Francaisdefrance's Blog

14/12/2011

« Chances pour la Belgique »: 4 morts et 122 blessés ! (BIS)…

Merci à Niklas de son info sur la page Facebook « supprimée ». Il fallait s’y attendre… Ahhhhhhhhhhhhh, le liberté d’information… Car sur son compte Facebook, à ce malade, j’ai pu voir à temps qui était très lié avec des groupuscules islamistes et parlait d’Allah…

« Tueur présumé »… Faut arrêter de nous prendre pour des cons. Selon les lois, un criminel est dit « présumé » jusqu’à ce qui ait reconnu sa culpabilité… Celui-ci est mort; cherchez l’erreur…

FDF

.

Mise à jour du billet:

Le tireur du marché de Noël a fait trois morts, dont un bébé, avant de se suicider. La justice confirme par ailleurs que le corps d’une femme a été retrouvé chez l’auteur de l’attaque.

Le procureur général de Liège a révélé mercredi que le cadavre d’une femme a été retrouvé chez l’auteur de la tuerie de la veille, confirmant une information du journal local La Meuse. Cette femme de ménage sortait de chez sa voisine lorsqu’elle aurait croisé, le tueur « présumé », Nordine Amrani. Il l’aurait attirée chez lui avant de la massacrer. Une autopsie a été menée pour déterminer si elle a été violée. Le cadavre a été retrouvé dans un hangar utilisé par le tueur pour ses plantations de cannabis.

Ce meurtre aurait été perpétré mardi matin, juste avant l’attaque du marché de Noël, a précisé le procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé. Après avoir tué la femme de ménage, Nordine Amarani, 33 ans a semé la terreur en plein centre de la ville belge. Selon le récit de la procureur du Roi de Liège, Danièle Reynders, l’homme vêtu d’un treillis s’est installé sur le toit d’une boulangerie sur la place principale de la ville et a commencé à tirer au hasard sur les passants avec un fusil d’assaut Kalachnikov. Il a ensuite lancé trois grenades sur la foule faisant quatre morts et 122 blessés. «Il était seul et semblait très maître de ses actes. Il voulait toucher le plus de gens possible», a relaté un journaliste, témoin de la scène.

Le tireur s’est ensuite suicidé, a confirmé le procureur mercredi matin. Dans un premier temps, l’hypothèse d’un décès accidentel – provoquée par l’une de ses grenades – avait été évoquée. Au moment de sa mort, le tireur possédait encore plusieurs cartouches sur lui.

Source: http://www.lefigaro.fr/international/