Francaisdefrance's Blog

29/02/2012

Tariq Ramadan: il ne s’en était pas vanté, de celle-là…

Et une grosse baffe dans la tronche pour l’intellectuel autoproclamé Tariq Ramadan. L’an passé, au cours d’une conférence…

Je vous laisse voir la suite. La « chute » est à la fin de la vidéo… Que du bonheur.

Bonne lecture.

FDF

.

.

Sûr que quand ça tombe, ça fait mal…

09/01/2012

“La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire ? “ Conférence le 16 janvier à Paris.

Dessin pillé chez Novopress

.

Ohhhhhhhhh, à ne pas manquer, cette conférence, pour celles et ceux qui pourront y assister. On devrait y apprendre bien des choses. Si la censure n’interdit pas son déroulement. Ben oui, le « politiquement correct », ça bastonne où ça veut, quand ça veut…

FDF

.

« Nous verrons si la problématique de l’immigration ne doit pas être réexaminée en termes de collaboration et de résistance.
En l’absence de résistances nationales, Caldwell pense que les pays européens disparaîtront, comme Byzance a disparu devant l’Empire ottoman.

La France est une des plus concernée dans cette marche vers l’auto-destruction.
Nous parlerons de tout cela le 16 janvier. D’ici là je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2012. »

C’est  clair non???
Face au laxisme  et au désintéressement total de nos dirigeants et politiques  LA RESISTANCE DOIT S’ORGANISER

Source :  http://fr.novopress.info/

JC JC…

.

La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire ? Une conférence d’Yvan Blot


Yvan Blot, contributeur régulier de la fondation Polémia, donnera une conférence sur le thème “La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire ? “  le 16 janvier 2012, à 19h30 à l’Hôtel Néva, 14 rue Brey 75017 Paris.

AGIR POUR LA DEMOCRATIE DIRECTE
73, rue de la Faisanderie 75116 PARIS. Courriel : atheneion@free.fr

site web : www.democratiedirecte.fr



Conférence d’Yvan Blot
La France survivra-t-elle à l’invasion migratoire

Le lundi 16 janvier 2012 à 19h30
à l’Hôtel Néva (rez-de-chaussée)
14 rue de Brey – 75017 Parie (près de l’Etoile)

Un livre d’avertissement est paru aux Etats-Unis et vient d’être traduit en français : Une révolution sous nos yeux ; comment l’Islam va transformer la France et l’Europe de Christopher Caldwell avec une préface de la démographe Michèle Tribalat.
Ce livre traite surtout de l’immigration musulmane et fait un sombre pronostic sur l’avenir de la civilisation européenne. Il met en valeur le profond fossé entre les élites dirigeantes auto-satisfaites et moralement pharisiennes et le peuple qui se situe sur « le front de l’immigration » dans la vie quotidienne.
Il est vrai que l’immigration de populations culturellement non européennes est un problème très grave que les élites négligent quand ils ne s’en font pas complices. On est censé être en démocratie mais quand avons-nous été consultés pour accepter une immigration de masse dans notre pays ? Jamais (à la différence ses Suisses).
Et pourtant, celle-ci pose des problèmes économiques, politiques, culturels et religieux.

L’économie et les migrations
Dans ce domaine, il y a beaucoup de fausses idées : on prétend que l’immigration est nécessaire mais c’est un raisonnement à très court terme caractéristique des oligarques au pouvoir qui méprisent le long terme. Elle a été traitée comme si les hommes étaient des matières premières interchangeables et son coût a été négligé. De plus, comme l’a montré l’économiste libertarien Hans Hermann Hoppe, le libre échange vaut pour les biens et services mais non pour les hommes. Un échange économique repose sur la volonté d’un vendeur et d’un acheteur exprimés dans un contrat. Ce n’est pas le cas de l’immigration où l’avis des receveurs n’est pas pris en compte. Un produit ne viendra pas en France de lui-même mais avec les hommes c’est différent. Le résultat est que la liberté des citoyens est bafouée par une immigration forcée.

La politique et les migrations
Nous verrons l’impact de l’immigration de masse sur notre politique étrangère dans un contexte de perte de souveraineté. Puis nous verrons son impact sur la politique intérieure, occasion de voir comment l’oligarchie trahit tout simplement les intérêts du peuple français. De plus, cette oligarchie s’est attaquée à la liberté d’expression afin que le débat sur l’immigration soit étroitement encadré.

