Francaisdefrance's Blog

24/10/2011

La France est devenue une chienne… qui tue ses propres petits.

Coup de chapeau à Irréductible Gauloise ! Qui ne mâche pas ses mots et balance des vérités qui ne doivent pas plaire à tout le monde. A moi, si.

Chère amie patriote, tu me contactes quand tu veux. Je suis béât d’admiration sur tes propos ci-joints…


A noter que Irréductible Gauloise fait l’objet de la censure actuellement. Après avoir visité son site, vous comprendrez le travail de la bienpensance policée. Lamentables agissements…

FDF

.

Vous je ne sais pas, mais moi j’en ai plus que marre qu’on me prenne pour une raciste ou une nazie parce que j’ose défendre les valeurs de mon pays. Chers multiculturalistes bobos, au nom de la liberté d’expression que vous défendez tant, laissez-moi exprimer l’amour pour ma patrie et le refus de valeurs qui ne sont pas les miennes !

Etre contre la charia, c’est être raciste ? Ne pas accepter que les femmes ne soient pas traitées comme des êtres humains à part entière, c’est de la xénophobie ? Refuser que les animaux soient abattus dans d’atroces souffrances et ne pas vouloir payer une taxe pour financer une religion qui n’est pas la mienne c’est du nazisme ? Déplorer la persécution des chrétiens, c’est faire preuve d’intolérance ? Etre contre le mariage de très jeunes fillettes, c’est afficher une étroitesse d’esprit ?




Non, je ne cautionne pas la lapidation, les châtiments corporels et le terrorisme. Alors je suis une vilaine fasciste ??
Oui, j’ai envie que mes compatriotes aient le droit de manger du porc et d’admirer des crêches de Noël dans la rue. Mince alors, serais-je islamophobe ????

Ce que je condamne à travers les articles présentés dans ce blog, ce ne sont pas les individus ni leur couleur de peau, c’est l’islam radical dans sa globalité, sa main-mise sur l’Europe, sa cruauté, ainsi que les odieuses machinations silencieuses de nos gouvernements qui nous trahissent.

Pourquoi mes compatriotes et moi devons-nous fermer les yeux devant des crimes ignobles ainsi que devant des faits hallucinants qui musèlent notre liberté et bafouent même les lois de notre pays ?

Comment se fait-il qu’un quotidien francais interdise une communication du diocèse de Lyon, soit disant parce qu’il ne diffuse pas de publicité à caractère politique ou religieux, et en même temps fasse de la publicité pour des produits halal ?


Comment se fait-il, au nom de la laïcité, qu’on interdise une crèche de Noël sous prétexte qu’elle a été mise en place par la municipalité, et que d’un autre côté, alors que l’état ne doit pas sponsoriser les religions, la mairie de Bordeaux offre un terrain pour la construction d’une mosquée ? Et qu’en plein Paris, on laisse prier les musulmans illégalement dans la rue, sur l’espace public ? C’est cela la « tolérance » et le « respect de toutes les cultures et religions » ?

Pour quelle raisons devrais-je approuver la répression systématique de mes croyances et de ma propre culture ? Au nom du respect et de la tolérance ? Les musulmans intégristes et leurs « collaborateurs » islamophiles me respectent-ils, eux ? Me demandent-ils mon avis quand ils décident d’interdire certains horaires à la piscine municipale ? Me demandent-ils si je veux manger halal ou non ? Me demandent-ils si je suis d’accord pour qu’on rase mon immeuble afin de construire une mosquée financée par mes impôts alors que l’église millénaire de mon village – régulièrement profanée – tombe en ruine ? Me demandent-ils si en tant que chômeuse sans revenus j’ai du mal à me nourrir alors que des polygames se gobergent aux frais de la princesse sous couvert de fraude aux aides sociales ? Me demandent-ils ce que je ressens quand mon enfant se fait renvoyer des toilettes à l’école parce qu’il est « impur » ? Me demandent-ils ce si je me sens en sécurité quand ma voisine se fait violer et brûler dans une poubelle et quand ses agresseurs sont remis en liberté ? (Liste non exhaustive…)

