Francaisdefrance's Blog

10/12/2011

Le « rachat » de la France passerait par les banlieues…

NOTRE Patrie n’est pas à vendre !

.

Je sais bien que « tout est à vendre »; il suffit d’y mettre le prix.

Mais dans le cas présent, tout l’argent du monde ne doit pas servir à laisser nos « décideurs » permettre cette grande braderie nationale. On n’est pas à Lille, ici… En outre, ce grand manitou Qatari s’est adressé à des élus originaires du Maghreb; convertis d’avance, quoi.

Si la cause est entendue, les envahisseurs vont devoir faire face à la politique de la terre brûlée. Si si…

FDF

.

QUAND « ON » LAISSE LE QATAR  CONTINUER  DE PLUS EN PLUS DE SE PAYER LA FRANCE   ET QUAND ON SAIT QUE CELA CACHE  D’AUTRES CHOSES  QUE DES PROJETS ECONOMIQUES…

JC JC

Le Qatar va aider les banlieues françaises

Un fonds qatarien de 50 millions d’euros a été créé pour « aider les entrepreneurs banlieusards ».

« L’émir a décidé de créer un fonds de 50 millions d’euros pour travailler avec vous. Le fonds peut être augmenté », a annoncé l’ambassadeur du Qatar en France à une dizaine d’élus locaux.


Le Qatar a créé un fonds d’investissement de 50 millions d’euros pour financer des projets économiques portés par des habitants des banlieues de France, a annoncé jeudi soir son ambassadeur à Paris, Mohamed Jahan Al-Kuwari. « Le Qatar, ce n’est pas que des paroles. Il faut agir. L’émir a décidé de créer un fonds de 50 millions d’euros pour travailler avec vous. Le fonds peut être augmenté », a annoncé l’ambassadeur à une dizaine d‘élus locaux des quartiers, tous originaires du Maghreb.

Ces élus (cinq hommes et cinq femmes) se sont rendus il y a un mois au Qatar dans l’espoir de nouer des liens économiques entre le riche émirat et les quartiers populaires, où des entrepreneurs se disent victimes de discrimination et bloqués. Ils ont été reçus par l’émir cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani. « Tout le monde était content de vous voir : l’émir, le Premier ministre, le ministre du Commerce », leur a dit l’ambassadeur. « Vous avez représenté la France de façon très moderne. Vous avez donné une très bonne image des Français d’origine arabe », a-t-il insisté.

« Français d’origine arabe » (ambassadeur)

De leur côté, les élus ont affirmé avoir été « impressionnés » par l’accueil « digne de chefs d’État ». S’expliquant sur le fonds de 50 millions d’euros, le diplomate a averti : « Ce n’est pas une aide, ce n’est pas de la charité. Il faut des projets sérieux dans tous les domaines, des projets raisonnables, solides et à long terme. J’espère que, bientôt, on va monter ce partenariat qui va servir la relation entre le Qatar et la France », un pays « stratégique » et « très important pour nous », a souhaité l’ambassadeur. « Les Français d’origine arabe peuvent nous aider dans notre partenariat avec la France. »

Mohamed Al-Kuwari a déclaré qu’une équipe de « professionnels » avait été installée à l’ambassade pour recevoir les entrepreneurs et évaluer la pertinence de leurs projets. En réponse, les élus ont décidé de réunir « rapidement » les membres de leur réseau, d’intervenir auprès de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) et de « tous les acteurs de banlieue qui travaillent sur ce sujet », selon Kamal Hamza, président de l’association d’élus. S’agissant de l’emploi, ces élus ont proposé de recueillir les CV des jeunes de banlieue qui souhaitent travailler au Qatar.

Ils ont demandé « un coup de pouce » de l’ambassadeur à ceux qui souhaiteraient travailler en France dans les entreprises où le Qatar est actionnaire.

Source: http://www.lepoint.fr/


06/06/2011

Brocante politique à l’UMP: on brade les cartes d’adhésion !

C’est vraiment minable, ce genre de propagande électorale. C’est l’UMP au pouvoir qui nous a laissé atteindre (pour beaucoup) le seuil de pauvreté et qui maintenant organise un vide-greniers pour faire des adhésions. Je ne crois pas que l’on ai déjà vu ça en France. Quelle bassesse !

Marine 2012, vite !

FDF

.

10 euros l’adhésion à l’UMP, qui dit mieux ?

