Francaisdefrance's Blog

21/12/2011

Les nouveaux électeurs du PS…

Je ne pensais pas qu’un homme politique puisse tomber aussi bas.

Quand Hollande fait les fonds de tiroirs, ce n’est pas beau à voir, je vous préviens:

FDF

Vote François Hollande « ta mère », mec !!!

TRES BIENTOT  IL VA NOUS FAIRE DES   » WESH WESHYONIK TA MER…  FILS DE P…..   ALLAH  AKBAR »  

FAUT BIEN FAIRE DJEUNS DANS LE COUP !!!!!

Voila donc le nouvel électorat tant recherché par le PS…

LES OUVRIERS ET CLASSES MOYENNES NE SONT PLUS INTERESSES PAR CE PS Là

Alors il faut bien aller pêcher des voix  là ou il y en a encore,

Mais il ne sait pas que les votes des étrangers seront INEVITABLEMENT  des votes communautaristes.

25/08/2011

Le Président de la dette.

« Président de la dette »… Pas mal vu pour celui qui avait promis d’être le président du pouvoir d’achat. 2012, vite !

FDF

.

Allez! Bon courage, le peuple !!!

.

Plan d’austérité Sarkozy : le Président de la dette fait payer aux Français sa gestion calamiteuse de la crise

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National :

Les mesures d’austérité annoncées aujourd’hui sont l’aveu de l’un des plus graves échecs du mandat Sarkozy, l’explosion de la dette. Depuis 2007, la dette publique de la France a déjà augmenté de près de 500 milliards d’euros ! Avec Nicolas Sarkozy il n’y a pas de règle d’or, mais des années de plomb, celles de la sous-croissance et de la dette.

Dans la précipitation, pour complaire aux marchés, le gouvernement annonce des mesures qui accableront les Français à qui on ne cesse déjà de demander des sacrifices : les classes moyennes. La hausse des prix de certains produits de grande consommation est particulièrement mal venue.

Cette nouvelle charge contre les classes moyennes est d’autant plus révoltante et inutile qu’en septembre le parlement, élus UMP et PS réunis, votera un nouveau plan de renflouement de la Grèce qui alourdira notre dette publique de 15 milliards d’euros supplémentaires ! Pour aucun résultat, comme les plans précédents.

Le gouvernement Sarkozy confirme aussi qu’il n’est bon qu’à défaire ce qu’il a fait lui-même : c’est au tour de la défiscalisation des heures supplémentaires d’être remise en cause.
Quant à la dérisoire contribution sur certains hauts revenus, elle n’est qu’un artifice de communication de plus : comme jamais, la France est sous Nicolas Sarkozy un paradis fiscal pour les amis du pouvoir, ultra-riches et grandes entreprises du CAC 40.

Le plan du gouvernement est de toute façon voué à l’échec parce qu’il se fonde sur une hypothèse de croissance farfelue, 1,75% en 2011, alors que nombre d’observateurs annoncent une croissance nulle. Comme d’habitude le pouvoir joue la méthode Coué, c’est irresponsable.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, demande qu’on s’attaque enfin sérieusement à la dette sans pénaliser les Français.
Il y a deux décisions à prendre immédiatement pour retrouver l’équilibre budgétaire dès 2013 :
– Annuler le vote en septembre du plan de renflouement de la Grèce, victime de la monnaie unique, qui alourdira notre dette de 15 milliards d’euros. Il est fou de dilapider ainsi l’argent des Français et de leur imposer dans le même temps la rigueur ;
– Voter un plan d’élimination de la mauvaise dépense publique, en ciblant prioritairement le coût de l’immigration, la fraude sociale, les dérives de la décentralisation et l’argent versé aux très grandes entreprises sous forme de niche fiscale, comme la niche Copé.

Source: http://www.frontnational.com/

29/04/2011

Excellente nouvelle: Le FN est reconnu comme un vote d’adhésion !

Et plus un vote de sanction comme se complaisent à le dire la plus part des politiques de l’UMPS qui ne rechignent pourtant pas à repiquer les idées frontistes pour faire campagne, comme un certain Sarkö Ier qui l’utilise de plus belle sans vergogne.

Depuis le temps qu’on essaye de l’éliminer par TOUS les moyens, le Front… Ce qui devait arriver, arriva. La France va reprendre ses couleurs, enfin.

FDF

.

Le FN est devenu un vote d’adhésion, qui séduit désormais aussi les classes moyennes. C’est l’enseignement de l’enquête réalisée par Lyon Capitale dans son édition de mai, à paraître le 29 avril. Appuyée par un sondage OpinionWay, des milliers de kilomètres parcourus à la rencontre des électeurs du FN, et les analyses de politologues spécialistes de l’extrême-droite, cette enquête bouscule beaucoup d’idées reçues.

C’est la première fois qu’un sondage mesure aussi nettement « l’effet Marine Le Pen » : 86% des électeurs du FN disent souhaiter qu’elle soit élue présidente de la République, alors que seulement 53% auraient aimé voir son père, Jean-Marie Le Pen, à l’Élysée. « Je suis stupéfait, reconnaît le sociologue Sylvain Crépon. Le FN devient un vote d’adhésion. Je pensais que ce vote était encore largement protestataire. Cela marque un tournant. »

À travers cette enquête, on découvre aussi un électorat beaucoup plus varié qu’il ne l’était par le passé. « Il se passe quelque chose avec les classes moyennes, pour qui le vote FN devient acceptable » constate le politologue Jean-Yves Camus. Si l’immigration et la sécurité restent les deux principales motivations du vote FN, c’est la peur suscitée par la religion musulmane qui rassemble l’écrasante majorité des électeurs du parti d’extrême-droite : 90% d’entre eux considèrent que « l’Islam est un danger pour la République ». Ils apparaissent en revanche plus partagés sur d’autres thématiques : 70% estiment que les 35 heures ont été une « catastrophe économique », mais 64% ne veulent pas toucher à la retraite à 60 ans. Plus inattendu : 46% des électeurs du FN se disent favorables au mariage gay et même 24% à la dépénalisation du cannabis.

Autre enseignement de ce sondage, confirmé par les portraits réalisés, les deux tiers (65%) des électeurs du FN se disent « pas antisémites du tout ». Ils sont par contre seulement 34% à se dire « pas racistes du tout ».

Retrouvez tous les résultats du sondage, les portraits des électeurs du FN et l’analyse de politologues dans le numéro de Lyon Capitale du mois de mai, à paraître vendredi 29 avril. Vous pouvez également lire cette enquête sur lekiosque.fr.

Méthodologie sondage : Étude réalisée auprès d’un échantillon de 474 électeurs du Front national aux élections régionales 2010 et/ou aux élections cantonales 2011. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge et de catégorie socioprofessionnelle, après stratification par région. il a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview) du 7 au 10 avril 2011. Les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : 4 à 5 points au plus pour un échantillon de 500 répondants. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme iSO 20252.

Merci à DG pour l’info…