Francaisdefrance's Blog

04/10/2010

Pays-Bas: l’accord est confirmé entre les libéraux et le PVV de Geert Wilders.

Confirmation d’une excellente nouvelle…

Allez, Geert, c’est une première victoire et nous sommes là pour t’épauler sur le chemin du succès  final contre la propagation du cancert vert!

Geert, it is a first victory and we are there to help you on the road of the final success against the distribution of the green cancert!

FDF

Les chrétiens-démocrates pour un gouvernement soutenu par Geert Wilders

Le parti chrétien-démocrate (CDA) néerlandais a voté majoritairement samedi en faveur d’un accord de gouvernement avec les libéraux soutenu par le parti anti-islam de Geert Wilders, lors d’un congrès extraordinaire à Arnhem (est).

« Sur 4.033 votants, 2.759 ont voté pour, 1.274 contre, soit 68% pour et 32% contre », a annoncé le président du CDA Henk Bleker.

Les libéraux, en tête lors des élections législatives du 9 juin, avaient conclu mardi un accord avec le CDA pour former un gouvernement minoritaire, soutenu par le Parti pour la liberté (PVV) sans lequel ils n’auraient pas de majorité au parlement.

Mais la perspective d’une collaboration avec le parti de M. Wilders a suscité une forte opposition au sein du CDA et les députés chrétiens-démocrates avaient annoncé vouloir attendre l’issue du congrès pour se prononcer sur l’accord, adopté mercredi à l’unanimité par les députés libéraux et du PVV.

Plusieurs dizaines de membres du CDA ont pris la parole samedi, une minute chacun et majoritairement pour exprimer leur désaccord, lors du congrès retransmis en direct par la télévision publique.

« Ce ne sera pas un gouvernement blanc ou vert mais brun, et cela rappelle de funestes souvenirs, 70 ans en arrière », a notamment affirmé un adhérent du parti. « Nous donnons à Geert Wilders une tribune, on lui offre la possibilité de dire tout ce qu’il veut », a mis en garde une autre membre du CDA.

« Ne faites pas cela aux gens dans notre pays, ne le faites pas à notre parti, ne le faites pas à notre pays », a lancé le ministre démissionnaire de la Justice Hirsch Ballin.

Le chef de file du CDA, l’ancien ministre des Affaires étrangères Maxime Verhagen, a justifié la collaboration avec le parti de M. Wilders : « un million et demi de personnes dans notre pays ont voté pour le PVV, si nous les tenons à l’écart, cela n’amenuisera pas les problèmes ».

Partenaire de la quasi-totalité des coalitions gouvernementales néerlandaises depuis la Seconde guerre mondiale, le CDA avait enregistré le 9 juin une défaite historique, n’obtenant que 21 sièges contre 41 auparavant.

Le soutien du PVV (24 députés), qui qualifie l’islam de fasciste et a fait campagne pour l’interdiction du Coran et du voile intégral, donnerait au futur gouvernement libéral-chrétien-démocrate une courte majorité de 76 sièges sur 150 à la chambre basse du parlement.

Geert Wilders, qui affirme mener une croisade contre l’islamisation des Pays-Bas, est jugé à partir de lundi à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans.


Source: http://tinyurl.com/3a3k58w

*****************************************************************************************************

FDF:

« incitation à la haine raciale« … Depuis quand l’islam est il une race???

29/09/2010

Geert Wilders: « il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas » !

C’est une excellente nouvelle. D’autant plus que certains autres pays d’Europe semblent enfin suivre le même chemin; enfin… Mais pas la France, bien sûr…

FDF

.

29 septembre 2010

Union des droites aux Pays-Bas !

W

Un accord sur une coalition gouvernementale minoritaire entre libéraux et chrétiens-démocrates néerlandais, soutenue par le parti anti-islam de Geert Wilders, a été conclu hier. Mark Rutte, le chef de file du parti chrétien-démocrate (CDA) Maxime Verhagen, et Geert Wilders, dirigeant du Parti pour la liberté (PVV), sont parvenus à un accord sur un programme de gouvernement et sur le soutien du PVV à la future coalition gouvernementale. Le VVD et le CDA ne totalisent que 52 des 150 députés de la chambre basse mais obtiennent une majorité de voix avec le soutien du PVV. Geert Wilders s’est réjoui :

« C’est un beau jour pour les Pays-Bas. La gauche n’est pas au pouvoir, il va enfin se passer quelque chose aux Pays-Bas ».


Source: http://tinyurl.com/262zhz2