Francaisdefrance's Blog

30/11/2010

La guerre contre l’islam et ses collabos sera féroce et sanglante…

La prochaine fois, Charles, écris plus gros. Je vais encore avoir des remarques…

FDF

 

.

 

La tradition du « Quai » est respectée !



Pour assouvir sa profonde aversion contre les Américains et leurs alliés, de GAULLE entreprit de livrer la France aux musulmans, alors soutenus par les communistes. Par euphémisme, il appela ça  » politique arabe de la France ». Il commença en septembre 1959, par les départements d’Algérie. La suite est connue. La constitution écrite pour lui, décrète que la politique étrangère est le domaine réservé du chef de l’état. Ses successeurs héritèrent de cette disposition. Le quai d’Orsay ne fait donc qu’exécuter les ordres et gérer les affaires courantes. N’ayant rien à décider, les occupants du « quai » ont forgé une spécialité dans laquelle ils excellent depuis le début de la cinquième république. Tous les présidents l’ont encouragée, certains plus que d’autres. Donc, à l’occasion des crises internationales, ou à défaut, de sa propre initiative, plusieurs fois par an, le ministère des affaires étranges français comble d’aise la pourriture antijuive de France et du monde entier. En 1958, cette pourriture ne subsistait en France, qu’à l’état de traces. Mais, grâce aux efforts du quai d’Orsay, des nombreuses officines et des organes de propagande qu’il contrôle, depuis dix ans, cette lie putride donne le la du « politiquement correct ». Or, comme nous le vérifions chaque jour, « politiquement correct » est synonyme de « compatible avec l’hégémonisme musulman ».

En même temps qu’elle se réjouit du léchage d’anus sale, pratiqué sur un nazislamiste notoire, par notre petit roquet d’Orsay [1] sortant, notre propagande domestique est excitée comme une folle, par la révélation de conversations échangées entre les dirigeants et les ambassades américaines à travers le monde. Ces conversations, plus confidentielles qu’ultra secrètes, sont publiées à grand tapage, par une immonde coalition internationale de torchons éponymes. Franchement, on est déçu par ce qu’on découvre. Néanmoins, quelques infos sont en opposition frontale, avec le « politiquement correct » soutenu par les immondices internationaux.

Quelques faits révélés sont réjouissants. Ils confortent ce que j’ai écrit en plusieurs occasions, en me fondant sur la mentalité du meneur des radirans. Ainsi donc, des missiles de fabrication nord-coréenne, conçus par des Russes, sont parvenus aux radirans. Certains de ces missiles sont pointés sur l’Europe. On peut comparer l’ambition hégémonique du génocidaire potentiel de Téhéran, à celles d’autres personnages historiques. Il tient non seulement grâce au soutien de ses partisans, mais aussi, parce que comme yimâchémo le meneur nazi, parmi ses ennemis extérieurs les plus implacables, beaucoup rêvent de le voir accomplir la destruction qu’il clame. Mais il ne veut pas en faire profiter ses ennemis, il la réserve pour son dessert. Alors, contrairement aux folles espérances des antijuifs du monde entier, les premières bombes atomiques perses, exploseraient de joie, d’abord dans la vieille Europe. On peut même raisonnablement espérer, que les toutes premières atteindront les sous-espèces rivales de nazislamistes, stagnant autour de la Perse.  Ca ne serait pas beau la vie ?

A priori insignifiant, un détail gâche certainement le plaisir des immondices. Quoique. Deux interprétations sont possibles. Ainsi donc, les salamalecs, les encouragements, les reptations officielles devant les envahisseurs musulmans, y compris la dernière du scatophage du quai d’Orsay, tout cela ne serait que de la poudre aux yeux, de la flagornerie, voire des manœuvres dilatoires ? En tout cas c’est ce que laisse entendre, une déclaration « off » du conseiller élyséen, Jean-David LEVITTE. Les propago-déchets frankaouis en sont tout retournés. Pourtant, il manquerait l’essentiel : Le gouvernement français est-il vraiment décidé à freiner les envahisseurs nazislamistes, en France, d’abord et aussi à l’extérieur ? La réponse officielle n’existe pas. Seule reste observable la politique arabe, perpétuée et amplifiée à chaque nouveau roquet d’Orsay. Le dernier fait très fort avant de disparaître !

Gag ! Aussi pitoyable et aussi haineuse que les ultimes résidus du Parti de la Charia en France, une malheureuse clique d’attardés, se prétendant gaullistes, gesticule en marge de l’opposition. En fait il ne s’agit que de dangereux extrémistes fanatiques de la « politique arabe ». On y croise en invités VIP, toutes les raclures antijuives de premier plan, qui infestent la classe politocarde frankaouie. Sont de ceux là, le plus mort que vif de Belfort et le sénile proxo de la république, selon Christine Deviers-Joncour. Tous ces débris suivent désormais la crinière blanche, d’un autre ex roquet d’Orsay, celui qui souffla à son patron CHIRAC la délicate litote sur la « parenthèse de l’histoire ». En fait, tous les roquets d’Orsay qui n’ont pas encore crevé, sont membres d’honneur de ce concentré de pourriture antijuive. Koukouch nénère est attendu dans la meute. Il n’aura pas failli à la sinistre tradition.

La guerre contre l’islam et ses collabos sera féroce et sanglante.

Charles DALGER, le 30 novembre 2000


[1] L’excellente expression « roquet d’Orsay » fut créée par François MEDIONI pour son célèbre blog « Balagan ». Je la lui emprunte, comme il m’emprunta « VEDRINE Hubert alles ». Ces déjections, ça colle aux semelles !

28/10/2010

Renaissance de l’antisémitisme catholique ?

Les Juifs ne doivent pas se tromper d’ennemis, au présent. En effet, alors que l’islam officiel et une écrasante majorité du milliard et demi de musulmans s’adonnent à la haine antijuive, des Juifs pervers et antinationaux, s’acharnent, pour des raisons diamétralement opposées développées ci-dessous, à raviver la crainte d’un monde catholique profondément et définitivement antijuif. Or, au sein même de l’église catholique, des manipulations politiciennes attisent volontairement des séquelles antijuives réelles, mais résiduelles. C’est le cas de la quatorzième Congrégation générale des Pères synodaux de l’Eglise catholique, au Vatican, le 22/10/2010.

