Francaisdefrance's Blog

06/12/2011

Déjà best seller en Turquie, « Mein Kampf » a la cote au Qatar…

Emblème du Parti Nazi Turc…

.

Déjà cons, ces muzz. Dans Mein Kampf, Hitler ne fait pas qu’évoquer l’extermination des juifs. Ils y prennent ce qui les intéressent, ces malades; comme dans leur satané coran.

FDF

.

Le Virgin Megastore du Qatar « recommande » Mein Kampf !

Information confirmée par le très sérieux Huffington Post édition du 5 décembre.

Ae8PmGsCMAEwI9y.jpg

On savait déjà que Mein Kampf est un best-seller en Turquie. Charles Gendelman de passage au Qatar a diffusé sur son twitter une photo d’une tête de gondole au Virgin Megastore, confirmant l’attrait des islamistes pour le nazisme, sentiment décomplexé déjà confirmé par Youssef Al-Qaradawi, chef du Conseil mondial des Oulémas et directeur du Centre européen de la fatwa et de la recherche, organe juridique de référence pour l’UOIF (association contrôlant les mosquées de Poitiers, Nantes, Bordeaux, Mulhouse, Lille, Caen…)

Qaradawi le 28 janvier 2009 sur Al-Jazeera TV:

« Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait – et bien qu’ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. »suite

Tariq Ramadan dans Faut-il faire taire Tariq Ramadan ?, Aziz Zemouri, l’Archipel, 2005, page 135, étale tout son respect pour le « savant » pro-nazi, sans qu’aucun journaliste français ne lui reproche :

« Toute personne, musulmane ou non, qui a étudié les sciences et le droit islamiques contemporains, sait quelle est la contribution de Yussuf Al-Qaradawi au débat et combien certaines de ses propositions juridiques sont novatrices. J’éprouve un profond respect pour l’homme et le savant et serait le dernier à m’en cacher »

Ce qui n’empêche pas Claude Guéant et ses proches prédecesseurs de délivrer des visas courts séjours pour tous les conférenciers étrangers invités par l’UOIF, dont Qaradawi et Ramadan et des dizaines d’autres appellant à conquérir Rome ou a exterminer les Juifs. Il faut dire que nombreux sont les députés et maires UMP à financer sur fonds public les mosquées islamistes, ou a leur mettre à disposition des terrains public, comme je l’ai prouvé dans mon enquête Ces maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010).

Alors que les Juifs sont de plus en plus maltraités par des musulmans dans toute l’ Europe, (de la Suède à la Belgique, les Juifs fuyant aujourd’hui Anvers) on ne peut que être révolté par l’attitude  de « responsables » politiques entrant dans une véritable collaboration matérielle pour quelques voix. Avec l’UMP, la liste s’allonge de jours en jours. Alain Juppé est assurément le meilleur d’entre eux.

Source: http://www.islamisation.fr/


18/11/2011

Plan de rigueur: tout le monde doit se serrer la ceinture !

Même eux, les muzz. Surtout eux, d’ailleurs. On leur file des subventions pour mieux nous islamiser. Et c’est sans compter ce que reçoivent les associations françaises qui « travaillent » en leur faveur.  Je ne citerai pas de nom… Il n’y a pas loin à chercher.

Quel gaspillage.

FDF

.

« CENTRE CUTLUREL ET CULTUEL MUSULMAN – 75 PARIS (n° 490768454)
Ministère de la Culture – Programme 224 : Transmission des savoirs et démocratisation de la culture : 50 000 euros »

Page 541 :

« SCOUTS MUSULMANS DE FRANCE – 93 NOISY LE GRAND (n° 393530894)
Services du Premier ministre – Programme 163 : Jeunesse et vie associative : 113 949 euros
Affaires étrangères et européennes – Programme 209 : Solidarité à l’égard des pays en développement 30 000 euros »

ICADE G3A STE DES HABOUS ET LIEUX SAINTS DE L’ISLAM – 75 PARIS (n° 339216046) 87 743
Ministère de la Culture – Programme 175 : Patrimoines : 87 743 euros. »

Quant aux subventions bien plus importantes octroyées par les villes et les conseils généraux et régionaux on lira Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis, 2010.

