Francaisdefrance's Blog

29/02/2012

L’infiltrée pseudo-journaliste au Front National prend une déculottée par un vrai journaliste !

L’UMP envoie ses espions… On se demande pourquoi, vu que Sarkö est certain d’emporter un nouveau mandat (ne parlez pas de malheur).

L’espionne qui venait de l’UMPS en prend pour son grade. Pourquoi? Pour ses méthodes dignes de l’ex KGB…

FDF

Claire Checcaglini: et elle en est fière… Une copine à Caroline Fourest, peut-être ?

.

.

10/02/2012

Cartomaton: des islamistes empêchent Caroline Fourest de s’exprimer sur l’extrême droite !

Au fait: quelqu’un a t’il déjà vu sourire ou même rire Caroline Fourest ?

.

Et oui, Mlle Fourest. Vos amis ne sont pas forcément où vous pensez qu’ils sont…

On ne peut plus, en 2012, être systématiquement contre tout.

FDF

.

Accusée d’« islamophobie », l’essayiste française a dû renoncer à s’exprimer, alors qu’elle était invitée à débattre de l’extrême droite à l’ULB.

Une poignée d’énergumènes, revêtus de keffieh et de burqas, sont parvenus, mardi soir, à faire taire un débat sur l’extrême droite organisé dans l’enceinte de l’ULB.

Les autorités académiques se sont déclarées « consternées » et « scandalisées » par cet « attentat contre la liberté d’expression » commis au coeur même de l’Université de Bruxelles, temple du débat d’idées. (…)

En mars 2007, les mêmes excités avaient déjà tenté, lors d’un débat à l’ULB, d’entarter la journaliste française.

L’organisateur de cette manifestation n’est autre que Souhail Chichah, lui-même assistant à l’ULB. Il s’était déjà signalé dans le passé pour ses prises de position en faveur de « l’humoriste » Dieudonné, transfuge du rire dans les bras de l’extrême droite et de l’antisémitisme. Chichah n’avait pas fait mystère, sur les réseaux sociaux, de sa volonté d’empêcher Caroline Fourest de s’exprimer. Il avait lancé, il y a quelques jours un appel à une « Burqa Pride », qui devait consacrer la « lapidation de Caroline Fourest ».

Ses partisans, qui déversent, tout comme lui, leur haine d’Israël et des « Blancs » sur les réseaux sociaux, avaient répondu à son appel. (…)

Source : Le Soir.be

Des islamistes empêchent Caroline Fourest de s’exprimer sur l’extrême droite - ULB Université libre de belgique - février 2012
http://www.youtube.com/v/bMSM2aCDQpU

La vidéo est quelque peu confuse, mais ce que l’on constate, c’est qu’empêchée de parler pendant plusieurs minutes par des gens de type méditerranéen, dont certain(e?)s sont en burqua et d’autres porteurs de keffieh, dont l’un au moins clame distinctement « nous sommes musulmans », scandant je ne sais quels slogans dans une langue qui ressemble à l’arabe, se présentant sous des noms à consonance arabe, Caroline Fourest s’acharne obstinément à dénoncer « une manipulation de l’extrême-droite » !
Allo, l’asile psychiatrique ?
Ce refus absolu de la part de Caroline Fourest de voir la réalité en face et d’accuser une fantasmée extrême droite de tous les maux dont sont en réalité coupables les musulmans qui appliquent le coran, soutenus par la complicité passive des musulmans qui ne l’appliquent pas encore, est une constante absolue du discours de Caroline Fourest. Ici, son incohérence lui explose à la figure, mais elle s’obstine à la refuser.

Le jour où des musulmans appelleront au meurtre contre elle à cause de son homosexualité et de son fantasme impie d’un islam “modéré et républicain”, contraire au seul et unique islam, ouvrira-t-elle enfin les yeux ?

Auto-produire la carte postale ci-dessous
et l’envoyer à Caroline Fourest

pour lui mettre le nez dans son caca.

Des musulmans enterrent caroline fourest en vue de sa lapidation et la pauvre conne crie : c'est un complot de l'extreme droite !
.jpg
, à l’envers – 81 Ko – Idée : Cricket
597×398 – 10×15
Image d’origine : Iran, que fera celui qui tient la pelle quand il aura une bombe atomique ?

L’adresse postale publique de Caroline Fourest est celle de la revue ProChoix dont elle est rédactrice en chef.

Mise à jour 9 février, sur une idée de Ralph :

Parodie de l'affiche Tom hanks is Forest Gump : Caro Line est Fourest Gump - Cours, Fourest ! Cours ! (Dessins Bergolix)
.jpg
, version horizontale – 320 Ko
.png couleurs pures, version horizontale – 700 Ko
920×1380 – 10×15
Eléments graphiques : Affiche, statuette Hot d’Or, dessins Bergolix : femme à genoux, monstre islamique

Quelques commentaires De Souche

  1. 1

    Laurentenne a écrit le 8 février 2012 à 10 h 33 min

    La première ennemie de la liberté est Fourest elle-même.

    Elle n’a que la monnaie de sa pièce.

     

  2. 2

    Pitch a écrit le 8 février 2012 à 10 h 42 min

    Effet boomerang…

    Que c’est bon d’apprendre qu’elle s’est vue privée de liberté d’expression : il faut qu’elle apprenne comment ça fait pour se rendre compte de ce que nous vivons, je ne vois pas d’autre moyen.

     

  3. 3

    Lurker a écrit le 8 février 2012 à 10 h 45 min

    Oh ! C’est pas gentil d’embêter Caroline….

  4. 4

    Gauloise blonde a écrit le 8 février 2012 à 10 h 47 min

    C’est très bien, elle voit ce que c’est que d’être entravée dans l’expression de la parole.

    Et de toutes façons, elle aurait encore vomi sur Marine Le Pen.

     

  5. 5

    ac?dc a écrit le 8 février 2012 à 10 h 47 min

    elle s’était déjà fait jeter de L’ulb il y a quelques années par des fans de T. Ramaddan (les memes peu etre)

     

  6. 6

    Louve Normande a écrit le 8 février 2012 à 10 h 49 min

    Et bien, nous savons que c’est sa « féminité » qui l’a faite huer !!!

     

  7. 7

    ludvigvonprinn a écrit le 8 février 2012 à 10 h 51 min

    Ce Chichah est notre ennemi mais je le remercie pour avoir donné une bonne leçon d’ intolérance à la brouteuse hystérique .

    N’ oublions pas l’ inénarrable université laxiste de Bruxelles !

  8. 8

    diba a écrit le 8 février 2012 à 10 h 51 min

    Encore heureux que la lapidation ne soit pas entrée en action, elle aime tant la racaille islamiste!!!!!!!!!!!!!

     

  9. 9

    Louve Normande a écrit le 8 février 2012 à 10 h 56 min

    J’adore, ils(CPF) s’en prennent de plus en plus à leurs défenseurs !

     

  10. 10

    Louise Chantilly a écrit le 8 février 2012 à 10 h 59 min

    Faudrait savoir, ce sont des islamistes ou des gens de l’extrême droite ?

  11. 11

    Tu prends l’apéro ? a écrit le 8 février 2012 à 11 h 00 min

    La vidéo est quelque peu confuse, mais ce que je vois, c’est qu’empêchée de parler pendant plusieurs minutes par des gens de type méditerranéen, dont certains sont enburquanés et d’autres porteurs de keffieh, dont l’un au moins clame distinctement « nous sommes musulmans », scandant je ne sais quels slogans dans une langue qui ressemble à l’arabe, se présentant sous des noms à consonance arabe, la Fourest s’acharne obstinément à dénoncer « une manipulation de l’extrême-droite ».

    Allo, l’asile psychiatrique ?

  12. 12

    Stigmatiseur a écrit le 8 février 2012 à 11 h 02 min

    Dans ton c.. Fourest ! (désolé, je n’ai pas pu m’empêcher!)

    Cette fausse laïque qui passe son temps à lécher les babouches des islamistes est bien mal payée de retour!

    Elle n’a pas compris, cette idiote, que les musulmans veulent TOUT, et pas l’islam de compromis idéalisé par les bobos de gauche.

     

  13. 13

    Seroplex a écrit le 8 février 2012 à 11 h 04 min

    Une poignée d’individus décidés, déterminés, violents valent plus que 1 million de couilles molles.

    Il n’y a pas de débat: le débat c’est pour celui qui ne sait pas se battre, la couille molle qui a tout dans la gueule mais RIEN dans les poings, et RIEN dans le pantalon non plus.

     

  14. 14

    Alsaco-Comtoise a écrit le 8 février 2012 à 11 h 08 min

    Bien mal lui en a pris de défendre la racaille et de jouer l’inquisitrice despotique face à Marine. Aujourd’hui, elle est prise à son propre jeu. Ne dit-on pas que « l’on ne récolte que ce que l’on sème » ?

     

  15. 15

    ichnusa a écrit le 8 février 2012 à 11 h 26 min

    c’est jean luc godard, à la camera ?

     

  16. 16

    Flamand a écrit le 8 février 2012 à 11 h 30 min

    Les boomerangs arrivent à la pelle ces derniers temps :)

  17. le retour du boomerang dans la tronche de Fourest,c’est comme ça quand on défend l’indéfendable,bien fait pour elle comme ça elle voit qui son ses amis,pauvre fille!!

     

  18. 18

    Ghedolskroud a écrit le 8 février 2012 à 11 h 32 min

    Je pense moi aussi que leur aversion absolue pour le gigot à l’ail, perçu par eux comme une suprême insulte à leur virilité, explique assez bien les choses.

     

  19. 19

    Chantecler a écrit le 8 février 2012 à 11 h 38 min

    L’arroseuse arrosée. Un grand classique, on ne s’en lasse pas.

