Francaisdefrance's Blog

28/01/2012

Un Algérien clandestin blesse un policier lors de son interpellation !

Diversité: dessin d’illustration…

.

Les bienfaits de l’immigration, de la diversité, tout ça… Ces gens-là aiment les « lames ». On peut le constater tous les jours. Mais, « c’est pas moi, m’sieur !« ; comme d’habitude. Dans cette affaire, c’est retour au bled et fissa !

FDF

.

« Ce geste aurait pu avoir des conséquences très graves », avertit le commandant Jean-Pierre Benoît au commissariat d’Albi. Alors qu’il venait d’être embarqué dans une voiture de la brigade anticriminalité (Bac), jeudi vers 17 heures, un homme de 30 ans a sorti un couteau et a tenté de porter un cou au visage d’un des policiers. Heureusement, son collègue a pu parer le coup, déviant le couteau. Ce deuxième fonctionnaire a été légèrement blessé au doigt.Aperçu avec d’autres personnes square Amiral-Abrial à Lapanouse, cet Algérien de 30 ans en situation irrégulière avait été reconnu par les agents de la Bac, car il fait l’objet d’une fiche de recherche. Après son interpellation, il a sorti de son blouson le couteau type Laguiole avec une lame de 12 à 13 centimètres, ce qui sous-entend qu’il l’avait ouvert auparavant.

Prélèvement effectué sur la lame de couteau

Déjà poursuivi pour des affaires de stupéfiants et de violences, et placé en garde-à-vue, le mis en cause devait être déféré ce vendredi après-midi au parquet d’Albi. Pascal Suhard, vice-procureur de la République, a ouvert à l’encontre de cet homme une information judiciaire pour « violences avec armes et port d’armes ».

Considérant que le mise en cause se trouve « en état de récidive légale », le vice-procureur a également requis et obtenu lors de la comparution devant le juge de la liberté et de la détention un mandat de dépôt. Placé en détention provisoire, l’homme a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Albi. Sous l’autorité du juge d’instruction, des investigations complémentaires seront menées sur ces faits que leur auteur présumé conteste en partie.

Il aurait admis avoir un couteau sur lui mais nie l’avoir ouvert. Explication qui laisse dubitatif un enquêteur, qui ne voit pas « l’utilité de sortir un couteau fermé ». Un prélèvement sera effectué pour vérifier la présence de sang sur la lame. On ne voit pas comment le policier, atteint au petit doigt aurait été blessé autrement. Le certificat médical fait état « d’une plaie linéaire compatible avec une arme blanche ». « Le policier a été atteint à l’extérieur de la main, alors qu’il écartait la lame », constate le commandant Benoît, martelant « qu’il ne faut pas minimiser ce genre d’acte au détriment de policiers en train de faire leur travail. »

 Source: http://www.ladepeche.fr/

24/12/2011

Les rois de la « kala »: encore à Marseille…

Et encore un « jeune » armé d’une « kala ». Et il a tué, cette fois. « On » ne dit pas son nom; juste son prénom: Seny. C’est prénom très usité au Sénégal et qui évoque l’islam… Ca vous suffit?

Un coup de couteau = une rafale de « kala ». La dure loi du milieu marseillais.

Je n’en rajouterai pas.

Le maire de Marseille (Gaudin) avait pourtant déclaré être « Fier d’être le maire de la première ville musulmane de France« 

Pas de quoi être fier…

.

FDF

.

Le jeune homme est soupçonné d’avoir abattu un adolescent de 17 ans, jeudi à Marseille. Il a été placé en garde à vue.

C’est sa propre mère qui a amené Seny D., 19 ans, à l’Évêché, le commissariat central de Marseille, après la mort, jeudi matin, d’un mineur de 17 ans, tué d’une rafale de kalachnikov dans son hall d’immeuble à La Castellane à Marseille. Seny a été placé en garde à vue.

D’après les premières déclarations du jeune homme, tout est parti d’une altercation avec sa victime quelques jours plus tôt dans une sandwicherie. La victime aurait porté un coup de couteau au visage de Seny D. Ce dernier, selon des témoins, aurait promis de revenir « lui régler son compte ».

Cet homicide, d’après les premiers éléments de l’enquête, est sans rapport avec les règlements de comptes sur fond de trafic de stupéfiants qui endeuillent Marseille depuis le début de l’année. Seny D. devrait être déféré devant un juge d’instruction en vue de sa mise en examen. La brigade de répression du banditisme enquête de son côté sur l’origine de la kalachnikov et cherche à en connaître la source.

Click here to find out more!

Source: http://www.lepoint.fr/

18/08/2011

Tout le monde se ballade avec un couteau; c’est bien connu…

Pas la peine de donner le nom des protagonistes. On a compris. Le couteau, c’est comme les viols collectifs et les voitures qui brulent: c’est une signature… Et à la limite, c’est de la légitime défense; ou une agression inter-ethnique… C’est selon.

FDF

.

Le voleur de lunettes poignardé par sa victime !

Un homme de 23 ans a donné un coup de couteau dans le thorax d’une personne qui tentait de lui voler ses lunettes de soleil, mardi soir, dans le centre ville de Toulouse.

Un banal vol à l’arraché a failli tourner au drame, mardi soir, à l’angle des allées Jean-Jaurès et du boulevard Lazare-Carnot, dans le centre-ville de Toulouse. Un jeune homme d’une vingtaine d’années a reçu un sérieux coup de couteau.

Il était environ 19 h 30 lorsqu’un homme de 23 ans, qui se promenait à cet endroit, dit avoir été victime d’une tentative de vol de ses lunettes de soleil. Une bagarre a alors éclaté entre son agresseur et lui. Pour préserver son bien et faire peur à son vis-à-vis, il a sorti un couteau. Dans la rixe, il a planté la lame dans le thorax de son agresseur, dans la région du cœur, le blessant très grièvement.

État de santé rassurant

La désormais victime a dû être conduite, dans un état jugé très grave, aux urgences de l’hôpital. À son arrivée, dès les premiers examens, les médecins ont estimé que son pronostic vital était engagé. Hier cependant, les nouvelles du patient étaient plus rassurantes. « Il semble s’en tirer plutôt bien et récupérer », indiquait une source proche du dossier. Cet état de santé pourrait éviter à l’auteur du coup de couteau une qualification criminelle des faits qui lui sont reprochés et lui éviter la cour d’assises.

Interpellé sur place par les policiers venus séparer la bagarre, le jeune homme de 23 ans a été placé en garde à vue. Il devra préciser les circonstances dans lesquelles il a sorti un couteau et s’expliquer sur la présence de cette arme sur lui. Il devrait par ailleurs porter plainte pour la tentative de vol.

De son côté, la victime du coup de couteau est « très défavorablement » connue des services de police. Elle devra être entendue par les policiers dans le cadre de l’enquête en cours.


Blessé au foie pour 217,50 €

Dimanche soir, dans un bar PMU de Toulouse, un homme de 39 ans avait sévèrement blessé un autre homme d’un coup de couteau dans la région du foie. Il a expliqué son geste en invoquant le vol, par sa victime, d’un ticket de PMU de 217,50€.

Source: http://www.ladepeche.fr/