Francaisdefrance's Blog

16/06/2011

Humour logique…

Allez; on rigole un bon coup!

FDF

.

Tout ceci n’est qu’une hypothèse, mais le raisonnement se tient !!!

Imaginons que le gouvernement Français concède à chacun d’entre nous une bourse de 500 euros pour relancer la consommation.

                                                            (je confirme : c’est une supposition !!)

-Si nous la dépensons au supermarché du coin ou en vêtement, cet argent part en Chine.
– Si nous dépensons l’argent en carburant, il part chez les Arabes.
– Si nous achetons un ordinateur, il ira en Inde.
-Si on achète des fruits et des légumes, l’argent va en Espagne ou au Maroc .
-Si on achète une bonne bagnole, notre fric va en Allemagne
– Si on achète des babioles, il part à Taïwan et n’aidera toujours pas notre économie.  

  La seule façon de maintenir l’argent en France, c’est de le dépenser en achetant du vin, du pineau, du cognac, du calva, ou du champagne, si l’on considère que ce sont les uniques biens encore produits chez nous.  
  Donc, en faisant la bringue, j’accomplis mon devoir civique…   
 Alors pour aider notre système économique national en cette période de crise : PICOLEZ !

 Pour info : la Fête de l’Eau a fait près de 400 morts au Cambodge tandis que celle du Beaujolais s’est déroulée sans aucun problème

16/05/2011

La dette américaine va dépasser son plafond de 14.294 milliards de dollars…

Les États-Unis à moins de trois mois de la faillite !

On ne peut pas indéfiniment financer des guerres partout dans le monde… Souhaitons que cela serve de leçon à certains autres pays…

FDF

.


Ce lundi, la dette américaine dépassera son plafond de 14.294 milliards de dollars, à partir duquel l’État fédéral ne peut plus emprunter. Sans compromis entre le Congrès et la Maison-Blanche avant le 2 août, les États-Unis seront en défaut de paiement.

Depuis plusieurs mois, le G20 et le FMI, mais aussi l’Europe, le Brésil, la Chine, et les agences de notations pressent les États-Unis d’assainir leurs déficit et dette publics démentiels. Aujourd’hui, l’État fédéral américain a le couteau sous la gorge: lundi, la dette américaine devrait toucher son plafond – déjà relevé en janvier dernier -, fixé à 14.294 milliards de dollars, et à partir duquel les États-Unis ne pourront plus emprunter.

Autrement dit, les États-Unis sont au bord de la faillite. Devant l’urgence de la situation, le secrétaire au Trésor, Tim Geithner, a donné un sursis de 30 jours supplémentaires pour permettre au Congrès de trouver un accord avec la Maison-Blanche. Ils ont donc jusqu’au 2 août prochain pour négocier un compromis : les républicains du Congrès n’accepteront pas de voter le relèvement du plafond de la dette tant que le gouvernement n’aura pas mis en place un plan de rigueur budgétaire. Les États-Unis enchaînent en effet trois années de déficit public supérieur à 10% et aucun programme concret et crédible de réduction des dépenses n’est envisagé. Pour Olivier Blanchard, chef économiste du FMI, le plan d’économies de 39 milliards de dollars accouché le 8 avril dernier est «insuffisant».

Barack Obama s’est fixé pour objectif de diminuer le déficit du budget américain de 4000 milliards de dollars au cours des douze prochaines années. Il fixe la réduction du déficit budgétaire à 2,5% du PIB en 2015, et veut qu’elle soit atteinte aux trois quart par des baisses de dépenses. Des objectifs, mais pas de moyen clairs pour les atteindre : lors d’une visite chez Facebook, le président a parlé réforme de la fiscalité.Sans donner trop de détails, il compte d’attaquer aux cadeaux fiscaux destinés aux Américains les plus riches, envisage de limiter les dépenses militaires et les aides à l’agriculture, et de tailler dans le programme de santé, pourtant très populaire, Medicare.

