Francaisdefrance's Blog

12/03/2012

La honte suprême: 47 femmes et enfants « massacrés » à Homs !!!

Et d’autres humiliés en place publique. Adolf Hitler était un « petit joueur »…

Et le beau Bachar de dire « c’est pas moi, m’sieur »… Ca, on ne connait que trop…

Il faut vite atomiser cette ordure: il ne s’arrêtera plus.


FDF

.

Encore un « ami » de la France…

.

Le Conseil national syrien (CNS) a dit « mener les contacts nécessaires » en vue d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité » de l’ONU.

Une cinquantaine de corps de femmes et d’enfants ont été retrouvés dans la ville syrienne de Homs (centre), un « massacre » attribué lundi par l’opposition aux forces du régime et par les médias officiels à des « gangs terroristes ». Les photos et les vidéos diffusées par les militants montrent des images insoutenables d’enfants à la tête ensanglantée et au visage mutilé ainsi que des corps complètement carbonisés. Le Conseil national syrien (CNS), principale formation de l’opposition, a précisé que le « massacre » avait été perpétré dimanche et a dit « mener les contacts nécessaires avec l’ensemble des organisations et des pays amis du peuple syrien en vue d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité » de l’ONU.

Le président de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, a confirmé ces tueries dans le grand quartier de Karm al-Zeitoun, dont une partie est contrôlée depuis quelques jours par l’armée et l’autre par les militaires dissidents. « Des centaines de familles ont fui Homs dans la nuit, notamment du quartier de Karm al-Zeitoun, par crainte de nouveaux massacres par les forces du régime », et « beaucoup ont passé la nuit en plein air », selon lui.

« S’ils n’ont rien d’autre à dire, qu’ils se taisent »

« Les corps d’au moins 26 enfants et 21 femmes ont été retrouvés dans les quartiers de Karm al-Zeitoun et Al-Adawiyé, dont certains égorgés, d’autres poignardés par les chabbiha », les milices pro-régime, a affirmé Hadi Abdallah, militant local de la Commission générale de la révolution syrienne. La télévision d’État a accusé des « gangs terroristes armés » d' »avoir kidnappé des citoyens à Homs » et de « les avoir tués et filmés pour susciter des réactions internationales contre la Syrie« , et a affirmé que les autorités compétentes « ont délivré les habitants de Karm al-Zeitoun des terroristes ». « Les gangs terroristes armés nous ont habitués à commettre plus de crimes avant les réunions du Conseil de sécurité », a-t-elle indiqué, dénonçant une « hystérie médiatique terroriste contre la Syrie ».

L’AFP n’est pas en mesure de confirmer ces informations en raison des restrictions draconiennes imposées aux médias pour la couverture de la crise en Syrie, où le régime de Bachar el-Assad réprime depuis un an dans le sang une contestation populaire qu’il assimile à du « terrorisme ». Selon Hadi Abdallah, « des membres de l’Armée syrienne libre (ASL, formée des militaires dissidents) sont parvenus à transporter les corps au quartier de Bab Sebaa (à Homs), plus sûr », et c’est là que les militants ont filmé les corps. « Certaines victimes ont été égorgées avec des couteaux, d’autres poignardées. Des enfants ont été frappés à la tête avec des objets tranchants. Une fillette a été mutilée et certaines femmes ont été violées avant d’être tuées », a indiqué Hadi Abdallah.

« De nouveaux massacres pourront être encore perpétrés à l’avenir si la communauté internationale reste silencieuse, a affirmé Hadi Abdallah. Nous appelons sans détour à une intervention militaire étrangère, à des frappes contre le régime et à armer l’ASL. Nous ne voulons plus de paroles, cela fait des mois que les États-Unis et les autres appellent Bachar à cesser les violences, mais il continue de tuer les gens. Ça suffit, s’ils n’ont rien d’autre à dire, qu’ils se taisent. » Dans un incident séparé, Hadi Abdallah a rapporté que les forces du régime « ont rassemblé dimanche des dizaines de femmes et filles sur des places publiques à Karm el-Zeitoun, les ont dénudées et ont commencé à rigoler, en présence de leurs familles ». « Des parents témoins de ces humiliations m’ont dit qu’ils ne pouvaient que pleurer, (étant) menacés par une arme », a-t-il dit.

Source: http://www.lepoint.fr/

29/07/2011

Nous y voilà… Il faudra bien un prétexte à la troisième guerre mondiale. (Afin d’occulter celle que l’islam nous mène…).

