Francaisdefrance's Blog

10/11/2011

Un « demi » fier combattant du « prophète »…

Attention! Personnes sensibles s’abstenir…

.

Il s’en fout, le type. Il ira au paradis d’Allah où l’attendent les 72 « ispices di conasses ». Mais il risque de se trouver con: il a perdu ses outils dans l’affaire…

FDF

.


Un pieux musulman a commis une erreur irréparable et a fait détoner par inadvertance  sa ceinture d’explosifs avant d’arriver à la mosquée…

Ses coreligionnaires étonnés prennent des photos souvenir avec leurs portables.

Attention; c’est par là dessous que ça se passe…

3

2

1

Boum!

Photo pillée chez Bivouac…

04/09/2011

Un « fidèle », bourré comme un coing, vomit en pleine mosquée !!!

Jamais de koutoukou avant les prières du soir… Il entre bourré dans la mosquée et vomit, mais reste un « bon musulman »… L’hypocrisie est aussi un pilier de l’islam…

FDF

.

Cuite collective…

.

بسم الله الرحمن الرحيم
يا أيها الذين آمنوا إنما الخمر والميسر والأنصاب والأزلام رجس من عمل الشيطان فاجتنبوه لعلكم تفلحون إنما يريد الشيطان أن يوقع بينكم العداوة والبغضاء في الخمر والميسر ويصدكم عن ذكر الله وعن الصلاة فهل أنتم منتهون
سورة المائدة/ 90 ـ91

.90. ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. écartez-vous en, afin que vous réussissiez.
5.91. Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimité et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la Salat. Allez-vous donc y mettre fin ?

je trouve un peu bizarre que ceux qui disent que le verset n’est pas clair:rolleyes: en s’appuyant sur « fajtanibouh »..فاجتنبوه

c’est que le verset ne s’arretes pas la c’est فاجتنبوه لعلكم تفلحون écartez-vous en, afin que vous réussissiez…la reussite est tributaire de » l’eloignement du vin »

Akpi J. Abdoulaye, dit « Ablo », a fait honte à la communauté musulmane de Gagnoa dont il est issu. Lui qui, ivre, a carrément vomi à la mosquée. Les faits ont eu lieu récemment. A en croire les renseignements, bien que fidèle musulman, Abdoulaye n’en demeure pas moins un disciple de Bacchus, le Dieu de l’alcool. Le jour des faits, l’homme, dit-on, part ingurgiter une bonne quantité d’alcool. Notamment, du « koutoukou », considéré comme du mauvais alcool. Et bien que « pinté », selon nos sources, il se rend à la mosquée. Pourtant, avec son état, il aurait dû avoir la sagesse de rentrer tranquillement à son domicile. Installé parmi les nombreux autres fidèles, l’homme debout, se met à dire des prières. Mais subitement, ne tenant pas sur ses jambes, Abdoulaye s’écroule sur sa natte et se met à vomir. L’on pense qu’il est malade. Que non ! La puanteur qui se dégage achève de faire comprendre aux autres fidèles qu’il est imbibé d’une bonne dose d’alcool. Il est sorti de la mosquée et embarqué dans un véhicule qui le conduit à son domicile. Après son départ, ses coreligionnaires sont partagés entre des sentiments d’indignation et de moquerie.

Source: http://news.abidjan.net/