Francaisdefrance's Blog

15/10/2010

Charia: premier prêt islamique accordé en France. C’est la BRED qui « inaugure »…

Et la BRED, c’est une filiale de la Banque Pop! La France vient officiellement de se soumettre à la charia… Pour une histoire de fric…

FDF

.

La charia à l’honneur à la Bred, filiale du groupe Banque Populaire…

Le premier prêt « habitat » compatible avec la charia en France vient d’être accordé, nous apprend Le blog du Monde, qui bien entendu nous explique que c’est tout simple et sans conséquences ; la charia interdisant les intérêts, la banque achète la maison pour la revendre à son client qui la lui paye en mensualités… On passera sous silence le fait qu’il s’agit d’un tour de passe-passe puisque la banque qui n’a pas vocation, charia or not charia, à être philanthrope, prélève sa dîme en revendant le bien plus cher qu’elle ne l’a acheté, ce qui équivaut à des intérêts et ne change rien financièrement.

Ce qui change, par contre, c’est la reconnaissance et l’acceptation par une banque d’une règle religieuse dans ses façons de procéder ; cela introduit donc la possibilité pour chacun d’échapper au sort commun, celui du citoyen ou du consommateur en fonction d’un marqueur religieux. C’est bien la laïcité qui est attaquée ! C’est bien le vivre ensemble et l’égalité de traitement qui est en question.

Tout est fait, partout et de plus en plus, pour que les musulmans se mettent à part, aient un traitement particulier, viande halal, horaires spéciaux dans les piscines pour les femmes, femmes emburkinées ou marquées par le voile, prières dans les lieux publics… La religion, qui doit selon la loi du 9 décembre 1905 être du domaine privé impose ses règles partout et instaure le communautarisme comme la norme.

En effet, partout se dessinent deux grands groupes, les musulmans et les non musulmans. Où est la République une et indivisible ? Où est l’égalité républicaine ? Où est la possibilité pour les nés musulmans d’échapper à leur destin et de choisir une autre voie ?

Le pire est que notre ministre de l’Economie applaudit, encourage et est prête à tout pour attirer les capitaux islamistes...

Suite et source: Christine Tasin