  20. 20

    Petronille a écrit le 8 février 2012 à 11 h 40 min

    « la Fourest s’acharne obstinément à dénoncer « une manipulation de l’extrême-droite ».

    Si c’était « l’extrême-droite » qui avait manifesté, on aurait vu la police direct.

    Autre chose : le public est bien âgé pour être à l’université.

    Et enf’in, alors qu’on nous annonce un débat, donc la confrontation d’avis différents, le bureaucrate au micro nous annonce que ce débat n’est qu’une réflexion sur les moyens à utiliser pour une répression sournoise de la droite nationale dite extrême. Pas un natio pour défendre son point de vue et la démocratie ensemble.

    Qui a dit : « pas de liberté pour les ennemis de la liberté » ?

    Tu l’as dans l’os, censeur.

    Quant à Caroline, elle prononce le nom de MLP qui n’était pas là, ni même au courant.

    Vraiment c’est une obsession.

    Ce qui confirme que c’est bien de Bruxelles que viennent les ordres de nous bâillonner.

     

  21. 21

    Pommier.Duval a écrit le 8 février 2012 à 11 h 44 min

    Ce qui me fait beaucoup rire, ce sont les deux vieux sur scène qui ont une poussée d’adrénaline et qui cherchent tout de même à faire un « debat » avec des fous furieux qui n’ont absolument pas envie de parler mais de tuer tout le monde.

    Le 2nd mec est ridicule, avec ses grands air de théâtreux. Il se croit où, dans un amphi Grec avec Platon et Socrate en face de lui? Il cherche à appliquer son cours de rhétorique?

    Et la Fourest qui continue à parler de manipulation de l’extreme droite. C’est toujours le même discours d’esclaves de Charlie Hebdo. « On s’est fait bruler le journal par des islamistes, mais n’oublions pas que le plus grand danger est une récupération de l’extrême droite »

    Mais mince, ouvrez les yeux, vous avez face à vous des monstres assoiffés de sang. On ne parle pas avec les terroristes !

     

  22. Bossuet a encore frappé ! :D

  23. 23

    halouf ardennais a écrit le 8 février 2012 à 11 h 47 min

    De façon épidermique, primaire, la Fourest, je lui collerai bien volontier des coups de pelle sur la tronche jusqu’à Saint Jacques de Compostelle, et qu’elle n’ait pas encore pigé que l’islam idéalisé par ses pairs, un islam laïcisé, tolérant et ayant accepté même les dérives libertarienne des occidentaux les plus incongrues, avec des petits musulmans socio-démocrates bon teint à qui Mendès France serait venu donner la têtée, n’existera jamais que dans ses fantasmes les plus inavouables, la, je me marre à m’en décoller la plèvre.

    maintenant, que des musulmans, au prétexte d’exister autrement que par le biais d’un rapprochement contre nature avec l’extrême gauche et pour flatter leur antisémitisme à la con, tente de se rapprocher des nationalistes, comme ils l’ont fait en france au travers de ce débilos léger de Djellil, essyant de flatter les quelques antisémites qui n’auraient toujours pas compris que leur présence n’est plus souhaitable dans les partis d’extrême droite, ça, c’est le piège absolu dans lequel il est impératif de ne pas tomber et que nous devons dénoncer.

    Okay, les juifs, surtout quand ils sont journalistes ou intellos de gauche ou bien libertaro-capitalistes américains et banquier de la City, ne sont pas clairs, mais il apparait évident que si nous devons dénoncer certains de leurs agissements au travers d’une critique objective visant à mettre en évidence l’action de lobbying, je n’envisage pas que ce le soit par la bouche de cette bande d’arriérés et il est hors de question que l’on s’y associe.

    La ficelle est grosse et seuls quelques catholibans agités du goupillons de l’extrême droite et de rares néo-nazes s’y engoufreront pour flatter leurs bas instincts, au risque d’entrainer le restant de ceux qui planent un peu plus haut.

  24. 24

    Georges a écrit le 8 février 2012 à 12 h 02 min

    C’est bien fait pour elle, elle l’a, son immigration chérie !

     

  25. 25

    Cephas a écrit le 8 février 2012 à 12 h 03 min

    MDR !

    Fo les inviter chez nous !

    BurkaBlatta ! BurkaBlatta ! (si du moins mes oreilles ne m’ont pas trompé)

    Chez alonso! tiens à l’émission de taddei aussi, ils auraient été pas mal.

     

  26. 26

    plume00 a écrit le 8 février 2012 à 12 h 07 min

    Tout à fait d’accord avec STIGMATISEUR @ post12

    Elle n’a pas compris, cette idiote, que les musulmans veulent TOUT, et pas l’islam de compromis idéalisé par les bobos de gauche.

    ++++++++++++++++++++

    C’est bien pourquoi pas un seul infidèle ne s’en sortira indemne…

    On pourrait écrire un bouquin marrant « Quand les bobos s’éveilleront »

     

  27. 27

    vico4444 a écrit le 8 février 2012 à 12 h 17 min

    pour une fois bravo les islamistes, voir cette fouine de Caroline se faire mettre à l’amende, et voir tous ces vieux bobos bien pensants en état de sidération, ça vaut un carambar

  28. 28

    expatausiam a écrit le 8 février 2012 à 12 h 18 min

    Bruxelles capitale arabe de l’Europe et un jour leur premier califat auto proclame,autant mal partis que nous les belges.

     

  29. 29

    machairodus a écrit le 8 février 2012 à 12 h 18 min

    Te fatigues pas caroline ,elle veut pas de toi .

     

  30. 30

    Antioche a écrit le 8 février 2012 à 12 h 19 min

    Bien fait, ca ma bien amusé, et l’autre conne qui continue a dire extrême droite

  31. 31

    mcm a écrit le 8 février 2012 à 12 h 23 min

    Les musulmans veulent la lapider ? Dommage qu’ils n’aient pas réussi.

     

  32. 32

    Goujon a écrit le 8 février 2012 à 12 h 27 min

    Après toute la lèche qu’elle fait , c’est désolant . Elle sait peut être maintenant ce que sont les muslims ( quoi que ??).

     

  33. 33

    rené a écrit le 8 février 2012 à 12 h 27 min

    c est bizarre qu ils n ait pas appeller le service de securité en tout cas faudrait que tous les debats contre l extreme droite se passent comme celui là

  34. 34

    Wonderland a écrit le 8 février 2012 à 12 h 33 min

    Pourquoi l’orateur ne leur dit pas simplement « Je vous demande de vous arrêter » ?

     

  35. 35

    Fred Cooper a écrit le 8 février 2012 à 12 h 37 min

    Vous pensez que Caroline Fourest va tirer les leçons de son mépris? Rien n’est moins sûr, elle joue sur une autre planète, la face cachée de BHL.

     

  36. 36

    gepetto a écrit le 8 février 2012 à 12 h 44 min

    que ça fait du bien !! la goudou qui se faif fermer son claque me..de !! un grand moment d’extase !!

  37. Un « débat d’intérêt général » pour savoir comment exclure et stigmatiser toute une partie de la population de souche en Europe, une honte, un rassemblement de nains totalitaires.

     

  38. 38

    Electron Libre a écrit le 8 février 2012 à 12 h 49 min

    Excellent ! Le plus drôle c’est que tout ces bobos vont continuer de scier la branche sur laquelle ils sont assis.

    Quant à vouloir débattre avec ces fous furieux, cela relève aussi de la folie.

     

  39. 39

    Cricket a écrit le 8 février 2012 à 12 h 49 min

     

  40. 40

    mcm a écrit le 8 février 2012 à 12 h 50 min

    Une poignée d’énergumènes, revêtus de keffieh et de burqas

    Pourquoi ne pas dire directement : La bande de « Souhail Chichah » grand judéophobe devant Allah et « boug-noulosophe » à ses heures.

    http://boug-noulosophe.blogspot.com/2010/09/le-jaccuse-de-souhail-chichah.html (1)

    (1) Retirer le tiret entre boug et noul ! :mrgreen:

     

  41. 41

    lionel a écrit le 8 février 2012 à 12 h 51 min

    C’est savoureux de voir ça ! !

     

  42. ça me fait marrer comme ils répètent « extrême droite », on dirait qu’ils essaient de faire taire les musulmans par un mot magique comme des toutous conditionnés.

     

  43. 43

    La terreur a écrit le 8 février 2012 à 12 h 53 min

    Où l’on voit l’impossibilité pour Fourest de sortir de ses schémas et ses dogmes….

    Elle se fait conspuer par des islamistes, peut-être éduqués, et au contraire des mongoliens mahométans de cul de basse fosse banlieusarde, pas attifés comme des fellahs dans leurs déguisements folkloriques, et va crier à l’extrême-drouate, au retour de la bêêêête immonde et autre imagerie stupide et désuète encore bon pour une prof vieille fille de CM1 à l’école Romain Rolland…..

    Faut-il que le Système soit devenue stérile pour produire en série de tels abrutis engoncés dans des concepts aussi précaires que dépassés, incapable de comprendre un monde dans lequel ils ne vivent pas et incapables tant d’ouvrir les yeux que de remise en cause…

     

  44. 44

    Manremt a écrit le 8 février 2012 à 12 h 56 min

    L’orateur est en fait le vice-recteur de l’ULB. Il s’agit de François Reniers. Pour le contacter :

    tel 02 650 31 16

    fax 02 650 29 34

    Francois.Reniers@ulb.ac.be

    Source : (http://www.ulb.ac.be/rech/inventaire/chercheurs/9/CH3779.html)

    Ces « islamistes » sont fans de Dieudonné et sont donc peut-être « d’égalité et réconciliation » (et sont probablement pour Marine)

    Sinon, tant mieux ! Que les bobos de l’ULB se reprennent le boomerang dans la gueule !

