Francaisdefrance's Blog

13/02/2012

Ouf! La justice belge refuse d’interdire la commercialisation de Tintin au Congo.

Bravo à la justice Belge. Les collectionneurs auraient pu être poursuivis en justice…

Mais c’est que ça a faillit se faire, en plus! Ils sont vraiment chiants, ces types! Le racisme a aussi des limites avant de devenir de la dérision pure et simple. Banania, vous vous rappelez? Interdit! Il a fallu modifier les dessins sur les boites…

Il y en a eu d’autres, dans le même genre. Dans ces pays, le racisme n’existe pas… Et pour cause: les blancs sont pourchassés et éliminés. Pas de procès, rien. Nettoyage par le vide.

J’ai trouvé un autre os à ronger pour M. Mondondo: le café « Au vieux nègre »… Ca existe toujours. Au boulot, mon pote! Les infos, c’est par là: http://cartomaton.wordpress.com/2010/09/19/cafe-au-vieux-negre/

Et bon courage.

FDF

.

Elle estime l’action intentée par Bienvenu Mbutu Mondondo qui jugeait la bande dessinée d’Hergé raciste, non fondée.

Ce ressortissant de la République démocratique du Congo, réclamait depuis quatre ans l’interdiction de la vente de l’album, ou à défaut l’imposition d’un bandeau d’avertissement ou d’une préface expliquant le contexte de l’époque, comme c’est le cas pour l’édition anglaise.

Source: http://cafephilodedroite.blogspot.com/

14/06/2011

Les bon plans « immigration »…

Eh si. C’est officiel…

FDF

.

Lu sur: http://www.senegalaisement.com/

Europe 2010 : les nouveautés


Comme chaque année depuis 4 ans, Senegalaisement.com vous présente en 2010 les tendances et bons plans « émigration » de l’année sous forme de packs détaillés. Les chiffres fournis, basés sur des enquêtes minutieuses et des sources de qualité permettent de se faire une véritable idée des divers canaux migratoires. Cette année, vous pourrez découvrir dans cette page, les packs baptisés Clit’Cut®, Immigr’Art® et ImmiSPORT®.

Vous retrouverez à la fin de cette page, les packs des années précédentes et leurs perspectives pour 2010.

Réfugiés clitoridiens (le pack Clit’Cut®) :

C’est la grande révolution, déjà amorcée en 2009 et qui devrait exploser en 2010. Comme tous les packs, les premiers arrivés seront les mieux servis ! Il s’agit du pack Clit’Cut®, inventé et développé au Mali. En effet :
« en 2001, l’Ofpra* accordait pour la première fois le droit d’asile à un couple de parents maliens qui craignaient pour leur vie après s’être opposés à l’excision de leur fille. Dès lors, en 2006, on comptabilisait 117 demandes de ce type. En 2007, un millier de demandes étaient exaucées. En 2008, environ 2 000 demandes similaires étaient accueillies favorablement pour les seuls Maliens. »
(sources : journal Le Monde, 12/02/2009).
* OFPRA : (Office des Protection des Réfugiés et apatrides

On peut estimer pour 2010 à 5000 familles (soit de 15 à 20 000 personnes) le seuil de tolérance de l’OFPRA et des ambassades avant qu’il ne s’aperçoivent qu’il y a anguille sous roche.

Le Sénégal fait partie de la liste des pays pratiquant notoirement l’excision (particulièrement dans les régions du Boundou et du Fouladou). Vos chances d’obtenir l’asile avec le statut protecteur et rémunérateur de réfugié sont donc totales. Le statut de réfugié est la garantie d’une installation durable en France (ou en Europe) et de conditions matérielles privilégiées.

Dans tous les cas, ne limitez pas seulement votre tentative à la France ou la Belgique. Même si ces deux pays sont les plus accueillants et les plus rémunérateurs, d’autres peuvent s’avérer intéressants. L’éternel Zapatero qui a fait de l’Espagne un paradis est toujours au pouvoir. Berlusconi, malgré quelques unes de ses célèbres tirades a fait de l’Italie également un Eden pour l’émigré sénégalais.