«L’équivalent financier d’un bombe nucléaire»

Que se passerait-il si les États-Unis ne pouvaient plus honorer leur dette, comme cela a été le cas pour la Grèce, l’Irlande, ou le Portugal ? Ce serait «l’équivalent financier d’une bombe nucléaire», s’alarme Aaron Kohli, spécialiste des bons du Trésor chez Nomura Securities. Le cataclysme mondial serait tel que les gens n’y croient pas. «Ils doivent trouver une solution, ils ne peuvent pas laisser la planète finance exploser», se rassure un analyste, qui note que les marchés financiers ne montrent pas de signes d’inquiétudes sur la capacité des autorités américaines à s’entendre.

Pour David Wyss, économiste en chef de l’agence de notation Standard and Poor’s qui a récemment menacé le triple A américain, non seulement le Trésor «peut continuer à fonctionner jusqu’en août (via des manipulations comptables, NDLR)», laissant le temps au Congrès de s’entendre, mais de plus, en cas de situation critique, le gouvernement «fera passer le service de la dette en priorité».

vu sur http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/05/14/04016-20110514ARTFIG00533-les-etats-unis-a-moins-de-trois-mois-de-la-faillite.php

07/04/2011

Résistance…

Un peu d’humour dans ce monde de muzz… Contre l’islam, une nouvelle arme de destruction massive est née…

FDF

.

28/01/2011

Made in xxx: ça peut toujours servir…

Pour changer, une info concernant l’origine des produits de consommation que nous achetons tous les jours. Toujours bon à savoir…

FDF

.

C’est un fait ! Tout le monde a plus ou moins peur des produits faits en Chine.
Mais pouvez-vous différencier, parmi les produits que vous achetez, lesquels sont
faits aux USA, Philippines, Taiwan ou Chine ? Non, n’est-ce-pas !
Laissez-moi vous dire comment faire… Les 3 premiers chiffres du code-barres d’un
produit indiquent en fait le code du pays où le produit a été fait.
Exemples:
Tous les codes qui commencent par 690, 691, 692 jusqu’à 695 sont faits en Chine.


C’est notre droit d’être informés.
Mais le gouvernement et les services associés ne tiennent pas à renseigner les
consommateurs, sur ce sujet.
Par conséquent, nous devons nous protéger par nous-mêmes.
De nos jours, les Hommes d’Affaires Chinois savent que les consommateurs ne
préfèrent pas les produits « faits en Chine ». Alors ils n’indiquent pas de manière
lisible le pays dans lequel sont faits les produits.
Cependant pour le savoir, vous pouvez maintenant vous référer au code-barres.
Souvenez-vous des 3 premiers chiffres 690 à 695 qui indiquent « Fait en Chine ».

Un produit venant de Taïwan…

Voici tous les codes-barres utilisés :

00 à 13 : USA et Canada
30 à 37 : France
40 à 44 : Allemagne
49 : Japon
50 : Grande-Bretagne
57 : Danemark
64 : Finlande
76 : Suisse et Liechtenstein
471 : Taïwan.
480 à 489 : Philippines.
628 : Arabie Saoudite
629 : Émirats Arabes Unis
690, 691, 692 jusqu’à 695 : Chine
740 à 745 : Amérique Centrale

