Francaisdefrance's Blog

11/06/2011

Violence antiflics en augmentation… 19 policiers blessés en 2010 par la racaille !

Il va falloir vraiment faire quelque chose; de « concret »… Avant que l’on commence à compter les morts…

FDF

.

La police aux Tarterêts : « Au mieux, on nous dit “enculés” »

S’il assure que « la police a changé », l’un de ses hommes, interrogé par Rue89, déplore « une volonté de tuer » dans la cité.

Trois policiers français regardent un immeuble de Corbeil-Essonnes (Essonne), novembre 2005 (Franck Prevel/Reuters).

Une fois de plus, la même histoire a été rejouée au pied des tours grises de l’une des pires cités de France : des voyous excités et des policiers surarmés et fatigués se sont fait la guerre. Et ce dimanche 5 juin, aux Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonne), un projectile perdu a gravement blessé une enfant qui passait par là. Une enquête est en cours pour déterminer s’il s’agit d’un tir policier – une balle de flashball – ou d’autre chose.

L’émotion a été vive dans la cité, même si les habitants sont habitués à ces échauffourées quasi quotidiennes. Depuis janvier 2011, 21 policiers ont été blessés dans cette cité. Une violence antiflics en augmentation : en 2010, sur l’année entière, 19 ont été blessés.

Peu de policiers acceptent de témoigner. La pression de leur hiérarchie et l’approche de la présidentielle – « trop sensible » – les dissuadent de parler. L’un d’entre eux a pourtant accepté de nous raconter le quotidien de la police des Tarterêts.

Un policier de Corbeil-Essonnes : « Il y a une volonté de tuer »

Ils sont une centaine au commissariat de Corbeil-Essonnes, dont une trentaine à la BST, la brigade spéciale de terrain, mise en place par l’ex-ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, en remplacement des unités territoriales de quartier (Uteq). Ce dimanche-là, ils accompagnent les pompiers appelés pour des feux de véhicules :

« Les pompiers ne vont plus jamais seuls dans ce quartier. La police les accompagne systématiquement. C’était un guet-apens. Ça se passe toujours comme ça : on appelle pour un feu de poubelle ou de voiture et des dizaines d’individus fondent sur les policiers dès qu’ils ont mis le pied à terre. Parfois, ils s’y mettent à cinquante. Il y a une volonté de tuer. »

Bruno Piriou, élu communiste de la ville, et candidat malheureux aux municipales, présage le pire dans ce quartier si rien n’est fait :

« On est dans une logique guerrière. Si on ne se penche pas sérieusement sur ce problème, il y aura des morts. »…

Suite et source: http://www.rue89.com/2011/06/10/la-police-aux-tarterets-au-mieux-on-nous-dit-encules-208603

30/11/2010

Manuel Valls agressé par la racaille…

C’est se jeter dans la gueule du loup, ça… Aux « Tarterets »; un des hauts lieux de la délinquance de France…

FDF

.

Lu sur: http://tinyurl.com/28483su

Le député-maire socialiste d’Evry (Essonne), Manuel Valls, annonce avoir été « violemment agressé verbalement et physiquement par une bande de voyous » alors qu’il visitait la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, en compagnie d’élus d’opposition de la ville, pour soutenir Bruno Piriou, candidat à une élection municipale anticipée…

Manuel Valls (PS) agressé par la racaille à Corbeil . Lebigre (UMP) leur donne presque raison …

« Nous connaissons M. Valls pour ses prises de positions claires sur la sécurité publique, le respect de la laïcité , des lois républicaines . Il se fait agresser sur le marché tant il est vrai que Corbeil est devenu une zone de non droit où la racaille fait la loi .

Monsieur Valls en cette occasion mérite notre plein et entier soutien .

Nous ne pouvons passer sous silence les écrits scandaleux du pitoyable Jacques LEBIGRE, secrétaire départemental de l’UMP et ancien maire adjoint de Corbeil sur sa page Facebook , que nous reproduisons in  extenso, fautes d’orthographe comprises :

http://www.facebook.com/?sk=messages#!/jacques.lebigre/posts/145395358842496

Jacques Lebigre: Je suis scandalisé par la relation faite par FR3, ce soir de l’agression dont Manuel Valls a été, semble-t-il la victime ce matin, sur le marché des Tarterêts. Je trouve cet incident déplorable et je condamne, quels qu’en soient les auteurs. Les commentaires, en revanche sont inadmissibles, car Manuel ne peut oublier l’exaspération déclanchée naguère par certains de ses propos… (SIC !) En clair pour Lebigre c’est certes scandaleux que Monsieur Valls ait été agressé , mais c’est un peu de sa faute car ses propos ont « exaspéré » . Eh bien c’est nous qui sommes exapérés par Lebigre , soit disant représentant de la « droite » qui non content de déclarer dans la presse http://blog.brunopiriou.fr/public/commemo/Le_Parisien_du_jeudi_26_aout_2010.pdf qu’il fait des chèques à « qui il veut » trouver quasiment des excuses aux agissements de la racaille de Corbeil . Manifestement la sécurité ne rêgne pas à Corbeil ! Pas terrible comme bilan !  Nous ne sommes pas socialistes . Mais Monsieur VALLS fait quotidiennement la preuve sur Evry de son sens des valeurs et du Droit . Monsieur Valls lui, est un homme COURAGEUX et honnète qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour que ses administrés aient droit à la première des libertés : la sécurité . De même il lutte pour le respect des lois et des valeurs de la République Française . Monsieur Valls a donc notre respect et nous tenons par la présente à l’assurer de notre indignation suite à cette agression des bandes de Corbeil au mépris des valeurs démocratiques !!! Monsieur Lebigre la sécurité et la paix sociale ne s’achêtent pas ! Encore une fois nous préférons les gens bien à gauche aux cons de droite (et inversement ) »…