro-charia comme il en existe déjà et ils auront entre les mains l’avenir de VOS enfants Confirmation de cette information (voir les liens ci-dessous) . A noter que toutes ces villes sont dirigées par des Socialistes et pour une d’entre elles par Martine AUBRY , Maire de Lille ,candidate aux Présidentielles .

http://www.lagazettedescommunes.com/56207/26-villes-signent-un-appel-pour-le-droit-de-vote-des-etrangers/ http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110215.AFP2968/26-villes-signent-un-appel-pour-le-droit-de-vote-des-etrangers.html

Compte tenu des 6 millions d’immigrés déjà en France et à raison de 200 000 immigrés entrant légalement chaque année (chiffre du Ministère de l’Intérieur ), de TOUS ceux qui rentrent illégalement et du taux de natalité ( entre 3 et 6 minimum par famille) , il est évident que dans 20 ans , la majorité de nos élus seront d’origine africaine . Alors transmettons ce message pour alerter ceux qui , parmi nos connaissances, pensent voter pour un candidat socialiste . Comme il y a aucune chance pour que cela soit diffusé dans un journal, sur une radio ou à la télévion, je vous fais part de l’information. Ensuite, vous faites comme vous le sentez…

LA LISTE DES MAIRES PS BRADEURS DE LA CITOYENNETE

26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers

Vingt-six villes ont relancé mardi le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l’ opinion sur ce sujet. « Nous lançons un appel solennel et prenons l’ engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu », écrivent ces maires réunis au Sénat à l’initiative du premier magistrat de Strasbourg, Roland Ries (PS). « Aujourd’hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière », ajoutent-ils. L’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité », estiment-ils. Rappelant que « le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent », ils soulignent que « son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes ». « Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents », soulignent-ils.

L’appel est signé par les maires:

d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse.

Plusieurs municipalités s’étaient associées pour initier cet appel à l’occasion du premier Congrès des Conseils de résidents étrangers le 16 octobre dernier à Strasbourg. Et après, à gauche, ça joue les vierges effarouchées devant le score du FN aux dernières élections ! Et ils se demandent pourquoi ?

Faire suivre sans modération…

03/08/2011

Halal: nous allons connaître le double apartheid…

Avec des responsables comme celui de l’EuroPrimeurs à Creil, nous y allons tout droit. Christine Tasin (Résistance Républicaine) nous explique…

FDF

.

Supermarché halal à Creil : ils veulent installer l’apartheid en France !

On se souvient des débats lors de l’affaire des Quick halal et, plus généralement, à propos des tentatives d’halaliser notre nourriture qui n’en demandait pas tant qui se multiplient de façon extrêmement inquiétante… Un pas supplémentaire vient d’être franchi, avec l’ouverture à Creil d’un supermarché halal (il ne faut pas manquer la photo qui illustre l’article du Parisien, et cette épouvantable vision d’une femme enfoulardée, cachée, travestie… qui dit mieux que tout pourquoi le halal et ce à quoi il renvoie, une obligation coranique, sont scandaleux et inacceptables en France).

 Qu’il y ait une demande de la part des musulmans, on peut le comprendre, c’est de bonne guerre. Que les pouvoirs publics et les responsables de magasins acceptent cette demande est invraisemblable. On est en train de construire, dans la France de 2011, un monde qui ressemble de plus en plus à l’Afrique du Sud des années 80, avec l’organisation délibérée de la séparation de deux types de population.

Rappelons-nous que la viande halal et, plus largement, toute la nourriture halal, est réservée aux musulmans et que, contrairement à ce qu’affirment certains comme notre secrétaire d’état au commerce Frédéric Lefebvre, qui a tellement  de « stigmatiser » qu’il refuse de nous informer de ce que nous mangeons, le halal est interdit, de fait, mais sûrement, aux autres pour un certain nombre de raisons que nous rappellerons :

–          Les chrétiens n’ont pas le droit de manger de la viande sacrifiées en direction de la Mecque et consacrée par les tenants d’une autre religion

–          Les athées n’ont pas le droit de manger de la viande tuée au nom d’un Dieu

–          Les laïques n’ont pas le droit de financer un culte, le culte musulman en l’occurrence, en achetant de la viande (ou toute nourriture) halal, puisque ce faisant ils financent les mosquées délivrant, contre monnaie sonnantes et trébuchantes, la certification halal.