Source: http://www.islamisation.fr/

13/10/2011

Pourquoi il ne faut pas que Martine Aubry se présente aux présidentielles…

C’est très simple. Vous ne voulez pas d’une France islamisée? Vous ne voulez pas que NOTRE constitution soit remplacée par la charia? Vous voulez pas que nos femmes, nos mères et nos filles doivent se promener voilées? Vous voulez être libres de pratiquer votre religion ? Vous ne voulez pas que NOTRE République devienne une république islamique? Alors priez pour que Martine Aubry ne puisse pas se présenter en 2012. Son programme nous cache bien ses intentions peu enviables. Mais ses faits et gestes nous montrent la face cachée de la maire de Lille… A bon entendeur…

FDF

.

Quand Martine Aubry devra s’expliquer sur ses liens avec Amar Lasfar…

« Chers amis, bienvenue dans ce Grand palais (municipal…), je me réjouis de votre présence ici »: Martine Aubry aux islamistes de la Ligue islamique du Nord le 1er mars 2008

  Les rapports très cordiaux de Mme Aubry avec les responsables de l’UOIF (tendance Frères Musulmans) dans le nord, et au premier chef Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille Sud, devraient être au centre du débat sur les primaires socialistes.

voile-sur-la-republique-sur-france-2-1908394.jpg.jpg

Le recteur de la mosquée de Lille, Amar Lasfar (photo lors d’un meeting en mars 2008 , Mme Aubry était venue en amie…), né au maroc en 1960 a obtenu la nationalité française en 1997, un véritable scandale pour ce cadre de l’UOIF, fédération musulmane dont les responsables avouent être inspirés par les Frères Musulmans (voir mon livre). Dans un entretien dans la revue Homme et migration en 1999 il dégradait la citoyenneté républicaine sur laquelle il souhaite faire primer l’appartenance à la oumma (communauté des croyants), l’objectif avoué étant que la charia remplace à terme les lois impies de la république : « Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté » (Amar Lasfar cité dans « La cité mode d’emploi », Homme et migrations n° 1218, mars-avril 1999 p.55)

Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ». Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

« Sans le soutien de Madame Martine AUBRY Maire de LILLE, le lycée AVERROES n’aurait pas ouvert ses portes en septembre 2003. » Amar Lasfar, communiqué du 13 janvier 2007

Figure incontournable de l’islam dans le Nord, il a obtenu de la mairie de Martine Aubry l’ouverture d’un Lycée privé musulman à la rentrée 2003, ainsi que la création d’un centre de formation pour imams. Le lycée, qui a obtenu son autorisation d’ouverture du Conseil Supérieur de l’Education Nationale le 10 juillet 2003, se trouve au premier étage de la mosquée !  Lasfar  annonçait alors à la presse « C’est un grand jour pour l’islam de France et la communauté musulmane qui ont fait un grand chemin pour la réussite de ce projet. Ce lycée est aussi une vitrine, un laboratoire pour l’UOIF. ». L’hebdomadaire Marianne avait enquêté dans son n° 352 (janvier 2004) sur les enseignements dispensés dans l’institution, et avait recueilli des témoignages d’élèves dépités dénonçant le bourrage de crâne qu’ils ont à subir : « Ici, on ne nous parle que du coran et de l’islam à longueur de journée, c’est vrai que je suis musulman mais pas au point de devenir Imâm ». La journaliste, Ait Aoudia Djaffer, dénonçait dans son article l’état d’esprit de la direction ne cachant pas vouloir faire régner la charia ! 

Enfin, Amar Lasfar fut le principal moteur des manifestations lilloises de janvier 2004 contre la loi sur les port du voile à l’école. Avec le développement de collèges et lycées privés islamiques (reconnus par l’état !), cette loi républicaine ne semble plus être un obstacle à l’épanouissement de leur programme d’islamisation…

Pour en savoir plus sur les liens de Martine Aubry, mais aussi d’Alain Juppé, Jean-Claude Gaudin, François Grosdidier avec les islamistes (et bien d’autres),  lire l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis, octobre 2010. 20e.

L’Observatoire de l’islamisation ne roule pas pour l’UMP (sévèrement éreinté dans nos articles également) contrairement aux sous-entendus qui se répandent dans la presse, il roule pour la France libre. Tout simplement.

Source: http://www.islamisation.fr/

27/07/2011

De la lecture pour les vacances…

Profitez des vacances pour en savoir plus sur l’islamisation favorisée par nos élus… J’ai lu ce livre et je vous le recommande.

