Francaisdefrance's Blog

22/12/2011

Le jour le plus court…

Bonjour.

Nous sommes le 22 décembre. Jusque là, rien d’anormal. A part que c’est aujourd’hui le premier jour de l’hiver.

Mais ce jeudi 22 décembre, c’est le jour le plus court de l’année. On devrait voir enfin le bout de la sinistrose annuelle en se félicitant que les journées vont bientôt rallonger. Ouf, il était temps! Je commençais à broyer du muzz…

Les périodes de fêtes n’ont jamais été aussi proches et on devrait pouvoir en profiter. Du moins, ce sera mon cas.

Ca me fait penser que j’ai commandé du champagne que je dois aller chercher ce matin… J’en boirai une flûte (la coupe, ce n’est pas mon truc) à votre santé; promis !

Ce ne sera malheureusement pas le cas de tout le monde. Je pense en particulier à mes compatriotes qui vont encore passer un Noël dans la rue pendant que d’autres vont profiter des largesses de nos allocations réservées aux « zissus de l’immigration » et autres « réfugiés politiques » pour faire ripaille en douce car leur religion leur interdit, vu que cette fête de Noël, ils la dénigrent sans arrêt, officiellement « heurtés » de voir des pères Noël et des sapins partout. Croyez-moi, j’en connais, des gens comme ça.

Ce sont les mêmes qui, voilées, viennent en famille pleurer et exiger du halal au Secours Catholique. Car leurs barbus n’ont pas les c……. de le faire. Ca, j’ai pu le constater aussi.

D’autres iront brûler nos voitures rien que pour le plaisir de nous montrer leur mépris et leur racisme anti-blancs et anti-chrétien. Comme tous les ans. Et personne ne fait rien à part nous balancer des chiffres faux pour ne pas affoler le peuple…

Mais bon; 2012 sera encore une année pour dénoncer encore plus fort ces infamies. Et plein d’autres du même style. Et je souhaite aussi qu’en 2012, nous aurons fait une pénétration (Henri: pas de commentaires !!!) plus forte dans les rangs de l’envahisseur. De toutes façons, comme l’a dit récemment un de nos politiciens, « ce sera eux ou nous ». Nous n’avons plus le choix. « Ils » ne nous l’ont pas laissé.

2012 sera peut être l’année du changement radical par la résistance. On fait tout pour.

Bon; je blablatte, je blablatte, mais j’en viens au fait: FDF (moi) va prendre un peu de repos durant ces périodes festives. J’ai bien droit à une bonne semaine pour ôter la corne que j’ai au bout des doigts à force de pianoter sur mon clavier.

Je continue d’alimenter ce blog, mais de façon plus « légère » durant ce temps. Après les fêtes, dès que mon foie sera remis, je rattaque de plus belle. Je ne publierai en attendant que ce que je juge essentiel à votre information et toujours dans la même direction.

Vous ne m’en voulez pas? Parfait !

Sur ce, je vous souhaite sincèrement de passer de joyeuses fêtes, d’oublier ce qui ne tourne pas rond en ce moment, de penser à vous et aux vôtres et de vous reposer en famille ou entre amis. Et une bise de ma part aux filles, non mais !

Bien sincèrement et à très bientôt.

FDF

PS: les commentaires restent ouverts…

16/06/2011

Humour logique…

Allez; on rigole un bon coup!

FDF

.

Tout ceci n’est qu’une hypothèse, mais le raisonnement se tient !!!

Imaginons que le gouvernement Français concède à chacun d’entre nous une bourse de 500 euros pour relancer la consommation.

                                                            (je confirme : c’est une supposition !!)

-Si nous la dépensons au supermarché du coin ou en vêtement, cet argent part en Chine.
– Si nous dépensons l’argent en carburant, il part chez les Arabes.
– Si nous achetons un ordinateur, il ira en Inde.
-Si on achète des fruits et des légumes, l’argent va en Espagne ou au Maroc .
-Si on achète une bonne bagnole, notre fric va en Allemagne
– Si on achète des babioles, il part à Taïwan et n’aidera toujours pas notre économie.  

  La seule façon de maintenir l’argent en France, c’est de le dépenser en achetant du vin, du pineau, du cognac, du calva, ou du champagne, si l’on considère que ce sont les uniques biens encore produits chez nous.  
  Donc, en faisant la bringue, j’accomplis mon devoir civique…   
 Alors pour aider notre système économique national en cette période de crise : PICOLEZ !

 Pour info : la Fête de l’Eau a fait près de 400 morts au Cambodge tandis que celle du Beaujolais s’est déroulée sans aucun problème

20/09/2010

Un certain 20 septembre 1792…

Nous en avons connu, en France, des invasions. Et nous en avons repoussé… Leçon.

FDF

.

20 septembre 2010

Le 20 septembre 1792, à Valmy, la Révolution française est sauvée in extremis de l’invasion étrangère.

La Patrie en danger

Après la chute de la monarchie, un mois plus tôt, les Prussiens ont envahi sans difficulté l’est de la France. à Paris, où l’on a proclamé la patrie en danger, beaucoup crient à la trahison. Des sans-culotte courent d’une prison à l’autre et massacrent les prisonniers.

En Champagne, les généraux Dumouriez et Kellermann, fraîchement nommés, arment à la hâte les volontaires. Leurs armées composées de soldats professionnels et de volontaires se regroupent sur le plateau de Valmy.

47.000 Français adossés à un moulin font bientôt face à 34.000 Prussiens sous le commandement du duc de Brunswick.

Quand le brouillard se dissipe, Kellerman lève son épée, surmontée de son chapeau au panache tricolore, et crie: Vive la Nation. Les soldats l’imitent et entonnent La Marseillaise.

Valmy, oeuvre de JB Mauzaisse, d'après Horace Vernet (détail, Musée de Versailles)

Une canonnade sans importance.

L’infanterie prussienne monte à l’assaut mais recule presque aussitôt sous le feu de 36 canons. Pour la première fois depuis le début de la guerre, les Français encaissent l’attaque sans broncher.

Le duc de Brunswick est décontenancé par cette résistance. 20.000 boulets sont au total échangés avant qu’il ne décide de se retirer. La canonnade a fait en tout et pour tout moins de 500 victimes (300 chez les Français, 184 chez les Prussiens).

Les Prussiens, trempés par la pluie et rendus malades par la dysenterie qu’ils ont attrapée dans les vignes de Champagne, battent sagement en retraite.

Les Français s’abstiennent de les poursuivre, ce qui vaudra plus tard aux généraux des deux camps d’être soupçonnés de trahison.

En attendant, la France est préservée de l’invasion. La Révolution peut continuer !

Source: http://tinyurl.com/2wx9yms