Un sondage vu dans http://actu.orange.fr/

Ca me fait penser à ça: http://www.slate.fr/story/3559/guerre-eau-ressources-violence

 J’y crois pas !!!

FDF

.

Le changement climatique menace-t-il la paix et la sécurité?

Oui, c’est sûr
Non, exagéré
Difficile de prévoir

validez

 Ban Ki-moon a tenté de mobiliser le Conseil de sécurité de l’ONU sur la question du climat.

Le maintien de la paix et de la sécurité internationale: c’est la mission du Conseil de sécurité, une instance de l’ONU qui compte 15 Etats, dont 5 permanents. Quand une menace se présente, il peut réagir en imposant embargo, sanctions économiques ou intervention militaire.

Mais la semaine dernière, ce Conseil avait à son ordre du jour un sujet inhabituel: le changement climatique. Pourquoi? Parce celui-ci est « une menace pour la paix et la sécurité internationale« , a expliqué Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU.

Le changement climatique pouvant accroître les risques de catastrophes naturelles, d’insécurité alimentaire, de compétition pour les ressources (eau notamment) et de déplacements de populations, il est source de conflits, a argumenté Chim Steiner, du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

« Le Conseil de sécurité doit se préparer à faire face à une série de crises aggravées par les changements climatiques », a de son côté estimé Susan Rice, ambassadrice américaine à l’ONU. Elle évoque « une des menaces les plus sérieuses du siècle ».

Des casques verts?
Il a même été question, lors des discussions, de créer une force de « casques verts », un pendant des casques bleus pour les conflits environnementaux, selon le Guardian.

Mais à l’issue des débats et des négociations entre les 15 pays membres, le Conseil de sécurité s’est finalement contenté d’une déclaration minimale: « Le Conseil craint que les effets préjudiciables éventuels des changements climatiques puissent, à long terme, aggraver les menaces existantes à la paix et la sécurité internationales ».

Certains pays, comme la Chine et la Russie, considèrent en effet que le climat ne relève pas des compétences du Conseil de sécurité. « La Convention-cadre est le forum le plus légitime pour examiner la question », a déclaré le représentant chinois, renvoyant donc le point au prochain grand sommet international sur le climat, prévu à Durban fin 2011. Une conférence qui fera suite à celles de Copenhague (2009) et Cancun (2010).

« C’est pathétique », a déploré Susan Rice, interprétant la déclaration peu ambitieuse du Conseil de sécurité comme une « politique de l’autruche ».

Vous, qu’en pensez-vous? Les changements climatiques sont-ils une réelle menace pour la paix mondiale ou est-ce exagéré? Faites-vous confiance au multilatéralisme et aux grandes conférences internationales pour résoudre le problème ou le Conseil de sécurité, avec son nombre restreint de membres, est-il plus à même d’agir efficacement?

Merci à Babette pour le tuyau…

12/07/2011

L’ambassade de France à Damas à nouveau attaquée.

Y’a pas à dire. C’est quand-même bon de se sentir aimés… On attend des morts pour évacuer nos citoyens Français?
FDF

Encore un ami de perdu pour Sarkö…

.

Syrie : nouvelle attaque contre l’ambassade de France !

Pour la troisième fois en trois jours, des manifestants pro-Assad s’en sont pris mardi à la représentation française à Damas.

Click here to find out more!

La crise s’aggrave entre la France et la Syrie. Pour la troisième fois en trois jours, l’ambassade de France à Damas a été attaquée mardi par des manifestants pro-Assad. Lundi, la représentation française avait déjà été la cible d’attaques, trois jours après une visite des ambassadeurs français et américain à Hama, coeur de la contestation populaire depuis plus de deux semaines.

Cette « intrusion de groupes bien organisés » avait été condamnée lundi avec « la plus grande énergie » par le ministère français des Affaires étrangères. Devant la « passivité des forces de l’ordre, les agents de sécurité de l’ambassade ont été contraints d’effectuer trois tirs de sommation pour empêcher la multiplication d’intrusions dans le périmètre de l’ambassade », a précisé Bernard Valero, porte-parole du ministère, qui accuse les autorités de Damas de « détourner l’attention du problème de fond qui demeure la fin de la répression contre la population syrienne ».

Mardi matin, le Premier ministre français François Fillon a estimé que le « silence » du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Syrie devenait « insupportable ».