Aspects culturels de l’immigration
Notre culture nationale est discréditée par la repentance alors que les immigrés culturellement non européens forment peu à peu des sociétés parallèles avec des privilèges particuliers. Certes, cette société parallèle demeure minoritaire mais l’histoire est pleine de minorités qui ne se sont pas contenté d’habiter un pays mais qui l’ont remodelé. Les bolcheviks en 1917 étaient une minorité à Saint-Petersbourg mais leur détermination leur a permis de prendre le pouvoir. On est aujourd’hui face à un processus de colonisation culturelle et non de simple immigration d’individus prêts à se fondre dans la nation. Face à l’agressivité des lobbies immigrés qui réclament toujours plus de privilèges de l’Etat, notre culture est en pleine dérive et ne permet pas de présenter un modèle qui permettrait l’intégration. Celle-ci ne se fait que marginalement. Il ne faut pas alors s’étonner des hauts taux de criminalité de la population étrangère et des émeutes qui éclatent ça et là dans les banlieues.

Aspects religieux de l’immigration
La France espère éviter la formation d’un islamisme extrémiste sur notre sol grâce à son héritage laïc. C’est là encore une illusion. Beaucoup de djihaddistes sont prêts à sacrifier leur vie pour leur religion islamique : qui est prêt à sacrifier sa vie pour la laïcité ? La laïcité est un sabre de bois face à un Islam conquérant. Le dynamisme islamique s’oppose au déclin du christianisme protestant et catholique. Un vide religieux se créé et menace ainsi notre identité. Une société peut-elle survivre à la disparition de son socle religieux ? On peut en douter. En Europe, seule la Russie pratique, tout en étant laïque, une promotion de l’Eglise orthodoxe considérée comme inséparable de l’identité nationale. La Pologne a montré comment une religion forte permettait de s’opposer au marxisme. Le sociologue Jules Monnerot a qualifié l’islam de « communisme du 21e siècle ». Si c’est le cas, nous devons revoir aussi la place de la religion dans la société française. Sur le sujet de l’Islam, on constate encore une fois que les élites ont une opinion très différente du peuple. Ce dernier a peur. En fait, à tout moment de l’histoire, lorsqu’une invasion étrangère s’est produite, une grande partie des élites dirigeantes, les oligarques, ont pris le parti de la collaboration.

En conclusion, nous verrons si la problématique de l’immigration ne doit pas être réexaminée en termes de collaboration et de résistance. En l’absence de résistances nationales, Caldwell pense que les pays européens disparaîtront, comme Byzance a disparu devant l’Empire ottoman. La France est une des plus concernée dans cette marche vers l’auto-destruction. Nous parlerons de tout cela le 16 janvier. D’ici là je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2012.
Yvan Blot
2/01/2012

08/09/2011

Tariq Ramadan prie en public pour que meurent des « infidèles »…

L’auto-intellectuel proclamé Tariq Ramadan pris en flagrant délit d’appel au meurtre des « infidèles ». Il faut le traîner en justice, cet illuminé. C’est un crime, ce qu’il fait. C’est de l’appel au meurtre. Rien d’étonnant que ceux qui sortent de l’une de ses « conférences », personne n’ait envie de les croiser; c’est limite dangereux. Il y a un grand nettoyage à faire, chez les intégristes. Que l’on commence par lui. Mais pas de prison: il y convertirait encore des fous d’Allah…
FDF

Prêcheur de haine…

.

Voir: http://youtu.be/GlrVjCObtVE

01/07/2011

La manif de Strasbourg de demain n’aurait pas lieu, se réjouissent les « hyènes de service »…

Il faudra un jour expliquer à ces cons qui diffusent de telles infos ce qu’est vraiment l’extrême droite… D’autre part, cela m’étonnerait beaucoup que cette manifestation n’ai pas été déclarée en Préfecture. Pierre Cassen: tu devrais leur envoyer les prochaines en recommandé avec AR

En outre, on apprend ici qu’il existe des extrémistes Européens et Américains.

Les chiens aboient…

FDF

.

« Samedi 2 juillet, des membres de l’extrême droite française, notamment du Bloc identitaire, de Résistance républicaine et de Riposte laïque annonçaient une manifestation et un « sommet transatlantique anti-islamisation », en présence d’extrémistes européens et américains. Tous deux ont été annulés, lit-on sur des blogs de groupes d’extrême droite.

Pour Pierre Cassen, le fondateur de Riposte laique, « la manifestation ne se fera pas car la police n’est pas en capacité d’assurer notre sécurité ». La préfecture explique que la manifestation n’a « pas été déclarée », rapporte 20minutes.fr.

