Francaisdefrance's Blog

11/02/2012

Site de FdeSouche: les charognards ont trouvé de quoi se repaître !!!

C’est une honte! Une infamie! Une atteinte grave à la liberté d’expression! De l’oppression façon despotisme, du racisme anti-blancs, du racisme anti-Français! C’est le retour de la collaboration avec l’ennemi!  Et « ils » appellent ça une « BONNE NOUVELLE » !!!

Lisez le billet qui suit qui attire surtout l’oeil par ses fautes d’orthographe et par son caractère d’auto-satisfaction de voir un site patriote à qui ont met de sérieux bâtons dans les roues.

Blogs et sites identitaires, patriotes, résistants et avant tout amoureux de leur nation, faites, si ce n’est déjà fait, circuler ces odieux propos faits surtout pour créer la haine!

Non, l’islam ne fera pas sa loi sur NOS terres! Ils se disent « religion d’amour, de paix et de tolérance »… Encore une preuve du contraire. L’islam n’est que violence, combats, guerres, élimination des « mécréants », conquête par les armes, tortures, charia et j’en passe et des meilleures.

Nous allons voir NOTRE justice à l’oeuvre…

Aidons FdeSouche!!!

Et pendant ce temps, le site haineux et christianophobe, homophobe de Forsane Alizza vit toujours. Comme tant d’autres du même acabit…

FDF

.

« Bonne Nouvelle: Le Responsable de FdeSouche mis en examen

Pierre Sautarel responsable du site FdeSouche a été mis en examen pour diffamation publique. Le blog fait quotidiennement son buzz sur l’insécurité, l’Islam et l’immigration en mélangeant les trois pour créer l’amalgame chez les internautes. Et le peu que l’on puisse dire, c’est que ça marche. 320 000 visiteurs par mois, FdeSouche est une vraie “success story” à l’image de Lady Gaga. De véritables comiques ne proposant rien de concret pour l’amélioration du quotidien des Français sinon une guerre civile.
La crise identitaire et économique a deux solutions, la révolte des populations asservis par les élites financières ou… (ce que souhaite ces blogs identitaires) la guerre civile entre Français de confessions différentes permettant aux financiers de s’assurer encore des décennies de tranquillité et de vol.
A Islam&Info, nous avons bien sûr opté pour la raison, c’est à dire la première solution. Celle du combat verticale contre l’oligarchie dominante.

FdeSouche le site qui n’en vaut pas la peine
lesinrocks.com – Soupçonné par la justice d’être derrière le site Fdesouche, l’ancien candidat FN Pierre Sautarel vient d’être mis en examen pour diffamation publique. Face à une jurisprudence flottante, les enquêteurs risquent d’avoir du mal à établir sa responsabilité.

Fdesouche, le blog le plus connu des sites d’extrême droite, est dans le collimateur de la justice. Suspecté d’en être le directeur de publication, Pierre Sautarel, a été mis en examen le 1er février par la juge d’instruction Maïa Escrive pour diffamation publique envers Pierre Henry, directeur général de l’association France terre d’asile.

Depuis 2005, Fdesouche.com est une institution incontournable au sein de l’extrême droite. Avec 320 000 visiteurs par mois selon Google Adplanner, le site est devenu un “média à part entière” comme l’affirme Marine Le Pen. En 2009, le blog a relayé plusieurs vidéos et affaires polémiques dont celle de Fréderic Mitterrand qui lui a permis d’obtenir une visibilité médiatique.

Site entièrement participatif, Fdesouche ne produit quasiment aucun contenu et ne fait que relayer des articles sur l’immigration, l’islam ou l’insécurité produits par des sites grands publics afin de permettre à ses lecteurs d’en débattre. Victime de son succès, Fdesouche s’est peu à peu transformé en défouloir. Pour le spécialiste de l’extrême droite Jean-Yves Camus, ces commentaires jouent un rôle de “soupape de compensation” et permettent à une frange de la population qui peine à exprimer son opinion ailleurs d’extérioser son mal-être.

Deux convocations

Début 2011, l’historien Benjamin Stora, vilipendée dans les commentaires du site, avait déjà porté plainte. D’autres ont décidé de l’imiter. Soupçonné d’être responsable du site, Pierre Sautarel, ancien prestataire de service du FN et candidat suppléant aux élections législatives de 2007, a reçu deux convocations de la justice.

La première le 4 janvier 2012 en provenance du Tribunal de grande instance de Paris suite à une plainte du directeur général de l’association France terre d’asile, Pierre Henry, pour laquelle la mise en examen a été prononcée. Sous un article intitulé “France terre d’asile et la préférence nationale”, plusieurs commentaires traitaient Pierre Henry de “collabo” ou “d’idiot utile du patronat”.