03/12/2010

« Lèche abondamment mes fesses » (proverbe chinois)…

Des réflexions pillées chez Michel Garrotté… Pas mal du tout.
FDF
.
C’est encore une de ces histoires typiquement françaises. Je m’explique. Dans le monde économique de 2010, il est normal de faire du business, y compris du business avec des pays dont les régimes restent peu recommandables. Quiconque affirme le contraire, n’a jamais travaillé dans l’économie privée et n’a donc jamais vécu autrement qu’avec l’argent des autres, les autres étant les contribuables.
Cela dit, faire du business avec des pays dont les régimes restent peu recommandables, n’a jamais impliqué, que l’on lèche abondamment les fesses, de ces mêmes régimes. L’Allemagne fait du business avec l’Iran. Mais la CDU allemande, n’a pas pour autant, créé un think-tank, avec le parti de Mahmoud Ahmadinejad ou avec le Guide suprême de la République islamique d’Iran.
L’Italie fait du business avec la Libye. Mais le parti de Berlusconi, n’a pas pour autant, créé un think-tank, avec la Jamahiriya libyenne. Le Royaume Unis fait du business avec la Turquie. Mais le parti des Tories, n’a pas pour autant, créé un think-tank, avec le parti islamique d’Erdogan. Il en va, hélas, tout autrement de la France.
En effet, lorsqu’il était encore Secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, nous avait, on va dire, « surpris », en signant un mémorandum avec le Parti communiste chinois… Or, voici que Jean-François Copé est, en ce moment même, à Pékin, avec le sinophile sans états d’âme Jean-Pierre Raffarin, Sénateur devant l’Eternel, pour ceux qui l’auraient oublié.
Il se raconte, même, que ce sont les autorités de Pékin, qui ont demandé, à Jean-Pierre Raffarin, de prendre Jean-François Copé dans sa valise diplomatique. Car, oui, en effet, le Sire Raffarin, est un fan complaisant de l’Empire du Milieu et il l’a encore démontré, content de lui, tout récemment, au Grand Journal de Canal+ (ce qui n’empêche pas Raffarin de rester, en sa simple qualité de personne humaine, quelqu’un d’apaisant, de débonnaire et d’humoristique à ses heures). En réalité, pour tout vous dire, la lune de miel umpo-communiste est un véritable feu d’artifice.
En effet, Copé (un homme par ailleurs assez sympathique et plutôt avisé) rencontre deux des neuf membres du comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois, autrement dit, deux très hauts dignitaires de la machine à broyer totalitaire chinoise. Copé est reçu par le Vice-ministre Chen Fengxiang, Numéro Deux du Département international du Parti communiste, Vice-ministre Chen Fengxiang qui remet à Copé une Lettre de Félicitations pour sa désignation à la tête de l’UMP.
Lettre de Félicitations signée par le Numéro Un du Département international du Parti communiste. Copé-le-Pékinois-nouveau veut maintenant, tenez-vous bien, un accord, pour faire vivre, la relation avec les schnocks mandarins, par des rendez-vous réguliers, notamment au niveau des clubs et des think-tanks. Copé est invité à revenir en Chine totalitaire, avec une délégation UMP of course, en 2011 déjà. Il paraît, qu’en plus, ces échanges nourrissent la plate-forme de Sarkozy pour les présidentielles de 2012.
Trois questions méchantes me viennent à l’esprit :
1-    A ce jour, le Fonds souverain chinois a prêté et prête encore (à intérêt) combien de milliards de dollars à l’Etat français ?
2-    Les clubs et les think-tanks UMP/PCC financent-ils les premiers cercles de la droite française en vue de l’échéance de 2012 ? (Ne dit-on pas que « ces échanges nourrissent la plate-forme de Sarkozy pour les présidentielles de 2012 » ?).
3-    Des clubs et des think-tanks UMP/CNI, UMP/LDL, UMP/LPR et UMP/PCD (par exemple) sont-ils à l’ordre du jour ? Ou est-ce que seul le Parti communiste chinois fait l’objet de telles largesses (d’esprit) et avec que type de largesse compensatoires (financières ?) en retour ?
J’ai déjà écrit, à maintes reprises, que je me sens, intellectuellement, proche de l’aile droite de l’UMP. Mais là, avec le think-tank-la-lèche, j’avoue que ma langue a fourché, que j’ai un peu peur pour mes fesses et que je suis légèrement largué…
Michel Garroté http://monde-info.blogspot.com/

17/10/2010

La Chine nous regarde et…. on est mal… Merci qui?

« Le jour où la Chine s’éveillera, le Monde tremblera ». Je ne sais plus qui avait dit ça, mais bon…

Avec cette vision de notre patrie de la part des chinois, on saura qui remercier… Ca ne va pas vous remonter le moral et ce n’est pas de la propagande. Continuons à nous focaliser sur les retraites, les roms, les mosquées, l’affaire Bettencourt, le port du voile et Cie…

FDF

.

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=mSSuaz3imXg