Francaisdefrance's Blog

16/10/2011

Pétition « Non au vote des étrangers » : confirmation de soutien…

Droite Populaire ? Bof… C’est surtout le thème de la pétition que je soutiens… Si on laisse voter les étranger, un jour prochain, ce sont eux qui nous gouverneront; et ça, je n’y tiens pas du tout. Pour notre France, pour nos descendants et par pur patriotisme. Les étrangers où ceux issus de l’immigration sont déjà assez pénibles à subir pour nous, les « sous-chiens »…

Dès le 19 octobre, soyez prêts à soutenir la « Résistance »…

FDF

.


Pétition en ligne (à compter du 19 octobre) sur http://www.nondroitdevotedesetrangers.fr/

Le collectif de la Droite Populaire vous remercie pour votre soutien contre le droit de vote des étrangers.

N’hésitez pas à revenir consulter (à partir du 19 octobre) le nondroitdevotedesetrangers.fr/ régulièrement, pour vous tenir au courant des avancées de votre député.

23/02/2011

La France est notre lieu, notre contexte, notre terre. C’est notre Histoire….

Plein les dents ! Excellent !!!

FDF

.

Nous n’avons pas l’intention de nous laisser faire !

Enfin des députés s’indignent de leur gouvernent. Bravo venez renforcer les rangs de Marine Vive le front National.

Aux prochaines Elections une grande victoire nous attends un pour tous et tous pour le parti de MARINE !!!!!!

58 députés condamnent la dérive judiciaire contre la liberté d’expression!

Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, dans un communiqué signé par 58 députés UMP du « Collectif pour la Liberté d’expression » :

« La condamnation (avec sursis !) d’Eric Zemmour illustre la dérive judiciaire contre la liberté d’expression dans notre pays qui interdit à un journaliste de parler« .

« Dans le même temps, certains rappeurs qui insultent la France et les Français et appellent au meurtre des forces de l’ordre ne sont pas condamnés au nom de la création culturelle. Cherchez l’erreur. Cette dérive judicaire qui précède la dérive totalitaire impose désormais la révision des lois qui la permettent« .

Les personnalités du Collectif pour la Liberté d’expression et Collectif de la droite Populaire sont : Lionnel LUCA, Christian VANNESTE, Elie ABOUD, Yves ALBARELLO, Brigitte BAREGES, Patrick BEAUDOUIN, Gabriel BIANCHERI, Claude BODIN, Jean-Claude BOUCHET, Loïc BOUVARD, Valérie BOYER, Françoise BRANGET, Patrice CALMEJANE, Bernard CARAYON, Bernard DEBRE, Jean-Pierre DECOOL, Nicolas DHUICQ, Eric DIARD, Michel DIEFENBACHER, Jacques DOMERGUE, Paul DURIEU, Jean-Michel FERRAND, Marie-Louise FORT, Sauveur GANDOLFI SCHEIT, Jean-Paul GARRAUD, Jean-Pierre GEORGES, Franck GILARD, Georges GINESTA, Arlette GROSSKOST, Christophe GUILLOTEAU, Françoise HOSTALIER, Jacqueline IRLES, Maryse JOISSAINS-MASINI, Patrick LABAUNE, Jean Marc LEFRANC, Marc LE FUR, Daniel MACH, Richard MALLIE Christine MARIN, Philippe MEUNIER, Jean-Claude MIGNON, Pierre MOREL A L’HUISSIER, Georges MOTHRON, Alain MOYNE BRESSAND, Jacques MYARD, Jean-Marc NESME, Eric RAOULT, Jean ROATTA, Jean-Marc ROUBAUD, Jean-Pierre SCHOSTECK, Daniel SPAGNOU, Michel TERROT, Dominique TIAN, Jean TIBERI, François VANNSON, Patrice VERCHERE, Philippe VITEL, Michel VOISIN.

Face à la pression judiciaire que SOS RACISME met sur les responsables et militants de l’UNI dans le cadre de l’affaire ZEMMOUR, nous suspendons temporairement l’ajout de commentaire.

La France est notre lieu, notre contexte, notre terre. C’est notre Histoire.

Les français sont égaux devant la loi donc il ne faut pas venir revendiquer ce qui n’est pas. La loi de 1905 est déterminante, incontournable et non négociable : elle est le fruit d’une lutte de plusieurs centaines d’années. Et ce n’est pas des intervenants extérieurs et récents qui vont y changer quoi que ce soit. Ils sont tout simplement venus trop tard.

Personne ne les a forcé à venir et s’ils viennent, ils constatent quoi ?

Qu’on n’a pas pensé à eux ? Et alors, ou est le problème ? Après l’heure, c’est plus l’heure :

les français ne sont pas devenus musulmans mais certains musulmans sont devenus français mais il sont venus après 1905, donc pas de troubles à l’ordre public et donc pas de lieux de cultes. Et qu’ils ne viennent pas nous réclamer d’égalité car là il n’y en a pas : on était en France avant vous, excusez du peu !!!

Et on fait ce que bon nous semble chez nous, voilà tout. Et notre patrimoine intègre ces 1905 ans de christianisme, voilà tout, nos églises, c’est notre patrimoine culturel, immobilier. On ne va pas tout raser comme des nihilistes ou par un abrutissement pire que celui que l’on voulait nous imposer.

On a réfléchi à la question des religions et ce, globalement, et on a pensé qu’il valait mieux séparer le religieux du pouvoir car cela nous avait mis en difficulté pendant de nombreux siècles. C’est le problème des français issus de l’émigration musulmane car, refusant l’assimilation, ils veulent changer nos lois.

