Francaisdefrance's Blog

02/03/2011

« La France est le premier pays arabe en dehors du monde arabe ».

Et le con qui a osé dire ça est le tristement célèbre Malek Boutih (http://fr.wikipedia.org/wiki/Malek_Boutih), l’ex roi du testing chez SOS Racisme… Il aurait fait fureur (pas fait exprès…) du temps de la Gestapo… Ca ne m’étonne plus que ses « cousins » s’y croient déjà, en pays conquis.

FDF

.

Voir ici: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=JcLcN-aNDl8#at=29


Source: C dans l’air sur France 5, le 28 février 2011.


02/02/2011

Une école musulmane à Aulnay-sous-Bois !

Et c’est parti pour l’enseignement de la charia, de la christianophobie et de la conquête violente du monde Occidental!

FDF

.

ecole aulnay sous bois Une école musulmane à Aulnay sous Bois

Si tout se déroule comme prévu, une école privée musulmane devrait ouvrir ses portes en septembre 2011 à Aulnay-sous-Bois.

L’association Esperance Musulmane Jeunesse Française a signé une convention avec le maire de la ville pour utiliser l’ancienne école de Bougainville. Cet ancien bâtiment de l’éducation nationale » a fermé ses portes en 2007 suite à la diminution de ses effectifs, conséquence du Projet de Rénovation Urbain de la ville.

D’ici une à deux semaine, l’EMJF devrait commencer les quelques travaux et emménager dans cette école qui compte une douzaine de classe de 60 m2 chacune.

L’association compte aujourd’hui 1000 adhérents qui assistent aux cours proposés le mercredi, samedi et dimanche dans les locaux actuels. Autant d’élèves qui potentiellement pourront bientôt s’inscrire pour la rentrée 2011.

Les dirigeants du projet sont pour le moment dans l’attente de l’agrément de l’éducation national, une étape indispensable qui devrait se faire sans difficulté puisque la nouvelle école s’ouvrira dans un ancien établissement scolaire du ministère de l’éducation nationale. L’étape suivante et loin d’être la plus simple sera de trouver des subventions afin que le prix de l’année scolaire soit le plus abordable possible.

Dans le cas d’une école privée de ce type, l’année scolaire niveau primaire s’estime à 2500€ par an et par élève. D’où la nécessité de trouver des aides, des mécènes et des sponsors qui permettront de couvrir une partie des frais.

En attendant, l’EMJF fait un appel aux dons à ses adhérents et aux musulmans de France, un coup de pouce qui permettrait d’amortir les frais de démarrage.

La convention signée avec le Maire est valide aujourd’hui, mais qu’en sera-t-il pour le prochain maire. « Ceci n’est qu’une étape, en parallèle nous cherchons un terrain afin d’y construire un complexe qui assurera la pérennité de l’école» souligne l’EMJF.

Nous attendons avec impatience, l’ouverture de l’école Philippe Grenier, médecin et homme politique qui fut le premier député musulman de l’histoire de France.

Vous pouvez soutenir la création de cette nouvelle école via l’évènement Facebook.

Il est également possible d’envoyer vos chéques, contacter…

12/12/2010

Bien sûr que les prières dans la rue, les voiles, le halal et les mosquées sont des symboles d’occupation et de conquête !

Et Riposte Laïque d’engranger… Merci à vous!

FDF

.

La bien-pensance politico-médiatique française nous joue depuis samedi un de ces grands numéros de lynchage qui font partie des armes du politiquement correct, depuis plus de vingt ans. La cible désignée, cette fois : Marine Le Pen. La cause : la fille à son père a osé parler « d’occupation » en évoquant les prières musulmanes illégales qui se multiplient dans les rues de France.

http://videos.tf1.fr/infos/2010/propos-de-marine-le-pen-sur-les-prieres-de-rue-indignation-au-ps-6183821.html

