Francaisdefrance's Blog

01/12/2011

Klarsfeld: l’art et la manière de retourner sa veste…

Et voilà que Arno Klarsfeld se sent soudain une âme de résistant… En panne de militantisme ?
FDF
.
Aprés avoir propagé l’internationalisme, la laïcité, le marxisme et l’anticolonialisme, après avoir encouragé l’immigration et lutté contre notre identité et nos traditions depuis deux siècles, certaines belles âmes qui hier se disaient cosmopolites (sauf en Israël, bien sûr) se découvrent aujourd’hui « patriotes » et nous appellent à la « résistance » lorsque leur propre communauté est dans le collimateur de l’islamisme!
Bienvenue au club, messieurs, toutes les alliances sont bonnes à prendre contre l’ennemi commun. Nous ferons les comptes après, s’il y a encore un aprés…
rjp.schilling


« Une vague fondamentaliste » (Arno Klarsfeld)

Le président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), Arno Klarsfeld, a affirmé aujourd’hui qu' »une vague fondamentaliste touche la France » car « une grande partie des Tunisiens de France ont voté pour des listes fondamentalistes » lors des dernières élections tunisiennes.

« Une vague fondamentaliste touche actuellement le monde musulman. Elle touche aussi la France d’une certaine façon puisqu’une grande partie des Tunisiens de France a voté pour des listes fondamentalistes lors des dernières élections tunisiennes », explique Arno Klarsfeld dans un entretien au site d’informations Atlantico.

Il ajoute : « Selon moi, le moment n’est donc pas venu de donner le droit de vote aux étrangers alors qu’il existe encore des problèmes d’intégration : beaucoup de gens qui viennent d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne ne sont pas encore intégrés et n’ont pas encore intégré les valeurs de laïcité et d’égalité hommes/femmes ».

M. Klarsfeld affirme qu’il serait « favorable » au droit de vote accordé aux étrangers « si la plupart des étrangers était intégrée, s’il n’y avait pas cette vague fondamentaliste. Cela n’a rien à voir avec la provenance des étrangers. Mon point de vue repose sur les valeurs que certains étrangers n’ont pas encore acquises », insiste-t-il. Arno Klarsfeld explique qu’il « utilise le terme ‘fondamentaliste », pour désigner le parti Ennahda, qui a remporté les élections tunisiennes du 23 octobre, « car ce parti prône un retour aux fondamentaux de l’islam, où ne règne pas l’égalité hommes/femmes ».

http://plus.lefigaro.fr/article/une-vague-fondamentaliste-klarsfeld-20111129-613984/commentaires :

doncamillo Je suis d’accord avec ses propos, mais je suis étonné de son absence de cohérence. Il a milité pendant des années pour l’immigration massive que subit la France.
Malko Dupont Klarsfeld n’a rien a dire, qu’il retourne en Israel puisqu’il y a fait son service militaire. Il ne devrait d’ailleurs pas avoir le droit de vote en France puisqu’il a été un soldat de Tsahal !
nicolas zaron On comprend mieux la rencontre de Marine Le Pen avec l’ambassadeur d’Israël à New-York !
Albert Einstein On l’avait oublié Arno… Il ressort du bois à chaque élection pour assurer son avenir financier… Il faut miser sur le bon cheval… C’est l’Ex de l’actuelle de notre président… (pas tellement jaloux !)
Aimé CLV Monsieur Klarsfeld a raison, on devrait lui retirer son droit de vote lui qui crie haut et fort son attachement à la France mais qui va faire son service militaire en Israël. C’est l’hôpital qui se fout de la charité.
Charles Lenormand Quelle vont être les réactions du Crif, de la Licra, de SOS racisme devant de tels propos ? Attendons …
Ch7052 Ces gens sont des vendeurs de tapis, des baratineurs, ils balancent deux trois phrases pour faire croire au français moyen qu’ils sont écoutés, mais il ne s’en suivra aucune mesure.
200 000 immigrés africains de plus chaque année, soit 1 million pour le quinquennat, comme si on avait construit un Toulouse ou un Bordeaux ou un Lille rien qu’avec des africains maghrébins ou noirs.
Alors stop avec vos propos de joueurs de flute
MICBRI Tout à fait d’accord avec lui. C’est la preuve que le monde des bobos commence à s’inquiéter de la monté en puissance en France des fondamentalistes dit islamistes. Ils n’attendent qu’une chose, le droit de vote prôné par les Toumous socialos, raisonnement à cours terme à seule fin politique. Le droit de vote aux municipales est le cheval de Troie qu’ils entendent nous imposer.
luigidicalpe La France est finie Arno !!
c’est sur son cadavre que les islamistes glosent et que les commentateurs effarouchés s’affolent…
Il faut tourner la page et se rendre à l’évidence, La France des Français est à son terme pour la France des étrangers, il faut bien se faire une raison…
Jean Roitelet Les Tunisiens « de France » votent islamistes en Tunisie et socialiste en France.
françois Marty à Brennus :
oh bien évidement, mais à tout seigneur tout honneur;
Les verts s’imaginent que l’idée d’ouvrir en grand les frontières pour permettre la libre circulation de LA Personne leur est venue toute seule.
Suffit d’aller faire des sonos dans certaines de leurs réunions ou des comité france-palestine noyautes à mort, et ces bobos béats heureux de démontrer leur largesse de point de vu, plonger dans des syllogisme de la taille d’un iceberg.