Le mode d’emploi du pack Clit’Cut® n’est cependant pas forcément évident. L’idéal étant bien-sûr de vous rendre en famille en séjour en France ou en Europe et de demander sur place le statut de réfugié clitoridien. Hélas, on le sait, voyager en Europe est devenu très difficile et il est peu probable que l’on vous accorde un visa de tourisme. Si néanmoins tel est le cas, le taux de réussite est de 100%. En effet, une fois sur place le statut de réfugié vous sera forcément accordé.

L’autre solution est plus aléatoire et dépend de l’ambassade choisie. Elle consiste à pénétrer dans une ambassade en famille (avec la mineure dont vous affirmerez craindre l’excision) et, sur place, de demander l’asile. Il est important évidemment de coordonner vos versions et d’inventer une histoire qui se tient. Si les fonctionnaires d’ambassades et de l’OFPRA ne sont pas des génies, ils ne sont pas non plus totalement idiots. Il est donc primordial que votre histoire tienne la route et que votre crainte de l’excision de la mineure semble vraiment justifiée. Avoir l’air apeuré, pauvre, voir ahuri est un gage de succès. La visite en famille dans l’atelier d’une exciseuse peut éventuellement permettre de donner plus de poids à votre histoire car la petite fille n’aura pas à simuler sa peur. Si votre demande d’asile est acceptée, vous serez alors expédiés en Europe GRATUITEMENT, en vol régulier, et ferez l’économie de coûteux billets d’avion.

ATTENTION : si l’on tente de vous expulser de l’ambassade, n’hésitez pas à crier et vous débattre. Généralement les fonctionnaires de l’ambassade feront tout pour éviter le scandale et votre histoire n’en tiendra que plus la route. Si néanmoins vous vous faites expulser avec violence, arrangez-vous pour qu’un membre de la famille filme la scène avec son téléphone mobile. Grâce à Youtube, le monde entier pourra avoir pitié de vous et voir la sauvagerie des fonctionnaires de l’ambassade.

Notre conseil malin : n’hésitez pas tenter le coup dans les petites ambassades suisse, hollandaise ou luxembourgeoises. Evitez évidemment les ambassades de pays tels que l’Iran ou le Mali.

Taux de réussite : 100% si la demande est faite sur le seul européen, 50% si la demande est faite dans une ambassade.

Comparatif : LONASE/PMU : 1 chance sur 2 869 320 – Pack Clit’Cut: 50 à 100% réussite

Avantages >>>
– L’adhésion aux principes de base du pays d’accueil et la maîtrise de sa langue ne sont pas obligatoires
– Technique non risquée, rapide, sûre et peu coûteuse
– Prestations et protection sociales instantanées (CMU, allocations etc..), allocation d’attente temporaire puis allocations demandeurs d’asile, logement prioritaire, possibilité immédiate de travailler (si les quelques milliers d’euros mensuel d’allocations et d’avantages en nature ne suffisent pas).
– Possibilité d’émigrer en famille
– Même si votre fille est excisée, cela ne pose pas de problème (aucune visite médicale n’est imposée, car c’est contre les droits de l’homme, comme les tests ADN)

Inconvénients >>>
– Nécéssité d’avoir une fille mineure
– Nécessité de payer plusieurs billets d’avion (sauf en cas de demande d’asile à l’ambassade)

ESTIMATION DU COÛT DU PACK CLIT’CUT® :
– 640€ (billet charter + visa + passeport) si vous demandez l’asile une fois en Europe
– gratuit, si vous demandez l’asile sur place au Sénégal dans une ambassade

Voyages sportif ou artistiques (les packs Immigr’Art® ou ImmiSport®) :

1) Le PACK IMMIGR’ART® :
Immigration artistique !La technique est simple et consiste à se joindre à un groupe de musiciens, de plasticiens ou à tout autre groupe artistique lors d’une de leurs tournées ou voyages professionnels en Europe. Il est inutile de pratiquer vous-même la musique ou la discipline artistique de la troupe. Les ambassades qui délivrent les visas n’ont pas vocation a être critique d’art et à vérifier vos compétences. La plupart des « artistes » africains procèdent à ce type d’arrangement avec les candidats à l’émigration.