–          Les amis des animaux et plus largement les ennemis de la souffrance gratuite ne sauraient manger de la viande venant d’un animal que l’on a égorgé sans l’étourdir, le laissant agoniser dans de terribles souffrances pendant de longues minutes.

Halal

–          Les adeptes de la raison et du progrès ne sauraient communier autour d’un rite barbare inventé au début du Moyen Age, en des temps d’ignorance et de superstition.

–          Les individus soucieux de leur santé ne sauraient consommer de la viande qui risque de leur apporter de graves troubles de santé, comme le répètent un certain nombre de vétérinaires.

Et puis, et puis… qu’est-ce que ces gens qui se mettent à part de tout et de tous à cause  de croyances personnelles et vont jusqu’à prétendre que lorsqu’on boit du vin ou qu’on mange du saucisson on est racistes ?

Rappelons-nous que les Quick halal, par exemple, excluent donc les non-musulmans, les mangeurs de porc ou buveurs de vin  puisque le halal implique que le non-halal ne voisine pas avec du halal, au point que l’on a vu disparaître les sandwichs au jambon de nombre de cafés et distributeurs automatiques et même de quartiers pour ne pas dire de villes entières… La séparation des consommateurs sur une base religieuse est donc et actée et effective et acceptée pour ne pas dire encouragée, bien que notre constitution nous l’interdise !

Rappelons-nous que certaines rues, le vendredi, sont réservées aux prieurs musulmans et interdites  aux autres.

Rappelons-nous que, à ce train-là, arriveront bientôt en France les pancartes que l’on voit fleurir dans certains quartiers anglais, interdisant dans les zones décrétées « sous charia » les femmes non voilées, les homosexuels, les jeux de hasard, la prostitution etc.

Vous avez dit apartheid ?

Non, double apartheid, car l’apartheid qui nous menace ne sépare pas seulement les musulmans des non-musulmans, il sépare aussi les hommes et les femmes, celles-ci étant mises à part, cachées, voilées, avec des horaires réservés dans les piscines, des places loin des hommes pour les spectacles ou autres lieux publics…

Oui, monsieur  le Directeur de l’EuroPrimeurs, c’est cela que vous êtes en train de fabriquer, à Creil et  bientôt partout en Ile de France et en province, comme vous vous en vantez sans vergogne. Et pour le sourire (et l’argent…) de 10% de la population vous excluez et stigmatisez délibérément les 90% restants à qui vous imposez, sans le dire, un monde dont ils ne veulent pas.

La fin ne justifie pas toujours les moyens, Monsieur le Directeur. L’argent ne peut pas tout justifier.

Les prochaines étapes ? Elles sont évidentes : faire disparaître, peu à peu, les commerces non halal des zones islamisées, habituer les Français à manger halal faute d’autre chose dans leur quartier et, peu à peu, généraliser le halal partout… Comme çà si un jour l’étiquetage « bête étourdie sans étourdissement » venait, par miracle, à être obligatoire, ce serait trop tard… il n’y aurait plus que du halal partout et une société islamisée, de gré ou de force.

Christine Tasin

Résistance républicaine

P.S J’invite chacun à manifester sa réprobation aux maires, députés etc et notamment à monsieur le Maire de la mairie de Creil, au Directeur d’Euro-primeurs, dont on ne trouve pas encore les références sur Internet, mais cela ne saurait tarder…

Source: http://medias-france-libre.fr/

L’adresse: boulevard Salvador Allende 60100 Creil

FDF

01/08/2011

Bienvenue à Euros-Primeurs chez les collabos!

A boycotter, vite !!! En France, on n’aime pas les collabos, c’est connu et prouvé… Un jour, ils devront nous rendre des comptes; eux aussi.

FDF

.

Pas d’alcool, pas de porc, des produits 100% halal, le premier supermarché de l’Oise qui ne propose que des produits certifiés vient d’ouvrir ses portes.

CREIL, EURO PRIMEURS, HIER APRÈS-MIDI. La clientèle était au rendez-vous des premiers jours d’ouverture de cette nouvelle enseigne.

