Francaisdefrance's Blog

25/10/2011

Il en a qui urinent sur le coran. Il y en a bien qui haïssent en public NOTRE Code Civil…

On va dire que cet Alsacien a voulu circonscrire l’incendie… Humour et loi du Talion.

Souvenez-vous: http://www.dailymotion.com/video/xevkbs_forsane-alizza-musulmans-revoltes-l_news

Et SOS Francophobie de traîner le fou de Limoges devant les tribunaux…

FDF

.

Il brûle un coran et urine dessus : relaxe confirmée en appel


Cet habitant de Bischheim (Bas-Rhin) avait été déjà relaxé en mai dernier. Le parquet avait fait appel.




Le président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) du Bas-Rhin avait dénoncé un jugement « lamentable ».En mai dernier, le tribunal correctionnel de Strasbourg avait relaxé un homme de 30 ans poursuivi pour provocation à la discrimination. Au mois d’octobre 2010, cet habitant de Bischheim (Bas-Rhin) avait brûlé et uriné sur le Coran. « Brûler un livre chez soi, je ne pense pas que ce soit interdit »Il a comparu en appel fin septembre à la demande du parquet de Strasbourg. Le ministère public a à nouveau requis 3 mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende. La cour a rendu son jugement mardi et a confirmé la relaxe rapporte Le Point. Il encourait jusqu’à un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende. « Si la mise en scène décrite (…) revêt un caractère volontairement outrancier et délibérément provocateur (…) il n’en demeure pas moins que les éléments de la procédure ne permettent pas de démontrer avec certitude que l’intention (du prévenu) était de susciter un sentiment d’hostilité ou de rejet de nature à provoquer la discrimination, la haine ou la violence à l’égard des musulmans », a écrit la cour d’appel dans son arrêt. L’avocat du prévenu a salué une décision « sans surprise » selon Le Point.Après avoir fait un avion à l’aide de pages du coran, ce gérant salarié d’une entreprise informatique l’avait projeté sur des verres représentant les tours du World Trade Center. Il avait ensuite brûlé le livre, puis uriné dessus pour éteindre le feu, « pour rire » dit-il. Il avait ensuite diffusé son geste sur Internet dans une « émission » diffusée par webcam, raconte RTL. « Je faisais des émissions où je me moquais de tout (…). Brûler un livre chez soi, je ne pense pas que ce soit interdit« , avait-il dit. « On a le droit de critiquer les religions, que ce soit drôle ou pas »Son avocat avait lui plaidé la relaxe, déclarant que son client avait stigmatisé les intégristes musulmans et non pas les musulmans dans leur ensemble. « Depuis 1789 le blasphème n’existe plus. (…) On a le droit de critiquer les religions, que ce soit drôle ou pas, ce n’est pas une provocation à la discrimination », avait-il souligné.« Nous sommes dans un pays qui interdit ce genre de fait. Il faut dire qu’on a dépassé la limite de l’admissible », avait répondu l’avocat de la Grande Mosquée de Strasbourg, partie civile aux côtés de la Licra. « Aux Etats-Unis on peut le faire, car la liberté d’expression est un absolu. En France non, la liberté d’expression est enserrée dans des règles », avait-il ajouté. Des « actes terroristes auxquels la communauté musulmane ne peut être assimilée »

Le prévenu avait expliqué avoir agi en réponse à un défi lancé par un internaute, après que le pasteur américain Terry Jones eut menacé de brûler un exemplaire du Coran. Une menace mise à éxecution.

« Il incite à la haine à l’égard des musulmans, car tout le monde sait que le World Trade Center a été attaqué par des extrémistes musulmans (…). Et en urinant sur le Coran (…), c’est une incitation à la haine des musulmans contre les non-musulmans », avait estimé le parquet.

« La vidéo n’excède pas les limites de la liberté d’expression« , avait considèré le tribunal correctionnel, précisant que le prévenu avait stigmatisé des « actes terroristes auxquels la communauté musulmane ne peut être assimilée ».