Source: http://www.lepoint.fr/

11/07/2011

Sud Soudan: un nouvel Etat belliqueux est né…


Mal barrés, les Soudanais. Au Nord comme au Sud, les machettes vont a nouveau être souillées de sang… Le nouvel Etat du Sud est de sensibilité animiste et chrétienne… Je vous fait un dessin?

FDF

.

Le Président soudanais el-Béchir est le pire criminel de masse que le monde connaisse. Poursuivi par la Cour Pénale Internationale pour génocide, il a pendant 20 ans exterminé des communautés entières qui avaient osé contester son règne. L’histoire est en train de se répéter, à moins que nous ne l’arrêtions pour de bon.

Il bombarde en ce moment des femmes et des enfants dans les monts Nouba, pendant que ses milices passent de porte en porte pour égorger des familles entières. Cela fait des décennies que les dirigeants du monde entier tolèrent de manière honteuse l’indicible brutalité d’el-Béchir afin de conserver l’accès aux importantes réserves de pétrole de son régime. Mais les choses ont changé. Le Soudan s’est divisé en deux, l’inflation et les prix des produits alimentaires montent en flèche, et l’emprise d’el-Béchir sur le pouvoir est plus affaiblie que jamais.

Envoyons un message retentissant à nos dirigeants pour leur signifier que trop c’est trop, et pour exiger qu’ils mettent fin immédiatement à leur inaction choquante : en arrêtant ce monstre, en imposant des sanctions sévères contre son camp, et en s’engageant à protéger le peuple soudanais du génocide qu’il encourt. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition et parlez-en à tous. Nous la remettrons aux membres du Conseil de Sécurité de l’ONU lorsque nous aurons atteint 300 000 signatures.

http://www.avaaz.org/fr/sudan_enough_is_enough_fr/?vl

Les monts Nouba sont en état de siège. El-Béchir y a assassiné une génération entière d’hommes, de femmes et d’enfants durant les années 1990, et le voilà revenu pour martyriser les survivants. Mais le Sud-Soudan en souffrance depuis des années est finalement devenu indépendant, reprenant par là-même l’essentiel du pétrole utilisé par el-Béchir pour monnayer la complicité internationale envers ses crimes. El-Béchir est également confronté à des mouvements de protestation démocratique, à une économie en déclin, et à des relations tendues avec son protecteur de toujours, la Chine. C’est notre meilleure chance depuis des décennies d’organiser l’action internationale indispensable pour faire cesser le pouvoir brutal d’el-Béchir.

Des sanctions internationales sévères, un plan global concerté pour arrêter el-Béchir et ses complices poursuivis par la Cour Pénale Internationale, ainsi qu’un engagement à protéger les Soudanais d’autres crimes contre l’humanité, tout cela donnerait à el-Béchir un signal fort que la partie est terminée. Cela affaiblirait sa position au sein-même de son régime, et montrerait aux Soudanais que l’impunité pour ses crimes a pris fin. Voilà trop longtemps que les Soudanais – au Sud, au Darfour, à Nouba, et en bien d’autres endroits – attendent que le monde prenne position pour l’humanité et la justice, soutenons-les maintenant:

http://www.avaaz.org/fr/sudan_enough_is_enough_fr/?vl

Il est presque impossible d’imaginer le désespoir et la terreur des femmes et des enfants à Nouba aujourd’hui, ou au Darfour avant eux. C’est une large tache sur la conscience du monde entier que de ne pas avoir pas agi pour faire cesser le règne de terreur d’el-Béchir. Mettons fin à ce règne maintenant, en appelant massivement nos gouvernements à agir.

Avec espoir,

Ricken, Stephanie, Nicola, Alice, Morgan, Rewan et le reste de l’équipe Avaaz

Source: http://avaaz.org/

09/07/2011

La France n’a plus les Américains derrière elle en Libye. Mais continue la guerre…

En France, on est cons… Enfin, quand je dis « on », je ne parle pas du peuple…

Les Américains se sont cassé les dents au Vietnam. Les Américains, après les Russes, prennent une tôle en Afghanistan. Ils vont en partir. En Libye, les Américains ont compris. Il ne reste plus qu’un pays qui continue la guerre en armant les forces rebelles: c’est la France. Le « seigneur de guerre » Français ne veut pas rester sur un échec; même si ça coute des vies « dommages collatéraux » et énormément de fric aux contribuables. La France aime bien continuer à être la risée du monde. La France n’a pas encore remarqué que c’est sur SON TERRITOIRE que beaucoup de problèmes sont à régler. La France entretien une guerre civile en Libye. Alors qu’elle est sur le point d’exploser sur ses propres terres..

