Francaisdefrance's Blog

17/01/2012

Religion d’amour…

Petit rappel; bien utile en ces temps où l’islamisation prend de l’ampleur…

Une vidéo que vous devriez archiver. Elle a été interdite d’antenne pour ne pas « blesser » les musulmans. Ben voyons.

Rappelez vous: dire du mal de l’islam est puni par nos lois…

FDF

.

Vidéo  hallucinante  d’une équipe de canal + qui tente de faire un reportage  dans une école coranique et qui se fait tabasser  ….

Trois  journalistes de Canal + de l’émission « 90 minutes »  s’étaient présentés devant les grilles d’une école  coranique du mouvement Tabligh, installée au château de  Ville-Maindans à Grisy-Suisnes (Seine-et-Marne):

  http://www.youtube.com/watch?v=2wdUp3f-ISQ

A  DIFFUSER SANS MODERATION, CA REMPLACERA  L’INTERDICTION D’ANTENNE DU  REPORTAGE…

Merci à Babette…

04/08/2011

Canal + vient en aide aux « pauvres » islamistes…

Il en faudrait peu pour que résilie mon abonnement… La dhimmitude atteint Canal +. Et ça m’étonnerait qu’il y ai beaucoup d’abonnés muzz à cette chaîne. Avec des conneries pareilles, il vont perdre un paquet d’abonnés qui, à leur tour, vont se sentir « heurtés » , voire même discriminés…

FDF

.

Canal +  aide les musulmans à traquer les vilains industriels qui mettent du porc dans les saucisses ou les bonbons : un reportage d’une utilité rare, qui passionnera à coup sûr les islamistes. Les Français payant leur abonnement préfèreraient sans doute des enquêtes sur les délocalisations, la décrépitude de l’Education nationale… ou les victimes du  totalitarisme islamique dans le monde.

canaldhimmi.jpg

Un consommateur Français à défendre pour Canal +

Voir l’émission

Source: http://www.islamisation.fr/

30/05/2011

A ne pas manquer ce soir, à 22h25, sur vos écrans TV…

La Résistance européenne vue par Canal +

.

canal.jpg

VOIR la bande annonce– Diffusion ce soir à 22h25

Vu sur: http://www.islamisation.fr/

22/02/2011

Francois Barouin: soumission parfaite.

J’ai regardé hier soir Canal + avec comme « invité d’honneur », le servile François Barouin. Je n’aurais pas du. J’en tremble encore de colère!

Pourquoi? Cet énergumène VEUT (la voix de son maitre….) que chaque ville et village de France puise dans le porte-monnaie des contribuables français (la plupart des musulmans de France ne payent pas d’impôts…) afin de construire des mosquées aux musulmans ! A l’heure où nous sombrons dans le club des pays en voie de sous-développement et où des français de souche crèvent de faim et dorment et meurent de froid dans NOS rue, on veut puiser dans nos poches déjà vidées par les impôts et taxes de toutes sortes pour construire des mosquées !!!

On croit rêver!!! On nous impose des mosquées partout. A nous, les « sous-chiens ». Et l’on s’étonne de la stigmatisation des musulmans. Comme je le dis toujours: on ne naît pas raciste; on le devient… Et de la faute à qui?

Au passage, on en colle une petite à Marine Le Pen… Enfin, une « petite »; ça devient plutôt de l’acharnement. On continue de diaboliser le Front National. Parce qu’on en a peur… On a peur de la réalité, en France. Continuons à vivre sur un nuage. La charia nous fera vite redescendre sur terre. Reste une solution. Nous sommes un pays civilisé et démocratique, paraît il? Nous ne sommes pas la Tunisie, ni l’Algérie, ni l’Egypte où tout se règle dans des bains de sang.

Reste la voix des urnes. En mars 2011 pour les cantonales et en 2012 pour que la France retrouve sa véritable identité…

Marine, vite !!!

FDF

.

 

Voir ici: http://tinyurl.com/25du57o

23/11/2010

Une ligue européenne anti-islam.

Dimanche + sur Canal +, émission du 21 novembre 2010. Avec l’apparition d’Oskar Freysinger.

Lire: http://www.defrancisation.com/canal-plus-une-ligue-europeenne-anti-islam/

.