Source: Le Post

09/05/2011

Il avait avait brûlé un Coran et uriné dessus: la relaxe obtenue devant la Justice…

On dirait que le vent est en train de tourner; l’effet Ben Laden? En tout cas, la jurisprudence va faire son effet. Désormais c’est officiel: ce n’est pas illégal de pisser sur le coran… Ce n’est pas une raison pour en faire un sport national; le bouquin coûte quand-même cher… Mais il va y avoir encore des « heurtés ».

FDF

.

Relaxe pour l’homme qui avait brûlé un Coran et uriné dessus.

Ernesto Rojas Abbate est poursuivi pour provocation à la discrimination, un délit passible d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amendeErnesto Rojas Abbate est poursuivi pour provocation à la discrimination, un délit passible d’un an d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende / AFP


C’est une information RTL de Raphaël Vantard. L’homme de 30 ans qui avait brûlé et uriné sur le Coran en octobre dernier, a été relaxé lundi matin à Strasbourg. Le parquet avait pourtant requis trois mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende à l »encontre de Ernesto Rojas Abbate. Cet informaticien, poursuivi pour provocation publique à la discrimination nationale, raciale ou religieuse, avait diffusé une vidéo de son geste sur Internet. Le président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) du Bas-Rhin, qui s’était portée partie civile, Philémon Lequeux a dénoncé un jugement « lamentable ».

Cet informaticien de 30 ans était poursuivi pour provocation publique à la discrimination nationale, raciale ou religieuse


Ernesto Rojas Abbate, habitant Bischheim (Bas-Rhin), s’était « amusé » dans une « émission » diffusée par webcam sur le site blog-video.tv le 2 octobre 2010 à faire un avion avec des pages du Coran, à le projeter sur des verres représentant les tours du World Trade Center, à y mettre le feu, puis à brûler le livre et à uriner dessus « pour éteindre les flammes ».

Il a été poursuivi pour provocation publique à la discrimination nationale, raciale ou religieuse, un délit passible d’un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

Gérant salarié d’une entreprise informatique, M. Rojas Abbate a expliqué avoir agi en réponse à un défi lancé par un internaute, après que le pasteur américain Terry Jones eut menacé de brûler un exemplaire du Coran. « Je faisais des émissions où je me moquais de tout (…) Brûler un livre chez soi, je ne pense pas que ce soit interdit », a-t-il dit.

Le procureur adjoint Gilles Delorme a fustigé un acte provocateur « à double détente ». « Il incite à la haine à l’égard des musulmans, car tout le monde sait que le World Trade Center a été attaqué par des extrémistes musulmans (…). Et en urinant sur le Coran (…) c’est une incitation à la haine des musulmans contre les non-musulmans », a-t-il affirmé.

L’avocat du prévenu, Renaud Bettcher, a demandé la relaxe, affirmant que son client avait stigmatisé les intégristes musulmans, et non les musulmans dans leur ensemble, et que « depuis 1789 le blasphème n’existe plus ». « On a le droit de critiquer les religions, que ce soit drôle ou pas, ce n’est pas une provocation à la discrimination », a souligné l’avocat.

« Nous sommes dans un pays qui interdit ce genre de fait. Il faut dire qu’on a dépassé la limite de l’admissible », a répondu Raphaël Nisand, avocat de la Grande Mosquée de Strasbourg qui s’est portée partie civile, aux côtés de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). « Aux Etats-Unis on peut le faire, car la liberté d’expression est un absolu. En France non, la liberté d’expression est enserrée dans des règles », a-t-il dit.

Après y avoir renoncé dans un premier temps, suite aux protestations de nombreuses autorités, le pasteur Terry Jones a finalement mis sa menace à exécution en organisant le 20 mars une parodie de procès du Coran suivi d’un autodafé dans une église intégriste. De violentes manifestations ont suivi en Afghanistan, au cours desquelles au moins 24 personnes sont mortes.