FDF

.

« Ces Maires qui courtisent l’islamisme »

(émission du Libre journal de la résistance française, dirigé par Emmanuel Ratier- Radio courtoisie (20 octobre 2010)

Présentation de l’éditeur:

Alain Juppé dit avoir  « d’excellentes relations » avec les « principaux leaders » de la communauté musulmane de Bordeaux. Tareq Oubrou, futur imâm de la Grande Mosquée de Bordeaux est pourtant un laudateur des Frères musulmans, un mouvement politique qui milite pour la restauration du Califat et la réunion des musulmans d’Istanbul à Bordeaux, la frontière étant « une méprisable hérésie » selon Oubrou (naturalisé français…)

Jean-Claude Gaudin ménage lui toutes les composantes de l’islamisme marseillais, sa mairie allant jusqu’à réaliser les dossiers de presse du mouvement Tabligh.

A Paris, Bertrand Delanoë offre 20 millions d’euros pour un Institut musulman, dont le site officiel Paris.fr nous informe comporter des salles de culte, c’est-à-dire une mosquée.

A Strasbourg, la nouvelle mosquée – financée par les collectivités locales – entretient des liens étroits avec l’islam radical.

Certains députés UMP demandent une loi punissant l’« injure au fondement d’une religion », soit le délit de blasphème prévu par la charia, suite à l’affaire des caricatures de Mahomet. Etc. etc. etc.

Après avoir dressé la longue liste des courtisans de l’islamisme, l’auteur s’interroge sur la capacité de nos démocraties modernes à endiguer les totalitarismes. Auteur de l’étude remarquée  L’islamisation de la France (2006), Joachim Véliocas dirige l’Observatoire de l’islamisation devenu une référence sur le sujet.

sommaire.jpg

Source et audio sur: http://tinyurl.com/3hvgdrq

.

C’est bon, Joachim, laisse tomber; tu ne me dois rien… C’est « cadeau ».

FDF

17/06/2011

Subventions publiques aux islamistes: « Secret Défense »…

Eh bien, voilà une enquête qui m’a l’air fort instructive…

Un livre à se procurer, vite! A un an des présidentielles, ça va servir.

FDF

.

Une enquête de 270 pages sur les subventions publiques aux islamistes censurée par les médias

Une enquête, pourtant parue en librairie (Fnac, Virgin…) a démontré que des hautes personnalités politiques collaborent avec les Frères Musulmans en France (incarnés par l’UOIF) en leur donnant des terrains publics pour des Grandes mosquées ou subventionnant leurs « associations
culturelles »

Ce livre qui est une bombe politique aux effets potentiellement ravageurs pour l’UMP et le PS, a été censuré par les grands médias. En effet, des élus comme Alain Juppé , Jean-Claude Gaudin ou Jean-Marc Ayrault sont gravement mis en cause par la révélation de documents souvent inédits et toujours irréfutables.

Il s’agit du livre Ces Maires qui courtisent l’islamisme, paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou « expert » de l’islam n’a pu contester les révélations. La meilleure preuve est sans doute l’absence de procès intenté à son auteur, Joachim Véliocas, pour  diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l’islamisme.

Des universitaires islamologues, tel le palestinien Sami-Aldeeb (site), considéré comme un des meilleurs spécialistes de la charia, ont félicité l’auteur pour la qualité de son rigoureux travail d’enquête. D’autres universitaires courageux se sont joints à l’auteur pour co-signer un appel à
être ferme contre les Frères Musulmans qui ont appellés à conquérir Rome…depuis la France ! L’institut Hannah Arendt de l’université de Dresde, centre de recherche de référence en Allemagne sur l’analyse des totalitarismes, a commandé plusieurs exemplaires de l’ouvrage et va publier un compte rendu dans sa revue…En France, les groupes de presse, tous liés à des intérêts financiers et donc politiques, ont ostracisé sans surprise un livre qui pourrait bousculer les lignes politiques.

L’association Contribuables Associés (140 000 membres), scandalisée, a consacré une page au livre dans son mensuel Le Cri. L’ouvrage ne coûte que 19 euros, frais de port compris, pour 270 pages.

