Francaisdefrance's Blog

10/01/2012

On trouve le coran chez Auchan toute l’année !

Jamais de majuscule à coran; jamais! Ma religion me l’interdit.

.

Ca vient de chez Al-Kanz… Fiers d’eux et se foutent de chez Auchan, en outre, qui met ses infâmes exemplaires du coran sous vitrine.

J’espère que Auchan est fier de sa collaboration à l’islamisation de notre France.

FDF

.


Quand Auchan protège le Coran

Le halal n’est pas et n’a jamais été limité à l’alimentaire. Halal signifie « licite », « permis ». Ce terme ne peut être évidemment réservé uniquement à la viande, comme a pu l’affirmer récemment une « spécialiste de l’islam ». Il ne désigne pas non plus une technique d’abattage et encore moins une marchandise. Le halal, en pratique, est assurément une éthique, un mode de vie, un lifestyle. Qui dit « mode de vie particulier », dit « besoins particuliers » et donc « consommation spécifique » ; ce que commence à comprendre la grande distribution qui élargit sa gamme de produits destinés aux consommateurs musulmans au-delà des classiques rayons de viande halal. A l’avenir, on peut d’ailleurs s’attendre à une extension de l’offre, cette fois tournée vers le tourisme muslim-friendly, avec pourquoi pas des smartbox muslim-friendly.

En attendant, c’est l’édition islamique qui a la côte dans la grande distribution. On sait que pendant le mois de ramadan, c’est le jackpot depuis quelques années ; si bien qu’après le ramadan des livres islamiques entrent dans les classements des meilleures ventes de livre, comme c’est régulièrement le cas avec Les Quarante hadiths d’An-Nawawi. Jusque-là, ces ouvrages n’étaient disponibles que pendant le mois du ramadan. Désormais, c’est toute l’année. Notamment chez Auchan, qui, comme vous pouvez le constater sur les images suivantes, considère qu’un exemplaire du Coran a un si grand pouvoir d’attraction qu’il est nécessaire de le protéger contre toute tentation… et de tentative de vol. On peut se demander aussi si ce n’est pas pour éviter un contact direct avec le Livre saint : comme chacun le sait, on ne peut toucher le Coran, dans sa version originale, que si l’on est en état d’ablutions (sur la question, lire : Serait-il permis de toucher le Qour’aane en état d’impureté rituelle ?).Quand Auchan protège le CoranQuand Auchan protège le CoranIl est amusant de constater que, malgré la médiocrité de l’offre éditoriale islamique francophone actuelle, la grande distribution garnisse ses rayons de ce type d’ouvrages. Amusant, mais prometteur. On peut penser, sans risquer de se tromper, que tout nouvel éditeur qui proposera des ouvrages et des produits de qualité n’aura guère de mal à convaincre des enseignes, déjà convaincues de l’opportunité de vendre de la littérature islamique.

S’agissant de la présence de tels ouvrages dans la grande distribution, le témoignage de Marie, en 2009, apporte un éclairage qui n’est de prime abord pas évident. Cette lectrice d’Al-Kanz racontait en effet qu’elle s’est convertie après être tombée sur le Coran, parmi les livres de cuisines dans un magasin Carrefour.

Source: al-kanz

26/05/2011

Belgique: les muzz de plus en plus atteints… « Heurtés » par du papier toilette, cette fois !

Tiens, c’est bizarre. Je croyais qu’ils utilisaient des pierres (arrondies, ça fait moins mal, je pense) pour leur hygiène… Il y a un marché à prendre, là. Des cailloux (arrondis) pour leur toilette et des cailloux plus agressifs pour les lapidations. Ca devrait faire du fric, ça…

Chez nous, on utilisait ça il n’y a encore pas longtemps. Et personne ne disait rien:

FDF

.

Carrefour a retiré un papier WC de la vente: il choquait des musulmans !

.

Un papier toilette marqué de signes du zodiaque et commercialisé par Carrefour a été retiré de la vente en Belgique. Deux signes rappelleraient la graphie des noms d’Allah et Mahomet, rapportait La Capitale mercredi. Carrefour, de son côté, assure que ce produit a été retiré de ses rayons il y a déjà deux ans.

Carrefour a fait retirer de la vente un papier toilette de la marque Renova. La raison avancée par le quotidien La Capitale: les musulmans auraient interpellé leur imam à ce sujet dans deux mosquées de Molenbeek. Ils y « voyaient » les noms d’Allah et Mahomet. D’après La Capitale, certains magasins, notamment à Berchem et au Carrefour des Halles, en disposaient encore dans les rayons il y a quelques jours. Carrefour aurait ainsi retiré ce produit de la vente très récemment alors que la chaîne de magasins avait déjà connu la même situation en France, en 2008.