CREIL, EURO PRIMEURS, HIER APRÈS-MIDI

Au supermarché Euro Primeurs, inutile de chercher l’alcool ou le porc parmi les allées, en revanche, de nombreuses marques contenant le mot halal, encore peu connues du paysage commercial français, remplissent les rayons. C’est une première à Creil, et dans l’Oise, la nouvelle enseigne de près de 1000 m2, est 100% halal. Sur l’imposante façade moderne ou le parking aménagé, situés à l’embranchement des routes de Chantilly et du boulevard Salvador-Allende, aucune pancarte n’indique pourtant cette spécificité.

A l’intérieur du magasin, seules quelques discrètes affichettes au rayon boucherie précisent que les mets sont certifiés halal.

Une initiative encore rare en France. Le commerce halal a connu un véritable boom ces dernières années. De nombreuses marques se sont converties à ce créneau porteur, à l’image du fast-food Quick de Nogent-sur-Oise ou des hypermarchés qui ont intégré des rayons halal à leurs commerces. Toutefois, la naissance d’un supermarché exclusivement halal, excluant certains produits de la vente, reste rare. « Il en existe très peu en France, signale Florence Bergeaud-Blacker, spécialiste à l’Institut de recherches sur le monde arabe et musulman et auteur du livre Comprendre le halal. Cela prouve que l’offre s’est diversifiée, les associations de consommateurs musulmans apparues dans les années 2000 sont pour beaucoup dans la progression de cette tendance commerciale. »

La première grande enseigne entièrement halal avait ouvert ses portes à Nanterre (Hauts-de-Seine) en mars 2010. Un succès immédiat, dont se satisfait aujourd’hui son patron : « La clientèle a augmenté, nous avons pu inaugurer une autre enseigne à Paris, notre projet est d’en ouvrir d’autres en Ile-de-France et de nous attaquer à la province. »

« Nous, on mise sur la certification halal. »

Source: http://www.leparisien.fr

31/05/2011

Pitoyable Parti Socialiste… S’abaisser à ce point…

Manquent pas d’air, les socss ! Ils ne comptent plus sur les voix des muzz? C’est une insulte aux électeurs du Front National !!!

FDF

.

Présidentielles : Le PS demande aux électeurs du FN et de l’UMP de choisir son candidat !

Eternel candide, je croyais que dans les partis de gauche, c’était les militants à jour de leurs cotisations qui élisaient leur candidat pour la présidentielle, et que c’était même LEUR privilège pour ne pas dire qu’il s’agit de leur seul rôle… J’avais donc compris que les primaires du Parti socialiste, comme en 2006, allaient opposer quelques candidats, et que ce serait donc, tout à fait logiquement, les militants qui allaient trancher pour 2012. Je m’amusais d’avance de savoir si, comme en 2008, la Fédération du Nord, soutenant Aubry, allait davantage tricher que la fédération des Bouches-du-Rhône, plutôt favorable à Royal, et qui allait oser soutenir Hollande. Bref, je riais d’avance des promesses que les féodaux locaux déguisés en responsables socialistes allaient arracher aux candidats : poste de premier ministre, ministères, embauches d’amis dans les régions, dans les conseils généraux, dans les conseils régionaux, le tout habillé, naturellement, par un alibi programmatique indispensable pour arriver aux grandes synthèses liées aux congrès du PS où on lit tout et son contraire !

Eh bien j’avais tout faux, preuve, sans doute, que je n’ai pas su évoluer. Ce sont les « fascistes » du Front national qui osent encore demander à leurs électeurs d’élire leur chef, et leur proposent de choisir entre Marine Le Pen ou Bruno Gollnisch. Ce sont les « réactionnaires » de l’UMP qui demanderont à leurs adhérents de choisir, entre Nicolas et Sarkozy sans doute, mais de choisir quand même …

Mais à gauche, on ne fait plus comme cela, on n’est plus sectaire, on est vraiment démocrate. Certes, en 2006, à l’occasion de la promotion de Ségolène Royal, le PS avait déjà franchi un premier pas, au nom de la modernitude, avec les adhésions à 20 euros, qui avaient permis à des dizaines de milliers de nouveaux adhérents PS – dont beaucoup n’y resteront que le temps de cette élection – d’avoir soudain plus d’importance que les militants historiques, qui payaient plus cher leur cotisation. A présent, il faut donc passer à une nouvelle étape, encore plus moderne que sous Ségolène ! C’est pourquoi le PS demande au peuple de France de voter pour le candidat de ses primaires, les 9 et 16 octobre. (1) Incrédule, je suis donc allé voir sur le site « Les primaires citoyennes », pour examiner comment cela allait se passer. Je n’en ai pas cru mes yeux. J’ai constaté de graves anomalies au regard de la politique et des batailles du Parti Socialiste de ces trente dernières années. Qu’on en juge :