Fin Octobre 2010 à Amsterdam, différents mouvements nationalistes et laïques se rassemblaient pour participer au lancement d’une ligue européenne anti-islam.

http://video.rutube.ru/54c7b5ba537a76bc07435688c85c35ab
.
Avec un petit clin d’oeil à Alain… En souvenir de ton « bref » passage dans un certain Mac Do.
JB

15/10/2010

Reportage sur le business du halal: « ils » n’ont pas trop aimé, nos « frères »…

C’est sûr que, après des siècles de propagande et de pratiques barbares, prendre un tel reportage en pleine tronche, c’est un coup à se convertir au Christianisme…

FDF

.

Le business du Hallal est un marché extrêmement florissant qui vaut son pesant d’or, ou plutôt ses 5 milliards d’euros, attire tous les regards et n’en finit plus d’attiser toutes les convoitises.

C’est l’envers du décor qui a été mis en pleine lumière par un récent documentaire de Canal + dans le cadre du magazine « Spécial investigation », soulevant un coin du voile sur les dessous d’un business en plein boom pas si irréprochable que cela.

Le ver serait donc dans le fruit juteux. Des bonbons confectionnés avec de la gélatine de porc aux volailles abattues mécaniquement, en passant par l’absence de réglementation et le foisonnement de pseudo-organismes de certification halal, l’enquête journalistique dissipe tous les doutes : les abus sont légion, et la fraude, une pratique coutumière. (Ca, c’est sûr; demandez aux Allocs…   FDF).

PARTIE 1

http://www.youtube.com/v/CldwlNKjc7k?fs=1&hl=fr_FR

PARTIE 2

http://www.youtube.com/v/fVLGRos7Nys?fs=1&hl=fr_FR

PARTIE 3

http://www.youtube.com/v/2BPL9hGRnno?fs=1&hl=fr_FR

12/10/2010

Les dérives » du marché halal; on revient dessus…

Et la connerie? Elle est tournée vers la Mecque, durant l’égorgement?

Pour celles et ceux qui n’ont pu voir l’émission: morceaux choisis (c’est le cas de le dire…). « Rachid business », mon frère…

FDF

.

Halal : les dessous du business, diffusé sur Canal Plus, dénonce l’absence de règlementation.

http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid3357-special-investigation.html?


Depuis quelques années, le marché des produits halal est en pleine expansion. Alors qu’on ne trouvait précédemment ces produits que dans des boucheries spécialisées, ils sont désormais disponibles en supermarchés. Viandes, mais aussi bonbons ou encore crèmes peuvent désormais être estampillées « halal ». Le documentaire Halal : les dessous du business, diffusé dans l’émission Spécial investigation lundi sur Canal Plus, dénonce les abus liés au manque de règlementation du secteur.

Ce business juteux – près de 5 milliards d’euros – souffre d’une absence de contrôles sur les certifications. Les auteurs du reportage, Feurat Alani et Florent Chevolleau révèlent les fraudes que cette situation engendre. Il existe en effet une quinzaine d’organismes délivrant des « labels », mais aucun d’entre eux n’est certifié, comme peut l’être le « bio ».


Ces organismes n’ont jamais réussi à se mettre d’accord sur un cahier des charges commun. En raison d’un trop grand « flou », le Conseil français du Culte musulman (CFCM) a d’ailleurs annoncé lundi qu’il préparait une « charte du halal » pour la fin de l’année.

Des traces de porc dans les bonbons

Les bonbons de marque italienne Fini, vendus avec l’étiquette halal, font partie des produits les plus populaires du marché. La liste des ingrédients indique qu’ils sont fabriqués à base de gélatine de bœuf, et non de porc, un aliment interdit dans la religion musulmane. Or, après deux analyses de ces produits, la présence de porc dans ces confiseries est avérée.

Des poulets pas halal

Le documentaire révèle également que les poulets vendus par la marque Doux, première du marché du poulet halal en France, ne sont pas tués selon la tradition musulmane.
Théoriquement, pour qu’une viande soit halal, l’animal doit être égorgé et saigné vivant, et orienté vers la Mecque.

Pourtant, on découvre dans le documentaire que les poulets de cette marque sont anesthésiés et abattus mécaniquement à la chaîne, de la même façon que les poulets « non halal ». Les personnes chargées de l’étranglement des animaux doivent aussi être musulmanes et obtenir un certificat de la part d’un imam.

Interrogé sur ces révélations, un porte-parole de la société Doux a répondu lundi. « Nous assurons une production halal depuis plus de 50 ans pour des pays du Moyen-Orient conformément à un cahier des charges. Il n’y a ni tromperie ni ambiguïté », assure-t-il. Selon lui, l’électronarcose pratiquée est « réversible », c’est-à-dire que l’animal peut se réveiller et qu’il est donc bien vivant au moment de l’abattage. Il assure qu’il y a aussi sur place des sacrificateurs qui « vérifient que le poulet a bien été égorgé ».