Pour la conférence, les organisateurs du meeting avaient tenté de réserver une salle au Foyer de l’étudiant catholique de Strasbourg, prétendant qu’il s’agissait d’une conférence littéraire. L’accès leur a été interdit, indique la même source. »

Lu sur: http://www.yabiladi.com/

21/05/2011

Quand deux pointures du patriotisme se rencontrent…

Faites attention quand-même, les gars; ce sont des malades, les fous d’Allah…

Je devrais pouvoir être là, le 11 juin.

FDF

.

Oskar Freysinger invite Geert Wilders en Valais

Le 11 juin prochain, le député néerlandais donnera à Savièse une conférence sur l’islam. Polémique assurée

Oskar Freysinger ne boude pas son plaisir. Gourmand. Au goût de la provocation s’ajoute un sens certain de la mise en scène et la joie évidente de faire un coup qui devrait marquer la campagne politique de ce début d’été. Le 11 juin prochain, l’UDC valaisan recevra dans son village de Savièse le très controversé député néerlandais Geert Wilders, fondateur du Parti pour la liberté. Une formation d’extrême droite qui se distingue par un discours particulièrement musclé à l’encontre de l’islam, et qui est depuis juin 2010 la troisième force politique du pays.

«Ce n’est pas évident d’avoir en Valais des gens aussi prestigieux», fanfaronne le conseiller national en racontant comment s’est organisée cette visite, la première du député néerlandais dans notre pays. «Je connaissais son attaché de presse, qui avait une fois mangé la raclette chez moi. C’est lui qui m’a contacté, en me disant que Geert Wilders aimerait bien venir en Suisse.» Oskar Freysinger n’hésite pas une seule seconde et opte pour un scénario «à la valaisanne», dit-il, «directement dans le fief»! Plutôt qu’une conférence à Genève, Berne ou Zurich, en présence des élites UDC, le Valaisan réserve la salle de gymnastique de Savièse. L’incontournable conférence de presse se tiendra à la cantine du terrain de football, qui jouxte le bâtiment. Le choix est totalement assumé.

«Imaginez: l’homme du Plat Pays dans les reliefs encore libres des Alpes! Ce sera pour lui une expérience enrichissante, dans un milieu préservé, qui est totalement différent de ce qu’il connaît à Amsterdam. Nous partageons les mêmes préoccupations par rapport à l’islamisation de la société et ce sera intéressant qu’il nous explique le quotidien d’une grande ville aux prises avec ce problème», explique le Valaisan. Geert Wilders s’exprimera en allemand, Oskar Freysinger assurant personnellement la traduction. «Avec mon avocat, on vérifiera qu’il n’y a pas de problème dans son discours, mais je n’ai pas l’intention de censurer ses propos.»

Il y a quelques mois, la Grande-Bretagne avait interdit l’entrée sur son sol de Geert Wilders. Rien de tel en Suisse, assure Oskar Freysinger. Mais un solide service d’ordre sera mis sur pied, en collaboration avec la police valaisanne pour éviter les débordements. Sous le coup d’une fatwa, Geert Wilders est constamment accompagné de six policiers.

Il y a une trentaine d’années, la venue du leader du Front national Jean-Marie Le Pen à Sion avait
indigné une partie du Valais. Qu’en sera-t-il cette fois? Adversaire politique de Freysinger, le rédacteur en chef du journal radical
Le Confédéré, Adolphe Ribordy, trouve l’invitation de très mauvais goût. «Je ne crois pas que cela va intéresser beaucoup de monde en Valais. Mais ce n’est pas bon pour l’image du canton, cela nous fait passer pour des gens d’extrême droite. On sent une réprobation croissante en Valais à l’égard des provocations de l’UDC», affirme le journaliste.

Le conseiller national Paul- André Roux, lui, se refuse à condamner la venue de Geert Wilders. «J’ai beaucoup trop de respect pour la liberté d’expression. Même si certains trouveront cette visite choquante, c’est une des forces de notre démocratie. Je n’irai pas écouter Geert Wilders, car c’est un personnage détestable. Mais tant qu’il n’y a pas de débordements, cela ne me dérange pas», explique le démocrate- chrétien, qui ne croit pas que la visite provoquera de grosses polémiques en Valais. Le reste de la Suisse s’en chargera sans doute.

Source: http://www.tdg.ch/

22/01/2011

Alain Wagner: l’islam est il illégal?