C’est bien évidemment immédiatement la curée ! Les Montebourg, Mrap, Mennucci, Lozes et autres Copé, relayés par des journalistes aux ordres, défendent à qui mieux mieux leur fonds de commerce, et participent activement au lynchage. Marine Le Pen, la fille à son père, est forcément nostalgique de l’Occupation, c’est une méchante fasciste, et elle insulte gravement les musulmans qui auraient – le ridicule ne tue pas – libéré Marseille, si on en croit Mennucci, et elle incarnerait un courant de pensée qui s’est vautré dans la collaboration !

http://www.youtube.com/watch ?v=O46G4bfnOMw

Riposte Laïque, qui dénonce, grâce aux vidéos de Maxime Lépante, depuis plus d’un an, les prières musulmanes illégales dans les rues de Paris d’abord, et d’autres villes de France, ne peut que se réjouir qu’une personnalité politique présidentiable relaie cette dénonciation. Certes, les républicains de droite préféreraient que cela vienne de l’UMP ! Certes, les Républicains de gauche préféreraient que cela vienne du PS ou du Parti de Gauche. Mais force est de constater que ceux-ci, non seulement sont silencieux sur ce scandale, mais, pire, le cautionnent, par la politique de Delanoé-Vaillant ou celle des différents ministres de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy.

Nous affirmons que l’islam n’est pas une religion, mais un projet politico-religieux totalitaire, et qu’il ne sait exister que par la conquête. Il faut aujourd’hui être aveugle, sot ou complice pour ne pas voir, dans le quotidien, cet esprit de conquête, en France et dans nombre de pays européens…

Suite et source: http://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dans-la.html

29/10/2010

Histoire du monde: Constantinople avant l’invasion musulmane…


http://www.gloria.tv/?media=105455

Vidéo : Constantinople avant sa chute en 1453. Aujourd’hui Istanbul.

Il convient d’écouter les spécialistes de l’islam nous expliquer d’où vient cette soif de conquête. A ce titre, lire un extrait de l’étude remarquable de Nadia Maria el-Cheik, chercheur à Harvard et professeur associé à l’Université américaine de Beyrouth, Byzance vue par les Arabes (Harvard Center For Middle Eastern Srudies, 2004) est éclairante. L’universitaire libanaise nous explique en quoi les conquêtes de l’ancienne Byzance-Constantinople et de Rome participent d’un même projet du Prophète :

« La tradition fait porter les regards musulmans vers la « cité d’Heraclius » en voulant la conquérir par le takbîr. Le takbîr , un terme employé par les premiers traditionnistes en faisant référence à la conquête des villes, est aussi bien le signal de l’attaque qu’ une incantation destinée à s’attirer le soutien divin. Dans cette perspective, une force surnaturelle est attribuée au takbîr ; lorsqu’il est clamé par les guerriers musulmans, les murs massifs de la ville tremblent . Un autre hâdith rapporte :

« [Constantinople] sera conquise par les hommes qui s’écrient en implorant Allah, le Très Haut. Une fois qu’ils s’abattront sur elle, ils en auront pour trois jours, en appelant Allah  et l’implorant afin qu’Allah détruise son flanc est. Les Musulmans entreront alors dans la ville et y construiront des mosquées » (source: Ibn Hammâd, Kitâb al-fitan. Traduction dans Cook. « Apocalypse musulman et Jihâd », p. 295)

Constantinople n’est pas la seule ville devant être conquise par les armées des « croyants ». Un autre sujet discuté dans la littérature apocalyptique est l’épisode durant lequel « les villes de l’incroyance » seront conquises :

« Constantinople fut évoquée. Quelqu’un dit « La Conquête de Constantinople précèdera celle de Rome ». D’autres dirent : « La conquête de Rome précèdera celle de Constantinople ». Abdallâh b. ‘Amru demanda d’amener une boite. La boîte contenait un livre. Il dit « Nous conquerrons Constantinople avant Rome »  (source: Ibn Hammâd, Kitâb al-fitan, 294)

‘Amru b. al-‘As est également à la source d’une tradition du Prophète où il questionne le Prophète sur quelle des deux villes, Constantinople ou Rome, sera conquise en premier lieu. Le Prophète dit « La cité d’Héraclius sera conquise en premier ». Une autre tradition rapportée par Ka’b rapporte : « Nous conquerrons Amorium avant Nicée, Nicée avant Constantinople, et Constantinople avant Rome »

Voilà pour ces rappels de l’universitaire Nadia Maria el-Cheik  du Harvard Center For Middle Eastern Studies.