L’importance du synode en question laisse croire qu’il engage, non seulement la position politique officielle de l’église catholique, mais aussi celle de tous les individus catholiques. Pour avoir une idée de ce que pense une très grande partie des catholiques, sans doute même la majorité, le mieux c’est de lire ce qu’écrivent ceux qui s’expriment sur la question qui nous préoccupe, sans souci du « politiquement correct ». Michel GARROTE est l’un de ces plus brillants représentants des catholiques francophones. Les propos et l’attitude de Michel GARROTE et de ses coreligionnaires catholiques qu’il cite, résument-ils toute la réalité catholique ? Certes non. Mais ils illustrent un courant puissant que veulent occulter les Juifs pervers et antinationaux, autant que les pires antijuifs : – Face aux ennemis communs musulmans, il y a un rapprochement entre les catholiques et les Juifs.

Quant aux présents louvoiements de l’église catholique officielle avec le pire antisémitisme de ses siècles obscurs, on peut légitimement prétendre qu’il est entretenu, au moins en partie, par l’attitude des Juifs pervers et antinationaux. Qui sont donc ces Juifs pervers et antinationaux qui ont besoin d’un monde catholique antijuif ?

Sans surprise, nous retrouvons ces Juifs dénoncés depuis plus de dix ans. Commençons par le plus simple. Il s’agit de la lie putride de « gauche ». Pour ces dégénérés juifs, l’islam et les musulmans ne sont pas antijuifs parce que contrairement aux chrétiens d’Europe, ils n’ont pas fait la Shoah. Selon ces tarés juifs, les musulmans du monde entier n’auraient qu’un insignifiant et légitime conflit territorial avec les Israéliens, pas avec les Juifs. Par contre, ignorant volontairement le bouleversement décisif du Concile Vatican 2 et les importantes réformes induites, pour ces juifs débiles de gauche, le catholicisme est toujours, ou presque, celui de l’Inquisition et des croisades. Nous constatons un syncrétisme total entre la lie de gauche juive et la gauche antijuive occidentale. Cette pourriture est horripilée par la souveraineté nationale juive sur la terre d’Israël. La réalité c’est qu’au-delà du prétexte antinational, cette gauche juive refuse viscéralement et férocement ce que cette souveraineté manifeste de manière éclatante : – la réalité puissante de la promesse divine renouvelée plus de cent fois d’Abraham à Moïse. En entretenant la méfiance entre Juifs et catholiques, la lie de gauche juive espère priver d’alliés nombreux, le camp national juif qui défend cette réalité nationale. Mais ces Juifs de gauche allergiques à la réalité du message divin, ne sont pas seuls.

Parmi les juifs dits orthodoxes, il existe un courant minoritaire, pour lequel la souveraineté nationale juive sur la terre d’Israël est une chose embarrassante. Même s’ils n’y sont pas hostiles, pour ces orthodoxes, la souveraineté nationale juive passe après les choses prétendues importantes, comme l’observance méticuleuse des rites et comportements individuels. De plus, aux yeux de ces « orthodoxes », la souveraineté nationale juive tolère des comportements « non cachères ». Donc, ils ne la considèrent pas comme importante pour les Juifs aujourd’hui. Submergés par leur interprétation mystique du judaïsme, ces Juifs négligent trop la contingence présente. Inconsciemment, ils transgressent pourtant l’interdit de la Torah le plus rempli de bon sens, celui de ne pas attendre de miracle pour résoudre un problème matériel. En l’occurrence, celui de se défendre contre les ennemis féroces autour du pays. Comment cela ? Parce que ces orthodoxes hésitent à détruire les musulmans ennemis alentour dont ils préfèrent de beaucoup les mœurs brutales et sanguinaires, au profit des Juifs « laïcs », aux mœurs jugées impures et immorales. Parce que le christianisme est devenu tolérant, ces « orthodoxes » assimilent à tort, les laïcs aux chrétiens, en général et aux catholiques en particulier. L’un de ces orthodoxes tarés commit l’acte répugnant d’écrire à un ramassis d’ulémas antijuifs d’un pays ennemi voisin, pour l’assurer de son débile soutien, contre les propos très mesurés de Benoît XVI à Ratisbonne. Il a été plusieurs fois imité par l’un de ses homologues en France. Parmi ces orthodoxes, des abrutis, souvent incultes, ressassent que les Juifs sont proches d’Ismaël parce qu’il est le demi frère d’Isaac. Les mêmes maudissent le nom d’Edom, représentant l’Occident, pourtant descendant d’Esaü, frère jumeau de Jacob / Israël. A cause de leurs limites intellectuelles, ces juifs orthodoxes confondent les conflits et leurs conséquences réelles.

Alors qu’il existe des opinions rabbiniques passées et présentes, variées, voire antagonistes, mais claires, sur tous les problèmes existentiels, comme précisément celui du renouveau national juif, les opinions rabbiniques sur les relations des Juifs et du judaïsme avec les autres religions, sont certes toujours variées, mais beaucoup moins connues par les non spécialistes. Bien entendu, cette discrétion découle immédiatement du nombre faible de Juifs parmi les non Juifs. Alors que les Juifs sont obligés de vivre parmi eux, ils ne peuvent pas traiter tous les autres de mécréants, au sens propre de « mauvais croyants ». Bien sûr, tout le monde, y compris non juif, connaît la tolérance imposée aux Juifs par la Torah à l’égard des individus non Juifs. On connaît aussi, l’ordre de la Torah aux Juifs de ne pas pratiquer des rites non juifs. Mais les commentaires rabbiniques sur les autres religions sont donc discrets. Hormis quelques courant marginaux, il n’existe pas d’écoles, ou de doctrines juives sur la question. Les relations sont gérées de manière pragmatique.

On peut y ajouter une raison venant directement de la Tradition. En effet, les « nations » resteront les nations, avec leurs spécificités, même quand elles auront demandé à Israël d’intercéder pour la Bénédiction Divine. La Nation Israël officiant alors dans son rôle double de Cohen, le prêtre qui fait monter le korbane vers Hachem, et de prophète qui fait descendre la parole Divine vers la terre. Selon certains commentaires rabbiniques, les rites deviendront alors caducs.