Source: http://tinyurl.com/2bjqkqy


L’organisme Afcai, chargé de la certification des produits, « bénéficie de la confiance des autorités religieuses des pays importateurs, tels que l’Arabie saoudite », selon Doux, tout comme de l’aval de la mosquée de Paris. La marque livre en effet ses poulets aux restaurants KFC.

11/10/2010

Scandale halal: les b….., comptez-vous… Ce soir, 22h40, Canal +.

Une bombe! On ne va tout de même pas louper ça.

Depuis le temps que les muzz nous pompent l’air avec leurs coutumes barbares comme le halal, c’est un juste retour de bâton. Des tampons halal apposés sans vérification, des produits contenant du porc… les exemples affluent dans l’enquête de Canal+ et mettent en cause certains grands groupes, comme Doux. Malgré une croissance de 10 % par an et plus de 5 millions de consommateurs, le label « halal » n’existe pas, et il n’y a aucun organisme officiel pour le certifier. D’où de nombreuses arnaques. Buziness is buziness… Il n’ y a pas de raison qu’ils passent entre les gouttes de la société du profit…

Ce soir à 22h40 sur Canal +

FDF

.

Les médias s’emparent du scandale halal !

Selon l'enquête de Canal+, de nombreux produits n'auraient de halal que le nom.Selon l’enquête de Canal+, de nombreux produits n’auraient de halal que le nom. MAGNETO PRESSE / CANAL + 

Un «halalgate» serait sur le point ­d’exploser. L’expression est signée Fateh Kimouche. Fondateur de l’influent blog al-kanz.org, il offre depuis 2006 des informations sur le marché des consommateurs musulmans. Objet du scandale: plus de la moitié des produits proposés dans le commerce n’auraient de halal que le nom, et ne seraient en rien préparés selon les règles rituelles. C’est ce que montre, avec moult images et témoignages éloquents, «Les dessous du business halal», enquête signée Feurat Alani et Florent Chevolleau, diffusée ce lundi soir à 22h40 sur Canal+.

Un marché de plus en plus médiatisé

«J’ai rarement trouvé autant d’éléments confondants au cours d’une enquête », explique Florent Chevolleau. « Ce reportage peut faire l’effet d’une bombe, affirme Fateh Kimouche. Aujourd’hui, les journalistes ont compris qu’on avait affaire à un panier de crabes.»

Aujourd’hui, mais pourquoi pas avant? «Il y a une vraie crainte à la télé d’aborder ce qui touche à la religion, et aux musulmans en particulier. On a peur que cela stigmatise», avance Jean-Charles Doria. Journaliste de l’agence Tony Comiti, il avait enquêté sur le thème en début d’année, mais son reportage, mettant notamment en cause les produits de KFC, n’avait pas été diffusé. Autre explication, «avant, le marché du halal n’était pas médiatisé, note Florent Chevolleau. La première publicité grand public date de l’an dernier, les campagnes d’affichage de cette année.»

Fateh Kimouche confirme. Dans la revue de presse qu’il tient sur son blog, il a d’ailleurs observé une évolution. «Pendant le ramadan 2009, il commence à y avoir beaucoup d’articles sur le halal, mais ils parlent de l’importance du marché, de son dynamisme. En 2010, les journalistes ont cherché d’autres angles, et se sont penchés sur les problèmes de certification.»

France 24 y a par exemple consacré une émission cet été. Pour l’instant, les industriels ou associations de certification, responsables des arnaques, refusent de répondre aux journalistes. Peut-être l’enquête de ce lundi soir les incitera-t-elle à parler davantage.

Fraudes graves

Des tampons halal apposés sans vérification, des produits contenant du porc… les exemples affluent dans l’enquête de Canal+ et mettent en cause certains grands groupes, comme Doux. Malgré une croissance de 10 % par an et plus de 5 millions de consommateurs, le label « halal » n’existe pas, et il n’y a aucun organisme officiel pour le certifier. D’où de nombreuses arnaques.

Source: http://www.20minutes.fr

01/09/2010

Barbie burqa. Déjà en 2001, aux « Guignols »…

Je ne souvenais plus de ce sketch des « Guignols »… C’était en 2001. Aujourd’hui, diffuser ce genre de poilade, c’est la fatwa assurée… Plus la Halde, SOS Racisme et Cie sur le dos… On a mal évolué, en presque 10 ans…

FDF

.

Lire: Les Guignols de l’Info : Barbie S’spice di Counasse !!!