Francaisdefrance's Blog

20/01/2011

Ouf! Le blasphème n’est pas encore un délit…

Heureusement que le blasphème n’est pas « encore » interdit par la loi, en France. Mais les *« heurtés » ne veulent pas en rester là…

FDF

.

Coran brûlé: vice de procédure!


L’homme qui avait brûlé une édition du Coran avant d’uriner dessus début octobre à Bischheim, dans le Bas-Rhin, a vu sa citation annulée aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Strasbourg en raison d’un vice de procédure. Toutefois, selon l’avocat du prévenu, Me Renaud Bettcher, le ministère public va reprendre l’affaire. Une nouvelle audience devrait donc avoir lieu dans les semaines à venir. 

La citation est nulle car le procureur n’a visé que l’article 24 de la loi de 1881 dans sa globalité, et non l’alinéa précis qui réprime la haine raciale, a précisé la présidente du tribunal. L’homme était poursuivi pour incitation à la haine raciale.

Agé de 30 ans, cet habitant de Bischheim, une ville de l’agglomération strasbourgeoise, avait posté début octobre une vidéo sur internet dans laquelle il brûlait une édition du Coran puis urinait sur les cendres « au nom de la liberté« .

« Du pur blasphème et non de la provocation à la haine raciale »

L’identité et les coordonnées de l’homme, qui apparaissait à visage découvert au début de la vidéo et se faisait connaître sous le pseudonyme de Caliméro, étaient diffusées dans un message d’introduction.

« Je peux comprendre que des associations musulmanes aient eu le sentiment d’avoir été heurtées dans leur conscience », a déclaré Me Bettcher. « Mais pour moi c’est du pur blasphème et non de la provocation à la haine raciale. Et le blasphème est encore possible dans notre république laïque », a-t-il ajouté. « Il y a eu une surenchère dans la provocation avec d’autres internautes. C’est potache, même si on a vu des comiques plus drôles », a encore estimé Me Bettcher.

Dans ce film amateur de mauvaise qualité qui dure près d’une heure, l’homme, arborant un masque de diable, découpait d’abord une page du livre saint musulman pour en faire un avion qu’il lançait sur deux verres censés représenter les tours jumelles du World Trade Center. Puis il enflammait cette page du Coran à l’aide d’alcool à brûler, avant de mettre le livre entier au feu dans un saladier et d’éteindre les flammes en urinant dessus.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/10/97001-20110110FILWWW00412-coran-brule-vice-de-procedure.php
.
*« Heurtés »: nouvelle appellation pour « musulmans »… Ils évoluent et passent du stade de « stigmatisés » à celui de « heurtés ».
FDF

25/09/2010

Six hommes arrêtés pour avoir brûlé des exemplaires du coran à Gateshead (GB).

Un groupe d’intégristes musulmans brûlerait des bibles en public que personne ne lèverait le petit doigt…

Regardez la vidéo: http://tinyurl.com/2bkxamw

Je pense qu’ils avaient froid aux doigts, les mecs… Et puis, on ne laisse pas traîner des exemplaires du coran n’importe où… Ensuite, on évite de filmer ce genre de manifestation et on ne laisse pas circuler ça sur le NET.  Ca peut donner des idées à certains… Enfin, comme combustible, il y a moins cher… C’est la crise, les gars!

FDF

.

La police britannique a indiqué jeudi avoir arrêté six personnes soupçonnées d’incitation à la haine raciale (Tiens, Les adeptes du coran sont une race?… FDF) après la diffusion sur internet d’une vidéo où l’on voit un groupe d’hommes mettre le feu à ce qui semble être des exemplaires du coran.

« Les arrestations sont survenues à la suite (d’un incident lors duquel) il semble que deux exemplaires du coran aient été brûlés à Gateshead (nord-est de l’Angleterre) le 11 septembre », a déclaré un porte-parole de la police de Northumbria.

« L’incident a été enregistré et une vidéo a été diffusée sur internet », a-t-il précisé.

Dans une vidéo disponible sur Youtube, six jeunes hommes portant une capuche ou une écharpe pour dissimuler leur visage sont filmés alors qu’ils versent de l’essence sur un livre et y mettent le feu, avant de faire la même chose avec un autre livre ».

La vidéo montre les hommes en train de pousser des cris de joie en regardant le premier livre se consumer, et crier « 11 septembre, Journée internationale pour brûler le coran » et « Pour les gars en Afghanistan ».

La police de Northumbria a précisé avoir d’abord arrêté deux hommes le 15 septembre, puis quatre autres le 22 septembre, avant de les remettre tous en liberté conditionnelle.

La police et l’autorité locale de Gateshead ont souligné dans un communiqué que « le genre de comportement montré dans cette vidéo n’était pas du tout représentatif » de la communauté…


Suite et source: http://tinyurl.com/2uuh8xa

16/09/2010

L’homme qui a brûlé un coran à New York le 11 septembre a été licencié !

Ca, c’est certain: s’ il avait brûlé un Bible, il ne lui serait rien arrivé… HONTEUX !!!

FDF

Son licenciement pour cause de blasphème est une violation grave de son droit à la liberté d’expression en tant que citoyen en-dehors de ses heures de travail. Espérons qu’il contestera cette décision devant les tribunaux.

Coran-burner

Rappel des faits: USA : Un homme brûle des pages du coran près du site de la mosquée de Ground Zero

___________________

Le manifestant qui a brûlé des pages du coran devant la future mosquée de Ground Zero a été licencié par la NJ Transit en raison de son geste controversé, ont déclaré hier des sources et des responsables.

La carrière de 11 ans de Derek Fenton chez NJ Transit a connu une fin abrupte lundi après que des photos le montrant déchirant des pages du livre sacré des musulmans et y mettant le feu ont été publiées dans les journaux.

Fenton a été escorté par la police qui l’a éloigné des manifestants. La police l’a libéré sans inculpation après l’avoir interrogé. «Il a dit que nous sommes en Amérique et qu’il voulait défendre son pays à la manière du Tea Party», selon une source policière. Une autre source a indiqué que Fenton s’est décrit comme un «Américain loyal» exerçant son «droit de protester».

Décrit par ses voisins comme un père de deux enfants sympathique, Fenton a été assistant coordonnateur de trains ; ses tâches consistaient à s’assurer qu’il y a un nombre suffisant de wagons prêts à être mis en service, selon des sources. Il a travaillé auparavant comme  chef de train pour NJ Transit.

NJ Transit a confirmé que Fenton avait été licencié, sans élaborer. Une déclaration indique que : « Les gestes publics de Mr Fenton contreviennent au code d’éthique de NJ Transit, qui l’a licencié parce qu’il avait rompu le lien de confiance en tant qu’employé de l’état. »

Plusieurs voisins de Fenton dans le quartier Bloomingdale ont défendu son droit de s’exprimer avec du feu. « Il a bien fait de brûler le coran, a déclaré son voisin Jacqui Marquez, 40 ans, ajoutant que « tout le monde a droit à son opinion … en le licenciant, ils envoient le message qu’il n’y a pas de liberté d’expression. Ils ont complètement tort de faire cela. » «C’est un homme de famille», a déclaré son voisin Randy Mconnell, 43 ans. « Il adore ses enfants et il aime les trains. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il a fait, mais il ne devrait pas perdre son emploi pour autant. Il avait le droit de le faire.»

Source : Koran burner Derek Fenton booted from his job at NJ Transit, NY Daily News, 14 septembre 2010. Traduction partielle

Source: http://tinyurl.com/3xc5slp