Francaisdefrance's Blog

22/07/2011

Sus aux collabos ! Au temps où il existait un Etat Français…

Encore un fait de haute trahison…

Il a déjà vendu Bordeaux aux musulmans, Juppé; maintenant qu’il est sous l’aile de Sarkö Ier, il peut brader la France; du moins ce qu’il en reste… Mais attention à ne pas faire n’importe quoi. En France, ce sont les Français qui votent. Et parmi eux, une grande majorité est encore (fort heureusement), « de souche ». Et le Français on peut le prendre pour un con; mais pas trop longtemps… Il existe encore dans l’Hexagone, une foultitude de patriotes, de résistants. En fait, il y en a de plus en plus. Alors, faites attention, monsieur Juppé; ne faites pas n’importe quoi. La France gronde déjà assez comme ça…

FDF

.

Alain Juppé va proposer d’abandonner l’expression « Etat Français » !

Pourquoi « le meilleur d’entre nous » a-t-il un air si bête ?

Un français sur trois a des grands parents étrangers, dix à quinze pour cent de la population française est issue de l’immigration du Maghreb et d’Afrique (et ce n’est pas fini), la première religion pratiquée en France est l’islam, et la seconde langue parlée à Marseille est… le français.

Devant ces chiffres édifiants, Alain Juppé a émis des réserves sur la formule « Etat Français », en indiquant qu’il pouvait heurter une partie importante de la population qui ne se reconnait pas dans cette appellation.

Cette dépêche de Drzz, qui risque hélas de se vérifier plus vite qu’on le croit si jamais la gauche était élue, vient illustrer une autre dépêche :

Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, aurait émis des réserves, selon une dépêche de l’Agence France Presse du 18 juillet 2011, sur la formule « Etat Juif » en indiquant qu’aujourd’hui en Israël, « il y a des Juifs mais aussi des Arabes »…
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Jean-Patrick Grumberg pour Drzz.fr Source: Jean-Patrick Grumberg
Et merci à Fred pour cette info qui m’avait échappée… Dessin de Bergolix.
FDF