Après l’avoir lu, vous comprendrez comment l’ UMP, PS, Modem, PCF sont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenter d’obtenir les voix musulmanes aux élections. Quitte à financer le diable, en l’occurrence ceux qui se réclament des Frères Musulmans, la plus grande nébuleuse islamiste du monde…

Transférer ce message à vos contacts est un acte civique, un acte de résistance. 2500 personnes sont destinataires de ce courriel, si il est relayé à vos contacts, l’effet peut être explosif pour ces politiques qui forment selon les mots de l’auteur « La nouvelle Collaboration »

Pour la France, où demain, devront vivre nos enfants, Merci.

Voix de la France


Pascal DRAY

25/05/2011

Une enquête de 270 pages sur les subventions publiques à des mouvements islamistes censurée par les médias !!!

Je l’ai, ce livre, et je ne saurais que trop vous le conseiller… Vous pouvez transférer ce qui suit par courriel. Un petit « copier/coller » et hop!
FDF

.

« Cher compatriote,

Mon enquête, pourtant parue en librairie (Fnac, Virgin…) a démontré que des hautes personnalités politiques collaborent avec les Frères Musulmans en France (incarnés par l’UOIF) en leur donnant des terrains publics pour des Grandes mosquées ou subventionnant leurs « associations culturelles »…Ce livre qui est une bombe politique aux effets potentiellement ravageurs pour l’UMP et le PS, a été censurée par les grands médias. En effet, des élus comme Alain Juppé , Jean-Claude Gaudin ou Jean-Marc Ayrault sont gravement mis en cause par la révélation de documents souvent inédits et irréfutables.

Il s’agit du livre Ces Maires qui courtisent l’islamisme, paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou « expert » de l’islam n’a pu contester les révélations. La meilleure preuve est sans doute l’absence de procès intenté à son auteur, pour diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l’islamisme.

Des universitaires islamologues, tel le palestinien Sami-Aldeeb (site), considéré comme un des meilleurs spécialistes du droit musulman, ont félicité l’auteur pour la qualité de son rigoureux travail d’enquête. D’autres universitaires courageux se sont joints à l’auteur pour co-signer un appel à être ferme contre les Frères Musulmans qui ont appelé à conquérir Rome…depuis la France ! L’institut Hannah Arendt de l’université de Dresde, centre de recherche de référence en Allemagne sur l’analyse des totalitarismes, a commandé plusieurs exemplaires de l’ouvrage et va publier un compte rendu dans sa revue…En France, les groupes de presses, tous liés à des intérêts financiers et donc politiques, ont ostracisé sans surprise un livre qui pourrait bousculer les lignes politiques.

L’association Contribuables Associés (140 000 membres!), scandalisée, a consacré une page au livre dans son mensuel Le Cri.

L’ouvrage ne coûte que 19 euros, frais de port compris, pour 270 pages. Après l’avoir lu, vous comprendrez comment l’ UMP, PS, Modem, PCF sont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenter d’obtenir les voix musulmanes aux élections. Quitte à financer le diable, en l’occurrence ceux qui se réclament des Frères Musulmans, la plus grande nébuleuse islamiste du monde…
Transférer ce courriel à vos contacts est un acte civique, un acte de résistance. 2500 personnes sont destinataires de ce courriel, si il est relayé à vos contacts, l’effet peut être explosif pour ces politiques qui forment selon les mots de l’auteur « La nouvelle Collaboration »

Pour la France, où demain où devront vivre nos enfants, Merci.

Joachim Véliocas
Observatoire de l’islamisation

17/12/2010

François Fillon, le mieux placé pour faire la morale au FN ?

Certainement pas…

FDF

.

Rappel:

1- Fillon promet 170 000 visas/an à l’Algérie :

ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem (islamiste notoire), a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays« .(…)

La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

Paris a rouvert ses consulats d’Annaba (est) et d’Oran (ouest), fermés dans les années 1990, et fait valoir que l’instruction des visas, qui avait été transférée à Nantes (ouest de la France), retourne progressivement vers l’Algérie. » Lire l’intégralité de la dépêche AFP.

Le gouvernement UMP octroie trois fois plus de visas aux Algériens que les socialistes en 1997…tant qu’ils ne débarquent pas (encore) à Sablé-sur-Sarthe, François Fillon est tolérant.

