Francaisdefrance's Blog

29/07/2011

Hors sujet… Mais ça peut servir à tout le monde…

Dix minutes de récré.

On respire un peu, ce vendredi. Juste pour vous passer cette info que vous devez faire suivre… Bon appétit.

FDF

PS: Même le halal est concerné (désolé, pas pu m’empêcher; chassez le naturel…).

.

Voir: additifs

15/04/2011

David Cameron: « réduire le nombre d’immigrants »…

Et qu’il a raison, le bougre. Même si c’est avant tout « politisé »…

FDF

.

David Cameron veut limiter l’arrivée d’étrangers.

Le premier ministre britannique accuse les travaillistes d’avoir laissé entrer un trop grand nombre d’immigrants depuis 1997.

David Cameron a prononcé jeudi un discours très ferme sur la nécessité de réduire le nombre d’immigrants autorisés à entrer en Grande-Bretagne, accusant les précédents gouvernements travaillistes d’avoir laissé entrer un trop grand nombre d’étrangers dans le pays. Ces propos, tenus devant des électeurs conservateurs à quelques semaines d’élections locales en Angleterre et au pays de Galles, ont provoqué de violentes réactions dans l’opposition, et même chez les libéraux démocrates, partenaires de Cameron dans la coalition. Le ministre du Commerce, Vince Cable, numéro deux des libdems au gouvernement après Nick Clegg, a déclaré que le premier ministre avait été «très imprudent», estimant que l’utilisation du terme «immigration de masse risquait d’attiser l’extrémisme». Les travaillistes accusent Cameron de «tromper les gens», expliquant que ses quotas sur les visas de travail ne concernent que 20 % des immigrants hors Union européenne.

Le contrôle de l’immigration avait été un des thèmes importants des dernières législatives, et l’un des sujets les plus épineux lors des négociations sur l’accord de coalition entre les centristes et les tories.

David Cameron a pourtant été très prudent dans sa manière d’aborder le sujet. «Notre pays a immensément profité de l’immigration», a-t-il insisté en rappelant les nombreuses contributions des étrangers à la vie économique du pays, des hôpitaux jusqu’aux commerces de proximité. «Je veux une bonne immigration, pas une immigration de masse», a-t-il poursuivi, rappelant que sous Tony Blair et Gordon Brown, de 1997 à 2009, 2,2 millions d’immigrants étaient venus s’installer en Grande-Bretagne et que ces grands nombres avaient provoqué de «fortes pressions sur de nombreuses communautés dans le pays». Pour réduire l’arrivée d’étrangers de pays hors de l’UE, le premier ministre promet des mesures drastiques, à la fois contre l’immigration illégale et légale…

Suite et source: http://tinyurl.com/443ts95

25/10/2010

Allez savoir ce qui se passe… Grand succès de l’exposition sur Hitler à Berlin…

L’exposition sur Hitler est un véritable phénomène à Berlin !

Crédit photo : AFPCrédits photo : DANIEL GARCIA/AFP

« Avec plus de 20.000 visiteurs en quelques jours, l’exposition Hitler et les Allemands rencontre un succès incroyable à Berlin. Patrick Saint-Paul, correspondant du Figaro en Allemagne, analyse les raisons de cet engouement.

C’est la première fois qu’une telle exposition a lieu en Allemagne. Ouverte au public depuis le 15 octobre, l’exposition Hitler et les Allemands, présentée au musée de l’histoire allemande de Berlin, a déjà rassemblé pas moins de 20.000 personnes en quelques jours. Un succès qui dépassent toutes les attentes.

Pour Patrick Saint Paul, correspondant du Figaro en Allemagne, cet engouement peut s’expliquer par le besoin des Allemands de comprendre cette période de leur histoire… »

(Je n’en suis pas convaincu… En cette période où le nationalisme-patriotisme grimpe partout ou presque en Europe. Et puis, comme il est interdit d’évoquer cette période de l’Histoire sous peine d’être accusé d’apologie de crimes contre l’humanité… A ce sujet, j’en connais certains qui doivent se sentir petits dans leurs babouches…FDF).

Source: http://tinyurl.com/2v8uhv2

07/10/2010

Affaire Sarrazin: Le passé nazi a-t-il immunisé le pays contre populisme et xénophobie?