les socialistes, eux se croient malins, ils pensent manipuler, utiliser à des fin électorales une bombe qui n’est plus à retardement, et dont la mèche fut allumée sous l’ère Mitterandienne.
En fait c’est du pur cynisme, après eux le déluge, et une fois le pouvoir atteint, et bien, ma foi on verra bien.
Naviguer à vu sur cinq ans c’est déjà beaucoup (ce ne sont pas les seuls), que les barbus leur piquent leur place un jour, c’est dogmatiquement interdit même de l’envisager, c’est du racisme populiste, vadé rétro satanas.
allez circulez; le thermomètre est cassé, il n’y a pas de malade.

.

Source: http://www.atlantico.fr/

22/10/2011

Bobos qui haïssez le Front National: lisez ce qui suit !

Voici qui a le mérite d’être lu.

Bravo à Jean-Mi !

FDF

.

Le Front national et les bobos… Ce que j’en pense !

Ha ! Le FN, parti haï, vilipendé, fustigé de tous, gauche, droite, centre… Il est vrai que Mr Jean-Marie Le Pen à bien trop souvent dérapé, je le conçois et qu’il n’est nullement pardonnable, mais Marine Le Pen, semble t’il, n’est pas son père ! Alors que les gentils bobos cessent de toujours poussez en devant de scène les propos impardonnables de son père.

Marine est elle-même le propre « pilote » de ses propos, de ses pensées, en un mot comme en un seul, elle a sa propre personnalité, elle n’est pas son père, mais bien Marine Le Pen, la fille !

Mais voilà, ce mouvement fait peur ! Oh non, pas aux Français, mais aux « avides de pouvoir  » qui savent très bien que le FN monte de façon exponentielle, devant le ras le bol collégial de la quasi-totalité des Français ! Lorsque je pense que gauche et droite se sont alliées de la façon la plus collaboratrice qu’il soit, trahissant ne serait-ce que leurs propres idéologies, au travers de cette coalition rédhibitoire et détestable, afin de mettre KO Jean-Marie Lepen lors de présidentiel, car oui, il aurait gagné… « Pacte avec le diable, alliance de la perte de notre pays, modus vivendi de tous ces partis collaborationnistes » !

Trahir ces propres idées, infidèles à son idéologie, intégrité à taux zéro… En 1940 on appelait ces gens-là « des collaborateurs », ceux-ci offraient leurs fondements aux expansionnistes allemands, afin de mieux vivre, d’échapper à la torture, à la mort… Aujourd’hui nous avons les mêmes traites, vous savez, ces Dhimmis qui payent à leurs façons leurs Contributions, leurs dimes, afin d’acquérir des voix, de passer pour des êtres « suprêmes « , effet de mode incontestable que d’être un fan du collaborationnisme aujourd’hui, même si l’ennemi à changé, dissidents nés de l’intérieur, exerçant à merveille leur travail de cheval de Troie !