     

  45. 45

    mcm a écrit le 8 février 2012 à 13 h 06 min

    Manremt a écrit le 8 février 2012 à 12 h 56 min

    Ces « islamistes » sont fans de Dieudonné et sont donc peut-être « d’égalité et réconciliation » (et sont probablement pour Marine) Un réseau européen de la haine de l’autre

    Des islamistes pour Marine ? C’est de l’ironie ou du crétinisme ?

    Primo : E&R n’est pas pro-MLP mais pro-musulman, puisque Alain Soral appelle à ne pas voter MLP.

    Secundo j’ai fourni un lien sur le blog du chef des islamistes dont voici un extrait :

    Un réseau Européen de la haine :

    Mais qui compose donc ce réseau européen? On y retrouve, selon le Vlaams Belang, non seulement le Front National de Marine Le Pen, mais aussi les Autrichiens du FPÖ de feu Jorg Haïder, les Allemands de Pro-Deutschland (tout un programme), ainsi que des correspondants de Grande-Bretagne et d’Afrique du Sud..

     

  46. LOL énorme à 2:04 le mec qui pleurniche:

    « [Vous pertubez] un débat d’interet général parce que c’est tres important, vous en conviendrez tous, de lutter contre l’extreme droite »

    Monsieur le bourreau, pourquoi diable m’empechez-vous d’enlever ma tete du billot?

     

  47. 47

    christam a écrit le 8 février 2012 à 13 h 14 min

    Caroline Fourest, méme lapidée ne changerait pas de ligne éditoriale…

    le FN est responsable de tout, du déluge, de la fonte des glaces, de la disparition des abeilles, de trou de la couche d ‘ozone j’en passe et des meilleurs dirait elle dans son dernier soufle

     

  48. 48

    St-Michel a écrit le 8 février 2012 à 13 h 21 min

    Sublime !

    Le temple Franc-maçon ULB profané par des métèques muzz au détriment de la lesbienne gauchiste.

  49. 49

    newventilator a écrit le 8 février 2012 à 13 h 22 min

     

  50. 50

    Louve Normande a écrit le 8 février 2012 à 13 h 25 min

    Ils réussissent tous ces imbéciles-heureux à nous illuminer la journée ! MDR !

     


  1. 51

    Pyramid-Head a écrit le 8 février 2012 à 13 h 26 min

    l’arroseur arrosé …. :D

    voir quelqu’un qui bride la liberté d’expression se faire brider la sienne, c’est savoureux :)

     

  2. 52

    daze a écrit le 8 février 2012 à 13 h 28 min

    A plusieurs reprises on les entend s’adresser aux fauteurs de trouble en tant que militants d’extrême droite mais on se rend très vite compte qu’il n’y a pas un seul nationaliste présent dans cet amphithéâtre.

    Ces gôches sont décidément vraiment grotesques, ils se feraient lapidés au cris de « allahu akbar » qu’ils trouveraient encore le moyen de dire que c’est la faute de Marine Le Pen et du bal de Vienne. Pathétiques…

     

  3. 53

    dici a écrit le 8 février 2012 à 13 h 34 min

    Quant les ennemis de la liberté de parole se retrouvent a leur tour de l autre coté ….savoureux et même, disons le , jouissif

  4. 54

    Montmirail a écrit le 8 février 2012 à 13 h 36 min

    Ces jeunes gens étaient juste venu prouver à la caméra que toutes les civilisations se valent et que l’islam est une religion de paix et de tolérance.

    Heureusement tous ces socialistes présents ont bien en tête que le grand danger ce serait l’amalgame. Non, le grand danger c’est l’extrême droite.

    Ils se prennent des baffes (pourl ‘instant au figuré) mais continuent à dire à leurs agresseurs « mais non non, ce n’est pas vous ».

    Je ne comprends pas pourquoi SOS Racisme et l’UEJF n’étaient pas là comme à Dauphine….

    Foutre le soukh chez l’ennemi, ce n’est plus trop dur, c’est en train de se faire tout seul….

     

  5. 55

    Karma a écrit le 8 février 2012 à 13 h 42 min

    boukaks en bourkas

  6. 56

    PousseFumier a écrit le 8 février 2012 à 13 h 42 min

    La mouche dans le lait ! Terrible…

    La gougnotte aux ordres, gracement payé par l’empire !

    Un jour il faudra bien régler l’addition !

     

  7. 57

    Un connu a écrit le 8 février 2012 à 13 h 53 min

    @ 56 PousseFumier le 8 février 2012 à 13 h 42 min

    H.S.

    – Avatar de King Crimson, 21st. Schizoïd man. Vous êtes un fan? Toute ma jeunesse… Râahlala…

    « Mon amour », j’y tiens, c’est « Epitaph », et Starless. Bon, y a les autres aussi, mais, là… je craque!

     

  8. 58

    saucisseencarton a écrit le 8 février 2012 à 13 h 56 min

    les jeunes musulmans qui font toute une salle de gauchistes de merde se chier dans leurs frocs…attendez bande de salopes, ce n’est que le debut.

  9. 59

    Un connu a écrit le 8 février 2012 à 14 h 02 min

    Bon, ‘sont tous à mettre dans le même sac pour s’auto-détruire ensemble.

    Bobos anti patriotes et pseudos intellectuels de pacotille de gauche caviard qui font un boulevard aux islamistes, et qui s’étonnent après du résultat produit. Que du bonheur. C’est le vivrensembleuuu. Vivez ensemble braves gens. Vous êtes sur la bonne voie. Attention la marche … la branche sur laquelle vous êtes assis va tomber. Et puis on va vous retirer le banc. Non, ça c’est la corde. Elle serre?

     

  10. 60

    Ambact a écrit le 8 février 2012 à 14 h 11 min

    Pathétiques tdc de gauchards.

    Le lok de salle des profs des guignolos de RESF.

    Les pauvres gauchards qui tentent d’argumenter avec des muzzs. LOL.

    Et refusant jusqu’au bout, jusqu’au couteau de l’égorgeur d’identifier celui qui tient le couteau.

    Pathétique race de dégénérés;

    Ils leur ont troublé le doux ronronnement de leur colloque entre gériarques …humanistes.

    Ben ils viennent de la rencontrer cette humanité dont ils discutent si doctement dans leurs » tenues » franc-mac du vendredi.

     

  11. 61

    Petronille a écrit le 8 février 2012 à 14 h 22 min

    Comme quoi, il suffit de peu finalement, pour faire taire ces arrogants emplumés qui nous tancent à chaque instant.

    Merci les manifestants pour avoir montré l’exemple. Quand on parle de vous en mal et calomnies et qu’on n’est pas invité à répondre, il faut réinventer le débat en se présentant en personne et en criant…

    Message reçu.

Laisser un commentaire »

  1. Je suis MDR [Mort De Rire] car elle qui veut censurer tous ceux qui ne pensent pas comme elle (ex: le F.N. le débat sur islamisation etc…) Avec ses idées bolchéviques et anti-démocratiques elle se retrouve confrontée à ses méthodes et à ses amis les musulmans (tous en les assimilant a l’extrême droite :)!)“Je revendique la liberté de dire, d’écrire et de faire TOUT CE QUE JE VEUX, au nom de VOS principes, pour vous refuser cette même liberté, un jour, AU NOM DES MIENS !” :)Commentaire par liryc — 9 février 2012 @ 12:58

Source: CARTOMATON

24/11/2011

Un sénateur maire PS soutient un concert anti-patriote !

Coupure de presse du journal Le Pays.

.

Une première dans le domaine. Nos élus (du moins, celui-ci) remettent en cause les principes de NOTRE République !

En l’occurence, le sénateur-maire de la ville d’Audincourt applaudit des deux mains un concert donné dans sa ville par le tristement célèbre groupe ZEP (celui qui « nique la France »…). Il affirme même qu’il y sera présent… On croit rêver.

Quand on connait les tendances anti-patriotiques de ce groupe, on est tenté de douter de l’intégrité d’élus de ce genre dont la fonction est normalement de soutenir et défendre les valeurs républicaines de notre France…

Ce sénateur maire est certain, avec de tels propos, de ramasser tous les bulletins de vote de la gauche profonde communismo-révolutionnaire du coin aux prochaines élections. Pauvre France.

(Voir la coupure de presse (Le Pays) ci-dessus).

FDF

.

ZEP, c’est ça..

Et ça: http://youtu.be/bzJ6cBhnrHw

08/11/2011

Caroline Fourest: mais qui est tu ?

Je l’avais vue, cette année, dans une émission, fustiger Marine Le Pen telle une harpie. Je me disais alors, d’où vient cette haine? J’ai compris…

Elle aurait fait un tabac au temps de l’Inquisition. Mais elle est ce jour très efficace au niveau de la propagande de l’islamisation…

FDF

.

Pour Fourest, la charia en Libye est une transition nécessaire !

La semaine campagnarde, passée à écouter France Culture, se termine ce dimanche.  Elle a concentré des événements majeurs, marquant d’importantes modifications (qualitatives ?) dans l’état des relations économiques et politiques, en Europe et au-delà.

Samedi 5 et dimanche 6 novembre

Réagissant à la dévastation des bureaux de la rédaction de Charlie Hebdo, son directeur déclare, suant la frayeur, devant les caméras des télévisions : « les mécréants, ce sont ceux qui ont fait ça. Ce sont eux les mécréants. Ce sont eux les mécréants ».