Et quand je dis la France, je n’évoque pas les Français…

FDF

Après la Russie et le Royaume-Uni, c’est au tour du Congrès américain de prendre ses distances avec l’initiative française d’armer les rebelles.

Click here to find out more!

Après avoir fustigé l’intervention américaine en Irak, la France jouerait-elle désormais le mauvais rôle en Libye ? Paris se trouve en tout cas chaque jour davantage isolé auprès de ses alliés, en dépit de l’annonce mardi de l’abandon du parachutage français d’armes aux rebelles libyens. Après la Russie et le Royaume-Uni, c’est maintenant au tour des États-Unis de prendre leurs distances avec l’initiative française. En effet, la Chambre américaine des représentants a voté jeudi un amendement interdisant au Pentagone de fournir tout équipement, entraînement ou soutien militaire aux opposants de Muammar Kadhafi, sans pour autant couper les fonds nécessaires à la poursuite de la guerre en Libye. À l’origine du vote, le représentant républicain Tom Cole, qui a insisté sur la « responsabilité du Congrès (…) à mettre fin à cette aventure irréfléchie en Libye ».

Pour Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris) et ancien militaire de haut rang dans l’armée de l’air, ce vote possède à la fois des portées intérieures et internationales. « Il s’agit d’une réaction logique du Congrès américain qui n’a pas été consulté au moment de l’engagement américain en Libye », explique le chercheur. « Mais c’est aussi un sérieux rappel à l’ordre vis-à-vis de la France et de son interprétation extrêmement limite de la résolution 1973 de l’ONU. »

Des missiles en guise d’aide

Les résolutions 1970 et 1973, qui ont ouvert la voie à une intervention occidentale en Libye, sont notamment censées, d’une part, prévoir une zone d’exclusion aérienne visant les forces du colonel Kadhafi et, de l’autre, mettre en oeuvre « tous les moyens nécessaires » pour éviter des exactions contre les populations civiles. Des « moyens » qui ont donc pris la forme de lance-roquettes, de fusils d’assaut, de mitrailleuses et de missiles antichars parachutés par avion dans la région montagneuse du djebel Nefoussa, au sud de Tripoli, a-t-on appris le 28 juin dernier dans les colonnes du Figaro.

Or, c’est avec des mots très durs que Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a condamné publiquement le 1er juillet l’initiative française, devant un Alain Juppé médusé. Pour le chef de la diplomatie du Kremlin, qui a dénoncé une « violation grave de la résolution 1970 », cette résolution permettrait en réalité « à n’importe qui de faire n’importe quoi, n’importe quand ». Faux, répond le ministre français des Affaires étrangères, qui met en avant la situation « extrêmement précaire » des populations attaquées par Kadhafi pour expliquer le geste français, qui, selon lui, rentre donc « exactement dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ». Mais Paris était loin de se douter que la gronde irait jusqu’à gagner son principal partenaire en Libye, c’est-à-dire le Royaume-Uni.

« Une guerre civile »

« Cette résolution ne prévoyait pas d’armer un camp contre un autre dans une guerre civile, à l’intérieur d’un pays dont on avait oublié qu’il n’avait pas vocation à rester uni », estime Jean-Vincent Brisset, qui pense que l’on sous-estime les soutiens dont dispose encore Muammar Kadhafi dans le pays. Tandis que le conflit va bientôt entrer dans son quatrième mois et que Tripoli est toujours aux mains du colonel Kadhafi, cette dernière polémique ne symbolise-t-elle pas l’enlisement d’une coalition dont l’intervention ne devait pourtant pas dépasser la quinzaine de jours, dixit les membres du Conseil national de transition libyen, réunis en mars à Paris ? Et l’ancien pilote de chasse de mettre en cause certaines décisions politiques : « Peut-être les gouvernements engagés auraient-ils dû se concerter avec de véritables connaisseurs de la Libye avant de s’engager. »

Source: http://www.lepoint.fr/

17/05/2011

Des mandats d’arrêt en vue pour Kadhafi, son fils et son chef du renseignement.

Eh ben, ils auront mis le temps… Il y en a d’autres à dénoncer, aussi. Mais chacun son tour…

FDF

.

Mouammar Kadhafi visé pour crimes contre l’humanité par la CPI

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a requis lundi des mandats d’arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Saïf al Islam et le chef des renseignements libyens, Abdoullah al Senoussi, pour crimes contre l’humanité.