Source: http://www.rtl.fr/

02/04/2011

Le pasteur Terry Jones en remet une couche…

Bien, Terry, bien! Il ne faut pas lâcher prise face à ces primates demeurés qui prouvent une fois de plus qu’ils le sont bien..
FDF
.

Le pasteur américain qui a incendié un exemplaire du Coran le mois dernier a rejeté sur l’islam la responsabilité des troubles qui ont fait au moins une quinzaine de morts en Afghanistan à la suite de son geste provocateur.

Le pasteur Terry Jones a appelé l’ONU et les forces américaines à réagir « immédiatement » contre les auteurs de ces troubles, estimant que c’est l’islam dans son ensemble qui est responsable.

« L’islam n’est pas une religion de paix« , a déclaré dans un communiqué le groupuscule chrétien extrémiste dirigé par le pasteur, le Dove World Outreach Center (en français, centre colombe pour aider le monde), à Gainesville (sud-est des Etats-Unis).

Sept travailleurs de l’ONU en Afghanistan (4 Népalais, un Suédois, un Norvégien et un Roumain) ont été tués vendredi et plusieurs manifestants ont été tués ou blessés lors d’une émeute contre les installations de l’ONU dans la ville de Mazar-i-Sharif, généralement assez calme.

Neuf autre personnes ont été tuées samedi durant des manifestations à Kandahar (sud de l’Afghanistan).

Les émeutiers réclamaient des poursuites aux Etats-Unis contre le pasteur Jones.

Qualifiant ces affrontements d' »action criminelle et réellement tragique », le pasteur Jones a demandé une « action immédiate » de l’ONU et des Etats-Unis.

« Nous devons tenir ces pays et ces peuples pour responsables de ce qu’ils ont fait », a-t-il répété. « Les pays dominés par les musulmans ne peuvent pas être laissés plus longtemps diffuser leur haine contre les chrétiens et les minorités », a-t-il vitupéré.

Le 20 mars, le pasteur avait incendié un exemplaire du Coran à la suite d’un « procès » du livre saint des musulmans.

Le pasteur avait déjà suscité un tollé mondial en septembre 2010 en menaçant d’incendier le Coran mais y avait renoncé à la suite de multiples mises en garde, venant de dizaine de chefs d’Etat, y compris le pape Benoît XVI.

Source: http://www.la-croix.com/

19/01/2011

Le pasteur Jones de Floride veut traduire le coran en justice !

« Chapeau bas »… Pour info, C’est le pasteur qui a déjà voulu brûler le coran. On ne pourra que l’encourager. Ca peut paraître un peu farfelu, mais lui au moins, se bouge le popotin…

FDF

.


http://www.youtube.com/watch?v=oZzYZz4EUyU&feature=player_embedded

Le Dr Terry Jones veut maintenant mettre le Coran en accusation. Il planifie ce qu’il appelle « La journée internationale pour juger le coran »  le 20 mars, à Gainesville. « Nous aurons un procureur de la poursuite. Nous allons convoquer des témoins. Vous pouvez appeler des témoins. Le Coran sera jugé », dit Jones dans une vidéo YouTube.

Jones déclare que le livre saint des musulmans incite au terrorisme, mais il veut que le public juge en dernier ressort. Jones affirme que si le public déclare le coran « coupable », il en détruira une copie en la brûlant, en la « noyant », en la déchiquetant ou en la passant au peloton d’exécution.

L’été dernier, Jones avait renoncé à son projet de brûler le Coran après  avoir été averti par des leaders du monde que son geste pourrait inciter à la violence.

Source: Poste de Veille

11/11/2010

Obama prône le dialogue avec le monde musulman !

Quand on pense que les musulmans se refusent à tout dialogue qui n’est pas en leur faveur… Bon courage, Monsieur Obama. C’est un coup d’épée dans l’eau.

FDF

.