Comme si la poltronnerie affichée allait les apaiser, les « mécréants lanceurs de cocktails molotov ». Comme si la plus vulgaire flatterie envers « l’islam qui ne mérite pas cela » allait ramener les djihadistes à de meilleurs sentiments. Au contraire, c’est maintenant le quotidien Libération qu’ils menacent de destruction.

Après une magnifique actrice iranienne, -contrainte à quitter l’Iran qui n’en peut plus de la dictature de la charia et doit supporter depuis 31 ans les harcèlements de tous les instants de la police religieuse-, actrice qui déjouera la question piège de Laurent Delahousse, cherchant à lui faire dire : qu’il y aurait bien un mauvais islam marginal, mais surtout un bon islam, un islam rassurant, constituant l’essentiel du phénomène, nous aurons enfin droit à un petit numéro d’animal savant, de la part de la demoiselle chroniqueuse à France Culture.

La demoiselle Fourest, fit, ce dimanche, dans la théorie

Questionnée par l’animateur manifestant quelque inquiétude après la victoire d’Ennahda Ghannouchi en Tunisie et la prise du pouvoir affiché par le djihadisme pro Alquaida à Benghazi, nous eumes cette réponse sensée nous rassurer : « la Lybie, c’est pas une nation. Ce sont des clans et des tribus rivales, pas une nation. L’islam politique prenant le pouvoir en Lybie, c’est une voie de passage obligée ».

Une voie de passage obligée vers la nation et la modernité, la dictature lybienne de la charia ?

En écoutant la demoiselle chroniqueuse à France Culture, on se serait cru revenu à l’époque des procès de Moscou. On était comme à l’époque de l’écrasement des insurrections et des révolutions ouvrières berlinoise et hongroise de 1953 et de 1956, quand une kyrielle de pseudos intellectuels prostituaient avec morgue Marx et Engels, leur faisant approuver ce qu’ils auraient férocement dénoncé.

Décidément les idéologies pro-bureaucratiques du « camp de classe » ont la vie dure. Elles renaissent après vingt années sans maître à penser.

La jeune génération a oublié l’idéologie sartrienne, avec son bric-brac intellectuel baptisé « marxisme uni à l’existencialisme ». Elle n’a probablement jamais entendu parler de cette autre idéologie du « camp de classe », minable clique intellectuelle qui chosissait, à l’automne-hiver de 1956, les tanks du Kremlin plutôt que la révolution hongroise des conseils ouvriers, pour ne « pas désespérer Billancourt » ; idéologie du « camp de classe » du pseudo trotskisme de Michel Pablo, et celui aussi de Pierre Frank, d’Alain Krivine et tutti quanti, inspirateurs, à des degrés divers, et géniteurs de la LCR/NPA. Ces doctrinaires irresponsables et hypocrites justifieront, par la « création théorique », leur ralliement de fait au stalinisme.

Ces lugubres personnages ont trouvé un successeur, en personne de la demoiselle Fourest

Chez Michel Pablo et ses avatars, il était question de « siècles de transition bureaucratique »… vers le socialisme et la société sans inégalité sociale et sans classe.

Chez notre jeune chroniqueuse radiophonique et télévisée, il s’agit d’une transition islamique, une voie islamique obligée et sans retour, vers quoi ? La demoiselle ne nous l’a pas dit. J’attends donc avec beaucoup d’impatience la suite de son élaboration théorique, justifiant tout, même les marées de drapeaux d’alquaida dans les rues de Benghazi.

J’allais oublier, notre théoricienne à eu cette phrase qui résume le marasme intellectuel et politique de ces gens qui ont un petit pois en guise de cerveau : bien sur, c’étaient des djihadistes que nous avons aidé. Mais les forces de Kadhafi les mitraillaient. Nos principes nous imposaient de venir à leur secours ».

Question à notre féministe, féministe pour elle, pas féministe pour les Tunisiennes et les Lybiennes :

Si en 1932-33, le vieux maréchal Hindenbourg avait donné le feu vert à Schleicher, pour mitrailler les milices berlinoises du parti nazi, qu’aurait-il fallu faire ? Aurait-il fallu envahir la Rhur pour la seconde fois ?

Aurait-il fallu venir militairement au secours des milices hitlériennes mitraillées, pour respecter nos principes démocratiques et humanitaires?

C’est pourtant ce qu’on fait Cameron-Sarkozy-BHL, avec le feu vert d’Obama et la caution des intellectuels parisiens écervelés peuplant France culture et d’autres lieux formant salon. Ils ont fait la courte-échelle armée aux milices des candidats à la dictature de la charia en Lybie. «parce qu’ils ne pouvaient pas faire autrement », les pauvres, « leurs principes leur en faisaient obligation ». Ce piètre argument nous ramène dans l’univers de la pensée magique et de l’idéologie qui s’admet et ne se discute pas… 

Après avoir sanctionné positivement le pouvoir donné à Ennahda et à Alquaida, à Tunis et Benghazi, notre chroniqueuse nous donnera le mot de la fin, selon cette gauche qui n’ambitionne pas à faire réellement autre chose que la droite, puisque tous sont placés sous le contrôle vigilant d’une seule et même bureaucratie « européenne ».

Concernant la Grèce, la demoiselle nous débitera cette énormité, dont il faut bien mesurer ce que cela représente de menaces graves pour ce qu’il reste encore de la république française. Écoutons-là, encore un instant. C’est réellement instructif : « (…) la Grèce a perdu son indépendance. La Grèce a perdu sa souveraineté. On doit réduire notre dette, pour ne pas perdre notre souveraineté. »

 La Grèce à perdu sa souveraineté (…) nous perdrons la notre si nous ne réduisons pas notre dette…

Alain Rubin

Source: http://ripostelaique.com/

08/08/2011

Martine dans les arènes…

Elle joue les chasseurs de sorcières, Martine Aubry. Et elle sait jouer des banderilles, la belle. Le problème est qu’elle tape chez les plus faibles (Francis Néri, âgé de 71 ans…). Beaucoup moins risqué. On manque beaucoup de courage, au PS… Elle veut régner par la peur? Qu’elle commence par s’en prendre « en haut ». Honteux.

Je n’aime pas beaucoup Caroline Fourest. Mais là, pour une fois qu’elle agit dans la bonne direction…

FDF

.

Martine joue les matamores…

Il y a quelque temps, Martine Aubry, ulcérée d’être vilipendée sur internet, ainsi que son avocat de mari, avait déclaré savoir d’où venaient ces attaques qui la présentaient comme une alcoolique associée à l’avocat des islamistes… La presse qui a rendu compte de ces déclarations précisait que la première des socialistes affirmait avoir identifié au moins deux sources, proches de l’Élysée, « des gens m’ont dit d’où cela venait ». Forte de ces certitudes qui laissent à penser que l’on est proche d’une affaire d’Etat, Martine Aubry et son mari ont porté plainte en diffamation contre… un blogueur strasbourgeois septuagénaire et pas bien riche. On est loin de l’Elysée !
Que n’attaquent-ils Caroline Fourest et son livre « La Tentation obscurantiste » ? S’agissant des ambiguïtés de la gauche que représentent Mme Aubry et M. Brochen dans le Nord, elle parle sans ambiguïté, tout en étayant ses propos. Extraits du blog de Caroline Fourest consacré aux « rumeurs sur le mari d’Aubry » :
« Mon livre, rédigé dans le contexte de la loi de mars 2004 sur les signes religieux ostensibles à l’école publique, porte sur l’aveuglement d’une certaine gauche face à l’intégrisme.
Un court passage est consacré à montrer comment la municipalité de Roubaix a subventionné une association culturelle, « Rencontre et dialogue », dont l’activité principale est de diffuser la propagande de prédicateurs sexistes, homophobes et négationnistes proches des Frères musulmans. Avec la bénédiction de la section des Verts de Roubaix, où militent des adeptes de cette école de pensée.
Une association, « Les Maghrébins laïques », a plusieurs fois tenté d’alerter la gauche de Roubaix. Sans succès. L’un d’eux a fini par écrire une lettre ouverte adressée aux Verts dans la presse locale pour s’en émouvoir.
Il a été poursuivi en justice par « Rencontre et dialogue »… qui a pris pour avocat Jean-Louis Brochen. Ce n’est pas un choix anodin de leur part. Certes, il s’agit d’un avocat reconnu, mais aussi d’une personnalité politique de la gauche du Nord : il a été adjoint à la culture de la mairie de Lille et milite à la Ligue des droits de l’homme (souvent très ambigüe sur les affaires de voile).
J’ai rappelé, à cette occasion, qu’il a déjà été l’avocat d’islamistes dans d’autres dossiers : un jeune fanatique ayant participé au gang de Roubaix et une affaire de jeunes filles voilées menacées d’exclusion du Lycée Faidherbe de Lille en 1994… »
Concernant Martine Aubry, Caroline Fourest n’est pas avare de précisions ; voir l’intégralité du plaidoyer de Caroline Fourest sur son site : http ://carolinefourest.wordpress.comm

Source: http://www.lunion.presse.fr/

17/07/2011

« L’avocat des islamistes »… Cette appelation (fort bien contrôlée) est de Caroline Fourest !

Bravo Mme Fourest. On en apprend tous les jours… C’est bien la peine de vous acharner telle une harpie sur Marine Le Pen comme vous l’avez fait devant les caméras l’autre soir. Il faut apprendre à balayer devant sa porte, parfois. Au fait, la mère Aubry ne vous a pas encore menacée? Ah ben non; les louves ne se mangent pas entre elles…

FDF

.