(Note: Les Hâdith Authentiques (Sahîh), formant la Sunna, sont le cœur nucléaire de la jurisprudence islamique, reçus avec une fiabilité totale car justement « Authentiques » pour toutes les écoles juridiques du sunnisme. Il s’agit des propos de Mahomet rapportés par ses compagnons )

« Ibn Shihab rapporta que le Messager d’Allah (que la paix soit avec Lui) fit une expédition sur Tabuk et qu’Il ( le Saint Prophète) avait à l’esprit l’idée de menacer les Chrétiens d’Arabie en Syrie ainsi que ceux de Rome » Muslim V6670B037

« Rapporté par Khalid bin Madan : (…) Um Haram nous informa qu’il entendit le Prophète dire « le Paradis sera accordé au premier contingent de mes disciples qui entreprendront une expédition navale » . Um Haram ajouta « O apôtre d’Allah ! Serai-je parmi eux ? »Il répondit « Tu seras parmi eux ». Le Prophète ajouta : «  La première armée parmi mes disciples qui envahira la ville de César, elle lui sera remis tous ses pêchés ». Um Haram questionna encore «  Serais-je l’un d’entre eux, o apôtre d’Allah ? Il répondit par la négative. » Sâhih Bukhari ,Le Combat dans la voie de Allah, hâdith n°175

Travail de recherche effectué par L’Observatoire de l’islamisation-octobre 2010

Pour aller plus loin :

constantinople.jpg

Présentation de l’éditeur

La ville de Constantinople, rempart de la Chrétienté en Orient, a, pendant plus de mille ans, résisté à tous les assauts. Elle est tombée en deux temps et, paradoxalement, le premier coup lui fut porté en 1204 par les croisés venus d’Occident, payés par Venise et avec l’accord tacite de Rome.
Réduit dès lors à fort peu, l’empire  » byzantin  » fut incapable de repousser les attaques d’un Empire ottoman conquérant de toute l’Asie Mineure. Les Latins ont porté secours, levé des troupes et lancé des flottes de guerre à plusieurs reprises ; mais les conflits qui opposaient rois et princes mobilisaient le plus gros de leurs forces. Si Constantinople ne fut pas abandonnée à elle-même, l’Occident, requis par la guerre entre ses nations, accepta l’agonie de l’empire chrétien d’Orient, sans comprendre qu’il serait lui-même la proie suivante.
Jacques Heers, ancien directeur du département d’études médiévales de Paris-Sorbonne, a notamment publié La première croisade ; Louis XI ; Les négriers en terres d’islam.
source : islamisation.fr

27/09/2010

Mouvance wahhabite: elle sème la terreur en Bosnie…

Ces musulmans intégristes de la pire espèce représentent un réel danger pour ce pays… Comme pour les autres, d’ailleurs…

FDF

.

27.09.10

L’attentat perpétré cet été contre un commissariat en Bosnie, qui a tué un policier et a été attribué à des musulmans intégristes, a ravivé les craintes sur le danger que représenterait pour ce pays à l’unité fragile la présence de groupes de wahhabites, partisans d’un   islam particulièrement rigoureux.

«Selon les chiffres de notre agence de renseignement, on compte quelque 3 000 membres de la mouvance wahhabite en Bosnie-Herzégovine, ce qui bien évidemment ne veut pas dire que nous avons affaire à un tel nombre de terroristes», a déclaré à l’AFP le ministre de la Sécurité bosniaque, Sadik Ahmetovic. Des groupes de wahhabites sont présents en Bosnie depuis la guerre de 1992-1995. «Mais on ne peut pas exclure qu’il existe parmi eux des individus (…) qui   pourraient à un moment donné commettre un acte terroriste», a ajouté le ministre, en assurant que les agences policières locales «disposaient des   capacités pour surveiller tout ça». Les musulmans de Bosnie (environ 40% d’une population locale estimée à 3,8   millions d’habitants) sont sunnites et partisans pour la plupart d’un islam modéré.