Une explication plus simple est bien connue : – Le christianisme tombe dans l’excès de tolérance, « midat ha hessed » avec le principe de « tendre l’autre joue quand on te gifle », alors que l’islam tombe dans l’excès d’intolérance « midat ha din », avec l’interdiction absolue de la moindre interprétation du sens littéral. On comprend donc aisément pourquoi les bigots juifs préfèrent l’islam au christianisme. Ce n’est qu’une question d’inclination personnelle.

Dans l’absolu, il n’y aura jamais de convergence entre d’une part le christianisme en général et le catholicisme en particulier, et d’autre pat le judaïsme. Pas plus qu’avec l’islam. Il existera toujours une rivalité entre les religions.

Dans la réalité, cette rivalité est aujourd’hui plus paisible entre le christianisme et le judaïsme, même si au sein du christianisme, le catholicisme est plus retors. Alors qu’aujourd’hui, la rivalité avec l’islam a pris, à l’initiative de ce dernier, un mode beaucoup plus violent et sanglant.

En bons idiots qu’ils sont, les « orthodoxes » juifs idiots appliquent un principe qui n’est plus du tout en adéquation avec la situation présente. Ce principe consiste à prier quand les Juifs sont physiquement en danger, exemple de Pourim, et à prendre les armes, quand on veut empêcher les Juifs de pratiquer la Torah, exemple de Hanoucah. Sauf que ces deux exemples sont tirés de situations où les Juifs avaient perdu leur souveraineté nationale. Exil de Babylone pour Pourim et occupation grecque pour Hanoucah. Du temps des premiers rois d’Israël, les Hébreux détruisaient sans états d’âme tous les ennemis qui osaient les attaquer.

On peut comparer la renaissance d’Israël, à la période de la conquête de Josué. Nous devons détruire nos ennemis d’aujourd’hui, les musulmans qui occupent Israël et ceux qui veulent le détruire. Le conflit théologique avec l’église catholique, c’est une tâche intellectuelle non urgente. Par contre, nous devons combattre les catholiques qui aideraient nos ennemis musulmans.

Charles DALGER

11/10/2010

Coup de gueule. Les propago-déchets…

.

Les propago-déchets de Francekipu hurlent à la mort contre les journalistes italiens.

(C’est moins l’horreur du crime qui a choqué que la révélation du sort de Sarah Scazzi, 15 ans, au beau milieu d’une émission de téléréalité de la chaîne publique Rai Tre, «Chi l’ha visto» (l’équivalent en France de «Perdu de vue»). Devant 3 millions de téléspectateurs, Concetta, la mère de la jeune victime, a appris par téléphone la terrible nouvelle de la bouche des enquêteurs.)

.

On peut penser ce qu’on veut de cette émission en direct,

Mais dans TOUS les cas,

c’est infiniment moins grave

que la propagande frankaouie intensive depuis dix ans,

au profit exclusif des musulmans et des déchets nazislamistes !

Charles Dalger

08/10/2010

Comité de soutien au résistant strasbourgeois !

 

Rappel des faits. Strasbourg: interpellation d’un homme qui a déchiré et brûlé des pages du Coran Un homme soupçonné d’avoir déchiré et brûlé des pages du Coran avant d’uriner dessus a été interpellé lundi matin et…
Pour lire la suite cliquez ici


Une bonne fois pour toutes, la France est un pays laïc !

Nous avons le droit de détester la « religion » musulmane!

Ce qu’a fait cet internaute n’est en aucun cas un délit !

Si des musulmans sont choqués par ce comportement en France,

qu’ils fichent le camp !

Il existe vingt trois dictatures islamiques de par le monde !

La France et l’Europe ne veulent pas en devenir.

Faudra-t-il au besoin, évincer brutalement les politiciens collabos qui y forceraient?

Jetons les fanatiques musulmans hors de France !

Tous les musulmans ne sont pas terroristes nazislamistes.

Mais tous les nazislamistes sont musulmans.

Charles Dalger

Et je rajouterai: le « prédicateur » de Limoges, il est passé où???

FDF

Pour un Front Uni de la Résistance Islamophobe Française !

Résistance: ca se précise… Il a raison, Charles Dalger. Il existe officiellement le PVV néerlandais, et l’UDC suisse; et Dieu sait s’ils connaissent une popularité grandissante… En France, nous n’avons rien d’officiel et surtout de reconnu par nos Hautes Instances qui préfèrent et de loin donner la main aux associations anti-française dont vous connaissez tous les noms. Il est temps d’officialiser cette résistance. Charles, nous seront nombreux à vous suivre…

FDF

.

« Au moment où ce billet est écrit, l’étron de chien coupable de la fiction crapuleuse « La Crevaison d’un petit Déchet », lance un nouvel appel à la haine antijuive sur RMC. A la radio, on entend une pouffiasse à déchets glousser d’horreur, soulignant chaque mensonge réitéré par l’étron de chien.

Comme l’expliquent les média résistants du web,  les organes de propagande sont ligués pour mener une violente campagne de dénigrement et de haine, contre tous les opposants au nazislamisme,  en particulier contre les Juifs.

Alors que,  dans le monde entier, on a au moins, écouté les arguments de ceux qui dénoncent la fiction crapuleuse, parce qu’ils sont solides et les preuves irréfragables, en France, non seulement la contestation de la fiction est censurée, mais pire, dix ans après ses ravages initiaux, la propagande refait la promotion de la fiction. C’est anormal qu’on n’ait pas encore livré aux incinérateurs les premières carcasses de propagandistes liquidés.

Plus aucun rapport n’est possible, ni avec les organes de propagande, ni avec les propagandistes, ni avec les politocards collabos des nazislamistes. Il ne peut pas exister de débat honnête avec ces déchets. Au moins, nous devons les ignorer et si nous voulons être efficaces, nous devons les empêcher de nuire. Le CRIF a choisi le camp collabo. Tant pis pour les abrutis juifs qui font encore confiance à ce machin.