D’abord, il faut être inscrit sur les listes électorales pour pouvoir voter. Mais c’est horriblement raciste, cela ! Quid de nos camarades clandestins, quid des musulmans étrangers contraints de prier sur les trottoirs ou sur la chaussée, quid de nos réfugiés tunisiens à qui Delanoé a payé l’hôtel ? Comment les maires socialistes de Paris et de Toulouse peuvent-ils organiser des votations citoyennes en faveur du droit de vote des étrangers (1% de votants à Toulouse), et ne pas appliquer cela pour leur parti ? Comment, le 15 février dernier, au Sénat, 26 maires, d’Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Erstein, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Les Ulis, Lille, Metz, Montbéliard, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg et Toulouse peuvent-ils faire la même demande, et ne l’appliqueraient-ils pas lors de cette primaire interne ? (2) Comment la camarade première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, peut-elle refuser au maire de Lille, Aubry Martine, cette juste revendication ?
Je ne doute pas que les fidèles lecteurs de Riposte Laïque vont saisir immédiatement les associations anti-racistes, pour qu’elles entament auprès des tribunaux les démarches nécessaires !…

Suite et source: http://ripostelaique.com/presidentielles-le-ps-demande-aux-electeurs-du-fn-et-de-lump-de-choisir-son-candidat.html

16/02/2011

Le « top 26 » des villes de France les plus soumises à l’envahisseur…

Désolé si vous habitez l’une d’entre elles. Mais il vous reste encore le droit de résister et de manifester votre patriotisme le mois prochain dans les urnes… Et de poser la cerise sur le gâteau en 2012.

Sinon, d’ici peu, nous aurons des élus islamistes radicaux qui disposeront de notre sort. Et Dieu sait si cela ne sera pas du tout marrant pour nous…

FDF

26 villes signent un appel pour le droit de vote des étrangers !

Vingt-six villes ont relancé mardi 15 février 2011 le débat sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, en signant un appel destiné à sensibiliser les pouvoirs publics et l’opinion sur ce sujet.

« Nous lançons un appel solennel et prenons l’engagement de tout mettre en oeuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu », écrivent ces maires réunis au Sénat à l’initiative du premier magistrat de Strasbourg, Roland Ries (PS).

Opinion publique favorable – « Aujourd’hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière », ajoutent-ils. « L’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité », estiment-ils. (FDF: tiens; il y a eu un référendum ?)

Rappelant que « le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent », ils soulignent que « son extension a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes ».

« Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents », soulignent-ils.

L’appel est signé par les maires des villes suivantes :

  • Angers,

  • Aubervilliers,

  • Bègles,

  • Besançon,

  • Caen,

  • Chelles,

  • Clichy-la-Garenne,

  • Creil,

  • Erstein,

  • Grenoble,

  • Illkirch-Graffenstaden,

  • Les Ulis,

  • Lille,

  • Metz,

  • Montbéliard,

  • Nantes,

  • Paris,

  • Pau,

  • Périgueux,

  • Quimper,

  • Reims,

  • Rennes,

  • Rouen,

  • Saint-Denis,

  • Strasbourg,

  • Toulouse.

Plusieurs municipalités s’étaient associées pour initier cet appel à l’occasion du premier congrès des conseils de résidents étrangers le 16 octobre dernier à Strasbourg.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a dénoncé cette initiative en estimant dans un communiqué que rattacher la citoyenneté à la résidence et non à la nationalité serait « contraire à toute la tradition française », « aux valeurs de notre République » et « au concept même de démocratie ».

Selon Mme Le Pen, « il s’agit par ailleurs du seul droit qui reste aux Français, alors que les aides sociales sont déjà, hélas, distribuées depuis quelques décennies sans aucune distinction de nationalité ».

La question du droit de vote des étrangers aux élections locales revient régulièrement sur le devant de la scène. Le 30 mars 2010, les députés de la majorité avaient sans surprise repoussé une proposition de loi socialiste visant à donner le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers non-européens aux élections municipales.

D’après http://www.lagazettedescommunes.com/