L’UMP, par la voix de Jean François Copé, vient d’annoncer la baisse du prix de ses adhésions, qui passent de 25 à 10 euros. Et pour ce prix-là, les « parrains » se verront gratifiés d’une rencontre avec ce même Jean- François Copé et d’un certificat signé de sa main. La droite gouvernementale passe donc, à moins d’un an des présidentielles, à l’offensive pour ravitailler ses rangs de citoyens prêts à être accueillis comme des stars.
La situation a donc l’air d’être grave pour l’UMP et en même temps, la mesure prise est à la hauteur de la marchandise qu’il reste dans la boutique, c’est-à-dire, plus grand-chose de nouveau, sans compter les toiles d’araignée qui peuplent les étagères garnies d’idées datant de 2007 et qui ne trouvent plus acheteurs.Malgré les agitations de cette formation politique pour renouveler son stock idéologique et qui n’hésite pas, pour y parvenir, à piller qui elle peut et en particulier sur sa droite, les adhérents n’ont pas l’air de se bousculer pour faire partie de la tribu Sarkozyste. Et bien alors, l’UMP serait-elle en rupture de stock d’humains, de citoyens buveurs de discours avec digestion lente ? C’est à se le demander car pour en arriver à casser les prix jusqu’à plus de 50%, c’est, comme dirait l’autre, « qu’il y a anguille sous roche ».Par ailleurs, il fut un temps où le PS s’était crêpé le chignon (encore une fois) pour une histoire à 20 euros. Vous vous souvenez ? Ségolène pensait aux pauvres tout en criant :
« Ouvrez les fenêtres, les portes, la cave, le grenier et faites entrer le peuple ! »

tandis qu’à Solférino, on redoutait la vague par crainte de voir les caisses se remplir moins vite, et de l’autre côté, les urnes, en période d’élection interne, se bourrer d’un peu de trop bulletins qui pourraient déstabiliser les patrons en place !Le PS vient donc de se faire détrôner dans son commerce militant (certes accouchées dans la douleur et au forceps) dans une ambiance politique où tout est prétexte à concours : l’immigration, l’islam, les pauvres, la laïcité, le sexe même et maintenant, le prix des adhésions !« Allons-y donc citoyens pour 10 euros à l’UMP, qui dit mieux ? » pourrait-on s’imaginer un Copé nous criant cela derrière son étalage !Et le FN ?
C’est sûrement gratuit chez eux, vu qu’ils prennent tous ceux qui cauchemardent à la vue d’un Noir, d’un Arabe ou d’une cité, même s’ils ne les voient que derrière un écran télé. Ou bien, ils ont des adhérents qui paient pour l’espoir d’une France « pure et blanche » promise par leur Cheftaine ! (L’adhésion « classique » est de 50€ au FN, ndlr).(FDF: discrimination politique…)Et au Front de Gauche, c’est combien ?
Eux, ils doivent payer leurs adhérents non ? Car avec un chef qui crie sur tous ceux qui ont plus d’un euro en poche, on l’imagine mal faire payer l’entrée de son officine !Et chez Europe écologie, les verts ?
De ce côté-ci de la galaxie politique, circulez, il y a intérêt à payer pour être certain d’entrer chez les « faux pauvres », enfin, entre « bobos déguisés en smicards ». Parce que chez les verts, on n’a pas besoin d’être beaucoup, mais juste assez pour être une force d’appoint ! et étant donné qu’ils rackettent au PS les mandats, que d’ailleurs les décideurs socialistes, (ou si vous préférez « les autorisés ») pillent aux militants, la question du prix de l’adhésion est donc secondaire. (C’est 10€ aussi chez EELV, ndlr).Quant aux partis du Centre, laissons leur le temps d’organiser leur entreprise en trouvant son PDG, son gérant, ses commerciaux  ; ils auront bien le temps de trouver des clients après 2012. (Chez le MoDem, c’est à partir de 20€, ndlr).Alors, en ces temps de brocantes électorales, où certains vident les greniers, d’autres pillent des caves, tout cela sur fond de grosses soldes du tarif des entrées, il est fortement conseillé aux marchands politiques de faire attention aux chineurs, parce qu’en ces temps de crise, la tentation est grande de chiner les prix…
Et que ce soient ceux des adhésions ou des idées, c’est ambiance brocante politique nationale !

Source: Le Post