Le prix de la prestation va de 2 à 5 millions de CFA (3000 à 7500€). Attention cependant à vous adresser à des artistes qui exercent la fonction de passeur honnêtement car certains d’entre eux sont des escrocs à temps partiel qui encaisseront votre argent sans vous fournir l’aide précieuse à l’immigration. La presse africaine et internationale se fait régulièrement l’écho d’affaires de ce genre (Papa Wemba en prison ou fin 2009, entre autres affaires d’Immigr’ART®, celles des chanteurs de l’orchestre Djolof Band de Viviane Ndour, ‘Joe’ Mbaye, ou celle du chanteur Daby (photo à droite) condamné le 6 janvier 2010).

Quelques liens sur ces affaires : (Daby, Joe Mbaye , Papa Wemba le Congolais).

Cette méthode est employée depuis des années, mais c’est une valeur sûre. Le nombre de candidats Immigr’Art® et ImmiSport® tend d’ailleurs à grimper chaque année. La directive française dite « Bockel » est un bonus annuel inespéré pour 15 000 nouveaux immigrants africains. Seuls 12% des visas d’artistes sont refusés selon les chiffres officiels.

La plupart des artistes sénégalais effectuant des tournées en Europe ont déjà au moins à une reprise servi de passeurs moyennant finance. En 2008, sur l’ensemble des chanteurs et musiciens sénégalais se rendant dans l’espace Schengen en tournée, près de 23% n’ont jamais utilisé leur billet retour. On peut légitimement penser que ces 23% de passagers-retours fantômes ont disparu dans la nature dans la foule des millions de clandestins présents en Europe.

Pour vous aider, le Comité Visas Artistes mis en place en 2009 est opérationnel dès maintenant, à partir de JANVIER 2010. Comme toute filière, celle-ci ne sera pas éternelle. Les premiers à se jeter dessus seront les mieux servis : CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFOS SUR LE COMITE « VISAS ARTISTES »

Sources : http://www.zonefranche.com/details-actus-zf.php?id_news=965

Nous vous conseillons DANS TOUS LES CAS, de ne jamais payer à un artiste plus de 3 millions de CFA (4500€) pour ce type de prestation et de ne jamais payer l’ensemble de cette somme avant d’avoir effectivement obtenu le visa. Les récentes affaires des chanteurs-escrocs Daby ou Joe Mbaye montrent que la vigilance est toujours nécessaire compte-tenu des sommes engagées.

En France, l’année 2010 s’annonce très visagène pour les artistes sénégalais grâce à la directive du ministre Jean-Marie Bockel datant de 2008 et qui commence seulement depuis quelques mois à être mise en application. Cette directive a pour ambition d’accorder 15 000 visas d’artistes supplémentaires à l’Afrique en passant de 30 000 à 45 000 visa accordés (sources : journal le Monde du 20 mars 2008, journal Libération de 9 novembre 2009).

Pour les autres pays européens la situation varie en fonction des dispositifs. Ainsi, la Belgique est toujours un excellent plan Immigr’ART® avec la France. On se souvient de ce brave belge de Jacques Deck qui nous disait l’année dernière :
« Nous venons de faire une très grosse opération avec le Congo et le Zaïre. On a fait venir 154 artistes de tous les domaines, et l’on a réussi à avoir tous les visas. Tous les artistes ne sont pas rentrés, mais ce n’est pas grave. On ne peut pas toujours surveiller les artistes, ils peuvent nous échapper, mais le plus important c’est qu’ils se montrent.« 

Sur les 154 « artistes », 83 se baladent en effet actuellement sans papiers entre la Belgique et la France (et ne couchent pas, on s’en doute, chez ce brave Jacques DECK qui n’a donc en effet aucune raison de voir de gravité dans cette situation).