« des groupuscules d’extrême-droite voient en lui « l’avocat des islamistes » » écrit Le Figaro. En réalité, c’est Caroline Fourest qui dès 2005 lance l’expression, dans La Tentation obscurantiste, Prix du livre politique 2006, d’où est extrait ce scan…

IMG00153-20110711-1731.jpg

Plus drôle encore : la spécialiste des intégrismes religieux à l’origine de l’expression créant le « buzz » était l’invité d’une rencontre du Parti Socialiste sur la laïcité le 14 décembre 2010, en présence de Martine Aubry...va-t-elle lui faire un procès ?

Dans un article de Yves Delahaie du 11 juillet intitulé Martine Aubry : entre rumeurs et interrogations légitimes, le Nouvel Observateur remonte aux sources de la polémique.

Voici ce qu’on peut lire dans le grand hebdomadaire de gauche :

« Monsieur Brochen s’est tout de même fait une spécialité en qualité d’avocat : la défense des islamistes.(…)

Et si la défense du camp Aubry ne retient que la défense de jeunes filles voilées qui voulaient défier la laïcité avant la loi de 2004 (ce qui avant ou après la loi ne change en rien le problème sur le fond politique et non juridique), il faudrait rappeler aux citoyens que Monsieur Brochen ne s’est pas contenté de cette affaire. Comme le rappelle Caroline Fourest. Au point d’en faire un « spécialiste » de la cause dans le livre qui lui offrit le Prix du livre politique en 2006, La Tentation obscurantiste.

Dans ce livre, Caroline Fourest évoque le cas de Messaoud Bourras, qui « ne voit plus ses enfants parce sa femme ne le juge pas ‘assez bon musulman’. Il se bat contre l’influence des islamistes dans sa ville (Roubaix, ndlr). (…) Pour s’être ému dans un journal local du fait que la municipalité soutienne ‘une association qui s’adonne au négationnisme’, Messaoud Bourras est aujourd’hui poursuivi par Rencontre et dialogue et leur avocat Jean-Louis Brochen. » Et c’est là que cela devient intéressant : « Avocat des islamistes depuis plusieurs années, Maître Brochen était adjoint à la Culture de la mairie de Lille lorsque Martine Aubry – dont il est l’époux – a succédé à Pierre Mauroy. »Lire l’article intégralement sur le Nouvel Obs

Caroline Fourest fut donc la première dans son livre paru en 2005 à employer cette expression d’ « avocat des islamistes », Elle enfonçait le clou dans son ouvrage, très bien accueilli par la critique à l’époque : « Dans le nord, les élus socialistes privilégient le dialogue avec des organisations proches des islamistes comme la Fédération des musulmans de France, financée par la Ligue islamique mondiale wahhabitte, ou avec Amar Lasfar de l’UOIF » page 116 de la Tentation Obscurantiste.

Concernant Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud et dirigeant le premier lycée musulman de Lille, on lira notre article sur la question de ses relations amicales avec Martine Aubry. Elément autrement plus polémique que les clients de Brochen, qui ne va pas tarder à mettre en ébullition les rédactions parisiennes…

Source: Joachim Véliocas, Observatoire de l’islamisation. Dernier livre paru : Ces maires qui courtisent l’islamisme, éditions Tatamis, 2010

29/06/2011

« En France, le voile n’a pas sa place dans la sphère publique »: Marine Le Pen.

Marine Le Pen se confie à Riposte Laïque. Ca va encore faire hurler Caroline Fourest, Cécile Duflot and Co. Bof; la caravane passe…

FDF

.

Riposte Laïque : Vous avez suscité de nombreuses critiques en France en évoquant la nécessaire sortie de l’euro. Aujourd’hui la crise grecque rend de plus en plus probable l’éclatement de la zone euro. Comment voyez-vous la suite des événements ?

Marine Le Pen : L’euro est un malade en phase terminale à qui l’on fait subir un acharnement thérapeutique aussi vain que ruineux. Il y a un an, les dirigeants européens nous avaient certifié que le premier plan d’aide de 110 milliards suffirait à sortir la Grèce de la crise. Aujourd’hui, le gouvernement grec réclame de nouveau un plan de 110 milliards que l’Union européenne, Nicolas Sarkozy en tête, vont lui accorder, obsédés par l’idée de sauver non pas le peuple grec du carnage social, mais la monnaie unique à tout prix.
Or, ni le premier plan ni le deuxième ne permettront à la Grèce de relancer sa croissance, de combler ses déficits, de créer des emplois parce que cet argent sert avant tout à payer ses dettes et à rembourser les échéances en cours auprès des marchés financiers. Or ce qui est arrivé à la Grèce, au Portugal et à l’Irlande menace aujourd’hui l’Espagne et demain très vraisemblablement l’Italie et la France. C’est un effet domino dévastateur si l’on ne se décide pas rapidement à anticiper plutôt que de subir ce tsunami économique et financier.

Riposte Laïque : Dans plusieurs pays européens, des partis qualifiés souvent par les médias de « populistes », réclament eux aussi la sortie de l’euro et le retour de leur souveraineté. Croyez-vous possible une coordination de souverainistes européens ?

Marine Le Pen : Je pense que l’ampleur de la catastrophe exige une prise de conscience collective qui va bien au-delà des clivages politiques. Il s’agit aujourd’hui de sauver non pas une monnaie qui a démontré sa nocivité considérable mais des peuples d’une nouvelle ère de glaciation sociale. Ceux qui sont attachés à la souveraineté politique et économique des nations doivent bien évidemment y jouer un rôle majeur, tout comme ceux, et ils sont de plus en plus nombreux, qui ne veulent pas être sacrifiés sur l’autel du dogme de la monnaie unique.

Riposte Laïque : Pouvez-vous préciser pour nos lecteurs en quoi, selon vous, l’Europe actuelle est dangereuse et quelle Europe vous appelleriez de vos vœux.

Marine Le Pen : Les chiffres sont assez effrayants pour que l’on puisse prendre conscience de la direction suicidaire que prend l’Union européenne. On nous avait promis la prospérité, le plein emploi, la croissance pour des décennies, on a droit au chômage de masse, à la généralisation de la précarité, aux délocalisations, à l’explosion des prix, à la submersion migratoire. Le « paradis » européen que les technocrates nous ont vendu c’est aujourd’hui 43 millions de personnes menacées par la pénurie alimentaire !

Or personne ne peut et ne doit se résoudre à ce suicide collectif. Cette Europe là qui entraîne dans sa chute des millions d’Européens n’est pas l’horizon indépassable du devenir de notre pays et de notre peuple. Comme le proposent aujourd’hui nombre d’économistes reconnus, il est vital de retrouver notre liberté monétaire pour oxygéner notre économie, nos finances et nos emplois. C’est cette Europe respectueuse de nos libertés et du droit des peuples européens à disposer d’eux-mêmes que nous défendons.

Riposte Laique : De nombreux lecteurs de Riposte laïque se sont étonnés d’un texte paru sur le site NPI tenu par le Front National, évoquant le témoignage d’une musulmane voilée qui avait adhéré par internet au FN. Il y a quelques mois, vous affirmiez que le voile intégral n’était pas le problème , mais qu’il fallait interdire le voile partout en France. Auriez-vous assoupli votre position, jusqu’à accepter que des militantes voilées puissent adhérer à votre parti.

Marine Le Pen : Avant de répondre plus précisément à votre question, permettez-moi de préciser une chose : le seul site officiel du Front National est le site http://www.frontnational.com. NPI est un site qui soutient le Front National mais qui « n’est pas tenu par le Front National ».
Je n’ai jamais changé de discours sur la question du voile. J’ai dit et je redis que le voile n’a pas sa place dans la sphère publique en France. Soyons clairs, je ne suis pas une adversaire des religions, la laïcité permet à chacun dans notre pays de croire ou de ne pas croire. Ce qu’elle ne permet pas et auquel je suis profondément attachée, c’est qu’une religion déborde dans la sphère publique pour y substituer aux lois civiles des lois et des revendications d’ordre politico-religieuses….

…Suite et source: http://ripostelaique.com/marine-le-pen-le-voile-na-pas-sa-place-dans-la-sphere-publique-en-france.html

24/06/2011

Laurent Joffrin et Caroline Fourest: tels des hyènes face à Marine Le Pen…

C’est exactement ce que les téléspectateurs ont pu constater hier soir sur France 2. On se demande bien qui les avait délégués… Après une Cécile Duflot hystérique, face à Marine, ces deux personnages ont évidemment fait pâle figure, tellement ils ont déversé de haine. Minable; minable et écoeurant. Pour une fois, la liberté de la presse aurait mérité d’être muselée. Ils ne se sont même pas rendu compte que leur insipide attitude commanditée a fait remonter Marine Le Pen dans les sondages… Je n’ai jamais vu un manque d’objectivité aussi flagrant.

FDF

.

Joffrin-Fourest, deux roquets en service commandé pour agresser grossièrement Marine Le Pen

Il parait que Laurent Joffrin et Caroline Fourest avaient le statut d’examinateurs, pour la nouvelle émission de France 2, « Des paroles et des actes ». Ils devaient donc, après que Marine Le Pen ait répondu aux questions de quatre interlocuteurs, donner leur regard sur l’émission.

http://www.fdesouche.com/221881-ce-soir-sur-france-2-des-paroles-et-des-actes

Trois intervenants eux eurent un comportement correct, mais la quatrième, Cécile Duflot, avec la complaisance visible du présentateur, David Pujadas, compensa une grande faiblesse théorique par une agressivité incroyable, mélangeant tous les sujets, coupant systématiquement la parole, pour conclure sur la nécessaire légalisation du cannabis ! Voilà le combat jugé essentiel par la bobo verte – qui appela son quatrième enfant Térébantine (pauvre gosse) ! Parfois, quand on l’entendait parler avec un tel débit, on avait envie de la débrancher !

