Francaisdefrance's Blog

30/09/2010

« La racaille, en prison ! Galinier à la maison ! ».

C’est ce que scandaient les marseillais ce dimanche devant le Palais de Justice de Marseille!

.


Dimanche dernier s’est tenu à Marseille, devant le Palais de justice, un rassemblement de soutien à René Galinier à l’appel du Bloc identitaire, qui menait là sa première action dans la cité phocéenne.

Richard Roudier, membre du bureau exécutif du Bloc identitaire et animateur de la campagne nationale pour la libération du septuagénaire incarcéré à Béziers pour avoir tiré sur ses cambrioleuses, a expliqué pourquoi il avait mis en place un Comité Galinier pour fédérer toutes les actions qui se multiplient en France.

« Pour nous, il n’y a qu’une victime », a lancé l’un des orateurs, membre de la Ligue du Midi, sous les applaudissements, ajoutant : « Le message du système est clair et infantilisant : si vous essayez de résister à une agression, vous finirez en prison. […] Pour nous, Identitaires, c’est clair : la racaille, en prison ! Galinier, à la maison ! »

« Nous ne lâcherons pas René Galinier au lendemain de sa remise en liberté, a conclu Richard Roudier, car soyez sûrs qu’il va passer aux assises. Il faut donc déjà enclencher le deuxième étage de la fusée et forcer sur la rénovation et la refonte de la loi sur la légitime défense qui a été entièrement vidée de son sens. »

Source: http://tinyurl.com/2vufnbh

21/09/2010

Le Comité Galinier est lancé !

Communiqué de presse du 20 septembre 2010



Lundi 20 septembre 2010, à 16 h 30, le Comité Galinier, destiné à obtenir la libération de René Galinier, a mené sa première action. Elie Aboud, député UMP de l’Hérault, est allé rendre visite à René Galinier à la maison d’arrêt de Béziers, accompagné de Richard Roudier, fondateur du Comité Galinier, président de la Ligue du Midi et membre du bureau exécutif du Bloc identitaire.

René Galinier est ce paisible retraité de 73 ans, incarcéré depuis le 6 août pour avoir tiré sur deux cambrioleuses qui s’étaient introduites par effraction à son domicile à Nissan-lez-Enserune (Hérault). Depuis, la cour d’appel a confirmé sa détention « en raison du trouble à l’ordre public », ce qui est d’autant plus révoltant que, si trouble il y a, c’est surtout en raison de l’incarcération d’un « papy » de 73 ans qui n’avait rien demandé à personne et que des malandrins sont venus dépouiller à son domicile.

Aujourd’hui, l’évolution malsaine de la jurisprudence ne laisse plus aux honnêtes gens que deux possibilités en cas d’agression : soit se faire tuer, soit aller en prison ! Une inversion des valeurs qui consiste à transformer les victimes en délinquants !
Depuis le 17 août, date de la première manifestation de soutien à René Galinier devant la maison d’arrêt de Béziers, un certain nombre de nos compatriotes ont pris l’initiative d’organiser sous des formes diverses des actions pour réclamer sa libération. A ce jour une trentaine de manifestations ont été organisées ou sont en cours de réalisation, de Nice à Rennes, de Metz à Bordeaux, en passant par Paris, Lyon, Marseille… (voir liste ci-dessous). Ce n’est que le début de la mobilisation puisque nous avions annoncé, le 8 septembre lors d’un rassemblement place Saint-Michel à Paris, un objectif de 100 actions dans l’ensemble de la France.

C’est pourquoi, fort d’une expérience éprouvée, ce Comité Galinier (structure légère et réactive) a été créé, pour regrouper ces initiatives, collecter les pétitions, préparer de grands rassemblements ou susciter, au même instant sur tout le territoire, de multiples actions. Ce comité recherchera également des parrainages de personnalités du secteur social, de la culture, de la politique, etc. A ce jour, une éminente personnalité, scandalisée par le sort réservé à notre « papy national », nous a donné son accord pour présider ce groupe.

Parce que, demain cela peut aussi vous arriver, parce que cette « affaire Galinier » est exemplaire du sort réservé au peuple de ce pays, nous invitons tous nos concitoyens, quelles que soient leurs opinions politiques, à nous rejoindre dans ce combat pour la liberté et le droit.

Actions réalisées :

Paris, Lyon, Bordeaux, Nice
Languedoc : Béziers, Nissan, Montpellier
Alsace : Saint-Louis, Strasbourg, Altkirch, Masevaux, Thann, Mulhouse, Colmar, Sélestat
Bretagne : Nantes, Trégor, Rennes, Brest, Tours
Autres : Nevers, Clermont-Ferrand, Rouen.

Actions en cours :
Marseille, Toulouse, Figeac, Metz, Montluçon, Cannes, Lunel, Béziers…

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com