Francaisdefrance's Blog

14/10/2010

Aide Médicale d’Etat (AME): 500 millions d’euros par an pour les clandestins !

Je suis français, de souche, et je viens de me faire remplacer une dent cassée… Ce n’est pas un luxe car c’est la première fois.  Montant de la facture: 810 euros; mutuelle et SECU déduite; j’en suis pour 623 euros DE MA POCHE… La pilule passe mal. Surtout quand je vois que l’Etat me demande de faire encore des efforts et que les étrangers en situation irrégulière se font soigner GRATUITEMENT chez nous! Fermez les frontières et vite, que nous, les français, puissions sortir du seuil de pauvreté! Le prochain clandestin qui me quémandera dans la rue « une pièce pour manger » va être reçu… Désolé pour lui. L’Etat est sourd à mes légitimes révoltes…

Comme dit Gérard Brazon: « En France, il ne fait pas bon d’être dans la classe moyenne! »

FDF

.


L’Aide médicale d’Etat (AME)

Une facture de plus de 500 millions d’euros par an!

Le Figaro du 8 octobre 2010 rappelle que « Depuis dix ans, les étrangers en situation irrégulière peuvent se faire soigner gratuitement en France grâce à l’Aide médicale d’Etat (AME). Mais le coût du dispositif explose. »
De plus en plus de citoyens renoncent à se faire soigner (notamment les yeux et les dents), les remboursements diminuent régulièrment, les forfaits hospitaliers augmentent … mais les clandestins continuent d’être soignés, opérés , gratuitement . Le budget prévu pour l’AME en 2011 est  en augmentation de 10 % !

Au nom de la rigueur le gouvernement augmentent les recettes en rabotant  les niches fiscales, diminuant les remboursements, mais continue de supporter l’AME  qui croît chaque année pour atteindre un demi milliard d’euros en 2011 .

Le citoyen-contribuable ne comprend plus .

André LE LAN

*********************************************

Dans la même veine, il y a la C.M.U (Couverture Médicale Universelle) dont le poste budgétaire explose dans un grand silence médiatique et politique!

Des médecins, des dentistes, des hôpitaux, des cliniques ont une très forte clientèle qui ne règle pas au tarif mais par la CMU qui est moins lucrative pour eux. Ils s’en alarment mais personne ne les entends.

Ce ne serait pas trop grave si c’était un patient de temps en temps mais, lorsque c’est toute la journée et à longueur de temps des CMU, ils se posent des questions. Ils ne sont pas les seuls car, en tant que contribuable, en tant que citoyen, en tant que cochon de payant, il est naturel que je m’interroge sur la montée en flèche des coûts de la CMU! Incontrôlable dit-on. Et pour cause…

En fait, en France, on se retrouve avec une population qui ne paie jamais rien! Même pas le plus petit euro d’impôts si ce n’est par simple solidarité citoyenne, ni la moindre redevance, ni la moindre charge et qui, le plus souvent par le biais de municipalités dites pauvres, se fait rembourser des factures EDF voire des loyers si ce n’est la paire de chaussure du gamin!

En échange, cette population a le droit à la CMU et tout ce qui va avec comme aides sociales. Bien entendu, si vous êtes en retraite et que finalement vous ne dites rien de votre situation pécuniaire désastreuse ou précaire comme d’avoir une pension de 600 ou 800€ par mois pour vivre, comme beaucoup de nos petits vieux, vous n’avez plus que des remboursement partiels de vos frais médicaux et de pharmacie.

Si vous gagner un peu plus que le SMIC, c’est déjà presque plein pôt. Au delà, victoire! Vous êtes riche, vous avez la totale.

Il faut véritablement être dans la classe sociale très, très à l’aise pour commencer à bénéficier de niches fiscales et autres gadgets fiscaux pour voir vos prélèvements diminuer et donc, vos revenus augmenter.

En France, il ne fait pas bon d’être dans la classe moyenne!

En France, pour se soigner correctement, il vaut mieux se retrouver avec la CMU ou dans une villa à l’Île Saint Martin aux Antilles ou à Saint Tropez.

En France, pour se soigner, il vaut mieux se retrouver clandestins pour l’AME, immigrés, sans emploi, RMIste voire, étudiants étrangers pour la CMU.

A quand une révision de cette CMU qui grève le budget de la Sécu et de l’AME puisque la France est dans le rouge!

