Francaisdefrance's Blog

16/06/2011

Humour logique…

Allez; on rigole un bon coup!

FDF

.

Tout ceci n’est qu’une hypothèse, mais le raisonnement se tient !!!

Imaginons que le gouvernement Français concède à chacun d’entre nous une bourse de 500 euros pour relancer la consommation.

                                                            (je confirme : c’est une supposition !!)

-Si nous la dépensons au supermarché du coin ou en vêtement, cet argent part en Chine.
– Si nous dépensons l’argent en carburant, il part chez les Arabes.
– Si nous achetons un ordinateur, il ira en Inde.
-Si on achète des fruits et des légumes, l’argent va en Espagne ou au Maroc .
-Si on achète une bonne bagnole, notre fric va en Allemagne
– Si on achète des babioles, il part à Taïwan et n’aidera toujours pas notre économie.  

  La seule façon de maintenir l’argent en France, c’est de le dépenser en achetant du vin, du pineau, du cognac, du calva, ou du champagne, si l’on considère que ce sont les uniques biens encore produits chez nous.  
  Donc, en faisant la bringue, j’accomplis mon devoir civique…   
 Alors pour aider notre système économique national en cette période de crise : PICOLEZ !

 Pour info : la Fête de l’Eau a fait près de 400 morts au Cambodge tandis que celle du Beaujolais s’est déroulée sans aucun problème

14/05/2011

DIEN-BIEN-PHU… 7 mai 1954.

Reçu par mail.

FDF

.

DIEN-BIEN-PHU
Lisez le communiqué ci-joint du Général PIQUEMAL, président de l’Union Nationale des Parachutistes. Diffusez-le.
Des  milliers de nos soldats perdirent la vie dans cette bataille et durant la captivité qui suivit (la mortalité dans les camps viets fut en moyenne de 70%, supèrieure à celle des camps nazis). Quelques centaines de rescapés sont encore vivants aujourd’hui; honneur à eux. Citons Antoine de Saint-Exupéry:
« Le soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu’il est voué à l’oubli. »
 Avez-vous connaissance d’un seul décideur civil ou militaire, parmi ceux qui nous entraînèrent dans cette  catastrophe, qui eût à rendre compte de ses actes et à en subir les conséquences devant la Justice?
Nos « alliès » américains ne bronchèrent pas, trop heureux de nous évincer de cette partie du monde. Il eut pourtant suffi, pour dégager la cuvette, de quelques vagues de leurs bombardiers.  Une telle action leur eût épargné une guerre encore plus sanglante que la nôtre, qui se termina par la plus humiliante défaite de l’histoire des USA, tandis qu’une chape de plomb s’abattait sur les peuples indochinois.  
La décolonisation prit des formes épouvantables, dont sont coutumiers les régimes communistes et leurs allés. Les « boat-people » et autres exilés s’enfuirent par dizaines de milliers, tandis que la répression s’abattait sur le Sud-Vietnam et sur les minorités ethniques ou religieuses, et que les Khmères Rouges procédaient à une extermination massive, dont fut victime un tiers de la population du Cambodge. « L’épuration », à ce jour, n’est pas encore terminée…
R.S
Voir:  Messagenationaldug-n-ralPIQUEMALDBP2011