« Impossible »

De son côté, Carrefour dément les informations de La Capitale et assure qu’il n’a pas retiré ce papier toilette de ses rayons il y a quelques jours, mais bien en 2008 lorsque la polémique avait éclaté dans l’Hexagone. « Cette polémique date de 2008 et le papier toilette avait été retiré de la vente pour éviter toute confusion. Il est totalement impossible que ce papier soit encore en vente dans certains magasins en Belgique« , a précisé Julie Stordiau, porte-parole.

Source: http://www.rtl.be/

29/04/2011

Le vrai « halal » ne tombe pas du ciel…

Et c’est fort heureux… On dirait que Al Kanz ait « soulevé un lièvre » (pas halal, celui là…)… Chez Carrefour, c’est comme dans toutes les enseignes commerciales: on y fait du pognon avant tout; « Rachid système », mon frère! Et on ne tient pas à avoir sur le dos toutes les associations défense des animaux, BB en tête. Et puis chez Carrefour, il y a peu de temps, on ne trouvait pas de « halal »; et personne ne s’en plaignait. Chez Carrefour, en outre, on n’a pas besoin de vendre du halal pour fidéliser sa clientèle et dégager des bénéfices.
Voir ci-dessous:
FDF

.

« Pendant que les musulmans attendent que le vrai halal tombe du ciel, les associations animalistes continuent leur travail de lobbying tant auprès des politiques que des industriels. Lundi dernier, l’Europe votait l’étiquetage « abattus sans étourdissement », ce qui est une excellente nouvelle pour les musulmans, même si une adoption définitive de la mesure devrait bouleverser tout le marché du vrai halal qui sera dans l’obligation de se réinventer. C’est une victoire pour les anti-abattage rituel qui, depuis des années, ne ménagent pas leurs efforts.

Le groupe Carrefour qui a sorti l’an dernier sa marque Carrefour haram halal n’a pas attendu ce vote pour décider d’imposer l’assommage à ses fournisseurs, et partant de décider d’un standard halal qui fait ses affaires au détriment des principes qui régissent le halal. Carrefour, comme d’autres enseignes de la grande distribution, se fiche au fond de savoir ce que veulent les consommateurs en général, les musulmans en particulier. Ce qui lui importe, c’est de leur vendre ses produits.

Dans la lettre qui suit, on apprend que Carrefour a collaboré pendant un an avec la PMAF, une association animaliste, qui à l’instar de la fondation Brigitte-Bardot ou l’OABA fait du lobbying pour imposer ses vues, ce qui au font est de bonne guerre. Quand Carrefour donc prépare sa gamme prétendument halal, elle ne s’assure pas les services d’un organisme spécialiste du halal. Non, Carrefour sollicite une association qui combat l’abattage rituel. Ce qui en dit long sur le mépris de l’enseigne…

Monsieur et cher client,

Objet : produits Carrefour halal
Nous avons pris connaissance de votre e.mail.

Votre avis est essentiel pour améliorer la relation de confiance que nous souhaitons développer avec nos clients. C’est pourquoi nous vous remercions de nous avoir contactés pour nous faire part de votre point de vue et de vos attentes.

Carrefour a toujours été attentif à la question du bien-être animal. Depuis plus d’un an, nous travaillons sur le sujet avec la protection mondiale des animaux de ferme (PMAF), association de protection animale dont la mission est reconnue d’utilité publique. Cette association nous accompagne dans la définition des critères à inclure dans nos cahiers des charges en matière de bien-être animal. Ce travail avec la PMAF nous a menés à faire évoluer nos cahiers des charges de viandes Engagement Qualité Carrefour (boeuf, porc, beau, volailles, lapins…) pour rendre obligatoire l’étourdissement des animaux avant abattage.

Notre gamme de produits halal respecte la réglementation halal en vigueur, validée par l’ensemble des mosquées qui autorise l’étourdissement avant saigné pour les volailles.

Espérant que ce nouvel éclairage vous permettra de conserver votre confiance.

Service Consommateurs Carrefour France

Carrefour « respecte la réglementation halal en vigueur ». Tiens donc ! Une fois encore, Carrefour enfume les consommateurs : quelle est donc cette réglementation halal en vigueur ? Ce n’est pas la première fois que le service consommateur du numéro 2 mondial de la grande distribution se moque ouvertement des consommateurs musulmans et les mène en bateau. Il n’existe aucune réglementation halal à proprement parler. C’est du reste pour cette raison que Carrefour est bien décidé à imposer son halal qui n’a de halal que le nom. L’absence de réglementation lui laisse les coudées franches.

