Francaisdefrance's Blog

27/08/2011

Belle fin de ramadan en Algérie…

Sympas, les terroristes. Ils ont au moins attendu la fin de la rupture du jeûne… Bizarre tout de même. Ces cons de djihadistes ne respectent pas les piliers de l’islam?

FDF

.

Algérie: 18 morts dans un attentat !

Le double attentat suicide contre l’Académie militaire de Cherchell, à une centaine de kilomètres à l’ouest d’Alger, a fait 18 morts, 16 officiers et deux civils, a annoncé aujourd’hui le ministère de la Défense dans son propre bilan revu à la hausse. Il avait auparavant annoncé 11 morts, dont deux civils, alors qu’une source hospitalière avait déclaré la veille à l’AFP avoir dénombré 18 morts. Dans son nouveau bilan cité par l’agence APS, le ministère fait également de 20 personnes blessées qui ont quitté l’hopital après avoir été soignées.  Six autres personnes sont maintenues « sous contrôle médical, dont l’une dans un état très grave », selon la même source.

Cette attaque, un double attentat-suicide, s’est produite moins de dix minutes après la rupture du jeûne du ramadan, vers 19h30, quand deux kamikazes, dont l’un à moto, se sont fait exploser à quelques secondes d’intervalle devant l’entrée du mess des officiers de l’école militaire, a précisé le quotidien francophone sur son site internet. Parmi les victimes figurent 16 militaires et deux civils, a précisé une source hospitalière.

Les blessés ont été évacués vers les hôpitaux des villes voisines de Sidi Ghiles et de Tipaza et vers l’hôpital central de l’armée à Aïn-Naadja à Alger, a indiqué une source hospitalière. Selon El-Watan, les deux kamikazes voulaient faire un grand nombre de victimes en s’introduisant à l’intérieur du mess des officiers de l’école au moment ou tous les militaires étaient rassemblés pour rompre le jeûne. Ces informations n’ont pas été confirmées de source officielle. Les autorités restent généralement très prudentes et distillent peu d’informations sur ces incidents.

Le ramadan propice aux attentats

Les attentats n’ont jamais complètement cessé malgré la politique de réconciliation nationale du président Abdelaziz Bouteflika au début des années 2000, offrant le pardon à de nombreux combattants islamistes qui ont déposé les armes.

La période du ramadan est généralement considérée comme propice par les groupes islamistes pour le jihad. Ainsi, depuis le début du jeûne début août, les islamistes ont multiplié les attentats à l’est d’Alger, particulièrement en Kabylie, ciblant à chaque fois les représentants des forces de l’ordre. Mardi soir, deux policiers et un militaire ont été tués dans deux attentats distincts dans la région de Bordj Bou Arreridj, à quelque 220 km sud-est de la capitale, et Boumerdes (50 km à l’est d’Alger).

Tizi Ouzou avait été le théâtre le 14 août d’un attentat-suicide, revendiqué par la branche maghrébine d’Al-Qaïda (Aqmi), contre un commissariat de cette ville et qui avait fait 33 blessés, dont deux Chinois. La plupart des attaques contre les forces de sécurité sont attribuées à Aqmi, dont des éléments sont actifs en Kabylie.

Source: http://www.lefigaro.fr/

12/11/2010

Boum! Un drone fait du ménage au Pakistan…

Pakistan: six rebelles tués dans une attaque de drone américain.

Pakistan: six rebelles tués dans une attaque de drone américain

Six rebelles ont été tués jeudi par des tirs de drone américain dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan, bastion des talibans et de leurs alliés d’Al Qaïda, ont annoncé à l’AFP des responsables de la sécurité pakistanaise.

Les avions sans pilote américains ont tiré au moins six missiles sur un groupe de rebelles qui revenaient d’Afghanistan à Gulli Khel, un village situé à 12 km au nord de Miranshah, la principale ville du Waziristan du Nord.

La quasi-totalité des tirs de drones américains au Pakistan ces derniers mois a été menée dans ce district tribal frontalier de l’Afghanistan.

Le Waziristan du Nord est considéré comme le principal refuge des talibans pakistanais et une base arrière des talibans afghans qui mènent la rébellion contre les forces afghanes et de l’Otan de l’autre côté de la frontière.

Ce district est notamment le bastion du réseau Haqqani, impliqué dans de nombreuses attaques en Afghanistan, notamment l’attentat suicide qui a tué sept agents de la CIA en décembre 2009 à Khost (sud-est).

Le nombre de raids menés par des drones américains a considérablement augmenté ces derniers mois. Plus de 40 ont ainsi été menés depuis le 3 septembre, qui ont tué plus de 200 personnes, en très grande majorité des combattants islamistes selon les autorités pakistanaises.

Source: http://tinyurl.com/3xjwwqt

18/10/2010

Au Waziristan, Al-Qaeda forme les terroristes européens !!!

Ils commencent comme ça, sont envoyés en « formation », et reviennent chez nous semer la terreur. C’est ce qu’on leur a enseigné, là-bas. Mais ils avaient déjà une « bonne avance »… Bientôt, chez nous, en Europe, remplis de haine… Et on voit ce que ça donne…

FDF

.

Titulaires de passeports occidentaux, ces jeunes issus de l’immigration défient les services de renseignement.

VOLKER HARTMANN/AFP

 

Depuis 1998, date à laquelle Oussama Ben Laden avait déclaré, depuis l’Afghanistan, les hostilités «aux Juifs et aux croisés», les combattants islamistes internationalistes n’ont cessé d’améliorer les armes de leur «guerre sainte» à l’Occident. La totalité des terroristes musulmans du 11 septembre 2001 avaient des passeports arabes (saoudiens, yéménites, égyptiens), sur lesquels les consulats américains avaient, faute de coordination avec la CIA, apposé des visas en bonne et due forme. La nouveauté est que les mouvements terroristes islamistes internationalistes recrutent désormais, en priorité, dans les milieux de l’immigration, des musulmans détenteurs de passeports européens.

Lundi 4 octobre, huit islamistes, dont cinq porteurs de passeports allemands, ont ainsi été tués par l’explosion de deux roquettes tirées d’un drone de la CIA sur une mosquée de la ville de Mir Ali, au Waziristan du Nord. L’une des 7 Zones tribales autonomes pakistanaises, le Nord-Waziristan, bastion montagneux aux accès difficiles, est devenu le sanctuaire de tous les mouvements islamistes agissant dans la région, que ce soit au Cachemire, au Pendjab, en Inde, en Afghanistan ou en Ouzbékistan.

Les services de sécurité américains et européens tentent de repérer les jeunes Occidentaux qui entreprennent des voyages au Pakistan ou dans d’autres pays connus pour abriter des militants islamistes, afin d’y recevoir un entraînement d’al-Qaida ou de ses alliés. Une étude de chercheurs américains et suédois, publiée vendredi dernier, estime que la connaissance qu’ont les services de renseignement occidentaux sur la menace représentée par les musulmans vivant en Europe et candidats au djihad international, pourrait se limiter «à la partie émergée d’un problème bien plus vaste, non détecté et sur lequel il n’existe aucune donnée».

Les militants islamistes disposant de passeports de pays occidentaux et dont le casier judiciaire est vierge peuvent en effet se déplacer tranquillement sans attirer l’attention des autorités, qu’elles soient françaises, allemandes, anglaises, pakistanaises, indiennes ou afghanes. «La connaissance que ces combattants ont des cibles qu’ils visent fait que leur capacité à causer des dégâts est encore plus grande», indique le rapport de l’Institut pour la politique de sécurité intérieure de l’Université George-Washington…


Suite et source: http://tinyurl.com/2frhb45