D’autres pays, comme la Norvège ou les Pays-Bas ont mis en place des organismes de garantie et de caution pour la venue d’artistes sénégalais facilitant ainsi grandement l’octroi de visas pour les groupes de musiciens. Aux Pays-Bas, la SICA a permis à plusieurs centaines d’artistes africains d’immigrer en Europe alors que leurs visas avaient été refusés par d’autres pays de l’Espace Schengen. (Lien : www.sica.nl)

1) Le PACK IMMISPORT® :

Comme le pack Immigr’ART®, le pack ImmiSPORT® a le vent en poupe. Hélas, bien que ce ne soit pas toujours le cas, les fédérations et clubs sportifs sénégalais exigeront la plupart du temps que vous pratiquiez le sport à un haut niveau afin de participer à la compétition internationale qui vous permettra d’émigrer.

Cependant l’éventail des disciplines est très large et peut permettre à beaucoup d’entre vous d’envisager le voyage. Que vous soyez champion de Scrabble®, de badmington, de rugby, de ping-pong ou même pourquoi pas de ski de fond ou de bobsleigh (comme dans Rasta Rocket, photo à droite) vous n’aurez que l’embarras du choix des compétitions internationales. Pas une journée ne passe en Europe sans rassemblement sportif. Malgré le comique que peut revêtir la vue d’un Sénégalais dans une compétition de sports d’hiver, le peu de concurrents africains inscrits peut vous assurer une qualification. Qui sera le premier président de la Fédération Sénégalaise de Sports d’Hiver ? Dans cette optique nous vous conseillons de vous lancer dans la pratique amateur de sports (ou de jeux) non encore présents au Sénégal afin d’être en tête de liste des candidats africains invités ou sélectionnés aux rendez-vous internationaux.
Parmi les innombrables affaires ayant défrayé la chronique de la presse sénégalaise en 2009, figurent encore de nombreux sportifs ayant déserté la nation lors d’une meeting sportif en Europe. Ferez-vous partie des prochains élus ?

Comparatif : LONASE/PMU : 1 chance sur 2 869 320 – Packs Immigr’Art ou ImmiSPORT : 88% réussite (selon les chiffres officiels)

Avantages >>>
– Facilité d’obtention du visa
– Aucun risque physique
– Solution rapide
– En fonction de la durée du visa, jusqu’à 3 mois de séjour régulier, durée suffisament longue pour se marier (voir le pack Weddings® également valable depuis la France). Un travail dans la restauration est également envisageable : la plupart des restaurateurs emploient des clandestins leur permettant ainsi de se faire régulariser à l’issue d’un certain délai. Les régularisations « au cas pas cas » (expression utilisée par les médias et les préfectures pour rassurer les électeurs) sont TOUJOURS en fait des régularisations massives.

Inconvénients >>>
– Prix important du pack Immigr’ART® en raison de la rémunération de l’artiste qui sert de passeur
– Nécessité de pratiquer un sport de haut niveau ou un sport rare pour le pack ImmiSPORT®

ESTIMATION DU COÛT DES PACKS Immigr’ART® et ImmiSPORT® :
– Immigr’ART® : 5000€ (billet charter + visa + passeport + frais artistiques)
– ImmiSPORT®: généralement gratuit (ou frais de visa + passeport)

PERSPECTIVES EUROPENNES POUR 2010

L’Europe semble s’être ancrée massivement à droite malgré quelques curieux bastions tels que l’Espagne. En dépit des discours en apparence défavorables à l’immigration que vous pourrez écouter sur RFI ou TV5, la situation n’a jamais été aussi favorable pour émigrer vers l’Europe. En effet, les discours politiques ne sont destinés qu’à rassurer les électeurs européens. Dans la pratique, la classe politique européenne sert les intérêts des patrons et donc favorise par divers encouragements et stratagèmes la venue massive de nouveaux travailleurs tendant à faire monter le chômage et faire baisser ainsi le coût de la main d’oeuvre. Quant aux quelques gouvernements de gauche, ils font la même chose mais le font honnêtement, sans le cacher derrière de faux discours anti-immigration. La situation pour les années à venir est donc plutôt positive.