Donc en résumé et si je comprends bien, être nationaliste, patriote, donné la préférence nationale, cela est une idéologie extrémiste !? Mais que dire alors de tous nos valeureux combattants de l’ombre, tous nos maquisards qui eux se sont battus par amour de leurs pays, car oui, ils étaient eux de véritables nationalistes amoureux de leur Patrie et qu’à aucun moment ils ne laissaient l’ennemi de l’époque finir le sale boulot qu’il avait si bien commencé ; voler notre pays, l’Europe.
Grâce à ces résistants ces véritables martyrs, nous sommes restés français et ne parlons pas allemand à ce jour, mais alors dites-moi donc vous les « bobos, les toutes petites gens, les politiquement corrects « , ces hommes et ces femmes de l’ombre qui se battaient alors et on donnés leurs vies pour vous, pour nous tous, l’on fait, car ils aimaient notre pays, nos compatriotes… Mais si je fais la traduction que vous faites alors du patriotisme, du nationalisme vous tous les cerveaux ramollis qui ne comprenez que ce que vous voulez bien entendre, ou plutôt admettre, ces héros de l’époque ne devraient t’on alors pas « les traités de fachos extrémistes « , les « diaboliser », tous simplement parce qu’il aimaient tant leur nation, leur France qu’ils se sont battus pour la libérer !?

Non, pour vous, le maître mot est « clivage « , divisé pour mieux régner ! Vous êtes aux antipodes d’une véritable démocratie, vous n’êtes que des nombrilistes narcissiques, entrés dans ce miasme systémique, dont jamais vous ne pourrez sortir, tant ce dogme qui vous chapeaute engonce toute votre conscience, inhibant alors votre intelligence !

Comme le disait si bien Machiavel;
« Les grands hommes appellent honte le fait de perdre et non celui de tromper pour gagner. »

En clair, en un mot comme en un seul, aimer son pays, respecter ses valeurs, est alors synonyme de « glissé inexorablement vers l’idéologie d’une affreuse extrême droite… » !? Pourquoi droite d’ailleurs, lorsque l’on sait que les plus grands dictateurs, les plus grandes extrêmes étaient plutôt de gauche, mais bref !!!

Alors, à tous ces héros résistants morts pour nous tous à chaque période de nos guerres, afin de nous sauver de l’ennemi, de l’envahisseur, nous ne pouvons donc concevoir si l’on s’en tient aux courants de pensée totalement niais, niquedouille de tous nos bobos, que tous nos parangons de courage et d’amour de leur nation, étaient alors des extrémistes des pires et de droite qui plus est ! Allez, restons sérieux…

Petite piqure de rappel pour ces incultes donneurs de leçons;

Quel était l’idéologie de Mao Tse tung, crédité de 80 millions de victimes ! Qui se souvient qu’Hafez El Assad, le père et prédécesseur du président syrien actuel, a – en une seule journée – massacré à Hama en 1982 plus de ses concitoyens que Fidel Castro en un demi-siècle de pouvoir ? Et que Jacques Chirac a jugé utile d’assister à ses funérailles ? Un amateur pourtant, en comparaison de Mengistu en Ethiopie (80 000 morts), d’Idi Amin Dada en Ouganda (300 000 morts), ou de Saddam Hussein (probablement proche du million), Mais il ne s’agit encore là que de la deuxième division des assassins de masse.

La vie d’un Chinois vaut 30 000 fois moins que celle d’un Chilien !?

Si l’évocation du nom de Pinochet fait trembler d’effroi du côté de St Germain-des-Prés, quelles devraient être les réactions à l’évocation d’un Pol Pot ? Longtemps soutenu par des intellectuels toujours fréquentables, ce monstre absolu détient le triste record du pourcentage de concitoyens exécutés au nom d’une folie sanguinaire : entre le quart et le tiers des Cambodgiens ont péri, soit 2,5 à 3,3 millions de malheureuses victimes (mille fois plus donc que le dictateur chilien). Le folklorique nord-coréen Kim Il Sung affiche un  » score  » équivalent, mais encore inférieur au  » visionnaire  » que fut Lénine, précurseur en matière de méthodes concentrationnaires. On attribue à l’homme à la barbichette cinq millions de victimes. Ses camps inspirèrent-ils Hitler qui sema la terreur dans toute l’Europe et à qui le trépas de 24 millions d’Européens peut être attribué ? Les avis sont partagés, mais la thèse est crédible. Nul doute en revanche que le petit père des peuples, Staline, n’ait perfectionné le système totalitaire que Lénine lui légua et qui broya vingt millions de Russes, d’Ukrainiens et d’autres citoyens, malgré eux, de la glorieuse Union soviétique. Notons que le parti politique qui chez nous, trouvait son bilan  » globalement positif  » – le PCF – pourra sans problème concourir à la prochaine élection présidentielle.