Donc, nous attendions, dans ce contexte, de ces deux « examinateurs » qu’ils nous donnent un regard objectif sur l’émission à laquelle ils avaient assisté. Notons déjà notre surprise, devant le choix de ces deux personnages, caricatures du politiquement correct de la gôche bobo et mondialiste. Au moins, chez Ruquier, on avait de la diversité, avec Zemmour et Naulleau. Avec Pujadas, on a Fourest-Joffrin, bonnet blanc et blanc bonnet, comme disait Duclos ! Ce qui fut ahurissant fut le degré de haine que nos deux « examinateurs » furent incapables de dissimuler contre Marine Le Pen. Ils en avaient presque la bave aux lèvres. On attend avec impatience de voir leur attitude quand ce seront Copé, Juppé, Aubry ou Hollande qui seront sur le plateau. Il nous étonnerait que Joffrin-Fourest se comportent en roquets, ne respectant pas l’invitée, l’interrompant régulièrement, couvrant le son de sa voie, d’une manière tellement caricaturale qu’ils ne se rendirent même pas compte du ridicule de leur agressivité, et surtout de sa contre-productivité.

D’entrée, Fourest, croyant avoir trouvé un angle d’attaque fatal, exhiba un imprimé, pris sur le site du FN, où, parait-il, on s’inquiétait du nombre de militaires d’origine musulmane dans l’armée française. Ayant manifestement envie de parler du dernier livre que la chroniqueuse du Monde lui avait consacré, la présidente du Front national entama, en étant fréquemment interrompue, un dialogue fort vif avec Fourest, démontrant toutes les inexactitudes de son ouvrage, et surtout les saloperies dont il était porteur contre des membres de sa famille. Première excitation de Joffrin, à qui personne n’avait rien demandé, mais qui somma la candidate aux présidentielles de répondre à la question de Madame Fourest, comme si celle-ci était incapable de se défendre seule.

La partition de Joffrin fut hallucinante et grotesque. On ne savait pas si on avait affaire à un directeur du Nouvel Observateur, où à un militant d’extrême gauche venu nous scander « Français-immigrés, même patron même combat », tant sa défense hystérique des travailleurs immigrés fut caricaturale, et ses menaces à peine voilées, en cas de victoire électorale de Marine Le Pen amusantes. « Les Français ne vous laisseront pas faire, et les syndicats non plus », glapit-il, évoquant la notion de « préférence nationale ».

Il fut scandaleux de voir comment Pujadas laissa en permanence Joffrin interrompre son invitée, et lui parler comme si elle était une vulgaire pigiste du Nouvel Observateur à qui on fait la leçon. Exemple : il n’arrêtait pas de dire, pendant qu’elle parlait : « Vous n’êtes pas républicaine, vous n’êtes pas républicaine ». Venant de quelqu’un qui encourage les clandestins à violer les lois de notre pays, c’est savoureux ! Certes, Marine Le Pen sut se moquer de lui et de son excitation, avec humour et calme. Là encore, nous observerons avec attention l’attitude de ces chiens de garde du système, quand ils auront affaire aux représentants de l’UMPS.

Fourest, croyant avoir trouvé l’arme secrète, essayer de balancer, juste à la fin de l’émission, une feuille que doit remplir tout député européen, montrant son patrimoine et son financement. Objectif, montrer que la méchante Marine trichait avec le Parlement européen. Manque de chance, celle-ci fut capable en deux coups de cuillère à pot de répondre aux insinuations de la délatrice. Ulcérée par de telles méthodes, Marine Le Pen mettant les rieurs de son côté, finit par lui dire qu’elle n’avait pas écrit le livre qu’elle avait signé, ni même lu entièrement, mais qu’il était l’oeuvre de sa compagne, Madame Venner.

Après une telle émission, plusieurs questions se posent. Les responsables politiques du service public prennent-ils les Français pour des imbéciles ? Croient-ils que nos compatriotes sont suffisamment stupides pour ne pas se rendre compte que systématiquement, dès que Marine Le Pen est invitée, on lâche les roquets du système, dont Joffrin et Fourest sont deux dignes représentants, avec un seul mot d’ordre : « Feu à volonté sur Marine ! ». Il n’y a qu’un seul problème : en lui opposant de médiocres hystériques comme Duflot (dire que si la gôche gagne, elle sera ministre), ou des militants politiques mondialistes déguisés en journalistes comme Joffrin et Fourest, cela se voit de trop, et aura forcément l’effet contraire.

Au-delà du côté désagréable d’un tel débat, de la médiocrité partiale d’un Pujadas, les Français ont compris une chose. Le système veut, par tous les moyens, dégommer Marine Le Pen, tout comme en 2005 il cherchait à ridiculiser et à insulter les partisans du non au TCE. Joffrin-Fourest, qui ne comprennent rien à la France, qu’ils méprisent, n’ont pas compris que les Gaulois sont des rebelles, et qu’il suffit que deux roquets agressifs leur disent que Marine Le Pen est méchante et dangereuse pour qu’ils aient tendance, en réaction, à la trouver sympathique.

Pourquoi tant de haine ? Joffrin et Fourest ne sont pas stupides au point de croire ce qu’ils racontent. Mais ils sont payés par le système – et plutôt bien – pour le préserver, par tous les moyens.

Il n’est pas sûr, au vu de leur prestation pitoyable d’hier, que les employeurs seront ravis de la prestation de leurs obligés. Mais il est certain que si, comme cela est probable, la candidate du Front national remonte dans les sondages, elle saura à qui elle doit dire merci.

Source: http://ripostelaique.com/


15/06/2011

L’anti-Jeanne d’Arc…

Je viens de terminer son bouquin, à Caroline Fourest. Avec la complicité de Fiammetta Venner, elles ont fait un véritable travail de chasse aux ragots pour l’écrire, c’est certain. Je comprends pourquoi Marine Le Pen envisage une action en justice pour diffamation (http://www.lepost.fr/article/2011/06/10/2519616_marine-le-pen-compte-attaquer-caroline-fourest-en-justice.html)… Il faudrait expliquer à ces deux nanas que la diabolisation du FN, c’est du passé.

Gilbert Collard nous livre sur le sujet une excellente analyse.

FDF

.

Sainte Caroline terrassant la vipère


Libres propos de Gilbert Collard

Les belles âmes peuvent dormir en paix, Césaro Battisti est désormais libre comme l’air que ses quatre victimes ne respireront jamais plus : un policier, un surveillant de prison, un bijoutier, un boucher. Au bénéfice de la doctrine Mitterand, Battisti s’installa en France.

En 2001, il avait déclaré : « Politiquement, j’assume tout. » Le parti communiste, la gauche bien pensante, des intellectuels dont, inévitablement, Bernard Henry Lévy, l’avaient soutenu jusqu’à patauger dans la belle mort de ses victimes bourgeoises. François Hollande s’était même transformé en visiteur de prison pour lui témoigner tout son respect ! À l’initiative de Bertrand Delanoé, le conseil de Paris a voté une résolution le soutenant. Et pourtant, la cour européenne des droits de l’homme a décidé à l’unanimité, le 12 décembre 2006, que les jugements condamnant Battisti en Italie étaient dans le strict respect des principes. Alors, pourquoi soutenir un assassin ? Parce que tout ce qui est de gauche, même le crime, même le mensonge, bénéficie d’un passeport moral et médiatique qui permet de franchir les frontières de l’intolérable. Ils peuvent tout dire, ils sont dans le bien universel, dans la vérité, dans le cœur qui bat l’estrade. Avec eux, un terroriste de gauche, un fasciste, est un brave mec et ses morts des accidents de l’histoire… C’est tellement vrai que le procureur italien a parlé d’une « formidable désinformation en France. » Que se passe-t-il dans la pensée française pour qu’il suffise de se déclarer de gauche pour avoir tous les droits à la suffisance doctrinale, à l’affirmation péremptoire, à la confiance, à l’impunité ? On vire même les rares rugisseurs non conformistes, les Zemmour, les Ménard, qui ne minaudent pas avec les mignons de la moutonnerie médiatique. Dernière avatar de cette omniprésence omnipuissante de la sainte onction, Caroline Fourest, la Jeanne d’Arc des plateaux-repas intellectuels. Personnellement, je n’ai rien contre elle, sauf qu’à la fin de l’émission « Salut les terriens », sans doute parce que j’ai commis le crime de la traiter de « grenouille d’encrier », elle a refusé de me serrer la main pour « ne pas se salir » ! C’est qu’elle est propre Caroline, d’une propreté estampillée laverie France Culture, blanchisserie le Monde, et surtout grande lessiveuse spécialiste autoproclamée de l’extrême droite.

Elle a tout ce qu’il faut pour prospérer un temps dans le conformisme de son commerce idéologique par lequel elle combat les fantômes des années trente qui s’accrochent aux toiles d’araignées de son cerveau en noir et blanc. Qu’importe si le film est de la propagande ! Elle tourne la manivelle à mensonges et on l’invite pour projeter le film qu’elle s’est fait. Elle est la Vérité ! Elle est la Morale. Elle est l’Antifasciste. Elle est l’Archange. Elle est la voix de Londres sur les canapés médiatiques. La voix des bons français. La Voix vengeresse ! Les accusés convoqués à son petit tribunal sont condamnés d’avance du seul fait qu’elle les convoque… Moi, je suis, « le sulfureux Me Collard » ! Je sens le soufre, j’évoque l’Enfer. Sans doute parce que l’inquisition avant de brûler les hérétiques les couvraient d’une chemise de soufre ? Mon crime albigeois, c’est d’avoir confessé mon amitié pour Marine Le Pen. Sur l’infréquentable, la petite Fourest a commis un livre, une lavure, un anachronisme tricoté par des mensonges Enoormes, mais qui passent dans notre perméable PAF, comme une lettre à la poste des années d’occupation.