Alors que son opinion publique est de plus en plus hostile à l’islam, le président américain veut mettre en avant le « modèle » indonésien, musulman, démocratique et moderne. À cette occasion, «La Croix» essaye de comprendre pourquoi les sentiments anti-musulmans prennent de l’ampleur dans les sociétés occidentales

Le président américain Barack Obama lors d’une conférence de presse à palais de Merdeka, à Djakarta, mercredi 10 novembre (AP/Enny Nuraheni).

Comment concilier les valeurs démocratiques et celles de l’islam ? Réponse : regardons du côté de l’Indonésie. Barack Obama, qui connaît bien ce grand pays à 85% musulman pour y avoir passé une partie de son enfance, tentera mercredi 10 novembre la démonstration dans un discours adressé au monde musulman.

Depuis l’Université d’Indonésie à Djakarta, le président américain a mis en avant le « modèle » indonésien – musulman, démocratique et moderne –, pour relancer le dialogue entamé au Caire en juin 2009.

Pluralisme, développement économique et rôle de l’Indonésie comme le plus grand pays musulman du monde ont fait partie des moments forts du discours. Plus tôt dans la journée, Barack Obama s’est rendu à la mosquée Istiqlal, la plus grande d’Asie du Sud-est.

Une opinion publique de plus en plus hostile à l’islam

Le chef d’État américain aura cependant fort à faire pour retrouver le niveau d’enthousiasme enregistré lors de son discours du Caire. Ses paroles pleines d’espoir ne se sont pas concrétisées. « Entre la présidence de George W. Bush et la sienne, la rhétorique a changé, mais pas tellement les actes », affirme Éric Nisbet, professeur en communication et spécialiste des relations entre les États-Unis et l’islam à l’université de l’Ohio.

Raisons du malaise prolongé ? Le blocage des initiatives de paix au Proche-Orient et le durcissement américain en Afghanistan. La politique de la main tendue n’a pas empêché non plus plusieurs actes de terrorisme, désamorcés ou non, sur le territoire américain : massacre sur la base militaire de Fort Hood au Texas, colis piégés le mois dernier, attentat raté à bord d’un avion de ligne reliant Amsterdam et Detroit et celui de Times Square cette année.

En prononçant un nouvel appel au dialogue, Barack Obama aura sans doute à l’esprit l’opinion publique à domicile, de plus en plus hostile à l’islam. Récemment convertie à la religion musulmane, Mai Mouna a senti le regard des autres changer du jour au lendemain.

Plusieurs manifestations d’islamophobie

Cette jeune Africaine-Américaine a perdu une partie de ses amis, se fait dévisager dans les restaurants et n’est pas à son aise dans « les quartiers blancs ». Un sentiment de vulnérabilité particulièrement fort à l’aéroport. « Je ne l’ai pas dit à mon mari, mais la dernière fois que j’ai voyagé, j’ai enlevé mon voile », confie celle qui préfère ne plus sortir seule le soir.

Le professeur Nisbet note un glissement dans la nature des préjugés : « Après le 11 septembre 2001, la menace terroriste a servi de catalyseur. Mais ces dernières années, la menace terroriste a été remplacée par une menace liée aux aspects symboliques et culturels de l’islam ». Certains hommes politiques républicains parlent d’« islamisation des États-Unis », ou de « Djihad furtif ».

Cet été, le pays a été touché par plusieurs manifestations d’islamophobie. À New York, le projet de mosquée à proximité des anciennes tours jumelles a déclenché un âpre débat sur la liberté de culte, farouchement défendue dans la Constitution américaine. Au plus fort de la polémique, un chauffeur de taxi a été agressé avec un couteau pour avoir osé dire à son client qu’il était musulman.

Plusieurs figures de la droite conservatrice ont participé à ce discours enflammé

En Californie, les vitres d’une mosquée ont été brisées par des vandales qui y ont laissé des slogans du type « Réveille-toi Amérique, l’ennemi est là » ou encore « Pas de temple pour le Dieu du terrorisme ». La croisade de Terry Jones, pasteur fanatique qui menaçait de brûler le Coran en réponse aux attentats du 11-Septembre, a fait le tour du monde.