Ces recommandations vont être étudiées par les juges du tribunal de La Haye, qui devront décider si les éléments réunis par le procureur sont suffisants pour émettre les trois mandats.

La CPI a été saisie en février par le Conseil de sécurité de l’Onu pour enquêter sur les violences commises par les forces de sécurité contre des manifestants en Libye, qui ont fait des milliers de morts depuis le début de l’insurrection mi-février.

Luis Moreno-Ocampo avait fait savoir il y a deux semaines qu’il disposait de « preuves solides » de crimes contre l’humanité et qu’il recommanderait l’émission de trois mandats, sans nommer les intéressés, en présentant des photographies, des vidéos et des témoignages émanant de sources gouvernementales.

Il expliquait que le fait de tuer des civils désarmés pouvait être qualifié de crime contre l’humanité, et mentionnait également le crime de persécution – arrestations massives, torture, disparitions forcées.

« Le bureau a rassemblé des preuves directes d’ordres donnés par Mouammar Kadhafi lui-même, des preuves directes de l’organisation par Saïf al Islam du recrutement de mercenaires et des preuves directes de la participation de Senoussi aux attaques contre les manifestants », a-t-il déclaré lundi.

Le magistrat argentin a ajouté que les trois hommes avaient tenu des réunions pour « planifier les opérations » de répression et que Mouammar Kadhafi avait utilisé son « autorité absolue pour commettre des crimes en Libye ».

« CRÉATURE DE L’OCCIDENT »

Un porte-parole des rebelles dans la ville assiégée de Misrata a salué une « décision importante ». Le secrétaire au Foreign Office, William Hague, a souligné que cette requête rappelait à tous les acteurs du régime libyen que « les crimes ne resteront pas impunis »…

Suite et source: http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/mouammar-kadhafi-vise-pour-crimes-contre-l-humanite-par-la-cpi-16-05-2011-1331287_240.php

20/03/2011

La population libyenne vous dit merci, monsieur Sarközy !

Photo d’illustration

Déjà des dizaines de morts? Et parmi eux, des civils… Mais ça, on se garde bien de nous en informer… On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs. De quel droit le président des Français se permet il de semer la mort chez le peuple libyen? J’ai honte de ma France; enfin d’avoir ce type comme président… Je pensais que le droit de donner la mort était réservé aux assassins…

Nous allons certainement vers un conflit mondial, à mon avis. Nous n’avions pas besoin de ça. Pas du tout…

FDF

.

La Libye se prépare à une guerre longue, selon Kadhafi…

La coalition internationale a lancé plusieurs raids sur Tripoli dimanche avant l’aube. La télévision libyenne fait état de dizaines de morts dans le pays, sans qu’il soit possible de vérifier cette information.

LES FAITS MARQUANTS DE LA VEILLE :

» Libye : Revivez la journée de samedi

» ZAPPING VIDEO : La confusion est grande à Benghazi

• Une coalition de cinq armées occidentales a commencé samedi à bombarder des objectifs en Libye pour tenter de contraindre les forces de Mouammar Kadhafi à cesser le feu et à mettre fin aux attaques contre des civils.

» VIDEO – Sarkozy : «Notre détermination est totale»

Le colonel Mouammar Kadhafi, qui a réprimé dans le sang l’insurrection partie de l’est du pays il y a un mois, l’a qualifiée d’agression «coloniale», la comparant à une croisade.

Réaction du colonel Kadhafi après les premières frappes :

• La France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Italie et le Canada participent pour l’heure à cette opération baptisée «Aube de l’odyssée», la plus grosse intervention militaire dans le monde arabe depuis l’invasion de l’Irak en 2003. Le Qatar a promis de s’impliquer et plusieurs autres pays européens et arabes sont également prêts à participer à cette action.

• Son objectif est, en application de la résolution 1973 adoptée jeudi par le Conseil de sécurité de l’Onu, d’instaurer une zone d’exclusion aérienne et d’imposer un cessez-le-feu.

LES ÉVÉNEMENTS DE DIMANCHE :

11h29 : Trois bombardiers furtifs B-2 américains ont mené un raid contre une importante base aérienne libyenne, larguant 40 bombes, rapporte la télévision CBS News.

11h23 : Plus de 90 personnes ont été tuées dans les combats de vendredi soir et samedi pendant l’offensive des forces pro-Kadhafi contre les insurgés dans Benghazi, bastion des rebelles dans l’est libyen, selon des sources hospitalières et des journalistes de l’AFP.