Et vous, les féministes qui défendez les droits de la femme, et encouragez l’immigration massive de musulmans en France, que pensez-vous de l’excision ? Pourquoi ne feriez-vous pas exciser vos filles de 3 ans pendant vos prochaines vacances au Maroc, au nom du vivre-ensemble ? Pourquoi ne leur faites vous pas porter le voile, au nom de la « liberté » ?
Ne pensez-vous pas que la défense des droits de l’homme – et de la femme – inclut également la lutte contre la torture et la soumission ? Pourquoi, en encourageant l’mmigration massive et en sponsorisant une religion de haine et de violence cautionnez-vous ces pratiques barbares et condamnez-vous ceux qui osent se révolter contre la torture des enfants et les mauvais traitements infligés aux femmes ?

Vous, les collaborateurs, les traîtres totalement manipulés qui êtes en train de sacrifier votre pays et votre peuple au nom de la bien-penseance, vous osez prétendre que vous militez pour la liberté d’expression… mais c’est seulement la vôtre que vous défendez. Tous ceux qui ne pensent pas comme vous et qui ont le malheur d’aimer leur pays et leur culture et de vouloir protéger leurs valeurs et leur famille, vous les reniez, vous les condamnez, vous détruisez leur réputation, vous les renvoyez de leur travail, vous les mettez en prison, vous les massacrez…

Je n’ai rien contre quelconque culture ou religion, tant qu’on ne tente pas de me l’imposer et qu’elle ne porte pas atteinte au peuple et aux valeurs de mon pays. Je n’ai jamais fait – et ne ferai jamais – partie d’aucun groupe politique. De plus, je ne suis pas croyante, et par conséquent, ni pour ni contre aucune religion, bien que je défende le fait que la France est une terre chrétienne avant d’être une république laïque.

Alors, non, je ne suis ni raciste, ni xénophobe, ni nazie, ni fasciste, ni d’extrême-droite, je ne fais pas partie du Front National ni de quelconque groupuscule haineux, et mettez-vous bien ca dans la tête. La volonté de préserver sa culture, son héritage historique et ses valeurs n’a pas de couleur, et n’embrasse aucun parti ni aucune religion. Je suis juste un être humain doué de sensibilité qui veut naturellement et instinctivement qu’on respecte sa liberté et celle de son peuple, et qui est contre toute forme d’opression, de soumission, de violence et de barbarie.

Ca n’est pas normal ? Devrais-je me faire interner pour hallucination, abus de compassion et d’humanité ?? Devrais-je faire un stage intensif de lavage de cerveau dans le but d’apprendre à accepter, voire à encourager toutes les souffrances et abus infligés aux autres, tout en vénérant les tortionnaires ? Devrais-je plutôt me faire arracher les yeux, afin, comme vous, de ne pas voir ce qui se passe ?

Pendant que vous poussez des petits cris de joie à l’annonce des mots « intégration » et « diversité », on brûle votre drapeau, on viole vos filles et vos compagnes, on occupe votre territoire, on défie votre Etat, on détruit vos racines et on chie sur votre liberté… la liberté pour laquelle vos ancêtres ont donné leur vie. Ceux qui sont été tués pour vous permettre de vivre libres ont été sacrifiés pour rien. Ils sont morts pour vous, et c’est en crachant sur leurs valeurs et en reniant leur combat que vous les honorez… La France est devenue une chienne… qui tue ses propres petits.

Je finirai par une citation d’Aristote : « la tolérance et l’apathie sont les dernières vertus d’une société mourante ». Alors continuez d’être « tolérants » et d’accepter l’islamisation sans broncher si vous voulez voir votre société mourir, ou plutôt si vous voulez qu’elle anéantisse à jamais la liberté de vos enfants et les purge définitivement de leurs valeurs et de leur héritage historique.

Source: http://irreductiblegauloise.wordpress.com/

30/07/2011

Les délires de l’islam: tranche de vie sur la courtoisie… musulmane.

Ca ne se passe pas en France mais ça se pourrait. Que du bonheur… Le « vivre ensemble », ça a du bon, y’a pas à dire. La preuve en vidéo.

Merci, Pat.

FDF

.