Plus grave, au Texas, le département chargé de l’enseignement a approuvé récemment une résolution visant à réduire l’importance donnée à l’islam dans les livres d’histoire. Et durant la campagne pour les législatives, plusieurs figures de la droite conservatrice ont participé à ce discours enflammé.

L’ancien président de la Chambre des représentants et possible candidat présidentiel en 2012 Newt Gingrich a fait planer la crainte d’une mainmise de la loi islamique, la charia, dans les cours de justice aux États-Unis. « Avec des musulmans qui représentent moins de 2% de la population, on ne voit pas comment cela pourrait arriver », juge Éric Nisbet.

«Une fabrication, par des gens qui n’y connaissent rien»

Enfin, le mouvement ultra-conservateur des Tea Party, grand vainqueur des dernières législatives, conteste tout simplement la légitimité de Barack Obama, en faisant courir le faux bruit selon lequel celui-ci serait né au Kenya et ne serait pas chrétien mais musulman.

Pour le professeur Nisbet, cette flambée d’islamophobie a été exacerbée par deux facteurs : l’insécurité économique qui tend à discriminer les minorités et l’instrumentalisation de l’islam pour des causes électorales.

« Une fabrication, par des gens qui n’y connaissent rien pour des gens qui n’y connaissent rien non plus », dénonce le gardien de l’école coranique de la 116e rue à New York, qui lève les yeux au ciel quand on l’interroge sur le climat de haine. Lui est né musulman aux États-Unis, et est fier de l’être.

Source: http://www.la-croix.com/

17/10/2010

Autodafé…

Juste un dessin. Allez! C’est dimanche; on peut rigoler un peu, non? Et en plus, c’est tellement évident…

FDF


10/10/2010

France: un régime d’apartheid ?

.

Où l’on reparle de ce con de Cortex…

FDF

.

Un homme à été arrêté sur ordre des puants du CFCM pour avoir cramé un coran et posté la vidéo sur youtube, hors quiconque est déjà allé sur youtube n’a pas pu rater des vidéos dont on a fait la compilation ici :

(lire la vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=wSFnJLqn3tM&feature=player_embedded#!

Ou encore cette vidéo là

(lire la vidéo)http://www.youtube.com/watch?v=OJviivbNJTw&feature=player_embedded

 

Et il y en a pleins d’autres.

Hors, il n’y a qu’un seul type de gens qui ont des problèmes suite à des vidéos postés sur youtube, c’est ceux dont on ne ressent pas le besoin de préciser  « comme les autres » après avoir dit qu’ils étaient « français ».

Bref il y a donc deux sortes de français, les « blancs » voués à l’excuse et à la repentance éternelle et donc condamné à vivre complexés et dans le doute perpétuels, puis les autres « comme les autres », français simplement « parce qu’ils ont des papiers » jouissants de tous les droits sans aucune contrainte et sans aucun complexes ni aucun compte à rendre à personne, pouvant jouir comme bon leur semble de la vie de leur serf « souchiens ».

Merci à JLB pour l’info…

 

08/10/2010

Brûler le coran…

Et si ce billet venait à être censuré, interdit, son auteur traîné devant les tribunaux ou que sais-je encore, je demanderai immédiatement et officiellement des comptes sur ce qu’il est advenu de cet illuminé qui a fait de la provocation à la haine en plein milieu de Limoges dernièrement (http://www.youtube.com/watch?v=Yw5EOmW_yf0). Et je lancerai une stratégie sans appel contre ceux qui ont laissé tomber cette provocation écoeurante par un laxisme non-dissimulé… Le fou d’Allah en question fait d’ailleurs déjà l’objet d’une première plainte de la part d’une association de français « de souche » et patriotes qui réagissent ainsi à la place de ceux dont c’est le métier… Je vous en dirai plus un peu plus tard…

Car cette affaire de ce prophète illuminé qui a vomit sa haine en public contre la France, chez moi, chez vous, ça ne passera jamais… J’ose espérer que la « Résistance » suivra; et elle va suivre…

Lire aussi: http://tinyurl.com/3ax7w2r

FDF

.