En cet automne 2010, nous vivons la situation tragique que nous avions prévue et décrite dès l’automne 2000.  Si nous en sortons un jour, ce sera par les armes. En effet, soutenue par la propagande et les « juges rouges », en désaccord sur tout, la coalition UMPS n’est d’accord  que sur une seule politique, l’islamisation forcée de la France  et l’aide aux nazislamistes à travers le monde. La coalition UMPS mène cette politique avec un zèle proche de l’acharnement.  Décidée à l’Elysée depuis de Gaulle,  la politique arabe française est depuis des années, sous contrôle des réseaux d’influence islamiques. Ils sont puissants. Ils ont eu le temps de prospérer durant les cinquante dernières années. Dans la propagande, les investissements massifs venant du pétrole, ont abondamment porté leurs fruits, sur le terreau fertile de l’antisémitisme résiduel, mais endémique. Peu de politicards, de droite et de gauche, ont résisté aux colossaux bakchichs, es mouvements musulmans cherchant à conquérir l’Occident.

Dans ces conditions, à quoi servent les voix isolées des élus hostiles à l’hégémonisme musulman, dans des majorités automatiquement favorables ? Nous demandons donc à ces représentants de tous les partis, de former un front uni, pour stopper l’islamisation. Si ces députés et autres élus, lucides sur l’islam, sont vraiment sincères, ils doivent former le front souhaité. Sinon, nous aurons raison de douter de leur honnêteté.

En France, nous n’avons pas la chance d’avoir un parti politique islamophobe, comme le PVV néerlandais, ou l’UDC suisse. Ces partis ne sont ni racistes, ni antisémites. Même si d’ultimes tarés juifs pensent le contraire. En Suède, le parti contre l’islamisation qui vient de percer aux dernières élections, compte encore dans ses rangs, quelques antijuifs, mais beaucoup moins que l’UMP, le PS, le PCF et les autres partis français. L’absence d’un mouvement spécifiquement islamophobe en France, est due essentiellement à l’existence du Front National. Tant que son fondateur vivra, le FN continuera à mélanger des Français seulement hostiles à l’invasion musulmane, avec d’authentiques racistes et antisémites. Même si en nombre et en pourcentage, ces derniers sont de moins en moins nombreux au FN, ils gênent l’indispensable coalition des islamophobes.

Nous attendons impatiemment la formation du Front Islamophobe Français. Les députés, sénateurs et élus locaux, devraient en constituer l’ossature. Mais les mouvements nés spontanément dans la population, devraient en conserver le contrôle, pour éviter toute récupération par les autres partis.

Un travail gigantesque est nécessaire pour une implantation significative dans tout le pays. Elle pourrait être extrêmement coûteuse. Mais même sans moyens, rien n’empêche que des candidats du front islamophobe se présentent dès à présent, à toutes les élections possibles. Peu importe les scores ridicules au début. L’important c’est de manifester l’existence du Front Islamophobe partout. Mieux, leur haine contre ces candidats, entraînera les collabos à se démasquer. Car, à défaut de nous attaquer pour le moment, aux collabos de haut niveau, commençons par nettoyer ceux qui polluent autour de nous. Ceux sont les plus nombreux. »

Par Charles DALGER

03/10/2010

Mon chien…

Sacré Charles… Fallait y penser…

FDF

Piqué à Charles Dalger…

02/10/2010

La Nouvelle Langue Politiquement Correcte: déjà 10 ans…

Matière à réflexions, avec un « S » à la fin…

FDF

.

Cela fait DIX ans que le petit site satirique juif francophone appelle correctement les choses par leur nom !
Le site est visitable ici
En effet, ça fait déjà dix ans que :

– on ne dit plus « journalistes » mais « propagandistes », ou « propago-déchets »
– on ne dit plus « terroristes », ou « nazislamistes », mais on dit « déchets »
– on ne dit plus « les politiciens européens », mais « la vermine européaste ».
– on ne dit plus la gauche juive, mais « les collabos juifs à abattre »
– etc. etc…
Cela fait dix ans qu’un lexique traduisant le francaoui-déchet en français est disponible sur ce lien
Cela fait six ans que l’immense Laurent MURAWIEC z’l, a publié l’encyclopédie du déchéto-frankaoui. Elle est disponible ici.

Les mots qui façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser et in fine entraînent la reddition sans combat…


La Nouvelle Langue Politiquement Correcte

.

Les mots qui façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser et in fine entraînent la reddition sans combat.


Lisez les journaux, vous remarquerez que, de plus en plus, les journalistes et les politiques emploient les mêmes mots et les mêmes expressions, s’imitant les uns les autres.

Ils ne disent plus « terroriste » mais « activiste« 

Ils ne disent plus « habitant juif de Judée/Samarie » mais « colon en Palestine« 

Ils ne disent plus « attentat terroriste » mais « événement non encore élucidé« 

Ils ne disent plus « implantation en Judée/Samarie » mais « colonie en Cisjordanie« 

Ils ne disent plus « pourparlers en impasse« , mais « des désaccords ont surgi« 

Ils ne disent plus « l’armée israélienne a riposté aux tirs de missiles venant de Gaza en détruisant des tunnels par où transitent des armes » mais « L’aviation israélienne a bombardé une zone habitée de la bande de Gaza, alors que des roquettes palestiniennes sont tombées en un lieu désert »

Ils ne disent plus « terreur islamique » mais « actes d’agression d’éléments incontrôlés« 

Ils ne disent plus ….

Partout dans le monde, c’est la même rengaine, souvent encouragée par les autorités

L’administration Obama a même interdit aux fonctionnaires de parler de terreur islamique, leur conseillant de parler plutôt d' »actions radicales »

Les journalistes et les politiques ne disent plus clandestin mais candidat à l’immigration, Ils ne disent plus gitans, roms, romanichels, mais gens du voyage

Ils ne disent plus clandestinimmigré illégal, ni même sans-papiers, mais  privé de papiers

Ils ne disent plus discrimination positive mais encadrement différencié

Ils ne disent plus crimesagressionsviolences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités, ou encore mieux bêtises ou faux-pas et récemment encore les inconduites

Ils ne disent plus émeutes ou guerre des gangs mais incidents

Ils ne disent plus immigration mais mobilité européenne

Ils ne disent plus immigré mais client étranger

Ils ne disent plus bandes mais identités de quartier

Ils ne disent plus des bandes de noirs et d’arabes mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques

Ils ne disent plus enfants d’immigrés mais enfants issus de familles d’éducation éloignée

Ils ne disent plus attraper les voleurs mais lutter contre les délits d’appropriation

Ils ne disent plus des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs

Ils ne disent plus un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice

Ils ne disent plus mosquée mais centre culturel et religieux

Ils ne disent plus fusillade mais bagarre par balles

Ils ne disent plus « attaché à son Pays, à sa culture, à ses traditions » mais raciste.