Cela dit, cette lettre a un intérêt certain : désormais les consommateurs peuvent lire noir sur blanc que Carrefour recourt à l’assommage des bêtes. Elle confirme ce que nous indiquions il y a quelques semaines quant aux menaces de l’enseigne à l’encontre des fournisseurs qui refuseraient de pratiquer l’étourdissement des bêtes avant abattage. »

Source : Halal : Carrefour reconnaît assommage et… lobbying

06/12/2010

Crise de larmes…

Pleurs et grincements de dents chez Al-Kanz… La stigmatisation à outrance. Ils devraient appeler leur communauté à boycotter Carrefour. On aurait moins peur de se trouver face à une burqa au détour d’un rayon…
PS: j’ai corrigé quelques fautes (en rouge), ça fait tache… Pas le temps de tout contrôler. Je n’ai pas de « certification »…).
FDF
.

Carrefour lance sa marque prétendument halal

La gamme halal de Carrefour était un serpent de mer. Dans les cartons depuis plusieurs années, ce projet a longuement traîné. Après atermoiements et tergiversations, la marque de distributeur prétendument halal du numéro 2 mondial de la distribution est lancée. Nabil, lecteur d’Al-Kanz, nous envoie une photo prise au Carrefour de Chambourcy (78) où est commercialisé un foie gras (sic) estampillé halal. 

Exit la mosquée de Lyon et ses contrôleurs

Rêvant d’écarter les instances religieuses pour les remplacer par Bureau Veritas pour la certification halal de sa gamme, Carrefour a finalement choisi la SFCVH-mosquée de Paris. L’ARGML-mosquée de Lyon un tant choisie par Carrefour devait sûrement être un peu trop pointilleuse. Il faut dire qu’elle a un inconvénient majeur : cet organisme de certification contrôle sur site les produits de ses partenaires industriels pour empêcher toute fraude au halal. Des contrôleurs sont présents à chaque production et ils sont seuls à détenir le matériel de certification. Comme dans le cas des organismes AVS ou encore HMC, ce sont ses, et seulement ses, contrôleurs, qui détiennent le matériel de certification (étiquettes, tampons, scotch avec logo, etc.). Impossible dans ces conditions, par exemple, d’étiqueter halal un produit qui ne l’est pas ou qui a été mélangé avec du non halal. En l’absence de contrôleurs indépendants, tout cela devient non seulement possible, mais encore à craindre, puisque déjà massivement pratiqué.

Carrefour et les musulmans, du mépris rien que du mépris

La relation qui lie Carrefour et sa clientèle musulmane en France est profondément marqué(e)par du mépris. Souvenez-vous des ustensiles complétement défoncés dédiés spécialement aux musulmans pendant le mois de ramadan (Ramadan : Carrefour se moque vraiment des musulmans), ou de ce sac Tati vendu 1,70 euro, qui revient chaque année toujours dans les catalogues de l’enseigne à l’occasion de ce mois de jeûne, ou encore de cette volonté acharnée à affirmer que l’enseigne ne fait pas de religieux, alors qu’elle vend des tapis de prière ou dédie des catalogues à la fête juive de Pessah.

Cohérente, l’enseigne fait de même dans le halal et ne cherche pas à rassurer, ni respecter, ses consommateurs. En faisant certifier sa gamme par la SFCVH-mosquée de Paris, Carrefour entend, dans les faits, décider de ce qui sera halal ou non. Car quand bien même elle a négocié une certification halal, il faut rappeler que la SFCVH-mosquée de Paris, tout comme l’ACMIF-mosquée d’Evry, qui certifient grosso modo 70 % du marché du halal, ne disposent d’aucun contrôleur. Un coup de téléphone, un fax, une redevance, et n’importe quelle entreprise peut se mettre à commercialiser du halal. L’idéal pour un industriel qui veut éviter qu’on lui applique les règles claires, simples et exigeantes du halal. Carrefour n’allait pas passer outre cette formidable opportunité, ni s’embarrasser d’un organisme de certification qui l’empêcherait de faire du halal à sa sauce.

Carrefour lance son foie gras prétendument halal
Foie gras prétendument du halal de la nouvelle gamme Carrefour.

 

 

.

Suite et source http://tinyurl.com/23mhsfk