Raccourci pour cet article : tinyurl.com/brulercoran

brûler le coranSi les démocrates avaient eu les couilles de brûler Mein Kampf lorsque les disciples de Mein Kampf brûlaient les livres des démocrates il n’y aurait pas eu 30.000 personnes cuites durant les bombardements de Dresde, 70.000 Japonais atomiquement rôtis à Hiroshima, 6 millions de juifs gazopyrolisés dans les camps d’extermination et plusieurs dizaines de millions de victimes au total durant la seconde guerre mondiale.

Mais les démocrates n’avaient pas la moindre boîte d’allumettes sur eux, ni même un briquet.

Des dizaines de millions de victimes par manque d’allumettes, c’est ballot tout de même…

De nos jours encore, il y a pénurie d’allumettes.
Le dernier qui en a manqué, c’est le pasteur Terry Jones du Dove World Outreach Center le 11 septembre 2010.
Comme dans les années 30 du siècle dernier les « grands » démocrates de ce début de XXIème siècle n’ont pas eu les couilles de brûler Mein Kampf…

Heureusement il reste tout plein de « petits » démocrates (vous !) qui ont des allumettes, les couilles pour s’en servir et qui vont brûler ce putain de livre de malheur, petit à petit. Car il ne faut pas oublier que les petits ruisseaux font les grandes rivières, et que les petites pages font les grands corans.

brûler un coran, Dove World Outreach Center, Gainesville, FlorideBrûler un coran devant un camescope puis poster la dite vidéo sur youtube ce n’est pas simple-simple pour l’internaute moyen. Et il faut acheter un coran (je ne vais pas brûler le mien car je m’en sers dans les discussions pour montrer noir sur blanc les passages qui posent problème). Bref, il y a une petite logistique à mettre en oeuvre et ce serait plus simple si ça pouvait être moins compliqué…
Et puis surtout, chaque vidéo sur Youtube (ou autre) ne gênera pas vraiment directement les responsables musulmans qui ne verront évidemment pas toutes les vidéos une par une, même s’il n’y en a que quelques dizaines.

Il y a une action dérivée plus simple à mettre en oeuvre et qui va toucher directement ceux que vous choisirez de toucher.

C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et tinyurl.com/592ezu )
Et c’est très efficace (voir tinyurl.com/c44rvr)

Action SITA : imprimer, brûler, adresser, poster : la nouvelle façon de brûler le coran
Démocratie Directe

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

Une page du coran partiellement brûlée, parce que si vous la brûliez entièrement… vous n’auriez plus rien à envoyer !
Il faut brûler la version en calligraphie arabe, qui est la seule qui soit sacrée, et non pas la traduction qui n’est pas le coran mais seulement le sens des versets du coran, comme systématiquement spécifié dans tous les corans bilingues.
Comme vous n’avez peut-être pas de coran sous la main, ou que celui que vous avez n’est pas une version bilingue arabe, ou que vous ne voulez pas arracher une page à votre version bilingue du coran parce que c’est votre instrument de ré-information alors vous pouvez plus simplement imprimer une des images 21×29,7 ci-dessous qui feront parfaitement l’affaire.

deux pages du coran - couleur
Pdf
– 2,9 Mo

Images jpg :
1046×1479
760×1075
deux pages du coran - noir & blanc
Pdf
– 1,3 Mo

Images jpg :
1046×1479
760×1075

Comment brûler partiellement une page du coran pour que le résultat soit visuellement le plus parlant possible ?
Plier la feuille en quatre, mettre le feu au coin qui est en fait au centre de la feuille, laisser brûler jusqu’à ce que la zone consumée soit à peu près de la surface d’une pièce de 2 euros et rapidement éteindre le feu (il suffit de placer la feuille entre deux pages d’une quelconque revue jetable politiquement correcte et de la refermer rapidement, ce qui va étouffer les flammes).

