Francaisdefrance's Blog

11/05/2011

Coup de filet dans des réseaux islamistes.

Ca mord, ça mord…

FDF

.

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=HrBjOStCRLk&feature=player_embedded

10/05/2011

Ca commence à trembler chez les intégristes.

La « pêche au gros » a été réalisée par les américains. Reste la friture… Sale temps pour les intégristes islamistes. Les niveaux d’eau sont bas en ces périodes de sécheresse.

FDF

.

Coup de filet dans les milieux djihadistes français.

Sept personnes, dont le « cerveau » présumé du groupe, ont été interpellées au cours d »une opération menée en région parisienne.

Click here to find out more!

Une opération « coup de filet » a été menée mardi matin dans les milieux islamistes français en région parisienne. Sept personnes, dont un mineur, ont été interpellées lors de l’opération conduite par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans les villes de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), Stains (Seine-Saint-Denis) et Paris. Le « cerveau » présumé du groupe djihadiste, ingénieur de formation et originaire de la région parisienne, a été arrêté en fin de matinée à l’aéroport de Roissy en provenance d’Algérie.

Des perquisitions ont été menées par les forces de l’ordre, notamment à Stains. Actuellement, six personnes sont en garde à vue.

Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a précisé mardi après-midi que « rien n’indique que ces personnes s’apprêtaient à commettre un attentat en France ». « Il semble que certains avaient le projet de se former au djihad au Pakistan », a ajouté le ministre lors d’une conférence de presse consacrée à la lutte contre le trafic de drogue dans le cadre d’une réunion du G8. Claude Guéant a expliqué que le coup de filet avait été réalisé à la suite de l’arrestation en janvier 2011 de deux Français à Lahore, au Pakistan.

Lundi, le ministre de l’Intérieur avait assuré qu’il n’existait « pas d’éléments concrets » pouvant laisser croire à un risque d’attentat en France, après la mort du fondateur d’al-Qaida, Oussama Ben Laden.

Source: http://www.lepoint.fr/

12/10/2010

Quartiers « sensibles » à Grenoble: le nettoyage commence; enfin… Ils ont lâché les chiens.

On n’y croyais plus… Grenoble, haut lieu de la racaille et désormais tristement célèbre. Grenoble, sa racaille, ses sous-merdes, ses bandes, ses violences… Et bien à Grenoble, on a décidé de réagir… L’assaut a enfin été donné. Enfin, un avertissement, déjà. En toute légalité et qui a rapporté gros. Les délinquants du coin doivent tirer la gueule, ce soir; et certains faire dans leur froc. C’est le but recherché. Pour la sécurité de nous autres, les souschiens… Et ce n’est qu’un début… Un grand merci à nos forces de l’ordre qui ont commencé un nettoyage des écuries d’Augias….

FDF

.

Importante opération de police à Grenoble.


lefigaro.fr

Deux-cent cinquante policiers et gendarmes ont investi plusieurs appartements d’un quartier sensible de la ville à l’aube, mardi. Ils visaient à lutter contre l’économie souterraine.

Une nouvelle fois, une importante opération de police s’est déroulée mardi matin à Grenoble. Pas moins de 250 membres des forces de l’ordre ont investi plusieurs appartements d’un quartier sensible de la ville, le quartier Mistral. Ces hommes du GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale), gendarmes, policiers, membres de la police technique et scientifique ainsi que des maîtres-chiens sont arrivés peu après 6 heures du matin.

Une quarantaine de suspects étaient visiblement visés par cette opération de lutte contre «l’économie souterraine» . Vingt-trois d’entre eux ont été interpellés, et vingt-et-un placés en garde à vue. Cette opération s’est déroulée dans le cadre d’une instruction pour «escroquerie en bande organisée, blanchiment, faux et usage».

Ce coup de filet est l’aboutissement de sept mois d’une enquête qui a débuté en mars à la suite de l’interpellation d’une personne ayant ouvert des comptes avec de «fausses fiches de salaires», de «fausses quittances EDF» et tentait d’obtenir des crédits. Les enquêteurs soupçonnent que les donneurs d’ordre ont fait appel à plusieurs autres exécutants pour ouvrir des comptes de la même façon, acheter du mobilier et le revendre, dans de probables opérations de blanchiment.

Rétablir l’ordre

Cette opération visait également le quartier de La Villeneuve, théâtre de violences urbaines cet été, qui avaient été provoquées par la mort d’un jeune braqueur. A la suite de ces violences, un nouveau préfet, Eric Le Douaron, avait été installé en Isère par le président de la République, avec notamment pour mission de rétablir l’ordre et lutter contre l’économie souterraine liée au trafic de drogue.

C’est lors de l’installation du nouveau préfet le 30 juillet que Nicolas Sarkozy avait prononcé son fameux «discours de Grenoble» dans lequel il prônait un renforcement de l’arsenal répressif contre les délinquants.

Quelques jours plus tard, début août, une opération de grande ampleur avait eu lieu dans le quartier de La Villeneuve : sept cars de CRS avaient été nécessaires à l’arrestation de six personnes, dans le cadre des précédentes violences urbaines. Peu de temps auparavant, trois jeunes hommes avaient été interpellés avant d’être remis en liberté, dans le cadre de l’enquête sur un vol à main armée du casino d’Uriage et les fusillades qui avaient suivi.

Source: http://tinyurl.com/23jfbmy