Pourquoi ce nouveau parler, ce jargon précieux et emprunté ? De l’autocensure…

Parce qu’on a peur tout simplement, car, si on appelait les chats par leur nom, on risque de susciter de la violence, violence qui obligera à se défendre, à quitter la quiétude, le confort auquel on s’est habitué. Sans le savoir précisément, mais en le sentant confusément, on a renoncé à défendre ses valeurs, sa civilisation, ses critères éthiques et moraux, on a perdu la bataille sans combattre… Est-ce devenu une habitude, la reddition sans combat ?

Artus.

Charles Dalger: « Sales traîtres ! ».

A nouveau piqué à Charles Dalger. Qui ne fait pas dans la dentelle…

FDF

.

Les Juifs de France sont dégoûtés ! Les Juifs de France en ont marre ! Des incidents sont inévitables ! Nous devons empêcher les traîtres et les collabos juifs de parler au nom des Juifs. Ils nous discréditent auprès des autres Français.

Une écrasante majorité de Juifs de France n’est pas d’accord avec les collabos juifs, chouchous de la propagande ordinaire. Comme les Israéliens, les Juifs de France savent que les bavardages avec les terroristes nazislamistes ne servent qu’à gagner du temps, jusqu’à des circonstances plus favorables. Comme les Israéliens et leur gouvernement, les Juifs de France veulent non seulement que la construction de logements pour les Juifs reprenne en Samarie et en Judée, mais aussi que les dirigeants Israéliens proclament officiellement la souveraineté juive incontestable sur ces provinces. Ces territoires sont occupés,  par les colons arabes. Une politique anticoloniale féroce est indispensable, pour renvoyer ces envahisseurs dans leurs pays d’origine.

Les Juifs de France comprennent que le Premier Ministre israélien se prête aux simagrées des rencontres avec les meneurs terroristes, pour atténuer les pressions antijuives internationales. Mais les Juifs de France jugent inadmissible que des hurluberlus qui se prétendent représentatifs, aillent présenter leurs hommages aux meneurs terroristes, de passage à Paris.

Singeant un célèbre cas tordu chronique, un insignifiant petit trou du cul s’est beaucoup élargi ces derniers temps. Le résultat est un gros caca verdâtre qui sent très mauvais. Tirons vite et fort, la chasse sur des étrons pareils !

Le Z de WIZO ne signifie plus rien, ou alors « Zombie ». Au lieu d’inviter d’authentiques défenseurs d’Israël et des Juifs, comme par exemple Guy MILLIERE, François CELIER, ou Yann MOIX, la WIZO récidive. L’an dernier, l’invitation de Jacques ATTALI au salon littéraire de la WIZO, avait provoqué des remous , car il venait de commettre l’une de ses saillies antisionistes dont il s’est rendu coutumier. Or cette année, il y est de nouveau invité, après avoir déclaré que l’Islam est un facteur constituant de l’Europe, depuis son origine. Mais certaines dégénérées de la WIZO poussent encore plus loin l’abjection alterjuive, elles lui associent une invitée qui ferait un tabac chez les pires antijuifs, Danièle KRIEGEL. Elle partage la même idée d’Israël que son conjoint, Ch. ENDERLAIN, le coupable de la fiction crapuleuse antijuive, avec laquelle Fange2 relança officiellement l’antisémitisme en France, le 30/09/2000.

Danièle KRIEGEL n’est certes invitée que pour un ouvrage gentillet, critique humoristique de la société israélienne. Mais comme la plupart des « écrivains » invités à cette fête du livre, elle a une vision ultra-gauchiste du Sionisme. Or la WIZO, c’est l’Organisation Internationale des Femmes Sionistes. Et les femmes ultra gauchistes juives ne sont heureusement, qu’une infime minorité. Cette tare affecte malheureusement la présidente de la WIZO française.

Donc, cette année aussi, la fête du livre de la WIZO connaîtra une animation complémentaire. Des intervenants expliqueront à tous ces « écrivains » gauchistes, combien leurs élucubrations, si prisées par les antijuifs, sont détestées par les Juifs. Ca devrait se passer dans le calme, en principe…


******************************************************************************************************

SOUTIEN A Sammy GHOZLAN

NON A L’APPEL A LA « HAINE » D’ EUROTERRORISTES

 » Il est doux de haïr dans les autres ce que nous ne parvenons pas à haïr en nous-mêmes.  » (Jacques DEVAL)

Depuis quelques jours, une publicité tapageuse sur Internet et notamment sur le site d’Euroterroristes (pour visualiser cette propagande: cliquez ici), appelle à la « désobéissance civile » et à la haine contre le Président du Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme!   C’est intolérable dans un Etat de droit!

Nous sommes offusqués et indignés que des associations de droit français appellent à la manifestation pour  soutenir ceux qui bafouent la loi, appellent au non respect de celle-ci et à l’entrave de la saisine de la Justice en jetant en pâture le nom de celui qui vient d’être décoré pour ses actes en faveur de la République.

Euroterroristes continue de soutenir des opérations de boycott et à menacer les parties civiles en contravention avec les articles 225-1, 225-2 et 434-5 du code pénal:

Les articles 225-1 et 225-2 du code pénal sanctionnent toute entrave au commerce et toute discrimation  « à raison de leur appartenance à une nation déterminée  »

De plus : « Lorsque le refus discriminatoire prévu au 1er alinéa est commis dans un lieu accueillant du public ou aux fins d’en interdire l’accès, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 Euros d’amende. ». Ce qui est le cas dans notre cas d’espèce!