La France nous dit-on, a 1500 milliards d’euros de dettes! N’est-ce pas la moindre des choses que de réduire la voilure et de cesser de se montrer généreux avec l’argent des contribuables, ces cochons de payants prisonniers du système! Pourquoi alors s’étonner de voir partir des retraités en Thaîlande, au Brésil ou au Maroc? En augmentant leur pouvoir d’achat par le jeu des monnaies ils compensent la perte de leurs pouvoir d’achat et de soins.

Alors me diront les bonnes âmes, c’est égoïste comme raisonnement! C’est bien possible. Mais il se trouve que les comptes sont les comptes, les réalités sont les réalités. A se mettre la tête dans le sable en permanence ou à sauter comme un cabri en disant: Humanisme, humanisme, humanisme… ne changera rien à cette triste réalité!

La France n’a pas, n’a plus les moyens de soutenir des dépenses aussi énormes et de ponctionner en contre partie une population qui ne voit plus le bénéfice de son travail !

Je pense comme beaucoup de français qu’en coupant quelques robinets, on réglera dans le même temps d’autres problèmes.

Gérard Brazon

04/10/2010

En cas d’attaque par un pays étranger, on est mal…

Il est bien évident si « le paquet » est mis sur nos forces militaires qui se font massacrer en Afghanistan ou ailleurs pour des causes perdues d’avance, il ne reste plus grand monde pour défendre la France en cas d’agression de l’extérieur… Et si en outre on coupe les robinets… Mauvais plan; très mauvais plan…

FDF

.

La Défense au pain sec !

Les budgets 2011 à 2013 risquent de subir des coupes drastiques. Combien ? Au pire, c’est près de 5 milliards d’euros qu’il faudrait « économiser » – c’est du gros. La Défense fera donc les frais des efforts de réduction des déficits publics.

Si on est un peu rêveur, on peut imaginer que la loi de programmation militaire de 2009-2014 sera maintenue. A quoi s’attendre ? La Défense venait juste de chiffrer sa réorganisation et obtenu les crédits nécessaires à sa mise en œuvre. Le chéquier restera-t-il dans les tiroirs de Matignon ? Ce serait une première, jamais une loi de programmation militaire n’a été autant mise à mal au quasi lendemain de son approbation et validation par le Parlement. A l’aube de lendemains incertains, cette coupe sombre est plus irresponsable qu’insensée et risque fort de fragiliser notre pilier de dissuasion n’ayant rien d’autre à opposer à toute agression que le feu nucléaire, voire plus rien du tout. Notre dissuasion étant le prochain poste de Défense qui risquerait de sauter. A trop vouloir tirer sur les dépenses en la matière, nous risquons d’atteindre un point de dissuasion dont la crédibilité, non soutenue par une Défense classique moderne et de bon niveau, perdrait de sa substance et gagnerait en obsolescence avec l’effet pervers d’un démantèlement à terme.

Reculade

La modernisation de nos armées, voulue et transcrite dans le Livre blanc de la Défense de 2008 – signé par le président Nicolas Sarkozy – devra être réexaminée, avec, en prime, une réelle diminution des effectifs.

Il faut cependant se rendre à l’évidence et admettre qu’il faut économiser sur tous les postes, mais si cette économie doit passer par des réductions d’effectifs, de dotations et de modernisations, modifiant significativement notre voilure de défense nationale, nous ferions bien d’y réfléchir, toute destruction de pan de défense étant définitive . Économie qui nous éloignera de notre niveau actuel d’équipements, très minimaliste en termes de réelle crédibilité de défense. Il ne nous restera plus que l’OTAN pour répondre à nos problèmes de protection. C’est peut être un des objectifs d’ailleurs. A l’heure ou ces lignes sont produites, personne ne peut dire quel sera l’effort chiffré qu’exigera l’Etat de la part de la Défense mais derrière les évocations d’économies se profilent souvent les mauvaises nouvelles. La Défense n’a plus grand-chose à céder pour adoucir l’effort à venir ; l’immobilier et les fréquences radio disponibles à la vente ont été réalisés.

C’est un peu facile de « taper » la Défense ; ses membres, disciplinés, n’ont pas le pouvoir de nuisance de certaines catégories…

Source: http://tinyurl.com/2vn73no