Ce qu’il y’a d’appréciable sur le continent d’Eurabia, c’est l’uniformité de comportements « d’un nombre croissant d’étrangers plus remuants que la placide population » (extrait à peine déformé du guide du Routard p38 sur la Finlande) qui a eu l’immense bonheur de les « ecceuillir ».

Certes, comme l’explique l’innénarrabe bobo-écolo Guide, « on peut y voir l’effet d’une lente perte de contrôle des flux migratoires » (sic), toujours est-il que les magnifiques politiques d’allocations intégratives ne se révèlent pas un grand succès.

La gratitude n’étant pas, comme la bêtise, la chose la mieux partagée du monde, voici un bel extrait filmé au Danemark dans le train de Copenhague, d’un « jeune », assaillant de toute la courtoisie dont il est capable, une dame âgée, sans gêne et sans vergogne, sans peur, mais pas sans reproches, à la différence du Chevalier « Brayard ».

Ce genre de scène se déroulerait tout autant, sinon pire, dans un métro parisien ou ailleurs, de la Belgique en passant de la Norvège à la Suède ou en Hollande avec ses « gros sabot-eurs » de la qualité de la vie multiculturelle.

Remarquez, à la décharge (laquelle?) du jeune homme qu’il y’a de quoi s’énerver et susciter un incident majeur : le vélo de la vieille dame aurait touché le sien! Comme vous le verrez, celui-ci ne se « dégonfle » pas.

Ici: http://youtu.be/bYqzy-QrQZM

Eurabia ayant succombé aux charmes de cette charmante jeunesse, il n’en fallait pas plus pour que ces pays, sous la pression massive de ceux dont ils recherchent les voix et les accomodements, ne reprennent le flambeau de l’antisémitisme sous le masque de l’antisionisme.

Souhaitons leur bonne continuation.

Les lecteurs souffrant d’un déficit en langue danoise ou anglaise bénéficieront de l’aimable traduction française réalisée par l’excellent site « poste de veille ».

Les désaxés du « Pivot », non en « déZemmour » avec la lecture des gros mots profiteront de ce grand moment de bouillon de Culture non souchienne… En voyage! La video bat son train…

« Musulman : Tu détruis mon vélo en restant là. Tu n’as pas le droit de rester là.

Dame âgée : Oui j’ai le droit.

Musulman : Non tu n’as pas le droit, grosse vache.

Autres passagers : Ne parle pas comme ça. Tu dépasses les bornes.

Passager masculin : Pour qui te prends-tu ? Ne parle pas à la dame sur ce ton.

Musulman : Elle aussi doit me parler gentiment.

Passager masculin : Vous en faites-vous pour votre votre vélo ?

Musulman : Oui, elle est en train de le détruire.

Passager masculin : Non, elle n’est pas en train de détruire votre vélo. Et ne l’appelez pas grosse vache.

Musulman : J’ai le droit de l’appeler grosse vache.

Autre passager : Non, vous n’avez pas le droit.

Autre dame : Ce n’est pas danois de l’appeler comme ça.

Musulman : Je m’en fous que ce ne soit pas danois. J’ai le droit de l’appeler grosse vache. Elle n’a pas le droit de discriminer quand quelqu’un détruit mon vélo.

Passager masculin : C’est correct d’être fâché, mais parlez-lui gentiment.

Musulman : Elle aussi doit me parler gentiment.

Autre dame : Elle vous parle gentiment depuis le début. Elle ne comprend pas comment elle serait en train de détruire votre vélo.

Musulman : Non, elle ne comprend pas. Je lui ai pourtant expliqué.

Autre dame : Elle ne peut pas savoir que votre vélo de montagne se brise aussi facilement.

Musulman : Je m’en fous. Son vélo touche au mien. Je n’ai pas à expliquer pourquoi mon vélo est détruit. Elle peut voir que son vélo touché au mien et qu’il déforme une pièce, là. Arrêtez. Taisez-vous.

Autre dame : C’est vous qui avez commencé.

Musulman : Pourquoi vous en mêlez-vous ?

Autre dame : Vous devez lui parler gentiment.