Il existe une méthode qui permet d’obtenir un résultat jouissif mais cela requiert un peu de doigté et de procéder en deux temps. La méthode consiste à brûler la feuille non pas uniformément à partir du coin plié mais dans un premier temps, toujours à partir du coin plié, seulement le long de l’arrête verticale puis, dans un deuxième temps, le long de l’arrête horizontale. En dépliant la feuille vous obtenez peu ou prou… une croix !
Si vous trouvez plus blasphématoire, indiquer votre méthode en commentaire.

Un timbre tarif 20 grammes de base permet d’envoyer deux feuilles, vous pouvez donc rajouter une feuille (recto-verso, c’est à dire deux pages) exprimant votre opinion sur l’islam et ses adeptes, par exemple :

– un argumentaire de présentation de l’islam : http://sitamnesty.wordpress.com/argumentaires/

ou

– une présentation de la psychologie des musulmans : http://tinyurl.com/5kxhu6

ou bien

– Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours et deux dessins valent mieux qu’un : au choix, parmi les nombreuses caricatures disponibles sur http://bergolix.wordpress.com

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire le nom et l’adresse du destinataire, timbrer et poster.

Qui sont les destinataires ?

N’importe quelle association
…ayant en projet de construire…
…ayant démarré le chantier d’…
…gérant…
une ambassade islamique, une mosquerne, une kommandantur mahométane, bref : une mosquée.
Pour montrer que la résistance est implantée localement, choisir une destination proche du lieu d’expédition.

Embarras du choix ? Vous pouvez envoyer votre courrier aux diplomates des trois des plus importantes mosquées de France, celles qui certifient Halal :

mosquee-de-paris.orgmosquee-lyon.orgmosquee-evry.fr.

Le jour où ils auront un site internet qui ne sera pas du travail de Chariabe, vous pourrez écrire au diplomate officiel local du CFCM, Conseil Frankaoui du Culte Mahométan, c’est à dire le diplomate du CRCM, Conseil Régional du Culte Mahométan, de votre région (signaler en commentaire quand la page des CRCM sera complète).

Mise à jour 4 oct. 2010

Cible recommandée : la Grande Mosquée de Strasbourg

dont l’un des diplomates mahométan a commis l’erreur de se croire en pays conquis et de couiner contre un citoyen français qui a brûlé un coran. De quoi donc se plaignent les mahométans ? Il a pissé dessus pour éteindre les flammes, donc techniquement il ne l’a même pas tant brûlé que ça, finalement :-) . Et de toute façon en France on est libre de brûler les livres que l’on veut, que ce soit Winnie L’ourson, Mein Kampf ou cette vomissure putride de coran.

Vous trouverez l’adresse postale de l’ambassade islamique de Strasbourg sur la page Nous contacter du site mosquee-strasbourg.com.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de brûler du coran en toute quiétude tout en sapant à coup sûr le moral d’un ambassadeur de la charia en le mettant à l’improviste devant le blasphème accompli contre lequel il ne pourra que baver de rage et d’impuissance..

Vous avez une enveloppe ? Un timbre ? Une allumette ?
Alors vous avez le……… P O U V O I R ……
… de faire un doigt d’honneur lubrifié aux ambassadeurs de l’islam.

21/09/2010

L’Ayyatollah Kameinei condamne le sacrilège fait au Coran. Mais ça…

Alors lui, il est » atteint grave »…

« Grâce au nom de Dieu le Très miséricordieux, le Tout miséricordieux. Dieu, le Très haut a dit : « Oui, c’est nous qui avons fait descendre le Rappel. Certes oui, c’est nous qui en sommes gardiens ». La chère nation iranienne, la grande Umma de l’Islam !

