Francaisdefrance's Blog

24/10/2011

Insécurité: encore et encore…

Moi, je dis bravo à ces flics qui sont obligés d’aller braver la mort dans les quartiers « difficiles »!  Dernière agression en date. On va bouger, un de ces jours? Il faut que la peur change de camp. Et que le sentiment d’impunité disparaisse une bonne fois pour toutes! 

FDF

.

Photo d’illustration.

Deux policiers blessés en Seine-Saint-Denis !

Dimanche soir, deux policiers ont été blessés à Stains, en Seine-Saint-Denis, par des éclats de verre, rapporte le Parisien.fr. Les policiers de la brigade anti-criminalité de nuit intervenaient dans le quartier du Clos Saint-Lazare quand leur véhicule a été la cible de projectiles. Une vitre de la voiture a cédé et les policiers ont été blessés au visage par des éclats de verre. Les deux victimes ont été hospitalisées en urgence à l’Hôtel Dieu.

Source: http://www.europe1.fr/

11/08/2011

C’est les vacances. Visitez Tarbes: on s’y amuse comme des fous…

Des altercations ont eu lieu entre « gens du voyage » à Tarbes. Ca change des racailles habituelles. Mais c’est très mauvais pour le tourisme… Et pourtant, en ces lieux, reste le 1er Régiment de Hussards Parachutistes. Où étaient ils donc? En Afghanistan?

FDF

.

Tarbes: violente bagarre entre deux bandes rivales place de Verdun.

Souvenirs de Tarbes (photo d’illustration).

Une violente bagarre a éclaté dans la nuit de dimanche à lundi, place de Verdun : elle opposait deux bandes rivales. Une personne a été écrouée, deux autres placées sous contrôle judiciaire.

Il était 4 h 50 du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsque les policiers du commissariat de Tarbes sont intervenus pour faire cesser une violente bagarre qui avait éclaté un peu plus tôt, sur la place de Verdun. L’altercation, d’une rare violence, a opposé deux bandes rivales de gens du voyage qui en sont venues aux coups pour une raison encore non connue. Mais il ne fait guère de doute que l’alcool ait été l’un des éléments déclencheurs de cette rixe très dure. Trois personnes ont été interpellées sur place par la police : l’un d’eux présentait un taux d’alcoolémie de 2,34 g d’alcool par litre de sang. Ses deux comparses ont refusé de souffler dans l’éthylomètre mais leur état ne laissait pas de place au doute quant à leur alcoolisation massive. Les trois individus ont été tout d’abord placés en cellule de dégrisement et en garde à vue, puis présentés, hier, au parquet. L’un des hommes, celui au taux de 2,34 g, a été écroué, les deux autres placés sous contrôle judiciaire, après décision du JLD (Juge de la liberté et de la détention). L’enquête sur cette affaire n’est cependant pas terminée et la police se livre actuellement à d’autres investigations, sur commission rogatoire.

Un blessé

D’après plusieurs témoignages sur place, cette bagarre a été particulièrement violente : « On a l’habitude de ces bagarres de fin de nuit, les week-ends, raconte un riverain, dont l’appartement donne sur la place de Verdun. Mais cette fois, ce n’était pas comme d’habitude. J’ai entendu des gens hurler, insulter aussi et puis il y a eu un ‘ pet’, comme si on fracassait une vitre de voiture. ça faisait tellement de bruit que je suis allé à la fenêtre. Et là, j’ai vu des gens courir partout : ça allait, ça venait, ça repartait. ça cognait aussi de partout. Un jeune est tombé par terre et il y est resté un bon moment. Au moins cinq minutes. Il y avait du sang par terre autour de lui. Et puis, la BAC (NDLR : Brigade anti-criminalité) est arrivée et les pompiers aussi. Le jeune a été emmené dans l’ambulance des pompiers. Sans doute ils l’ont conduit à l’hôpital. C’était chaud cette fois. Il y avait beaucoup de monde dans cette bagarre, au moins 20 ou 30 personnes. ça tapait dans tous les coins, c’était vraiment violent, beaucoup plus que d’habitude ».

Source: http://www.ladepeche.fr/

Via Henri...