10h44 : Le colonel Kadhafi prédit une «longue guerre», affirmant que «tout le peuple libyen porte des armes» et qu’il va «vaincre» dans un message sonore diffusé sur la télévision officielle.

10h19 : L’appareillage du porte-avions Charles-de-Gaulle, qui doit mettre le cap sur la Libye pour participer aux opérations aériennes, est prévu aujourd’hui à 13h de Toulon, révèle une source militaire proche du dossier.

10h13 : Des rebelles circulant à bord de véhicules équipés de mitrailleuses se dirigent vers la ville d’Ajdabiah, dans l’est de la Libye.

10h02 : Malgré des opérations aériennes de la force internationale, les troupes loyales au colonel Kadhafi continuent d’assiéger la ville de Misrata tenue par les rebelles libyens, rapporte un habitant à Reuters…

Suite et source: http://tinyurl.com/4u6hhld

18/03/2011

La « dernière » de Sarkö Ier: nous sommes en guerre !!!

Je suis hors de moi!

On ne le pensait pas capable de ça. On le sait capable de tout, mais de ça? Il faut désormais faire face à la réalité: nous sommes en guerre !!! Sarkö Ier a tellement insisté et harcelé l’ONU que celle-ci a finalement accepté des frappes aériennes en Libye, chez l’ex grand pote du président de la République Française. Sarkö vient donc de provoquer le massacre de civils libyens! C’est incroyable. Depuis le temps que partout circulait le bruit que cet homme était dangereux… Et dire qu’il est encensé ce matin dans tous les médias « d’avoir eu le courage » de faire bombarder la Libye! Du « courage »? Non mais on rêve!

Il en faut du courage pour faire mourir femmes et enfants sous un déluge de bombes…

Mais je crois qu’il faut s’attendre à des « retombées » non négligeables. Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, le Guide Suprême » a encore des amis, lesquels sont nos ennemis. On doit donc s’attendre à une riposte. La troisième guerre mondiale (et la dernière…) est à nos portes. Merci pour tout, monsieur le président.


Que Dieu nous garde…

FDF

.

Libye : la France va participer aux frappes imminentes !


L’ONU a donné jeudi soir son feu vert à une opération militaire. La Libye n’a «pas peur», a rétorqué vendredi l’un des fils de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam. Paris, Londres et Washington ont commencé à coordonner une stratégie.


Les frappes militaires interviendront «dans quelques heures» et les Français y «participeront», a annoncé vendredi le porte-parole du gouvernement François Baroin. Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté jeudi soir en faveur d’un recours à la force contre les troupes du colonel Mouammar Kadhafi, ouvrant la voie à des frappes aériennes en Libye. La résolution 1973 adoptée par le Conseil autorise en effet «toutes les mesures nécessaires» pour protéger les civils (FDF: Il est certain que les bombes vont forcément éviter les civils…) et imposer un cessez-le-feu à l’armée libyenne.

«Ce sera l’honneur du Conseil de sécurité d’avoir fait prévaloir en Libye la loi sur la force, la démocratie sur la dictature, la liberté sur l’oppression», a déclaré Alain Juppé à New York.

Dans la foulée, plusieurs pays se sont positionnés pour participer à la mise en oeuvre de la résolution. Le président américain Barack Obama a appelé Nicolas Sarkozy et le premier ministre britannique David Cameron pour coordonner une stratégie. L’Union européenne s’est dite prête à «mettre en oeuvre» la résolution, dans la limite de ses compétences. La question sera à l’ordre du jour d’une réunion des ministres des Affaires étrangères prévue lundi à Bruxelles, puis d’un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement programmé jeudi et vendredi. À l’Otan également, les représentants des 28 Etats membres doivent se réunir vendredi pour décider des suites à donner à la résolution de l’ONU.

Tripoli «prêt à un cessez-le-feu»

Du côté des pays arabes, le Qatar et les Emirats arabes unis vont participer aux opérations militaires, a affirmé un diplomate onusien. Le Canada aurait quant à lui décidé d’envoyer six avions de chasse, selon les médias locaux. La Norvège a aussi annoncé sa participation. En revanche, Berlin a déjà prévenu qu’aucun soldat allemand ne se joindrait pas à cette intervention, qui comporte, selon son chef de la diplomatie, des «risques et des dangers considérables»…

Suite et source: http://tinyurl.com/6kveccd