PACKS DES ANNEES PRECEDENTES

Voici un petit récapitulatif des packs et tendances des années précédentes car certains d’entre eux ne sont plus d’actualité :

Pack SLAVOPOLAK : Il est toujours d’actualité avec des ouvertures certaines vers la Serbie qui vient de faire acte de candidature pour l’entrée dans l’Union Européenne. D’autres pays de la zone slavopolak ont par contre diminué le nombre de visas accordés aux Sénégalais voyant que ceux-ci en profitaient pour s’échapper vers l’Europe libre.
>>> Voir en détail le pack SLAVOPOLAK

Pack D-DAY : Désormais à éviter. Les vedettes de l’armée sénégalaise et des armées espagnole et marocaine se sont équipées de radars et ont un soutien aérien pour repérer les pirogues. Outre le fait que le D-DAY est saisonnier (on ne peut entreprendre la traversée l’hiver) il se révèle un très mauvais investissement : près d’une pirogue sur deux se fait désormais arraisonner et les passeurs ne remboursent jamais une traversée non aboutie. Les budgets alloués à FRONTEX (l’agence européenne de surveillance des frontières) ont été augmentés et cela n’augure rien de bon. De grosses pirogues, équipées de GPS et de plus de vivres tentent le coup vers un débarquement directement en Andalousie. Nous ne saurions vous recommander une telle équipée.
>>> Voir en détail le pack D-DAY

Pack STUDENT : c’est toujours une valeur sûre avec des milliers d’étudiants sénégalais qui émigrent dans le monde chaque année pour y faire des études qu’ils pourraient faire au Sénégal. Moins de 3% des étudiants sénégalais reviennent au pays après leurs études (il s’agit généralement de fils à papa n’ayant pas d’inquiétude particulière pour leur avenir).
>>> Voir en détail le pack STUDENT

Pack WEDDINGS : Egalement une valeur sûre pour 2010 même si les autorités françaises devant l’ampleur du phénomène des mariages dits « gris » souhaite légiférer. Le nombre de mariages entre des vieilles peaux européennes et des « antiquaires », « artistes » ou « guides » sénégalais ne cesse de croître et grâce à Dieu, le nombre de mariages dissouts au bout de quelques mois n’inquiète pas pour le moment les ambassades qui continuent de délivrer les visas à la vitesse GRAND V.
>>> Voir en détail le pack WEDDINGS

Pack IN THE BACKYARD : les faits divers relatés par la presse sénégalaise impliquant des sénégalais homosexuels arrêtés et emprisonnés a fait rayonner enfin le Sénégal à travers le monde. Tout homosexuel sénégalais (ou tout sénégalais se faisant passer pour un homosexuel) peut, PLUS QUE JAMAIS, demander l’asile en Europe. Cet asile ne lui sera pas refusé. C’est un des meilleurs plans à exploiter en 2010.
>>> Voir en détail le pack IN THE BACKYARD

(Et pendant ce temps, en France, les Bobos du Showbiz, les Gauchos Mondialistes, les « Associations » soutenues par les Bien Pensants,

continuent à manifester comme des Idiots pour défendre les « Demandeurs d’Asile » et les Sans Papiers » sans se rendre compte que tous ces « Quemandeurs » se fichent de

leur gueule et prennent tous les Français pour des Gogos !
Et nous, nous payons ! Quelles dispositions prend le Gouvernement en place ??? AUCUNE !!!

Et les prochains, s’ils sont de gauche, ce sera encore pire!!!)

10/06/2011

Si c’est lui qui le dit…

Vite! Il faut prévenir le CRAN, en priorité, puis la Halde, SOS Machin, la Licra et les autres sangsues! Il est vrai qu’en matière d’immigration, on récolte la « crème » (voir les statistiques de la délinquance), mais bon… D’après ce monsieur, les Italiens ne sont pas gâtés non plus. Je pense qu’il est bien placé pour savoir de quoi il parle.

FDF

.