Plusieurs centaines de combattants islamistes venus de différents pays du monde musulman ont combattu aux côtés des forces musulmanes de Bosnie pendant la guerre. Ils ont amené avec eux une interprétation intégriste de l’islam, faisant des adeptes dans le pays.
Une «vingtaine» de groupes de musulmans intégristes existeraient aujourd’hui en Bosnie, selon Ahmet Alibasic, professeur à la faculté des sciences islamiques à Sarajevo. «Ils se réunissent dans des mosquées, dans des maisons, dans des lieux de prières improvisés», dit-il à l’AFP. En février, les autorités locales ont mené une vaste opération policière à Gornja Maoca, une bourgade retranchée du nord-est du pays et peuplée par des   musulmans intégristes.

Sept personnes, accusées notamment de «mettre en danger l’intégrité territoriale» du pays, ont été arrêtées, puis assignées à   résidence, mais n’ont pas encore été inculpées. Une «importante quantité» d’argent a été saisie lors de l’opération, selon   une source proche de l’enquête judiciaire. «L’Etat doit faire barrage à ces flux illégaux d’argent. Des fonds parviennent en Bosnie essentiellement des pays voisins. Selon certains indices, une des sources financières se trouve à Vienne (Autriche)», où réside une   communauté de musulmans bosniaques intégristes, selon le ministre de la Sécurité. Le professeur de terrorisme international à l’Université de Sarajevo, Vlado Azinovic, ne pense pas «qu’il y ait en Bosnie un centre de coordination» d’où   la mouvance locale serait dirigée. Les groupes locaux d’intégristes sont «divisés», selon lui.

A Sarajevo, dans les quartiers des alentours de la mosquée dite «du roi Fahd» – d’après le nom du défunt monarque saoudien qui a financé sa construction –, on voit plus qu’ailleurs des hommes à la longue barbe et le pantalon coupé au dessus des chevilles, allure et style vestimentaire ignorés par les musulmans de Bosnie avant les années 1990.
Tous répugnent à s’exprimer devant la presse. «Nous ne sommes ni les wahhabites, ni les salafistes (une autre branche de l’islam intégriste). Nous sommes des musulmans, et c’est tout», finit cependant par lâcher un homme rencontré devant la mosquée. Selon M. Azinovic, l’attaque à la bombe qui a visé fin juin le commissariat de police de Bugojno (centre) devrait servir de «réveil», notamment pour la Communauté islamique, l’instance officielle des musulmans de Bosnie, qui devrait, selon lui, «prendre position avec détermination à l’égard de ce phénomène».

Source: http://www.elwatan.com/

25/09/2010

Salem Abu Al-Futuh: « nous allons conquérir l’Italie ».

Propos tenus par un intégriste autoproclamé « savant ». Complètement illuminé, ce con. Le pire est qu’il croit à ce qu’il prédit. Mieux: sa propagande va réveiller la violence chez les musulmans qui commençaient à prôner une attitude moins agressive de leur part; voire même une soumission aux pays qui acceptent de les accueillir. Ce type est dangereux. Pour nous et pour la communauté musulmane…

FDF.

Extraits du discours d’un « savant » religieux musulman, Salem Abu Al-Futuh, sur la chaîne de télévision égyptienne Al-Nas TV,  le 18 août 2010 :

http://www.youtube.com/v/z8aFS0A_u-Y?fs=1&hl=fr_FR

« La nation de l’islam renaîtra – en dépit de la crise actuelle et en dépit de l’arrogance de l’Occident. L’Occident est voué à être détruit. Tout comme Dieu a détruit les empires byzantin et perse, Il détruira l’Occident par la main des musulmans. Il s’agit d’une promesse sans équivoque. Ces pays vont se convertir à l’islam. L’Islam gagnera ces pays.