Musulman : J’ai le droit de parler comme bon me semble. Je ne discrimine pas. Il y a une différence entre discriminer et parler gentiment aux gens. Je parle comme je l’entends. Cela n’a rien à voir avec la discrimination. Je me fous d’être une minorité. Je suis contre vous tous si c’est ce que vous voulez. Lèche mon cul. Va te faire foutre. Allez tous vous faire foutre. Si vous avez un problème, allez tous vous faire foutre.

Autre dame : C’est vous qui avez un problème avec votre histoire de vélo.

Dame âgée : Si votre vélo ne peut toucher à d’autres vélos, vous ne devriez pas l’apporter dans les transports publics.

Musulman : C’est toi qui a poussé ton vélo sur le mien. Ne me parle plus. Nous pouvons parler à l’extérieur, grosse vache. Va te faire foutre, ok ? Va te faire foutre.

Dame âgée : Non.

Musulman : Chienne.

Passager masculin : Qu’est-ce que je viens de te dire ?

Musulman : Quoi ? J’ai le droit de dire tout ce que je veux.

Passager masculin : Arrêtons cette discussion.

Musulman : Elle doit cesser de m’irriter avec ses questions. Va te faire foutre. Tu piges ? Va te faire foutre, et sors du train, chienne.

Fin du fin dialogue… si éprouvant pour notre jeune ami qu’il ira se reposer tous frais payés dans une quelconque flottille en direction de Gaza: sans oublier pour les vacances- aprés réparation salée par cette vieille dame si mal élevée- le vélo qu’il a dans sa tête. Pouah!Par Allah, un régime sans selle avec une vieille dame en pleine grand-mer Egée?

Traduction par Poste de veille (signalé par Runner7500)

Source d’inspiration :http://www.postedeveille.ca/2011/07/danemark-tranche-de-vie-dans-un-train.html

Pillé chez: http://tinyurl.com/3fe8gpk

10/05/2011

Charia: question hautement existentielle…

En se posant de telles questions, rien d’étonnant que ce peuple ne connaisse pas d’évolution, mais que la stagnation…

FDF

.

Que dit la Charia quant au fait de manger un mouton qui a été allaité par une chienne ?

Question

Un agneau dont la mère est morte a été allaité par une chienne à la maison jusqu’à ce qu’il ait grandi. Nous est-il permis de manger sa chair après l’avoir égorgé ?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

Apparemment, la disposition relative à la Djallalah (tout animal se nourrissant de déchets ou d’impuretés) s’applique à ce mouton.

Les Oulémas divergent sur la disposition relative à la consommation de sa chair ; les uns la jugent détestable au cas où celle-ci ait changé de goût et de couleur et sente mauvais, conformément à l’avis des Hanafites. Ils ont dit qu’il n’est pas détestable de manger la chair du  chevreau ou du mouton qui a tété le lait d’une chienne ou d’une truie jusqu’à ce qu’il ait grandit car cela n’a aucun effet sur sa chair. Quant aux Hanbalites, ils considèrent que si l’on enferme ce mouton pendant quarante jours et qu’on lui donne à boire des boissons pures il est alors permis de le manger. Pour les Chaafi’ites, la disposition relative à la Djallalah s’applique à la brebis qui s’est nourrie du lait d’une chienne, d’une truie ou d’une ânesse, et il est interdit de manger sa chair si elle change de couleur ou de goût.

D’autres Oulémas estiment que cela est détestable. Cependant, il n’y a pas d’inconvénient à manger sa chair si elle n’a subi aucun changement, même si l’animal ne mangeait que des impuretés.

Bref, c’est sur le changement de goût ou de couleur de la chair de l’animal que nous nous basons. Il est détestable de consommer la chair de ce mouton si on trouve qu’elle sent mauvais, sinon il n’y a pas d’inconvénient à la consommer.

Etant donné ce qui précède, nous vous conseillons de ne pas égorger le mouton tout de suite et de le laisser quelque temps pour être sûr que le lait de la chienne n’a eu  aucune conséquence sur lui. Ensuite égorgez-le, et si vous voyez que sa chair est comme tous les autres moutons, il n’y a aucun inconvénient à la consommer, mais si vous vous apercevez que sa chair sent mauvais, ne la consommez pas.

Et Allah sait mieux.

Source: http://espanol.islamweb.net/