Le représentant congolais à l’ONUG : « Les immigrés africains en Italie sont les ordures de l’Afrique »

Le représentant congolais à l’ONUG : « Les immigrés africains en Italie sont les ordures de l’Afrique »
Serge Boret Bokwango, membre de la mission permanente du Congo à l’Office des Nations Unies à Genève (ONUG), a publié une lettre ouverte, reproduite hier soir sur le site d’information italien Julienews, où il s’exprime sans ménagements sur les immigrés présents en Italie du Sud – et dont le nombre, via Lampedusa, ne cesse d’augmenter.

« L’Italie du sud », écrit-il, « ne reçoit pas seulement les ordures du nord mais aussi celles de l’Afrique (les immigrés africains, marchands ambulants et mendiants dans les rues) ».

« Les Africains qu’il m’arrive de voir en Italie », poursuit le diplomate congolais, « tandis qu’ils vendent tout et n’importe quoi et qu’ils se prostituent, représentent l’ordure de l’Afrique. Ces hommes, marchands ambulants sur les plages et dans les rues des villes, ne représentent en aucun cas les Africains qui vivent en Afrique et qui se battent pour la reconstruction et le développement de leurs patries. Eu égard à cet état de fait, je me demande pourquoi l’Italie, les autres pays d’Europe et les états arabes autorisent et tolèrent la présence de ces individus sur leur propre sol national. »

Bokwango conclut ainsi : « J’éprouve un fort sentiment de honte et de rage vis-à-vis de ces Africains immigrés qui se comportent comme des rats qui infestent les villes. J’éprouve aussi de forts sentiments de honte et de rage vis-à-vis des gouvernements africains qui favorisent le départ en masse de leurs déchets vers l’Italie, l’Europe et l’Arabie. »

« Ordures », « rats », « déchets », « ne pas tolérer leur présence sur le sol national »… Imaginez les réactions si un homme politique italien avait tenu de tels propos. Imaginez si un homme politique français – non, vous avez raison, c’est inimaginable.

Source d’origine: [http://fr.novopress.info]

23/11/2010

Tintin devant les juges en Belgique…

Dément…

Ils n’ont vraiment que ça à foutre? Je pense que c’est simplement pour essayer de récupérer du fric. Car, si on veut suivre cette nouvelle « ligne de conduite », nous allons devoir faire un énorme autodafé avec la foultitude de livres ou de films qui évoquent l’Afrique et les africains. J’ai une idée concernant cette affaire de Tintin au Congo. Comme le Congo était « propriété » de la Belgique, il faut rebaptiser le livre « Tintin en Belgique ». Hergé doit se retourner dans sa tombe…

En outre, avec le nombre « d’histoires belges » qui circulent, il faut s’ attendre à une imminente déclaration de guerre de la part de la Belgique envers la France… Mais les belges ne sont pas aussi con…..golais…

FDF

.

.

Tintin au Congo devant les tribunaux

Sept mois après l’ouverture retentissante du procès au civil contre l’album d’Hergé pour contenu raciste et offensant à l’égard des Africains, les plaignants se sont exprimés hier devant la justice belge.

Bienvenu Mbutu Mondondo, citoyen de République Démocratique du Congo et le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) ont enfin pu exposer leurs revendications devant un juge. Ils réclament l’interdiction à la vente de Tintin au Congo ou tout du moins l’ajout d’un bandeau et d’une préface précisant le contexte historique et le caractère raciste du contenu. Il souhaite également que le livre soit classé en littérature adulte. L’album écrit en 1931 par Hergé, alors que le Congo était une colonie belge, présente les Noirs comme des sauvages dépendants des Blancs au physique simiesque. Le chien de Tintin, Milou, y traite notamment des travailleurs congolais de paresseux.

Le procès qui s’était ouvert le 28 avril 2010 avait pris du retard à cause des difficultés de la procédure. Les éditions Casterman et Moulinsart SA, qui avaient crié à l’autodafé lors du dépôt de plainte, avancent par le biais de leur avocat, Sandrine Carneroli, que l’affaire ne devrait pas être jugée par le tribunal de première instance. Ils demandent que le dossier soit transféré au tribunal de commerce « puisqu’on parle de supprimer une vente ».

Prochaine audience le 8 décembre, et verdict attendu dans les deux mois qui suivent.

Source: http://tinyurl.com/2untzr2