Elle reconnaît, au sujet de Marine, traquer « l’arrière-pensée derrière un sourire de circonstance », « Cerner les dits et les non-dits »… On a donc maintenant un commissariat aux arrière- pensées, à la parole psychanalysée par une police de l’arrière-pensée. Caroline Freud fracture les mots pour dénoncer ce qui n’est pas dit, mais qu’elle entend de son oreille collée aux portes de l’inarticulée. Avec elle, de son aveu, on n’est plus jugé sur ce qu’on fait ou dit. Non ! On est jugé sur ce qu’elle entend et qu’on ne dit pas. C’est le silence de l’agnelle. On interprète tout, toujours dans un sens fascisant, exemple : « Son père [ Jean Marie] faisait 45 pompes tous les matins pour se maintenir en forme, et n’aimait rien moins que le coup de poing et la castagne pour se sentir toujours jeune. » Faire de la gym tous les jours serait donc l’indice indiscutable d’un penchant d’extrême droite. Le philosophe Alain qui enseignait que la gymnastique est une partie de la sagesse était donc un vieux facho et Clémenceau qui faisait sa gym tous les jours un réactionnaire musculeux. Évidemment, le footing obsessionnel de Sarkozy, la bicyclette de Drucker ou le Golf d’Obama, sont des signes de bonne santé morale ! Le Pen l’éternel coupable, en plus de tout, est coupable de faire du sport… Que n’aurait –on dit, s’il avait fait du body building… à Marrakech ? Attention, âmes sensibles, vous allez apprendre un truc terrible sur Marine, un indice répertorié dans le Maleus Maleficarum ( ouvrage dans lequel les inquisiteurs avaient répertorié les signes de possession) : « Marine Le Pen préfère visiblement se défouler au stand de tir. » Faire du tir, discipline olympique, est l’aveu qu’elle se prépare, sans doute, à prendre le pouvoir les armes à la main, un soir de pluie, à Santiago du Chili con Carne dans le restaurant à la mode où Caroline n’aura que sa fourchette pour défendre la démocratie en péril de pistolet de stand de tir ! J’en ai froid de l’effroi. Dans le même registre, se faisant soudain l’ami des policiers bafoués, de l’ordre respectueux des képis, elle accuse Marine Le Pen, fille de Brassens, d’avoir était poursuivi pour « outrage à agents » jamais Marine Le Pen n’a été poursuivie ! Pourquoi inventer une poursuite qui n’a jamais eu lieu ? Cela étant, c’est une bonne chose que Caroline défende « l’honneur de la police », c’est un peu réac, mais c’est bien ; elle en a tellement besoin la police qu’on la protège des outrages, qu’une militante de plus des droits du policier, en la personne de Caroline Fourest, est réconfortant. Et ainsi de suite. Marine aurait cumulé trois mandats pour accumuler les indemnités…sauf que le mandat de conseiller municipal était bénévole ! Enfin, je n’ai pas la place ici pour tout dire. Ce n’est qu’un blog ; il faudrait un livre ou un procès… Les seuls qui aient grâce aux yeux brûlants de fièvre indignée de Caroline, c’est Daniel Cohn-Bendit et Frédéric Mitterrand. Oui ! Auxquels Marine, elle, veut du mal injustement en raison de leurs « irréprochables » confidences sexuelles. Il y a deux pages dans le livre pour défendre Frédéric et Dany. Là, pas d’arrière-pensées. Honte à qui en aurait… C’est tout de même préoccupant, cette pratique hallucinée du deux poids, deux mesures : les uns, quoiqu’ils fassent, tourisme sexuel, tripotage d’enfants, ont droit à la compréhension, à l’explication, parce qu’ils ont le bon sperme idéologique, les autres, pas question d’un instant d’indulgence.

Étrange livre qui est comme un conte pour enfants, si j’ose dire, où il y a les bons toujours bons et les méchants toujours méchants, jusqu’à la fin des temps, sans aucun espoir de rémission. C’est le livre d’une petite bourgeoise qui a lu beaucoup de livres, qui est figée dans ses idées comme dans un fauteuil roulant des années trente, qui se croit encore à l’époque des ligues, du boulangisme, de la cagoule, que sais-je. Comme si le monde n’avait pas changé, comme si le parti communiste avait encore Marchais à sa tête et Duclos à son micro, comme si la gauche n’avait pas eu Mitterrand et ses ambigüités irréprochables, comme si la droite n’avait pas ouvert ses portes à Besson, Lang, Charasse, Buisson de Minute, Hortefeux, condamné, mais aujourd’hui en appel, donc pas condamné définitivement, comme si le Front national n’avait pas à sa tête une jeune femme qui a sauté sur les genoux de son père, mais pas sur Diên Biên Phu, comme s’il fallait avoir la crainte d’un passé qui finalement n’existe que pour ses supposés adversaires qui en tire prébende, honneur et spécialisation dans la détestation systématique d’une frange électorale de la population.

Que cachent ces « arrière-pensées » ? La peur de voir s’effondrer un système qui tient en laisse idéologique le peuple qui en a marre, mais que l’on espère encore domestiquer en le culpabilisant. Surtout, que rien ne change. Tout va bien dans le meilleur des mondes de Caroline où Sarkozy serait réélu haut les mains propres ! En tout cas, elle s’y emploie de toutes ses forces morales. Pour y parvenir, il faut éliminer la trublionne, chez qui tout est pervers, même…le sourire : « lorsqu’elle va trop loin, Marine Le Pen maîtrise mal son sourire. Un sourire figé, artificiel, comme pour masquer sa peur d’être prise en défaut ou sa colère. Pour Lorrain de Saint Afrique, il cache « une vraie violence. » Même le sourire est interprété ; la petite Caroline, c’est la Lombroso de la biographie, la Beccaria du sourire. Elle dissèque l’expression du visage, mesure la commissure des lèvres, scrute les zygomatiques, palpe les muscles peauciers ; elle invente une nouvelle science, l’anthropologie du sourire ! On imagine, chez elle, punaisé à un mur, les différents sourires de Marine Le Pen, annotés d’observations rigoureuses qualifiant la face cachée de la bête souriante…C’est le zoo des zygomatiques ! Incroyable, mais vrai ! Au passage, vous avez remarqué le témoignage d’un ancien du front dont la parole enrichit, sans le salir, le réquisitoire. Dire du mal lave de tout, fait du passé table rase et donne des cheveux longs aux crânes rasés. Le plus contradictoire dans ce livre, c’est qu’il repose essentiellement sur des témoignages d’expulsés du front, donc d’opposants à Marine le Pen. On imagine un livre sur le PC, écrit à partir des témoignages d’exclus ou un livre sur Caroline Fourest à partir de ses anciens amis ou anciennes amies, aujourd’hui fâchés avec elle… C’est la vie !

Mieux vaudrait en rire, si le rire, lui aussi, ne risquait pas de figurer dans la criminologie politique du repérage fasciste ! Il faut demeurer immobile sous la toise de la petite Fourest.

Source: http://www.nationspresse.info/

27/01/2011

Action SITA 3 en 1.

Au boulot!

FDF

.

L’hebdomadaire en ligne Riposte laïque nous offre cette semaine, dans son numéro 181, trois  articles que nous avons complétés en actions SITA.

Citons d’abord ces 3 textes  prêts à être imprimer:

I) Et si le « nouveau facho » c’était le journaliste Sébastien Lafargue ? Par Christine Tasin, Pierre Cassen

On peut imprimer l’article sur 4 pages à partir de la page http://www.ripostelaique.com/Et-si-le-nouveau-facho-c-etait-le.html par la procédure habituelle en cliquant successivement sur Fichier du navigateur, Aperçu avant impression puis en réglant l’échelle à 90% pour Internet Explorer et 100% pour Firefox ensuite cliquer sur Imprimer.

II) Christine Matheus, journaliste au Parisien, trouve normal que des infirmiers suivent des stages à la mosquée de Créteil ! Par Catherine Ségurane

On peut imprimer cet article sur 4 pages à partir de la page http://www.ripostelaique.com/Christine-Matheus-journaliste-au.html en suivant les consignes du I)

III) Les dix commandements laïques du professeur Fourest par Paul Le Poulpe

On peut imprimer cet article sur 2 pages à partir de la page: http://www.ripostelaique.com/Les-dix-commandements-laiques-du.html en suivant les consignes du I)

Ces journaleux aux ordres de la bien-pensance vous insupportent faites-leur savoir en votant selon la nouvelle façon avec votre enveloppe timbrée comme bulletin de vote.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

I) Ecrire à Sébastien Lafargue à France4:   http://www.france4.fr/et-vous/

II)Ecrire au Parisien qui transmettra à Christine Matheus : http://www.takeapen.org/francais/QuotidiensFrancaises.html#LeParisien

III)Ecrire aux éditions Grasset qui transmettront à Caroline Fourest: http://www.edition-grasset.fr/textes/accueil.htm

22/11/2010

« 20 minutes » fait d’Oskar Freysinger l’hôte de l’extrême droite française.




Décidément, certains journalistes sont plus que prévisibles. En programmant, le 18 décembre prochain, sur Paris, des Assises internationales laïques, contre l’islamisation de l’Europe, nous savions, dès que l’information serait rendue publique, que nous allions déclencher un tir de barrage de la part de certains médias, et de toute la bien-pensance, avec un angle d’attaque fort primaire : « L’extrême droite à Paris ». Cela n’a pas manqué. Dès le lendemain de l’annonce officielle de la venue d’Oskar Freysinger, très médiatisé depuis la votation suisse contre les minarets (un an déjà), une partie de la presse suisse a commencé le travail.