La seconde convocation a été émise par le Tribunal de grande instance de Rouen le 31 janvier dernier suite à une plainte de l’ancien professeur de l’université de Paris-13 Arezki Dahmani. Dans les deux cas, Pierre Sautarel est mis en cause pour des commentaires et poursuivi pour délit de diffamation publique envers un particulier. Les juges d’instruction le considèrent de fait comme “le directeur de publication du site”.

“Le responsable du site est indien et s’appelle Tilak Raj”

Pierre Sautarel a accepté de nous rencontrer dans un restaurant japonais de la rue Sainte-Anne, dans le Ier arrondissement. Gilet beige, chemise à carreaux et médaillon de Vercingétorix, ce trentenaire blond reconnaît participer au site mais explique que “le responsable légal est indien et s’appelle Tilak Raj”.

Depuis 2008, les mentions légales du site indiquent en effet le nom de ce mystérieux Indien et une adresse à New Delhi, en Inde. “Peut-être que son cousin vendait des marrons chauds à Gare de l’Est et qu’il s’est fait agresser”, persifle Pierre Sautarel quand on lui suggère qu’il s’agit d’un prête-nom.

Les enquêteurs ne peuvent pas non plus réclamer des informations aux fournisseurs d’accès puisqu’il est basé à l’étranger. De 2005 à 2010, le site a été hébergé alternativement aux Etats-unis et au Canada. Depuis deux ans et une suspension du site pour des problèmes de copyright, le site est abrité chez PRQ en Suède. Un prestataire qui s’est également occupé des sites de The Pirate Bay ou Wikileaks.

Une responsabilité allégée ?

Comment les enquêteurs en sont-ils venus à suspecter Pierre Sautarel ? “Les policiers m’ont dit que Facebook leur avait fourni l’adresse IP de la page de Fdesouche et qu’elle correspondait à la mienne”, explique Pierre Sautarel. Les enquêteurs lui reprochent également de tenir le site Esprit de clocher qui permettrait de financer Fdesouche. Ne disposant d’aucun financement public, ce pure player de l’extrême droite incite régulièrement ses lecteurs à lui envoyer des dons par paypal ou par chèque via ce site. Pierre Sautarel s’en défend : “Esprit de Clocher est une société de business digital qui n’a rien à voir avec Fdesouche. Sur ce site, nous vendons des images et des produits religieux.”

Selon Nicolas Poirier, responsable juridique d’Overblog et d’Ebuzzing, Pierre Sautarel “ne peut plus se contenter de nier puisque que son IP a été rattachée aux activités du site. C’est désormais à lui de prouver que ce responsable légal basé en Inde existe réellement.”

Interrogé par les Inrocks, Maître Bruno Anatrella (BAGS Avocats), spécialiste des questions liées au droit de l’internet, précise que la loi dite Hadopi prévoit un régime de responsabilité allégée pour le directeur de la publication d’un site ou d’un blog.

“Lorsque les propos diffamatoires ont été postés par un internaute, le directeur de la publication ne peut voir sa responsabilité pénale engagée, comme auteur principal, que s’il est établi qu’il avait connaissance du message litigieux avant sa mise en ligne ou si, dès le moment où il en a eu connaissance, il n’a pas agi promptement pour le retirer.”

Ainsi, poursuit Maître Anatrella, si les investigations démontrent que Pierre Sautarel est le véritable directeur de la publication du site et qu’il n’a pas réagi promptement pour retirer les propos litigieux, il ne pourra pas bénéficier de cette responsabilité allégée et devra se défendre dans le cadre des poursuites en diffamation.”

Pierre Sautarel indique que son conseil a formellement réclamé à la justice des investigations sur Tilak Raj. Confiant, le blogueur déclare : “La justice peut l’interroger, il reconnaitra probablement que c’est bien lui qui est derrière Fdesouche.”

David Doucet

.

Source: les charognards eux même: http://islametinfo.com/2012/02/11/bonne-nouvelle-le-responsable-de-fdesouche-mis-en-examen/

23/07/2011

En France aussi, on a une cause à défendre…

Vu sur Riposte Laïque. Ca doit faire mal de lire ça, pour certains…

FDF

.

Soldats, on vous sacrifie en Afghanistan, mais les islamistes sont en France !

Pour paraphraser les mots du président de la République, en ce jour d’hommage à nos soldats, je ne peux que constater que vous êtes morts pour rien… absolument pour rien !

Pour rien, parce que ce que vous combattez là -bas est favorisé, défendu, presque appelé de leur vœux par ces mêmes hommes et femmes politiques, par les « élites » , dans votre propre pays…

Pour rien, parce que pendant que vous combattez là-bas la plus horrible des idéologies, ici, sur cette terre de liberté, cette même idéologie et son cortège de diktats et d’horreurs progressent à grands pas..