[…]

Examinons la parole divine: d’abord, le Califat sera de retour. Puis, les musulmans vivront dans une prospérité extraordinaire. L’économie des musulmans sera la plus forte de toutes. Vous pensez probablement que je ne suis pas bien aujourd’hui pour dire des choses pareilles. Par Allah, je me sens très bien. Je dis la vérité par ces paroles.

[…]

Par Allah, nous allons conquérir l’Italie. Par Allah, nous allons conquérir l’Italie et ensuite passer à [au reste de] l’Europe. L’islam pénetrera toute la région. Même en Amérique, demandez-vous? Oui, même l’Amérique. l’Amérique du Nord et du Sud? oui l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. Nous allons entrer dans tous ces pays, et les gens se joindront à l’islam en grand nombre. »

Source

20/09/2010

Islamisation. Les « villes symboliques »: terrain de prédilection des mosquées…

Des fois que vous n’ayez pas remarqué… Ce n’est pas hasard si les plus grandes mosquées voient le jour dans les « villes symboliques » de France. C’est purement et simplement de la provocation. La conquête est en marche; la RESISTANCE aussi…

FDF

.

Poitiers, Reims, Clermont-Ferrand… Terminées ou en voie de construction, c’est dans ces lieux symboliques que surgissent désormais les plus grandes mosquées de France.

Tandis que dans la plus grande partie des pays musulmans les chrétiens ne peuvent construire aucun édifice religieux, ne peuvent porter aucun objet qui laisse entrevoir leur croyance, ne peuvent se réunir sans risquer leur vie, en Europe en général, et en France en particulier, les musulmans ont le droit de tout faire, les portes leur étant toujours ouvertes par nos responsables politiques.

Profitant de la faiblesse de l’Occident et de ce relativisme qui ronge les piliers sur lesquels se fonde notre culture et notre patrimoine de valeurs, les musulmans s’installent, petit à petit, dans les lieux les plus significatifs de notre histoire. Et la ville de Poitiers ne pouvait certainement pas manquer: les Arabes, déjà patrons de l’Espagne, subirent là, en 732, une première cuisante défaite par la vaillante armée chrétienne de Charles Martel. C’est bien donc le moment pour les musulmans de prendre leur revanche et pour bien marquer la possession du territoire ils ont eu l’autorisation de construire une gigantesque mosquée avec son minaret de plus de 20 mètres de haut. Pas la peine de faire remarquer que la communauté musulmane de Poitiers n’a pas besoin d’un si grand lieu de culte. Mais c’est eux-mêmes qui l’écrivent: « Pour d’évidentes raisons historiques, Poitiers n’est pas une ville comme les autres. C’est un symbole majeur » (cf. “Présent”, 17 février 2010). Et alors le minaret sera équipé d’appareils de sonorisation pour pouvoir diffuser la “douce” voix préenregistrée du muezzin (dans l’attente de pouvoir avoir la présence physique d’un muezzin). L’énorme mosquée de plusieurs centaines de mètres carrés, abritera, au rez-de-chaussé, un centre culturel islamique; au premier étage, une salle de conférence et des bureaux; au deuxième étage, la salle de prière et le mihrab, la niche d’où l’imam guidera la prière vers La Mecque; au troisième étage, les bureaux de l’imam et du président de la communauté musulmane de Poitiers…

Suite et source: http://tinyurl.com/34pffam

10/08/2010

Dans un pays musulman tel que la Belgique…

Ca devient grave; très grave…

FDF

09 août 2010

Le 6 août, la chaine de télévision belge VTM a reçu une lettre qui disait à propos d’Elio di Rupo :

« Au nom d’Allah, dans un pays musulman tel que la Belgique, un homosexuel ne peut en aucun cas devenir Premier ministre. »

La police judiciaire de Bruxelles prend « l’affaire au sérieux », a indiqué un porte-parole.