Francaisdefrance's Blog

29/06/2011

Ouf! Il reste des islamistes en Tunisie…

Ils ne sont pas (encore) tous chez nous. La preuve: des barbus saccagent un cinéma à Tunis au nom d’Allah. Quelle bande de tarés…

FDF

.

  • Tunisie: des islamistes attaquent le cinéma Afric’Art et agressent les organisateurs de « Touche pas à nos créateurs »

  • Des scènes dignes du Moyen Âge ont été observés dimanche 26 juin 2011 vers 17 heures autour et dans la salle de cinéma Afric’Art en plein cœur de Tunis.
    Des individus barbus, brandissant des drapeaux sur lesquels sont mentionnés des slogans religieux, ont pénétré de force la salle de cinéma Afric’Art, à quelques mètres de l’avenue Habib Bourguiba à Tunis, pour défoncer les portes, saccager le matériel et menacer les organisateurs et participants de l’événement « Touche pas à nos créateurs » programmé au même moment dans cette salle.
    En pleine hystérie, ces individus ont multiplié les slogans religieux criant que le peuple tunisien est musulman et n’abandonnera jamais la lutte.

    L’événement en question n’a pourtant rien d’anti-religieux ou de provocant.
    Il a été programmé par le collectif Lam Echaml, en collaboration avec l’Institut Arabe des Droits de l’Homme, pour « crier son refus de toute censure, pression, agression… à l’encontre de toute personne qui veut s’exprimer, quelle que soit la forme de cette expression ».
    Le programme prévoyait la projection de deux films : Ni Allah ni maître de Nadia El Fani et En attendant Abou Zayd de Mohammed Ali Attassi. Des artistes témoigneront, chacun à sa manière (une chanson, un poème, un sketch…) des agressions qu’ils ont subies.
    Programmation qui a totalement déplu à ces Islamistes qui se sont autoproclamés avocats de Dieu et défenseur de la religion dans un pays où la majorité des citoyens est musulmane et où les non-musulmans ont toujours été respectés.

    Bien que le ministère de l’Intérieur se trouve à quelques mètres seulement, il a fallu attendre quelque temps pour que la police intervienne, à force de gaz lacrymogène, pour procéder à l’arrestation de ces barbus.
    En attendant, on croit savoir qu’il y a plusieurs blessés dont Habib Belhédi, directeur de la salle

Source: http://www.businessnews.com.tn/

27/06/2011

Tunisie: la démocratie s’installe…

Membres du Parti Islamiste Tunisien

On ne s’en débarrassera jamais, de ces cinglés…

FDF

.

Des islamistes Tunisiens tentent d’empêcher la projection d’un film sur la laïcité !

Une cinquantaine d’islamistes ont tenté dimanche d’empêcher par la force la projection à Tunis d’un film de la cinéaste tunisienne Nadia El Fani, intitulé Ni Allah, ni maître qui parle de la place de la laïcité en Tunisie, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les manifestants ont scandé des slogans proclamant: la Tunisie est un Etat islamique ou le peuple veut criminaliser la laïcité, avant de briser les portes en verre de la salle en plein centre de Tunis et de pénétrer à l’intérieur.

Le directeur de la salle Habib Belhedi a dit à l’AFP avoir été agressé par deux barbus qui l’ont saisi et lui ont aspergé le visage du contenu d’une bombe lacrymogène.

La police est ensuite intervenue pour disperser les manifestants et a interpellé trois ou quatre d’entre eux qui étaient dans la salle, sous les applaudissements des personnes venues assister au spectacle.

La projection du film s’inscrivait dans le cadre d’une manifestation organisée par le collectif Lam Echaml (réunion de tous en arabe), pour dénoncer les agressions verbales et physiques subies par des artistes tunisiens…

Suite et source: http://www.romandie.com/news/n/_Tunisie_des_islamistes_tentent_d_empecher_la_projection_d_un_film_sur_la_laicite260620112006.asp