Francaisdefrance's Blog

07/03/2012

« Bienvenue chez les Chtis »: Bilal Ribery ouvre son bar halal à Boulogne-sur-mer !

Quand on connait son « salaire » mensuel : http://tinyurl.com/y72e9vv , ce qu’il a fait là est de la pure provocation. Les « cons » vertis sont plus fanatiques que les autres…

Au fait, il n’a pas pris Zahia pour servir ?

Eh, Bilal! Un  » Bourbon 10 ans d’âge », s’il te plait. Non non; sans glaçons.

FDF

.

blog+-ribery-islam.jpg

Franck Ribéry, renommé Bilal depuis sa conversion à l’islam, et son épouse Wahiba viennent d’ouvrir un bar lounge à Boulogne. Le joueur du Bayern de Munich souhaitait « investir » dans sa ville natale depuis longtemps.

Après de gros travaux, un ancien commerce de la rue Nationale est devenu « O’Shahiz », la contraction des prénoms de leurs deux filles Shahinez et Hizya.

« Je souhaitais un concept différent de ce que l’on trouve habituellement », a déclaré le renégat à La Voix du Nord. L’alcool y est banni même pour les non musulmans et on y fume la chicha. « Différent » des bars français, effectivement.

Ce n’est donc pas un « bar » qu’a ouvert Franck-Bilal Ribéry à Boulogne-sur-Mer, mais un débit de boisson et de nourritures entièrement conforme à la charia et à une culture arabo-musulmane étrangère à notre pays.

Source: http://www.islamisation.fr/

Merci à JC…

09/12/2011

Pakistan: un chrétien brûlé vif, sa femme violée par la police. Ils refusaient de se convertir à l’islam.

Brûlé vif par des musulmans… Si ça m’arrivait, je boirais 10 litres d’essence avant et je resterais tout près d’eux…

Bande d’êtres immondes !!!

FDF

.


Un chrétien dans la province du Pendjab au Pakistan est entre la vie et la mort depuis samedi 20 mars, après avoir été brûlé vif par des religieux musulmans, accompagnés par des membres de la police, tandis que sa femme était violée par des policiers.

Leur crime est d’avoir refusé de se convertir à l’islam selon des témoins chrétiens et les sources hospitalières qui disent être au courant de l’affaire, rapporte BosNewsLife. Arshed Masih a été brûlé vendredi 19 mars en face d’un poste de police de la ville de Rawalpindi, près de la capitale pakistanaise Islamabad, après des menaces de mort proférées par son employeur musulman, le Sheikh Mohammad Sultan, un homme d’affaires influent, et par les leaders religieux, a déclaré l’hôpital à l’agence BosNewsLife.

Sa femme, Martha Arshed, aurait été violée par des policiers. Leurs trois enfants – âgés de 7 à 12 – auraient été forcés d’assister à l’agression contre leurs parents.

“Tous deux, [Masih et sa femme] ont été transportés à l’hôpital Holy-Family et sont sous traitement”, dit un employé de l’hôpital.

Il est dans un état grave, brûlé sur environ 80 % de son corps.

Enquête policière

Les agents de la police locale ont indiqué qu’ils étaient «au courant» des attaques menées par des dirigeants musulmans et, apparemment, certains agents ont ajouté qu’une enquête était en cours. Samedi soir, aucune enquête n’avait encore été signalée. (Mais dimanche les autorités pakistanaises ont annoncé l’ouverture d’une enquête.)

Avant que les tensions ne surviennent au sujet de sa foi chrétienne, Masih travaillait comme chauffeur et sa femme comme servante de l’homme d’affaires musulman depuis 2005, disent des témoins chrétiens.

Le couple vivait semble-t-il avec leurs enfants dans l’aile des serviteurs de la résidence de Sultan à Rawalpindi. En janvier, les chefs religieux et l’employeur auraient demandé à Arshed ainsi qu’à toute sa famille de se convertir à l’Islam Après son refus, le groupe l’aurait menacé de «conséquences désastreuses».

Arshed proposa sa démission, mais l’homme d’affaires aurait dit qu’il le «tuerait» s’il devait partir.

Apparemment, il a également déclaré aux médiateurs chrétiens qu’il ne permettrait jamais que cette famille chrétienne aille vivre ailleurs.

Cette semaine les tensions sont montées d’un cran après que Sultan a signalé un vol de 500.000 roupies pakistanaises (5952 $), selon une déposition vue par BosNewsLife.