Conférence du 6 Janvier 2011 à Paris.
Alain Wagner de Vérité, Valeurs et Démocratie, pose la question : L’islam est-il illégal ?

Quarante minutes d’explications… On ne voit pas passer le temps…

FDF

.

04/01/2011

Conférence sur l’islam jeudi 6 Janvier 2011 à Paris.

Je relaie. Toujours intéressant à voir…

FDF

.

30/11/2010

Tariq Ramadan fait son cinéma…

L’autoproclamé « intellectuel » re-pointe le bout de son nez… Le « double langage » qu’il pratique a de nouveau séduit certains spectateurs… Pas les « mieux-pensant », c’est sûr…

FDF

.

Tous voiles au vent, femmes et hommes se sont pressés, hier matin, au Gaumont multiplexe, pour assister à la conférence de l’hyper médiatique Tarik Ramadan. Presque mieux qu’Harry Potter, le penseur suisse d’origine égyptienne a fait déborder la salle de cinéma. Pour les organisateurs Abdelkader El Marraki et Mohammed Khay,   « le frère Ramadan tient un discours en accord total avec notre vision de l’islam. Il défend une religion très souple et en a une lecture moderne. Qu’il s’agisse de l’individu, de la famille ou de la société, nous partageons son éthique musulmane. Nous sommes pour un islam de France. »

Ils n’étaient pas seuls à boire ce qui s’apparentait// <![CDATA[ plus à un prêche qu’à une conférence. Très clairement, le professeur Ramadan a séduit son public. Il s’agissait, hier, de parler éthique, morale, détermination du bien et du mal. En clair, comment bien se comporter en accord avec la révélation. Et Ramadan de commencer par un appel à la prise de notes et à l’enregistrement.   « Ne devenez pas des consommateurs de conférences. Il ne sert à rien d’écouter sans en tirer profit. » Et l’homme de citer le Prophète, puis Paul Ricœur, Emmanuel Kant et de poursuivre :   « La morale vient de la religion et l’éthique de la raison. (…) La morale serait du révélé, l’éthique serait du négocié rationnel. Vous suivez ? » Silence dans le public.   « Si vous vous dites que c’est difficile, ne me demandez pas de descendre, c’est à vous de vous élever. Il faut qu’on soit exigeant les uns avec les autres. » Applaudissements dans la salle obscure. Un élan que Ramadan stoppe net.   « Surtout on n’applaudit jamais ! Ce n’est pas un meeting politique, on est dans une réflexion fondamentale sur Allah ! Quand vous applaudissez, c’est l’émotion qui parle et vous vous concentrez moins, c’est inversement proportionnel à vos applaudissements. Faites silence et essayez de comprendre. Et puis, en plus, c’est pas bon pour l’ego d’applaudir car vous êtes en train de me renvoyer un message qui dirait : ‘Ce que tu as dit, je pourrais y croire.’ » Réfutant   « le jugement à géométrie variable », celui que ses détracteurs accusent de tenir un   « double discours » a terminé sa conférence sur   « l’éthique de l’intimité ». Sur le baiser que l’on se devrait tous de déposer sur le front de ceux que l’on aime. Une certaine idée de paix.

Source: http://tinyurl.com/2bfdttg

11/10/2010

« La liberté d’expression en Belgique est vraiment très mal en point », a estimé Oskar Freysinger.

Les « résistants » commencent à se rejoindre en Europe… Malgré les réticences de certains dhimmis… Excellent!

FDF

.

Quand le Vlaams Belang offre une tribune à l’UDC…


Le Parlement flamand accueillait ce samedi une conférence d’Oskar Freysinger, cet homme politique suisse de l’UDC qui milite contre la construction de minarets. Différentes salles avaient refusé de l’accueillir, mais le Vlaams Belang lui a donné accès à l’hémicycle flamand.

Elu Union Démocrate du Centre (UDC) au Conseil national suisse (parlement), Oskar Freysinger était à Bruxelles ce samedi pour donner une conférence à l’invitation d’Euboco, une association « pour la défense de la culture chrétienne occidentale ».Thème de la causerie : « l’Islam est-il un danger ? ». Initialement prévue au centre Diamant boulevard Reyers à Schaerbeek, la conférence a été annulée après un contact avec l’administration communale de Schaerbeek et samedi matin, la police était déployée devant le centre de conférence pour en interdire l’accès. Déplacée à l’hôtel Crowne Plaza, rue de la Loi, elle a été annulée suite à un contact entre la direction de l’hôtel et les autorités communales de Bruxelles.