Le syndrome Sarrazin plane sur l'Allemagne

Thilo Sarrazin prédit la disparition de la culture allemande.   REUTERS

Un pamphlet jette le doute…

Parmi les pays européens, l’Allemagne est souvent présentée comme un cas particulier: son passé nazi l’aurait durablement vaccinée contre le virus populiste. Est-ce si sûr? Une nouvelle formation politique, die Freiheit (la Liberté), jusque-là obscure, a bénéficié d’un coup de projecteur, le 2 octobre dernier, avec la visite de soutien que lui a rendue à Berlin Geert Wilders, un leader néerlandais hostile à la présence de l’islam dans son pays. Le groupuscule entend livrer un combat semblable et se pose en porte-étendard de la défense de la démocratie.

Or c’est aussi le thème d’un livre paru à la rentrée. Deutschland schafft sich ab (L’Allemagne court à sa perte) est un pamphlet de quelque 400 pages écrit par Thilo Sarrazin, ex-membre du directoire de la banque centrale allemande. Le message de l’ouvrage, écrit dans une langue pseudo-scientifique, reste clair: puisque les immigrés – musulmans, en particulier – ne veulent pas s’intégrer et font plus d’enfants que les Allemands, soutient l’auteur, notre pays et notre culture disparaîtront tôt ou tard. En un mois, le brûlot s’est vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires.

Membre du SPD (Parti social-démocrate d’Allemagne), Sarrazin explique qu’il n’a pas l’intention de créer une nouvelle formation politique. Pourtant, environ 20 % de ses compatriotes seraient prêts à voter pour lui s’il franchissait le pas, selon les sondages, et 60 % lui donnent globalement raison. Le SPD a entamé contre lui une procédure d’exclusion, mais de nombreux militants le soutiennent…

« Prendre au sérieux la menace islamiste »

« Les partis, de gauche surtout, ont laissé s’installer un malaise que l’on a préféré nier en raison de notre passé, décrypte Alice Schwarzer, célèbre féministe, auteure d’un livre sur le sujet et pourfendeuse du foulard dans les écoles. Il faut prendre au sérieux la menace islamiste, à l’origine de ce malaise. Sinon, c’est la droite populiste qui s’en empare, comme en Suède. »

L’establishment politique tente de trouver la parade. Conservateurs, libéraux et sociaux-démocrates rivalisent de propositions visant à faciliter l’intégration des 7 millions d’étrangers résidant en Allemagne (dont environ 4 millions de musulmans). « La crise de la société allemande n’est pas assez profonde pour qu’un parti populiste s’impose dans le paysage, estime Klaus-Peter Sick, historien associé au centre de recherches en sciences sociales Marc-Bloch, à Berlin. La reprise économique qui s’annonce marginalise les idées extrémistes. Et il n’y a pas de leader charismatique en vue. » Le charisme, ici, n’est pas toujours un avantage. Voyez Angela Merkel.

Source: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-syndrome-sarrazin-plane-sur-l-allemagne_925135.html

28/09/2010

Résistance: Au Texas, on diminue la valeur de l’islam à travers les manuels scolaires.

Effarant! Et chez nous, en France, c’est le contraire. « ON » privilégie la culture musulmane au détriment de l’Histoire de France… On n’a pas de conservateurs, chez nous? Ah non. Ce sont des patriotes et ils n’ont pas droit à la parole…

FDF

islam au texas

Le conseil de l’éducation du Texas a adopté vendredi 24 septembre une résolution visant à limiter la mention de l’islam dans les manuels scolaires texans.


Une résolution limitant la mention de l’islam.


A l’initiative des conservateurs, la résolution a été votée a 7 voix contre 6. Officiellement elle n’a rien de contraignant, officieusement elle met en garde les éditeurs de livres scolaires contre une appréciation trop favorable de l’Islam et des pratiques musulmanes. Les conservateurs ont au passage demandé aux éditeurs d’être plus sensibles aux valeurs chrétiennes dans leur prochains livres, pas vraiment étonnant de la part d’une majorité qui souhaite que gouverne la « sharia chrétienne ».

Un coup politique

La résolution fait polémique puisque l’opposition et des associations de défense de la liberté des religions dénoncent une stratégie de peur et un coup politique à une heure où la rhétorique islamophobe est à son comble (mosquée de Ground Zero, autodafé du Coran…). Par ailleurs, des voix se font entendre dénonçant ce choix qui en réalité pénalisera avant tout les étudiants texans dans leur compréhension du monde. Le monde musulman est en plein effervescence économique et les États Unis qu’on le veuille ou non devront faire face à ce changement.

Attaquer l’islam sert l’islam

S’attaquer à l’islam en diminuant sa valeur dans les manuels scolaire dès le plus jeune âge ne rend pas service à ces conservateurs chrétiens. En Europe et plus généralement en Occident, le décalage entre la diabolisation politico-médiatique de l’islam et la réalité de la vie fait que bon nombre de concitoyens se convertissent à l’islam.