Dans le document aucun membre de la famille chrétienne n’est nommé comme suspect.

Source: http://www.forum-religions.com/

26/08/2011

Les téléphones mobiles obligés de se convertir à l’islam.

Pas mal: on converti les mobiles à l’islam. Et pour la « fête du sacrifice », avant de les égorger, faut’il les tourner vers la Mecque?

Allo? Akbar?

Non, c’est une question, comme ça…

FDF

.

Dessin: Grémi.

.

Ramadan : ces applications qui convertissent votre mobile à l’islam…

A l’occasion du mois de Ramadan, les développeurs s’affairent à imaginer un contenu mobile destiné aux musulmans qui serait disponible sur Iphone, Android et Smartphones. Recettes de rupture du jeûne, horaires de prières, appel à la prière, récitation du Saint Coran… autant de services à la carte qui convertiraient presque notre mobile à l’Islam ;)

« Dot It » et  « Adabéo » laissent parler leur créativité sur nos mobiles

Cette semaine, la start-up tunisienne « Dot It » a su surfer sur la vague ramadanesque en offrant deux nouvelles applications sur smartphones, qui font déjà beaucoup d’émules en Tunisie : « Dot Ramadan » et « Dot Kitchen ».

Compatibles sur les systèmes iPhones OS 3.1.3 et Android 2.1., « Dot Ramadan » facilite la vie du musulman tunisien en l’informant sur les horaires de prières dans toutes les villes tunisiennes et régions du monde et sur l’actualité islamique internationale, sur fond de récitation coranique, ou de chants religieux.

Tandis que l’application « Dot Kitchen » permet à son utilisateur de trouver plus de 2500 recettes et astuces culinaires parmi la cuisine maghrébine, tunisienne, et internationale. Des recettes présentées chacune sous forme de menu « entrée – plat – dessert » à dérouler. Un menu qui change chaque jour durant le mois de Ramadan, pour le plus grand plaisir des cuisinières.

Ces deux applications compteraient chacune près de 10.000 téléchargements sur l’App Store et l’Android Market. Un mois de Ramadan placé sous le signe du succès pour les développeurs d’applications mobiles.

De son coté, et avant de devenir une application islamique, Adabéo était avant tout un quizz ludique autour de l’Islam sous forme de bande dessinée. Fruit de la collaboration des éditions Bdouin et du site Al Kanz.org en novembre 2010 l’équipe d’Adabéo lance  la première application pédagogique francophone sur l’Islam pour les plateformes Iphone, Ipod et Ipad.

Depuis, les épisodes d’Adabéo se succèdent, et l’aventure se poursuit cette fois ci en DVD, car en mai dernier, c’est le premier épisode qui est sorti en avant première. En Parallèle, l’équipe d’Adabéo propose aussi sur son site, des avatars « muslims », dont les derniers en date, sont aux couleurs du mois de Ramadan.

…Tandis que Nokia et Apple proposent de nouvelles applications islamiques

Le géant Apple et la marque mobile Nokia, ont eux aussi tenus à profiter du mois de Ramadan pour créer de nouvelles applications islamiques pour téléphones mobiles, notamment les smartphones.

Sur internet, Nokia offre un éventail de services mobiles pour le musulman disponibles actuellement sur OviStore. Intitulées Quran, Hadith, Qibla Direction, Ramadan Imsakia, Doaa, Azkar, Haj Guide, Ramadan Guide, ces applications mettent à portée de main, l’écoute ou la lecture du Saint Coran, des hadiths, des invocations. Mais informe aussi sur la direction de la Mecque pour prier, tout en donnant quelques informations sur le mois béni de Ramadan et le Hajj.

Quant à Apple, la société a lancé depuis 2010 une application présentant l’annuaire des mosquées de Grande-Bretagne et des États-Unis. Et coté pratique, c’est l’application Scanner Halal, permettant d’analyser si chaque ingrédient d’un plat respecte les conditions du Halal, qui enregistre un nombre croissant de téléchargements sur les plates formes.

Source: http://www.ajib.fr/

29/05/2011

Le gogol du jour est…

… jjj !

.

Nominé ce dimanche pour ses propos débiles en commentaires. Convertis toi à l’islam, mon pote. On t’apprendra peut-être à écrire correctement et mettre en application tes menaces de mort… Ils sont fort, dans ce domaine… Au fait: t’as le beau temps à Nice? Les dattes sont mûres? Merci pour l’IP; ça va servir… Si tu veux, on peut t’envoyer des fachos, des vrais; ou des skins, si tu veux. Ils sauront t’expliquer ce qu’est un vrai raciste et il est certain que tu vas vite comprendre…

FDF

.