Impossible, on a payé un lourd tribut pour cette liberté. Et il n’est pas question de recommencer, on a appris de nos erreurs, apprenez des vôtres.

Etre français, c’est simple et évident : nous parlons de nos devoirs pas de nos droits, nous vous laissons ça. Être français, c’est réclamer le devoir de mémoire qui s’impose à nous. La France est ce qu’elle est parce que des français (ses) se sont battus pour cela.

Je revendique l’héritage de Clovis, Charles Martel, Louis XIV, Napoléon et Charles de Gaulle pour ne citer que ceux-là. Je revendique et j’assume car c’est là mon devoir de citoyen français né sur le sol français. Je n’ai nulle part où aller, c’est ma terre, elle vit en moi et son histoire avec. Et je ne partirai pas, moi. Ca ne va pas en France, la situation est pourrie, je ne fuirai pas mes responsabilités : je me battrai pour que la pensée de Voltaire perdure, pour que ma langue vive, pour que mon esprit soit toujours l’esprit des lumières. J’ai un rôle à jouer dans mon monde, le monde contemporain. Si je veux que cela change, que l’honnêteté vainque, que l’honneur retrouve sa place avec la courtoisie et le respect de l’autre alors, je combattrai.

Vous ne passerez pas.

Je résisterai aussi longtemps qu’il le faudra et je vaincrai car j’ai derrière moi 2000 ans d’histoire de France. J’ai dans mon sang de quoi vous affronter et c’est cela qui vous fait peur : nous avons bâti une civilisation qui existe encore et toujours, nous avons dans notre culture des diamants éternels et, non, nous n’attendons pas d’un irréel que le travail soit fait à notre place et non, nous n’attendons pas que d’autres viennent exploiter nos terres pour leur en soustraire le bénéfice.

Nous avons pris notre destin en main depuis bien plus longtemps que vous et nous avons apporté à l’humanité bien plus que vous tous réunis. Que cela vous plaise ou non. Nous sommes non seulement plus anciens mais encore bien plus forts que vous car nous avons appris à pardonner et à tendre la main.

Alors, on arrête là, la coupe est pleine et la démonstration par trop facile : nous avons commis des erreurs, certes mais le gain par rapport aux pertes est sans commune mesure et nous revendiquons tout cet héritage. Je ne cracherai pas sur les tombes de mes ancêtres à cause d’une analyse anachronique, c’est inutile et stérile. Je regarde l’avenir avec bonheur car je sais ce que nous avons fait. Vous avez vendus vos frères, vos avez stigmatisé vos femmes , vous prônez la haine et le mensonge, vous détruisez et voulez réduire à votre mesure le monde mais, non, ça ne marche pas car le monde ne vous a pas attendu, il vous ignore. Vous avez définitivement perdu car vous ne savez pas construire, vous ne savez que détruire, pleurer et attendre que ça tombe.

Ca va tomber…

************************************************************************************************

En un mot: dégagez !

FDF

08/10/2010

Des députés membres du Collectif de la Droite Populaire, viennent de réagir par un communiqué au maintien en détention de René Galinier.


 

Neuf députés, membres du Collectif de la Droite populaire, viennent de réagir par un communiqué au maintien en détention de René Galinier. Voici leur communiqué, signé par Christian Vanneste, Daniel Spagnou, Bernard Carayon, Patrice Calméjane, Jean-Claude Bouchet, Jacques Myard, Jean-Pierre Decool, Patrick Labaune, Thierry Mariani.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Montpellier vient donc de confirmer et donc de prolonger la détention de René Galinier, ce retraité de 73 ans qui avait tiré sur deux jeunes femmes qui avaient pénétré chez lui par effraction afin de le cambrioler. Cette décision inique qui frappe une personne dont le casier judiciaire était vierge et qui entendait seulement vivre tranquillement la fin de son existence, est en plus justifiée d’une manière totalement inacceptable. C’est, parait-il, pour éviter « les troubles à l’ordre public et pour sa sécurité personnelle » que l’on maintient un honnête homme en prison. Sans doute, les magistrats estiment-ils que notre société est incapable de protéger les honnêtes citoyens des exactions des voleurs autrement qu’en mettant les honnêtes citoyens en prison, plutôt que les voleurs. C’est pour assurer la sécurité de Monsieur Galinier que celui-ci demeure derrière les barreaux. On peut difficilement aller plus loin dans le renversement des valeurs.

Enfin, d’après le Midi-Libre, une troisième raison est invoquée par les magistrats et qui est scandaleusement contraire à notre droit et aux principes constitutionnels de la République : la libération de Monsieur Galinier aurait suscité « l’incompréhension de l’ethnie d’origine des victimes »… Depuis quand la République française reconnaît-elle l’existence d’ethnies et appuie-t-elle le droit sur leur reconnaissance ?

Le trouble à l’ordre public risque bien de se réaliser à travers la colère légitime des citoyens qui se sentent solidaires de René Galinier et estiment à juste titre leur droit bafoué par une décision totalement irresponsable.

Christian Vanneste, député du Nord

Daniel Spagnou, député des Alpes des Haute-Provence

Bernard Carayon, député du Tarn

Patrice Calméjane, député de Seine-Saint-Denis

Jean-Claude Bouchet, député du Vaucluse

Jacques Myard, député des Yvelines

Jean-Pierre Decool, député du Nord

Patrick Labaune, député de la Drôme

Thierry Mariani, député du Vaucluse