Additionnons maintenant les massacres de tous les criminels dirigeants précédemment cités, soit environ 60 millions d’êtres humains disparus dans des conditions atroces. Ce chiffre, hallucinant, équivalant à la totalité de la population française actuelle, reste pourtant inférieur au score du plus grand assassin de tous les temps : Mao Tse tung, crédité de 80 millions de victimes ! Son nom, moins célébré il est vrai aujourd’hui qu’il ne le fut dans les années 1970 par des gens aussi respectables que Serge July ou Julien Dray, effraie-t-il autant que celui d’Augusto Pinochet ? Quand celui-ci liquidait un opposant chilien, Mao massacrait … 30 000 Chinois. La vie d’un Chinois vaut-elle 30 000 fois moins que celle d’un Chilien ?

Bref ! Tant et tant d’autres de tous ces « grands égalitaristes  » que nous vilipendons réellement, qui me sont rédhibitoires, tous ces grands « démocrates « , mégalos de la mort ! Et dans notre pays, nous avons les mêmes escadrons de la haine du Français !

Je terminerais encore sur une citation de Machiavel, mais tellement vraie :

« La médisance irrite les hommes et ne les corrige pas. »

Source: http://www.sos-francophobie.fr/

05/10/2010

L’islam tel qu’il s’exprime actuellement n’est compatible ni avec nos lois, ni avec nos moeurs !

Il est vrai que pour se faire accepter, l’islam doit mettre de l’eau dans son vin… Au oui, c’est vrai, le coran l’interdit, le vin… D’autre part, l’islam n’a aucune intention de faire des concessions. Cette idéologie, comme toutes les autres que nous avons connues par le passé, ne veut rentrer qu’en force… Et c’est ce qui se passe. A nous de mettre les freins nécessaires.

FDF

.

L’islam ou comment (ne pas) s’en débarrasser.


Donc le débat interdit a donc bien eu lieu: et il a surtout permis de confronter les stratégies des opposants au cheval de Troie islamiste

  • les représentants de l’UMP version « droite libre » ont ouvert le bal en « regrettant » l’attitude de leurs dirigeants empêchant la tenue de tout débat sur le sujet dans l’enceinte de la post démocratie. Rien de bien nouveau sinon qu’on peut se demander ce que font encore ces comiques à l’UMP: quand on ne peut plus exprimer ses idées dans un parti, on en démissionne et on va voir ailleurs. Au risque de perdre sa place il est vrai, ce qui explique probablement leurs tergiversations.
  • CT et PC (de Riposte laïque) on rappelé les raisons qui font selon eux que l’islam est incompatible avec les lois de la république, et la nécessité pour ce dernier ou de se réformer ou d’aller voir ailleurs
  • VV&D a justement rappelé les textes de lois existants de cette même république qui, s’ils étaient appliqués, suffiraient à cantonner l’islam à la même place que les autre religions
  • Pascal Hilout en bon connaisseur de la chose, a mis tout le monde d’accord en rappelant que l’islam n’a que faire des lois des autres et ne connait qu’une loi, la sienne , qu’il applique (des abattoirs à nos assiettes …) là où il est en situation de l’appliquer, par la ruse ou par la force.

Tout le monde est donc d’accord pour dire que l’islam tel qu’il s’exprime actuellement n’est compatible ni avec nos lois, ni avec nos moeurs. On peut à l’exemple des intervenants précédents se demander, puisque ces lois existent, pourquoi « ON » ne les applique pas. La raison est simple, « ON » ne le veut pas ! Qui est ce « ON » ? Les politocards de gauche comme de droite qui de près ou de loin mènent (et mènent toujours) les affaires depuis 40 ans ! Les mêmes qui ont vitrifié ce débat en 2002, l’ont confisqué en 2005. Pourquoi voulez vous qu’il vous accordent spontanément aujourd’hui ce qu’ils vous on toujours refusé ? Le problème est donc éminemment POLITIQUE: « ILS » n’accepteront de se mettre devant une table que contraints et forcés, c’est à dire quand on aura rétabli la démocratie, de gré ou de force . Alors et seulement alors, on pourra parler de l’islam, de l’immigration, du métissage, de la diversité, du vivre-ensemble et régler leur sort à toutes ces fadaises qui polluent notre existence.


Nous sommes bien en 1788 …

(Merci à DG pour l’info…)