L’article 434-5 du code pénal punit ceux qui font pression sur les parties civiles:

« Toute menace ou tout autre acte d’intimidation à l’égard de quiconque, commis en vue de déterminer la victime d’un crime ou d’un délit à ne pas porter plainte ou à se rétracter, est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende. »

Ces actes de défi envers les lois de la République sont portés par des élus de la République ce qui les rend encore plus intolérables!

Nous demandons instamment au Ministre de l’Intérieur et au Préfet de faire respecter l’Ordre et les lois de notre République, d’autant plus que cet appel accuse nommément un responsable associatif qui ne fait qu’utiliser son droit constitutionnel d’ester en Justice pour faire respecter la loi.

Il est intolérable que des groupuscules idéologiquement marqués prônent le non respect des lois et de surcroît essaient de faire pression sur des parties civiles afin de les contraindre sous la menace à retirer leur plainte.

Nous appelons les Préfets, les Ministres de l’Intérieur et de la Justice, le Premier Ministre et le Président de la République garants respectivement de l’ordre public, de la Justice , de l’Ordre Républicain et de notre Constitution à condamner de manière vigoureuse de tels agissements et d’interdire ceux qui se livrent à de telles provocation en prônant la violation de la loi ce qui  porte une atteinte grave à l’Ordre Public.

Parce que nous sommes épris de Paix et non de Haine,

Parce que nous avons énormément de respect tant pour les israéliens que pour les occupants arabes en Israël,

Parce que nous sommes amis des uns et des autres et non de l’un contre l’autre,

Parce que l’on se bat pour la prospérité des uns et des autres,

Parce que nous sommes en France et non au Moyen-orient.

Pour toutes ces raisons je démasque l’ « appel à la haine » d’Euroterroristes et consorts, qui ne sert en aucun cas les intérêts des occupants arabes, je signe la présente déclaration et fait appel à tous pour faire circuler cette pétition afin d’alerter les pouvoirs politiques sur les risques encourus par atteinte à l’Ordre Public, au moment même où arabes et israéliens entament des pourparlers de Paix !

Nous soutenons pleinement Sammy GHOZLAN, président du

Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme,

Commissaire de Police honoraire,

en signant la présente pétition!

Le Bureau du B.N.V.C.A

01/10/2010

Ca pue le mouton chez les glauques…

Encore une belle prose de Charles Dalger… Une phrase me plait bien et va dans le sens de la pensée de nos envahisseurs:

« la Résistance à l’invasion doit hélas être sanglante ».

FDF

.

« Ben oui, remettons en usage l’un des sens donné à ce brave animal que nos non moins braves envahisseurs adorent en ragoût. Bon, le mouton vous l’avez compris, c’est l’élément peu fiable, même parfois le traître. Maintenant il convient d’expliciter les glauques. Premier sens obvie, les glauques ne sont pas clairs. Ils ne sont clairs ni au propre, ni au figuré. Et dans le cas présent ils démontrent que non seulement ils sont opaques, mais en plus ils puent.

Dans notre système « démocratique », les grands sujets de société sont souvent transversaux par rapport aux positions traditionnelles des partis politiques. Mais, depuis dix ans, les mœurs politiques ont profondément changé. Nous assistons toujours aux affrontements exagérés, entre majorité et opposition, sur les sujets courants. Ces sujets sont certes importants. Toutefois, parmi les sujets dont devraient s’occuper les élus représentant le peuple Français, certains sont plus importants que d’autres, par leur ampleur, leur urgence, leurs conséquences. Or les parlementaires français, tous partis confondus, refusent de traiter des problèmes posés par l’invasion musulmane. Depuis une dizaine d’années, ces problèmes augmentent. Il est de plus en plus urgent de les résoudre.

Certes depuis longtemps, des partis politiques français ont fait de l’immigration extra européenne massive, le centre de leurs préoccupations. Mais diabolisés par la propagande ordinaire, sous l’appellation « extrême droite », ces partis n’ont pas, ou peu d’élus au plan national. Le plus important et le plus connu de tous ces partis est bien sûr, le Front National. Quels que soient les griefs que l’on puisse avoir contre le Front National, ce parti a toujours eu raison de s’élever contre l’invasion de la France par les musulmans. Or aujourd’hui, nous assistons à un jeu trouble de la propagande nationale avec le Front National. En même temps qu’elle se déchaîne contre les électeurs de ce parti, la vermine propagandiste traite désormais avec respect le fondateur du FN. En effet, aux yeux des détritus qui lavent les cerveaux, JMLP ne peut pas être mauvais. Lui qui avec l’ex occupant de l’Elysée, a soutenu l’ex dictateur irakien, lui qui rend visite et déclare son admiration au meneur des radirans, lui le parrain d’un rejeton du négro pas spirituel du tout… Ah si seulement il les tolérait un peu plus en France, ce serait un saint ! C’est que voyez vous, en Francekipu, ce côté obscur de la France, il existe un pur racisme. Ce pur racisme est vénéré. Les immondices qui polluent les média du pays en sont ses prêtres zélés. Ce pur racisme, c’est le nazislamisme. La fusion ultime de l’antisémitisme nazi à la mode traditionnelle et de l’antisémitisme musulman. Le nazislamisme, c’est la religion des Déchets, surtout ceux qui infestent les provinces juives de Samarie et de Judée. Vous comprenez maintenant l’embarras des ordures de vos médias ?

La réalité qu’on observe, c’est qu’au moins les deux tiers des Français qui votent pour le FN, le font parce qu’ils sont contre l’invasion musulmane en France. C’est ceux-là et seulement ceux-là, que les propagandistes qualifient d’extrême-droite. Tant et si bien que des partis qui ne sont que contre les envahisseurs, comme le Mouvement de Ph. de VILLIERS, comme des transfuges du FN, aujourd’hui, « le parti de la France » de Carl LANG, auparavant le MNR de Bruno MEGRET, ces partis sont qualifiés « d’encore plus mauvais », par le nec plus ultra des propagandistes, notamment les purulences juives dégénérées du « Nouvel Obs », « Mariane », et « Radio shalom ». Les propagandistes redoutent que « la » succession à la tête du FN, mette fin à la nazislamophilie de la direction du parti. Ils espèrent que sur ce point, « le » successeur ressemblera au fondateur.