Un premier article, particulièrement crapuleux, du journal 20 minutes, fait d’Oskar Freysinger l’hôte de l’extrême droite française, rien de moins.

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Oskar-Freysinger-h-te-de-l-extr-me-droite-fran-aise-24563318

Un deuxième, du journal « Le Temps », parle des « inquiétantes fréquentations » du leader suisse. On sent chez certains journalistes suisses, ridiculisés par le vote de leurs concitoyens, fin novembre dernier, une volonté de revanche contre celui qui a fortement contribué, par la qualité de ses interventions, à convaincre les électeurs de voter contre de nouveaux minarets. On se rappelle que la bien-pensance avait fait venir de France Caroline Fourest pour convaincre les Suisses que ce n’était pas bien de s’opposer aux minarets quand on avait déjà des clochers d’église, et que, dès le lendemain, Cohn-Bendit, furieux, avait exigé que le vote soit annulé, et que les Suisses, comme tous les peuples européens qui votent « Non à l’Europe », revotent jusqu’à ce que mort s’en suive.

Oskar Freysinger et ses inquiétantes fréquentations européennes

L’objectif de ces deux articles est clair : dissuader Oskar de venir à Paris, le 18 décembre, et faire pression sur son parti, l’Union Démocratique du Centre (UDC) pour tenter d’opposer sa respectabilité aux « inquiétantes fréquentations » de son plus médiatique représentant.

Certes, dans le deuxième article mentionné, une interview du politologue Jean-Yves Camus tempère quelque peu les propos de l’article de tête. « Les mouvements identitaires se distinguent aussi par le fait qu’ils ne sont ni fascistes, ni antisémites.. Je ne classerais donc pas le Bloc Identitaire à l’extrême droite. Il se situe plutôt à droite de la droite. » « Le fait d’aller à une manifestation organisée par le Bloc Identitaire est encore dans les limites de l’acceptable. »

On appréciera l’expression « les limites de l’acceptable ». Dans un autre article, Jean-Yves Camus avait catalogué le « Bloc Identitaire » comme de droite populiste. Le politologue poursuit :

« Toutes sortes d’organisations sont associées à la manifestation du Bloc Identitaire, comme La Poule déchaînée, Riposte laïque, Résistance républicaine, Comité Lépante, Actions Sita, la Ligue du droit des femmes, etc.

– Il s’agit essentiellement de vitrines Internet, derrière lesquelles il n’y a pas nécessairement de force militante. La seule organisation ayant une petite audience est Riposte laïque, une frange marginale du mouvement ultra-laïciste français qui s’est focalisée ces dernières années uniquement sur la question de l’islamisation, et qui est loin de faire l’unanimité dans les milieux laïques français. »

Nous ne prétendons pas avoir l’audience de journaux en ligne comme ceux de la grande presse, mais ce que Jean-Yves Camus appelle une petite audience est tout de même autre chose que quelques sites intimistes dont les propriétaires écument pourtant les plateaux de télévision.

Il est donc très clair que l’objectif est de faire revenir Oskar Freysinger sur l’accord qu’il nous a donnés. Le député suisse est un homme libre, qui sait utiliser une liberté de parole et un bon sens populaire avec un rare talent, comme le montre cette interview qu’il a accordée, il y a quelques semaines, au site « Enquête et Débats ». Quoi qu’il arrive, il demeurera notre ami.

http://www.enquete-debat.fr/archives/oskar-freysinger-en-france-vous-avez-besoin-dun-nouveau-charles-martel

Mais là n’est pas l’essentiel. Bien que l’initiative soit co-organisée par plusieurs organisations, dont Résistance Républicaine, la Ligue du Droit des Femmes ou Riposte Laïque, la presse, et tous les détracteurs, vont concentrer le tir sur « Le Bloc Identitaire », et bien sûr, les classer à l’extrême droite. Rappelons-nous que lors de l’initiative du 4 septembre, célébrant les 140 ans de la IIIe République, ils n’étaient pas présents. Cela n’avait pas empêché nombre de journalistes de classer cette initiative comme « d’extrême droite », sous prétexte que ceux qui l’organisaient avaient partagé le fameux apéro saucisson pinard du 18 juin avec eux. Rappelons-nous aussi que, malgré l’absence du Bloc Identitaire, les participants de trois des apéritifs républicains organisés le 4 septembre avaient dû écourter leur rassemblement, à la demande de la police, effrayée de la violence des contre-manifestants qui traitaient les paisibles pique-niqueurs chantant la Marseillaise de fascistes…

Alors pourquoi chercher midi à 14 heures et faire porter le chapeau des protestations et du lynchage médiatique à la présence du Bloc Identitaire ? Tout cela n’est que poudre aux yeux et tentative de manipulation pour cacher une chose simple, mise en évidence le 30 septembre dernier quand Bernard Accoyer a fait interdire un débat sur islamisation et immigration dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale, sur demande du Conseil Français du Culte Musulman. Ce qui fait problème c’est l’islam. Ce qui fait problème c’est de se poser des questions – de trop bonnes questions apparemment – sur l’islamisation de la France et de l’Europe. Ce qui fait problème c’est que notre meeting puisse avoir un certain retentissement « chez le peuple d’en bas », celui qui vote si mal, celui qui ne suit plus ses élites, et que nos idées puissent gagner du terrain, au risque de voir les Européens poursuivre dans la voie indiquée par Wilders en Hollande : chercher la liberté et de nouveaux leaders capables de la leur proposer.

La preuve ? Elle est simple, imaginez un instant que Oscar Freysinger ait été invité par le Bloc Identitaire à participer à un meeting sur l’histoire du Lichtenstein, la fin de l’Empire romain ou le sexe des anges… Qui s’en serait ému ?

Alors les conclusions à tirer des tentatives d’intimidation médiatiques sont simples : conformément à la charia, critiquer l’islam devient, dans nos pays démocratiques traditionnellement attachés à la liberté d’expression un blasphème et le blasphème lui-même un délit, comme le souhaite l’Organisation de la Conférence Islamique.

Et c’est pour cela que nous persisterons et tiendrons, contre vents et marées, ce meeting. Nous lançons une bouteille à la mer dans un océan déchaîné avec la certitude qu’elle arrivera à bon port. Les Français et les autres peuples d’Europe recevront notre message, 5 sur 5.

http://fr.novopress.info/72137/immigration-et-islamisation-angoissent-les-classes-moyennes/

Nous rendrons publique, dans une semaine la liste complète de nos invités, outre Oskar Freysninger. Il y aura des intervenants aux sensibilités politiques fort différentes, venus de plus de dix pays européens. Des membres d’associations, des intellectuels, des élus, Français et européens.

Nous savons exactement tout ce qui va se passer. Nous devinons qu’ils vont faire l’objet de pressions aussi fortes que celles que doit subir Oskar Freysinger, en ce moment. Nous imaginons même que les anti-racistes de service – nous verrions Sopo monter au créneau – vont demander, comme il y a 6 mois lors de l’apéro du 18 juin, l’interdiction du rassemblement, dans lequel ils vont voir « des appels à la haine rappelant les heures les plus sombres de notre Histoire ». Nous n’avons pas oublié ce qui est arrivé à Oskar Freysinger, en Belgique, il y a quelques semaines : les deux lieux réservés pour son intervention avaient été décommandés au dernier moment, et il n’avait pu intervenir que grâce à l’accueil de Philip de Winter, responsable du Vlaams Belong (ce que le journal suisse omet de préciser). Nous imaginons l’inévitable Caroline Fourest pérorer sur France Culture, ou/et dans Le Monde, pour qualifier à nouveau les Identitaires de « néo-nazis antisémites » et renvoyer dos-à-dos les Résistants à l’islamisation de leurs pays et les fascistes islamistes, en disant que ce n’est pas bien d’être extrémistes.

Nous savons donc que le mois qui va venir va être difficile. Nous ne sommes pas paranoïaques, seulement lucides. Pour la bien-pensance, il est inconcevable que les peuples européens commencent à comprendre que l’islam n’est pas une religion d’amour et de paix pervertie par quelques extrémistes, comme cherchent à les en convaincre leurs dirigeants depuis plus de trente ans. Il est encore plus inadmissible, en période de chômage de masse et de crise sociale grave, que ces mêmes dirigeants continuent à leur imposer une immigration essentiellement venue des pays arabo-musulmans qui ne fait que renforcer l’offensive des islamistes. Toute une partie de la gauche – que Pat Condell qualifiait fort justement de nouvelle extrême droite – va qualifier cette initiative de tous les qualificatifs possibles. Nous ne savons pas encore s’ils vont oser appeler à une manifestation de protestation, sur le thème « Touche pas à mon islam », mais nous attendons cela avec une curiosité amusée.

Pat Condell – Le multiculturalisme en Europe est mort, et bien mort

Ce qui sera en jeu, le 18 décembre, sera la liberté d’expression en France, rien de plus, rien de moins. Dans un pays où le président de l’Assemblée nationale a obtempéré à une fatwa de Moussaoui, le 30 septembre dernier, et où, dans certaines villes, des catholiques reçoivent des pierres ou des insultes quand ils vont prier, est-il encore possible de tenir une réunion publique, à Paris, pour alerter nos concitoyens sur la réalité de l’islamisation de leur pays ?

Réponse dans quelques semaines, mais bien évidemment, quels que soient les mauvais coups que nous sentons venir, nous mettrons tout en oeuvre pour que cette initiative puisse se tenir, quoi qu’il arrive, faites nous confiance.

Source:

Riposte laique Initiative européenne du 18 décembre : la presse suisse veut se faire Oskar Freysinger !