Le sacrilège aberrant, abject et infâme fait au saint Coran à l’ombre de la sécurité policière états-unienne, est un événement dont l’amertume n’égale que son immensité, un événement qu’on ne peut pas mesurer à l’aune d’un geste idiot, commis par une poignée des gens ignare et stipendiés. Il s’agit plus tôt d’une démarche soigneusement préparée dans les thinks tank qui, depuis de longues années, ont mis à leur agenda, la politique de l’islamophobie et qui dispose de tout un pléthore de moyens et d’outils de propagandes opérationnels pour la bataille qu’ils ont lancé contre l’Islam et le Coran. Il s’agit d’un autre maillon de cette chaine ignoble, dont le premier a été la trahison de Salman Rushdi le renégat, et qui de fil en aiguille, est passé aux funestes œuvres du caricature danois, s’est continuée à travers des dizaines de longs et courts métrages anti-islamiques tournés dans les studios hollywoodiens, pour arriver maintenant à ce spectacle abject. Qui est derrière ces actes maléfiques et immondes, qui en tirent les ficelles ? »…

Suite et source: http://tinyurl.com/39vrlob

13/09/2010

Algérie – Le ramadan de cette année a connu une cascade d’agressions sans précédent qui ont visé les symboles de l’islam.

Et l’on nous bassine avec l’affaire du pasteur Terry Jones qui voulait brûler des corans, ce qui a fait en un clin d’oeil le tour du monde, tout en hurlant à l’incitation à la haine et autres cris d’orfraies. En Algérie, la pratique est courante et ça va même beaucoup plus loin… Et on n’en fait pas tout un plat. Arrêtons de faire semblant de nous offusquer pour des conneries! En Algérie, les imams prennent des branlées; c’est un sport national. Ce serait en France, le même cas de figure provoquerait une levée de boucliers sans précédents avec interventions musclées et immédiates des forces de l’ordre de NOTRE République envers les auteurs de ces « crimes ». Ouhais; mais c’est en France. On protège tout le monde sauf les sous-chiens, en France…

FDF

.

Algérie: Mosquées saccagées, Corans brûlés, imams tabassés

En Algérie, [des personnes] n’hésitent pas à s’attaquer aux mosquées, à agresser les imams et fidèles, et surtout à brûler le Coran. Des radicaux ont saccagé et brûlé une grande partie des structures de base d’une mosquée en cours de construction dans leur village. Des exemplaires du Coran ont été retrouvés déchirés et mélangés à des amas d’ordures à la mosquée El Houda

coran_brule-cff28.jpg



Durant près d’un mois, plusieurs dépassements ont eu lieu dans certaines wilayas du pays. A Sidi Bel-Abbés comme à Annaba, Tizi Ouzou, Médéa et récemment Bordj Bou Arreridj, les agressions sont différentes mais se ressemblent au bout de compte. Souvent, il s’agit de jeunes personnes égarées, bourrées d’idées racistes anti-musulmanes enracinées par d’autres personnes.

Ces dernières n’hésitent pas à s’attaquer aux mosquées, à agresser les imams et fidèles, et surtout à brûler le Coran, pourtant sacré. Les idées anti-musulmanes sont-elles présentes dans la société ? Les jeunes Algériens sont-ils à l’abri de cette menace ? Des questions très inquiétantes qui nécessitent un véritable débat de société, mais aussi une réplique rapide avant que les choses ne s’aggravent et ne deviennent plus sérieuses avec le temps. Par ailleurs, l’imam de la mosquée Ibn Badis, sise dans la wilaya de Sidi Bel Abbés et quelques fidèles ont été tabassés par des inconnus et ce, durant les premiers jours du mois sacré.

170 paires de chaussures chinoises portent le nom d’Allah sur la semelle

Les dépassements portés contre tous ce qui est Islam se poursuit dans le monde, malheureusement quelquefois chez nous aussi. Pis, ces graves dérives commencent à devenir sérieuses dans notre pays. Ainsi, la brigade de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Bordj Bou-Arreridj a saisi il y’a quelques jours 170 paires de chaussures importées de Chine, sur la semelle desquelles était inscrit le nom d’Allah…

…Suite et source: http://tinyurl.com/2duo4bq