Auteur : jjj (IP : 90.52.252.58 , ANice-551-1-252-58.w90-52.abo.wanadoo.fr)

E-mail   : jjjjjj@hotmail.com

Adresse :

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/90.52.252.58

Commentaire :

vous etes une belle bande de fashos je suis francais de france et ma femme francaise d’origine marocaine et vos blabla me touchent par leur simplicité de jugement et leur injustice….

si je pouvais je vous pendrais haut et cour sans jugement vous ne valais rien….

a bon entendeur…

un jour les racistes de toutes races seront jugé et abbatus et le monde vivra en paix avec toutes les différences qui font sa valeur

23/09/2010

Éric Besson doit-il se convertir à l’islam ? Des précisions bien utiles…

A t’il récité la chahada ??? That is the question…
.
Les pirouettes administratives et religieuses maritales de notre ministre de l’immigration vues depuis l’Afrique. On apprend bien des choses, quand-même… Sacré farceur, ce Besson…

FDF
.
23/09/2010

Éric Besson et Yasmine Tordjman ont convolé en justes noces le 12 septembre

Théoriquement, le mariage de Yasmine Tordjman avec le ministre français de l’Immigration ne peut être enregistré par l’état civil tunisien. Et pourtant…

Pour se prémunir des paparazzis et autres trouble-fêtes, Éric Besson avait annoncé le report de son mariage avec la jeune Tunisienne Yasmine Tordjman. Déplacée, croyait-on, à Rome, à une date indéterminée, la cérémonie a finalement eu lieu le 12 septembre, devant le maire du 7e arrondissement de Paris, Rachida Dati, dans un lieu inhabituel : le domicile de fonction du ministre français de l’Immigration.

À l’annonce du mariage, nombreux sont ceux qui s’étaient demandé si Éric Besson allait devoir se convertir à l’islam pour que son union soit enregistrée et reconnue en Tunisie, où tout mariage d’une citoyenne musulmane avec un étranger non-musulman ne peut être célébré que si le futur mari se rend devant le Grand Mufti et se convertit à l’islam en récitant la chahada (« profession de foi ») : « Il n’y a de Dieu que Dieu et Mohammed est Son messager ». Après quoi lui est délivré un certificat de conversion sans lequel les officiers d’état civil (et les notaires) ne peuvent sceller l’union.

Dans la pratique, les futurs maris étrangers acceptent le plus souvent de se prêter à ce rituel. S’agissant d’une affaire de conscience, personne ne viendra ensuite vérifier s’ils ont renoncé ou non à leur religion d’origine ou à leur athéisme. Une telle condition n’a cependant pas de base juridique claire, le Code du statut personnel de 1956 n’en faisant pas mention. Elle prend néanmoins sa source dans la coutume consacrée par une circulaire gouvernementale adressée aux maires.

Enregistrement automatique

Si le futur mari ne souhaite pas se convertir – ce qui est le cas de Besson –, le mariage ne peut être célébré en Tunisie, ni dans des consulats tunisiens, qui ne sont habilités qu’à célébrer les mariages entre nationaux. Néanmoins, si l’époux veut tout de même faire reconnaître son mariage, il lui reste la possibilité de se marier dans la mairie d’un pays étranger ayant signé avec la Tunisie une convention d’état civil. Or la France a signé une telle convention avec son ex-protectorat dans le cadre des accords sur l’autonomie interne en 1955.

En outre, une convention bilatérale datant de 1972 a prévu des dispositions permettant la reconnaissance et l’enregistrement automatiques des actes d’état civil en provenance de l’autre pays. Ces dispositions s’appliquent à l’acte de mariage de Besson, même en l’absence de conversion, estiment des juristes tunisiens. Alya Cherif Chammari, avocate tunisienne spécialisée dans le droit privé, est formelle : « Il suffit que la mairie qui les a mariés délivre un avis de mention de mariage, et il sera automatiquement enregistré sur l’état civil tunisien de la mariée. Cela fait des années que la procédure existe. Dans la pratique, je n’ai pas eu de difficultés à le faire. J’ai eu un seul cas de refus dans les années 1980, mais je me suis adressée à la justice et j’ai obtenu gain de cause. »

Source: http://tinyurl.com/37esd6n