Francaisdefrance's Blog

24/05/2011

Des radars détecteurs de burqas ???

Là, ils vont être « heurtés »… Sûr.

FDF

.

Burqas : bientôt des détecteurs sur le territoire français ?

Trente mètres pour se mettre en règle avec la loi
Selon une dépêche publiée aujourd’hui par l’Agence Farce-Presse, le gouvernement français étudierait actuellement la mise en place de détecteurs de burqas « à tronçons ».
Si cette mesure est appliquée, comme le demandent plusieurs parlementaires et ministres de l’actuelle majorité (UMP), des détecteurs photographiques de burqas (voir photo ci-dessus) pourraient être prochainement installés dans plusieurs agglomérations « sensibles » du territoire français.
Positionnées à des endroits stratégiques – début et fin de rue, entrées et sorties de centres commerciaux, etc. – des caméras fixes automatiques dotées de capteurs électroniques prendraient une photographie des passantes portant un accessoire vestimentaire leur couvrant la tête et une partie du visage.
Si la portion du visage recouverte par le voile dépasse les normes définies par les autorités, la contrevenante en sera informée par un signal sonore reprenant les dix premières notes de La Marseillaise. La contrevenante disposera alors des trente mètres la séparant de la deuxième borne photographique pour modifier sa tenue vestimentaire et se mettre en conformité avec la règlementation.
En cas de refus d’obtempérer, les contrevenantes s’exposeront à une amende de première catégorie, à la confiscation de leur voile et, en cas de récidive, à une sanction pénale leur imposant le port d’un nez de clown pendant une période de 30 jours en cas de première récidive et de 90 jours en cas de récidives multiples.
Ces mesures, qui ne sont pour l’instant qu’à l’état de projet, s’inscrivent dans le cadre de la politique mise en place par le gouvernement pour lutter contre le grave fléau que constitue dans notre pays le port par quelques centaines de femmes d’un voile dissimulant leur visage.
Les problèmes du chômage, de la précarité, du démantèlement des services sociaux, de la paupérisation d’une partie croissante de la population, de la fracture fiscale ayant été traités avec brio par le gouvernement, il devenait urgent de s’attaquer enfin aux problèmes fondamentaux qui rongent le pays, tels que le port du voile islamique, les caravanes des Roms et la définition de l’identité nationale.
Agence Farce-Presse, 22 mai 2011

Photo : Radar anti-burqa « à tronçon ». La contrevenante sera avertie par les premières mesures de La Marseillaise. Elle disposera de 30 mètres pour se mettre en conformité avec la législation. Les détecteurs installés à Neuilly et dans certains quartiers de la capitale seront équipés d’un logiciel leur permettant de distinguer les foulards Hermès (et les accessoires vestimentaires provenant des pays du Golfe) des voiles intégraux originaires du Pakistan, d’Afghanistan ou, pire, de Turquie.
Source: http://rollotomasi92.blogspot.com/