La nazislamophilie française fut créée par de GAULLE par rancœur contre les américains. Comme le montre l’un de ses discours, lui-même n’était pas favorable à l’invasion, mais il lui a préparé le terrain. En freinant l’épuration après la guerre, de GAULLE permit aux collabos rescapés, de former leurs émules. Ils ont infiltré les organes de direction et d’information, attendant le moment propice. Ils constituent le fil rouge conducteur, depuis la guerre d’Algérie, jusqu’à nos jours, en passant par la déclaration assassine de juin 1967, lancement de la nazislamophilie française officielle. En 1967, près de 95% des Français étaient pro-israéliens. Les successeurs de de GAULLE, notamment GISCARD D’ESTAING, ont pu ainsi facilement organiser l’invasion avec des lois scélérates, comme le regroupement familial et l’attribution quasi-automatique de la nationalité française aux envahisseurs. Finalement, prenant prétexte de la célèbre fiction crapuleuse, diffusée par Fange2 le 30/09/2000, CHIRAC donna aux racistes nazislamistes, l’autorisation tacite de s’exprimer ouvertement.

Ce préambule historique est indispensable pour comprendre le jeu glauque actuel de l’UMP. Des antijuifs virulents ont toujours infesté les majorités de gauche et de droite précédentes. Inutile d’exhumer des noms. Mais certain(e)s sont encore vivant(e)s, et occupent même de hautes fonctions. En France, l’indispensable politique de bonnes relations avec les Arabes est toujours très marquée par le soutien, inutile et nuisible, aux nazislamistes. Alors que beaucoup d’Arabes musulmans ne sont pas nazislamistes. Ainsi par exemple, parmi les vingt-trois pays de l’OPED*, les deux régimes les plus honnis par nos ordures domestiques propagandistes sont le Maroc et la Tunisie. Parce que leurs chefs d’état y contiennent fermement les Déchets. Si l’actuel président de la République avait été un homme d’état, plutôt qu’un homme d’affaires, son inclination personnelle aurait pu au moins ralentir, la politique nazislamophile officielle française. Mais l’effort nécessaire pour cela, n’est d’aucun profit pour le président, ses amis et ses soutiens. Pire, le moindre mouvement dans le bon sens déclenche les aboiements furieux des chiens enragés propagandistes. Donc, les choses restent ce qu’elles sont.

Dans ces conditions, quand un groupe de membres de la majorité présidentielle s’oppose de manière trop ostensible sur ce sujet, les forces obscures du pouvoir interviennent pour défendre leurs alliés nazislamistes. Guy MILLIERE a très bien analysé ces réseaux anti-occidentaux et antijuifs. Il reste donc inconcevable que même indirectement, même de loin, la majorité présidentielle soit associée à un débat sur l’islamisation de la France.

Les forces obscures de l’UMP ne peuvent pas tolérer qu’un groupe qui se réclame de la majorité s’accoquine avec les ultra-laïcs d’ultra-droite (sic) de Riposte Laïque et Résistance Républicaine. Même si « La Droite Libre » est dirigé par Rachid KACI, un authentique [Kabyle.] Surtout qu’avec Alexandre DEL VALLE, cet hyper néo-nazi, selon l’immonde, racaille+ etc. ils risqueraient d’entraîner avec eux d’innocents membres de la majorité qui aiment bien les femmes voilées et manger halal. Quelle horreur ! Aux yeux des Ordures bien sûr….

Malgré la propagande intense, de plus en plus de Français de toutes sensibilités politiques s’inquiètent des méfaits dus à l’invasion. Ils ne peuvent s’en plaindre nulle part, sauf sur le Web. Parce qu’ils ont peur de la propagande, les élus nationaux de la majorité et de l’opposition, refusent d’aborder ce sujet majeur.

Bien sûr, nous soutenons Riposte Laïque et Résistance Républicaine. Nous continuerons de participer à toutes leurs manifestations et autres actions. Même si nos rangs grossissaient cent fois, au rythme actuel, nous sommes encore loin du jour où le mouvement fera descendre des centaines de milliers de personnes dans les rues, contre l’islamisation. Et ça resterait encore insuffisant. Pour que notre révolte reste pacifique, ce n’est pas des centaines de milliers, mais des millions, voire des dizaines de millions de personnes, qui devraient manifester.

Nous le répétons, à cause de l’urgence, la Résistance à l’invasion doit hélas être sanglante. Le sang des collabos, surtout des propagandistes doit couler, à flot pour ces derniers. Ce n’est que par les armes que l’ennemi intérieur sera vaincu. »

Charles DALGER, le 28 septembre 2010

*OPED = Organisation des Producteurs et Exportateurs de Déchets

24/09/2010

« Religion » d’arnaques, de trafics et de pédophilie. Encore et toujours les collabos…

Alors que tous les humains lucides devraient déjà chasser les nazislamistes qui envahissent leurs contrées, après avoir battu les collabos, d’authentiques ordures qui se prennent pour des porte-parole juifs, aboient avec les propago-déchets. Cette vermine ose vitupérer contre et inciter les Juifs idiots à boycotter « Résistance Républicaine », « Riposte Laïque » et d’une manière générale, toutes les initiatives alertant contre la nuisance djihadique en France. La sécurité physique de ces collabos juifs n’est plus garantie.

Signalons brièvement la rechute de J-Y CAMUS dans Actu J. Qu’il ne comprenne pas pourquoi la LDJ se tenait aux côtés de Christine TASIN devant l’ambassade d’Iran, c’est inadmissible. Mais qu’en plus cet idiot entraîne avec lui, les imbéciles qui se délectent de sa diarrhée écrite, c’est trop. Quoique, dans l’abjection collaborationniste il y a toujours plus fort. Le pompon revient donc au multirécidiviste Jacques ATTALI. Il vient de pondre une tirade sous-chiracaillenne très tendance chez la vermine collabo. En effet une pareille saleté fut aussi proférée, par le vénéré saint patron de la catégorie, l’usurpateur de la Maison Blanche soi-même.