2- Fillon, seul Premier ministre de l’histoire de France à inaugurer une Grande mosquée/université islamique, sous tutelle algérienne…

Le Premier ministre français a donc inauguré la mosquée Al-Ishan lundi 28 juin. Une information de Libération qui consacre un article à l’évènement, où 800 personnes sont invitées par Matignon, dont évidemment le président du Conseil « Français » du Culte Musulman, le marocain Mohamed Moussaoui  qui était le 5 juin dernier amiclament aux côtés d’un islamiste syrien apologiste du djihad  offensif (j’en ai été le témoin direct voir cette  vidéo) pour inaugurer la mosquée de Roissy-en-Brie.

Le ministre des Affaires religieuses algérien, Bouabdallah Ghlamallah, islamiste notoirement anti-chrétien, fut annoncé. Ses déclarations fracassantes contre l’évangélisation de l’Algérie, et son zèle quant à l’application des lois de mars 2006 réprimant l’apostolat n’ont déclenché aucune réactions en France, malgré les 2 à 5 ans de prison qu’encourent les évangélistes dans l’état FLN. Ainsi, la mosquée Al-Ishan d’Argenteuil est contôlée par l’Algérie, qui y nomme l’imâm, à l’encontre de tout le discours officiel sur un islam supposément « de France ».

Les photos du site Internet de la mosquée montrent des salles de classes de la future « Université » (terme employé par l’association) où sera enseignée la charia, ou « science religieuse », reconnue pourtant comme incompatible avec les démocraties européennes par un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme du 13 février 2003. François Fillon a préfèré parler de « centre culturel », n’ayant pas le courage d’appeller école coranique une école coranique . Mais les Français ne sont pas dupes. Lire la suite

Joachim Véliocas, décembre 2010. Auteur de L’islamisation de la France (éditions de Bouillon,2006) et de Ces maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010)

source : islamisation.fr

11/12/2010

Le professeur Sami-Aldeeb a lu « Ces maires qui courtisent l’islamisme »…

Et voyons ce qu’il en pense…
FDF

.


http://www.youtube.com/watch?v=F7KxiR5Uu1s&feature=player_embedded#at=49
Un exemple…
.

Le professeur Sami-Aldeeb a été le premier a traduire et présenter le Coran par ordre chronologique. Un travail d’une richesse exceptionnelle pour les spécialistes de l’islam.

Sami Awad Aldeeb Abu-Sahlieh, arabe palestinien chrétien, vit en Suisse depuis la fin de ses études supérieures, pays dont il a acquis la nationalité. Professeur des universités habilité à diriger des recherches (Université Bordeaux III), il  fut responsable du droit musulman et arabe à l’Insitut suisse de droit comparé à Lausanne. Il dirige aujourd’hui le Centre de droit musulman qu’il a fondé. Il est également professeur invité aux Facultés de droit d’Aix-en-Provence et de Palerme. Sur son blog, premier blog de la Tribune de Genêve par sa fréquentation, il vient de consacrer une note sur l’enquête Ces maires qui courtisent l’islamisme. Pour l’un des meilleurs spécialistes de l’islam en Europe, ces maires UMP, PS, PCF et Modem livrent « marianne aux islamistes » :

« La Suisse résiste tant bien que mal à l’islamisme, aux islamophiles et à leurs acolytes. Elle a osé voter contre les minarets. Et, espérons-le, elle votera le plus rapidement possible sur le respect du principe de la réciprocité dans les rapports avec les musulmans, que je propose dans ce blog. Si cela est possible, c’est parce que le peuple a un mot à dire en Suisse. Le peuple arrive à contourner le politiquement correct et la langue de bois, profession de foi des politiciens de tout bord, en tout temps et en tous lieux.

Mais malheureusement cela n’est pas le cas dans d’autres pays occidentaux, comme la France. De ce fait, les politiciens continuent à exercer leur pouvoir de charmeurs pour cacher leurs jeux personnels et faire avaler des couleuvres à leurs populations, en se disant: « Après moi le déluge ». Et cela ne se limite pas au niveau du chef de l’État et des ministres, mais s’étend aux petits caïds que sont les maires des grandes et des petites villes. C’est ce que réussit à démontrer Joachim Véliocas, preuves à l’appui, dans son livre « Ces maires qui courtisent l’islamisme » (paru chez Tatamis, 2010, 20 euros), maires qui sont en train de marier Marianne aux islamistes. L’auteur de cet ouvrage dirige l’Observatoire de l’islamisation: www.islamisation.fr, un site bien fourni. »

source : Observatoire de l’islamisation