Francaisdefrance's Blog

29/11/2011

Horreur! Malheur! Des tags anti-Arabes sur les murs d’un collège !

Ben ça change des tag anti-chrétiens sur les murs de nos églises… Sortez vos mouchoirs et lisez cet article .

FDF

.

Des tags anti-arabes sur les murs du collège Vauquelin.

C’est une bien triste découverte qu’ont faite les enseignants et élèves du collège Vauquelin, dans le quartier du Mirail, hier matin. Durant le week-end, des inscriptions anti-arabes ont été taguées à la peinture rouge sur les murs de l’établissement : un acte raciste (les Arabes sont une race, maintenant… FDF) qui a provoqué une vive réaction de la part de l’inspection académique.

« Arabe casse-toi », « Arabes hors de France » ou encore « Islam get out »… tels sont les tags racistes qui ont été inscrits sur la façade du collège Vauquelin ce week-end. A l’intérieur de la cour, les policiers ont également relevé des croix gammées et des croix celtiques, emblèmes de certains mouvements d’extrême-droite. Les vandales ont donc escaladé les murs de l’établissement.

L’inspecteur d’académie de Haute-Garonne, Michel Jean Floc’h, a déclaré au journal télévisé de France 3 Sud que « cet acte n’a aucun sens dans un établissement scolaire où le climat est apaisé, où les parents font parfaitement confiance aux équipes. Je ne vois absolument aucune justification à cet acte et je le condamne très fermement », a ajouté l’inspecteur d’académie.

Trois croix gammées rouges ont par ailleurs été bombées sur la façade de pompes funèbres musulmanes, dans un tout autre quartier de la ville, précise une source policière. Au collège Vauquelin, c’est l’indignation mais également l’incompréhension. Un responsable de la police toulousaine a en effet confié à l’AFP qu’une forte communauté maghrébine réside dans le quartier du Mirail mais que le collège Vauquelin, qui compte environ 500 élèves, est fréquenté par des enfants d’origines diverses. La direction du collège a décidé de porter plainte.

Vauquelin est un « modèle d’intégration »

À première vue, le collège Vauquelin n’a rien de bien différent d’un autre collège. A part, peut-être, sa population un peu plus bigarrée qu’ailleurs et ses 4 hectares de verdure partagés entre terrains de sports et espaces presque « territorialisés » par classes.

Source des bisounours ayant pondu cet hymne aux bienfaits de l’immigration: http://www.ladepeche.fr/

20/06/2011

Une élève de 6e âgée de 13 ans et demi a succombé à ses blessures ce lundi après-midi à la suite d’une agression devant son collège!

Révoltant ! Inadmissible! Et l’on nous dit que les chiffres de la délinquance baissent… Chez les automobilistes, certainement. Et on sait pourquoi…

FDF

.

 

Hérault: une collégienne agressée par un ado décède.

 
 

L’élève de 6e aurait été brutalisée par le frère aîné d’une de ses camarades à la sortie du collège lundi midi. Le garçon d’une quinzaine d’années est en garde à vue.

Une élève de 6e âgée de 13 ans et demi a succombé à ses blessures ce lundi après-midi à la suite d’une agression devant son collège. Elle a fait deux arrêts cardiaques pendant son transport en urgence à l’hôpital de Montpellier, selon RTL

Originaire de Florensac (Hérault), près de Montpellier, elle aurait été brutalisé ce lundi midi à la sortie de son établissement par le frère d’une camarade de classe de deux ans son aîné. Le garçon, identifié, a été placé en garde à vue. Il était auditionné dans l’après-midi par la brigade de recherches de gendarmerie.  

« La qualification retenue à cet instant est celle de violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner », a précisé le procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé, qui évoqué un « acte inacceptable », commis a priori « à mains nues, sans arme« . 

Des témoins, présents sur les lieux au moment du drame, étaient également entendus lundi après-midi. 

Selon les premiers éléments, les deux adolescents, qui se connaissaient et avaient déjà eu un différend la semaine dernière. La victime venait de déposer plainte contre la soeur de son agresseur présumé.  

 

 

Source: http://www.lexpress.fr 

04/02/2011

Le PS souhaite l’enseignement de l’arabe dès le collège!

Petit rappel juste avant les élections cantonales de mars prochain…

FDF

.

Une « chtite » vidéo (cliquez n’importe où ci-dessous):

20/01/2011

« Maxence, la racaille t’a détruit…racketté, désespéré, immolé…racaille en taule ».

Honteux! Fiers de vous, les sous-merdes ? Vous pouvez commencer à trembler… De trouille.

FDF

.

Des inscriptions ont été découvertes sur les murs du collège où Maxence s’était immolé mardi 18. On pouvait lire : « Maxence, la racaille t’a détruit…racketté, désespéré, immolé…racaille en taule » .

Maxence, le lycéen de 17 ans qui a tenté de s’immoler par le feu mardi dans un établissement scolaire de Marseille, et se trouvait toujours dans un état critique mercredi, était victime d’un racket depuis plusieurs mois, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Les premiers résultats des investigations diligentées par les policiers de la Sûreté départementale ont montré que l’adolescent était à la dérive depuis plus d’un an, avec des résultats scolaires en chute libre, le divorce de ses parents et des problèmes de cœur liés au départ de sa petite amie.

Mais de source proche de l’enquête, on souligne surtout qu’il était racketté avec des vols à répétition, son scooter lui ayant notamment été dérobé.

Maxence, admis au service des grands brûlés de l’hôpital de La Conception, était toujours dans un état critique mercredi en fin d’après-midi, selon un porte-parole de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille.

Cet élève de 1ère ES s’est aspergé mardi après-midi d’un liquide – »vraisemblablement de l’essence », selon le parquet– dans les toilettes de l’établissement Saint-Joseph-Les-Maristes, un collège-lycée privé de 920 élèves installé dans le centre-ville, où il étudiait depuis la 4e.

Le jeune homme, qui se trouvait au deuxième étage, est ensuite descendu dans la cour, avant de s’effondrer sous le regard de plusieurs camarades, sortis de classe à la suite du déclenchement de l’alarme incendie.

Source : La Croix

25/11/2010

Racaille. Un collégien agressé par trois autres: il y laisse la rate !

On ne parle plus de « jeunes », maintenant. Ce sont des « collégiens »… Bon. Le problème n’est pas là. La violence scolaire atteint des sommets. A trois contre un, ces cons. Et le gosse agressé doit subir l’ablation de la rate. Infernal! On croit rêver! J’ose espérer qu’ils auront au moins droit au conseil de discipline, ces coquins… Et que l’on va punir le corps enseignant, aussi. Ca se pratique; si si.

FDF

.

Trois collégiens de 15 ans ont été placés en garde à vue mercredi à Orléans après l’agression violente d’un autre élève, qui a subi une ablation de la rate, selon une source judiciaire. D’après la principale-adjointe de ce collège, cette agression a suivi légère altercation avec un élève difficile de sa classe.
«Le démarrage, c’est un échange verbal un peu difficile dans une classe lundi, c’était vraiment quelque chose de tout petit», entre Vivien, délégué de classe, et un autre élève, a expliqué Sylvie Méry. Ce dernier, apparemment vexé, a appelé à l’aide un camarade et un début de bagarre a éclaté le lendemain dans l’enceinte de l’établissement entre Vivien et l’autre garçon, un élève difficile. «C’était un gamin qu’on suivait depuis longtemps, un élève ascolaire, très compliqué à mettre dans un cours», a expliqué la principale-adjointe de cet établissement calme de 550 élèves, situé dans un quartier populaire

Suite et source: http://tinyurl.com/3699jqr