Nous assistons à l’agitation frénétique de tout ce que le monde occidental renferme de moisissure, de pourriture, de malsain, de lâche, de haineux, de tordu, et surtout de profondément antijuif. Toute cette saleté se démène de manière forcenée pour imposer le mensonge selon lequel l’islam est une religion pacifique, ayant toute sa place en Occident. Quand un musulman courageux, parce que vivant dans un pays de l’OPED, éclairé, érudit et confirme le danger que représente l’islam aujourd’hui, le propago-déchet qui l’interroge ose le contredire. Et nous n’avons pas encore crevé cet étron boche, au nazisme revivifié par le nazislamisme ! Qu’attendons nous, bon sang !

Le plus démocratiquement du monde, les Turcs retournent dans le passé. Ils font de leur pays une nouvelle république islamique. Pourquoi n’entendons nous aucun commentaire insultant, sur ces racistes nazislamistes, comme nous en avons entendu sur les Suisses, qui pourtant ne les méritaient pas ? Question posée en particulier au Grand Rabbin de France.

Les fellouzes d’Algérie, ou leurs rejetons, continuent leur terreur comme autrefois. Des Algériens arabes chrétiens sont arrêtés et persécutés parce que chrétiens, sans bien sûr, que ça émeuve qui que ce soit chez les propago-déchets. Et le meneur des fellouzes insulte impunément la France car elle ne respecterait pas chez elle, la liberté de culte de sa Religion d’Arnaque, de Trafics et de Pédophilie !

Comme d’habitude, avec toutefois beaucoup moins de conviction, les abrutis juifs bavardent sur les réunions forcées organisées par l’usurpateur de la Maison Blanche, entre les dirigeants israéliens et les nazislamistes. Comme d’habitude, le parti âvoda (zara) israélien et son meneur Ehoud BARAK, font dans le délire suicidaire. Mais D. merci, désormais tout le monde s’en fiche. Fort à propos, le journaliste de France 3, Clément WEILL-RAYNAL, rappelle la légalité totale des implantations juives en Judée et en Samarie. Or, de manière raciste et obsessionnelle, le semi-nazislamiste occupant la Maison Blanche prétend interdire ces implantations.

Gag de la semaine : le coupable de la fiction crapuleuse sur « la crevaison d’un petit déchet », l’étron de chien de Fange2 pond un bouquin pour se disculper. Avec les éloges dithyrambiques de la propagande, l’Immonde en tête.

Inutile de continuer l’énumération de tous les actes de lâcheté et d’avilissement commis en Occident. Signalons tout de même un début de bonne nouvelle. En Suède, un parti anti-envahisseurs va faire son entrée au parlement, saluée comme il se doit par les cris d’horreur des propago-déchets.

En attendant, nous espérons toujours l’abattage des premiers collabos. C’est désormais la seule voie efficace de la Résistance contre l’invasion nazislamiste.

Par Charles DALGER, le 22 septembre 2010

21/09/2010

Un poéme de Pierre Jean Vaillard, vieux de 60 ans mais oh combien d’actualité…

Ca se passera de tout commentaire, non?

FDF

.

Pierre Jean VAILLARD faisait parti du fameux « Club des Chansonniers », des années 50-60, avec entre autres, Robert ROCA et Maurice HORGUE.

Ce texte vieux de près de 60 ans reste plus que jamais d’actualité.

PoemedePierre-JeanVaillard

Source: Charles DALGER

30/08/2010

Les larmes du drapeau (bis)…


J’ai longuement flotté sur les champs de bataille, Résistant bravement aux coups de la mitraille ; Maintes fois ma voilure épongea dans le vent Le sang des soldats morts, les pleurs des survivants. Au sommet du pays je dressais mes couleurs, Témoignage vibrant de la Foi, de l’Honneur. Les anciens devant moi soulevaient leur chapeau, Qu’y a-t-il de plus beau que l’amour d’un drapeau ? Mais la honte survint par un soir gris d’hiver : Ma hampe fut brisée par des mains étrangères. Lacérés, mes beaux plis sanglotaient en silence En voyant que ces doigts s’attaquaient à la France. Devant la foule haineuse, on me jeta à terre. Un instant je pensais : « nous sommes donc en guerre ! » Mais en guerre un étendard a ses défenseurs, Ici nul n’accourut pour calmer ma douleur ! Les uniformes bleus trépignaient de colère, Mais leur chef, tout là-haut, préservant sa carrière, Me laissa sans mot dire aux mains de mes bourreaux : Je mourus sans qu’une arme quitte son fourreau. Ce soir je regrettais de porter ces couleurs, Car une part de la France est morte dans mes pleurs. Quand mon pays me laisse ainsi succomber, seul, Je ne suis plus drapeau, mais je deviens linceul.


Lieutenant-colonel Michel BRAULT

Ce poème a été composé par le Lieutenant – Colonel Michel BRAULT.

Je le remercie de son autorisation d’afficher son poème, pour que le peuple de France ait l’intelligence de méditer sur la valeur d’un drapeau libre, que tous les pays n’ont pas la chance d’avoir et qu’ils nous envient.
Place du Capitole à Toulouse, le 18 novembre 2009, des hordes d’Algériens (pardon, de Français d’origine algérienne) prennent prétexte d’un match de football de leur pays (pardon, de leur pays d’origine) pour arracher le drapeau tricolore, le brûler et le remplacer par leur torchon croissanté. Les autorités interdisent à la police d’intervenir pour ne pas « créer de désordre »…
Si je parlais ici en tant que Joyeux Rebelle, ce n’est pas ma plume que je saisirais mais une arme de guerre. Pour ne pas « créer de désordre », je laisserai le drapeau exprimer lui-même son amertume de n’être plus défendu sur son propre sol. (Le Lieutenant-colonel Michel BRAULT est ancien élève de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, Chevalier de la légion d’honneur, Officier de l’ordre national du mérite, Citation à l’ordre de la division avec attribution de la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs avec étoile d’argent, Médaille outre-mer agrafe Tchad, Médaille outre-mer agrafe vermeil Moyen-Orient, Médaille d’argent de la défense nationale, Médaille saoudienne de libération du Koweït).

(Vous pouvez retrouver sa carrière sur Google)

Source: Charles Dalger