Des annulations qui ont eu du mal à passer auprès de l’élu suisse : « La liberté d’expression en Belgique est vraiment très mal en point« , a estimé Oskar Freysinger.

Finalement, la solution est venue du Vlaams Belang trop heureux de soutenir le pourfendeur des minarets en Suisse. Le député flamand Vlaams Belang Filip Dewinter a trouvé une solution pour l’organisation de la conférence sur l’Islam : il a proposé une salle au Parlement flamand.

Aussitôt proposé, aussitôt accepté. La petite cinquantaine de personnes présentes devant l’hôtel Crown Plaza se sont rendues à pied au Parlement flamand où Filip Dewinter leur a ouvert toutes les portes.

Sans pouvoir affirmer que c’est une première, il ne doit pas y avoir eu beaucoup de conférences tenues en français au Parlement flamand à l’invitation, en plus du Vlaams Belang, un parti que le député suisse reconnaît ne pas connaître. Et le fait que ce soit un parti d’extrême-droite qui l’invite ne semble pas le gêner.

Le Vlaams Belang a donc réussi un joli coup en se plaçant en chantre de la démocratie et de la lutte contre la censure. Oskar Freysinger a indiqué de son côté qu’il interpellerait le parlement suisse sur l’interdiction qui est faite à un de ses membres de s’exprimer dans un pays européen.

Quand à la conférence sur le danger supposé de l’Islam, elle s’est déroulée sans problème.

Source: http://www.rtbf.be/info/societe/islam/

Bonus: http://www.dailymotion.com/video/xf4syz_oskar-freysinger-a-bruxelles_news

29/09/2010

L’islam, une menace? Conférence à Bruxelles le 9 octobre 2010.

INVITATION


Par Oskar FREYSINGER

Conseiller national UDC et UDF en Valais Suisse

L’homme qui a stoppé  la construction des  minarets en Suisse

Rendez-vous samedi 9 octobre 2010 à 10h00

Au Centre DIAMANT (devant la RTBF)

Bld. A. REYERS, 80 – 1030 BRUXELLES

Entrée 10€ – Parking assuré et gratuit

Accès: Transports publics

Depuis la gare Centrale:

Prenez la ligne 1B en direction de Stockel, descendez à la station Montgomery, là vous prenez le tram 23 (direction Heizel) ou le tram 25 (direction Rogier) jusqu’à la station Diamant. Là vous suivez la sortie « RTBF:VRT ». Quand vous sortez de la station, vous vous trouvez sur le Boulevard Reyers. Vous allez vers la droite en direction de la VRT, traversez la rue Colonel Bourg et arrivez au bâtiment Diamant.

Il y a également trois lignes de bus 79, 18 et 29 qui passent à la station Diamant Reyers

26/09/2010

Revoila l’intellectuel auto-proclamé Tariq Ramadan !

Et c’est au Canada qu’il a sévi, ce samedi… On n’arrivera jamais à s’en débarrasser.

FDF

.

Des conférenciers controversés à Montréal.

Environ 2000 personnes étaient attendues hier au Palais des congrès de Montréal pour la tenue de la conférence United for Change.

Lors de ce congrès islamique, de nombreux conférenciers ont abordé le thème de la famille.

Un des organisateurs, Amad Shakur, a précisé qu’il serait notamment question de mariage et du taux élevé de divorce au sein de la communauté musulmane.

Toutefois, certains des conférenciers sont controversés. C’est le cas de Jamal Badawi qui a déjà expliqué comment la charia permet de battre sa femme.

Il est l’un des fondateurs de l’Association musulmane du Canada. Ce groupe se donne pour mandat d’implanter au pays la philosophie des Frères musulmans.

Roksana Nazneen, du Congrès musulman du Canada explique que les Frères musulmans font la promotion du jihad, la lutte armée contre les infidèles. Cette organisation musulmane progressiste condamne les Frères musulmans.

Elle s’inquiète aussi de l’intervention, par vidéoconférence, de Tariq Ramadan, le petit-fils du fondateur des Frères musulmans.

Même si les organisateurs nient toute affiliation avec les Frères musulmans et disent qu’ils ne souhaitent pas l’implantation en Amérique du Nord de la loi islamique (charia), Roksana Nazneen soutient que cette conférence pourrait alimenter l’islamophobie ambiante.

Source: http://tinyurl.com/2e33dl9