Pendant que vous essayez d’éviter l’emprise de la pire idéologie qui soit, en Afghanistan, ici on élève pratiquement une mosquée par jour sans la moindre précaution ni question, on laisse s’installer des madrassas où les enfants ont le cerveau lavé dans la même haine et le même fanatisme que vous côtoyez et combattez chaque jour là -bas, l’obscurantisme s’étend sans frein …

Pour rien, parce que l’on vous sacrifie là -bas, pour une cause que personne ne défend ici, pire… c’est au contraire, cette cause qui est favorisée…

Je crains fort même que d’ici que votre mission ne se termine, vous ne trouviez ici, à votre retour, dans bien des enclaves qui furent Françaises à votre départ, un ordre, une « société » , des zones, aussi inaccessibles que les zones tribales afghanes, où, comme le dit le Président de la République, des fanatiques obsessionnels imposent le pire des fascismes et des obscurantismes, à l’image de l‘horreur criminelle et que vous combattiez la-bas… mais ici avec la bénédiction de ces mêmes politiques et « élites »…

Cela vous gêne ? Prenez vous en à tous ceux qui trahissent toutes les valeurs qui ont forgé la France.

Jack Lucent http://ripostelaique.com/

05/04/2011

Guerres. Après l’Afghanistan, la Libye: la Cote d’Ivoire; merci qui ?

Impressionnant, Sakö Ier! Il nous rajoute une troisième entrée en guerre! Il faut le dire clairement: nous sommes en guerre avec la Cote d’Ivoire depuis hier. Les « dommages collatéraux » ne seront plus rien que libyens ou afghans

.  Mais cette fois, il a demandé aux Français vivant la-bas de rentrer chez eux (en payant le voyage de leurs propres deniers, bien sûr)…

Comme ça, notre cher président n’aura pas de sang français sur les mains; ça fait plus propre. Car les maboules du coin ont déjà affûté les machettes anti-blancs… Ce sera où, la prochaine, de guerre? Histoire de prévenir nos compatriotes assez tôt…

Que Dieu nous garde…

FDF

.

Cote d’ivoire: La France engagée dans la guerre!

Un cap supplémentaire a été franchi en Cote-d’Ivoire. De source politique et proche de l’Etat-major français, on apprend que Paris a donné son feu verts au soldats de l’opération « Licorne » pour mener des opérations de guerre et d’assistance aux forces de L’ONUCI.
Des forces, qui ont elle-même, reçu l’autorisationde new-York pour utiliser leur puissance de feu contre les militaires et miliciens pro-Bagbo. Cet après midi, deux hélicoptères de combat portant les couleurs de l’ONU ont laché des missiles sur des positions des partisans de Laurent Bagbo. Information confirmée par l’envoyé spécialdes Nations-Unies en Cote d’Ivoire.
Cette escalade, et l’intervention directe désormais des forces de l’ONUCI pouvant demander un soutien des des soldats français de la mission « Licorne » (à l’origine, mission d’interposition), survient après l’enlèvement de 4 personnes dont 2français à l’hôtel Novotel d’Abidjan dont le directeur de l’établissement par des individus armés. A priori des sbires de l’ancien président refusant sa défaite. Le groupe Accor a mis sur pied une cellule de crise. En coordination avec les services concernés de l’Etat français.
Depuis plus de 24 heures, les pro-Bagbo,utilisant notamment la télévision nationale ivoirienne, en émettant grâce à des moyens mobiles, n’ont cessé d’accuser la France de porter aide et assistance aux pro-Ouatara, en ayant pris pourexemple la décision française de se rendre maïtre del’aéroport Houphouet Boigny, le sécurisant, et permettant à des gros-porteurs de se poser pour évacuer tous les français de Cote d’Ivoire. Une tache extrêmement compliquée, car nombre des 12000 ressortissants rescencés vivent dans des zones encerclées par des « camps » de partisans de Laurent Bagbo. L’un d’eux, retranché dans sa maison, dit ne plus savoir qoui faire, ni être capable de distinguer les hommes d’un camp ou d’un autre, ou les bandes de pillards armés qui sévissent à Abidjan.
L’autorisation donnée par l’Elysée d’ouvrir le feu en cas de menace, d’attaque, change considérablement la donne. D’une mission d’interposition de paix, les légionnaires de « Licorne » sont passés en phase de combats possibles, pour protéger les français, empêcher les massacres, et en finir avec le chaos ambiant.
A l’heure qu’il est, (lundi soir), un calme précaire règne. du fait de l’iimposition d’un couvre-feu.
Mais rien n’est résolu, et les armes n’ont pas fini de parler en Cote d’ivoire. Y compris désormais en cas de nécessité les armes françaises.

Avec l’Afghanistan, et la Libye, l’armée française se retrouve maintenant engagée sur un troisième théatre de guerre.

.

Lu sur http://www.lepost.fr/article/2011/04/04/2455849_cote-d-ivoire-la-france-engagee-dans-la-guerre.html