Francaisdefrance's Blog

02/03/2012

Chicago: Bouches du Rhône…

Carte postale de Marseille- 2012

.

Scènes de la vie ordinaire à Marseille…

FDF

.

Un jeune homme de 26 ans et une femme de 39 ans ont été tués, dans la nuit, de plusieurs balles de gros calibre tirées par un ou plusieurs individus dans une cité HLM des quartiers Est de Marseille.

Le jeune homme a été la cible, jeudi vers 22h30 de un ou plusieurs tireurs alors qu’il se trouvait dans un local de la cité de La Pomme (11e). Après plusieurs tentatives de réanimation, il est décédé sur place, selon les marin-pompiers. Grièvement blessée par plusieurs impacts de balles au thorax, la femme a été transportée par les marins-pompiers aux urgences de l’hôpital de La Timone à Marseille où elle est décédée de ses blessures dans la nuit, selon la même source.

Aucun incident n’a été constaté après l’assassinat même si un attroupement important s’est formé au coeur de cet ensemble immobilier de cinquante bâtiments qui avait fait l’objet d’une descente de police vendredi dernier. Les forces de l’ordre étaient à la recherche de stupéfiants. Le parquet a confié les investigations à la brigade criminelle de la police judiciaire déjà en charge de plusieurs homicides non élucidés dans les cités.

D’après des informations obtenues par Le Figaro, l’enquête s’oriente vers une affaire de règlement de comptes entre voyous. L’homme abattu était défavorablement connu de la police. Il faisait, dit-on, l’objet d’une « mise en attention » de la part de certains services et pourrait avoir constitué une cible car il s’intéressait de près à la vente d’or. La police assure qu’il détenait des armes automatiques. On cite aussi le nom de l’un de ses proches, comme étant actuellement en prison. La jeune femme tuée, quant à elle, aurait entretenu par le passé un lien privilégié avec une figure locale du banditisme.

Il s’agit du second règlement de comptes dans la Cité phocéenne depuis le début de l’année, après une série noire fin 2011. En décembre, des tirs de kalachnikov avaient fait plusieurs morts dans l’agglomération et quatre cadavres avaient été retrouvés dans des voitures en flamme. Fin novembre, un policier avait été tué dans une course-poursuite et les forces de l’ordre avaient abattu un braqueur qui leur tirait dessus à la sortie d’un magasin, en plein jour.  Sur l’année dernière, 20 règlements de compte ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône (29 victimes dont 16 décédées), dont 15 à Marseille (23 victimes dont 13 décédées), selon les chiffres de la préfecture.

Source: http://www.lefigaro.fr/

24/02/2012

Marseille: la cité Phocéenne en passe de devenir le Chicago français.

Mais qu’est-ce qu’ils ont fait de cette ville, qu’encensaient Fernandel, Raimu, Marcel Pagnol, Marius et bien d’autres?  J’ose espérer qu’ils ne voient pas ce qui s’y passe…

Bonus: http://www.dailymotion.com/video/x718tk_marseille-de-fernandel-a-la-bonne-m_news

FDF

.

Marseille. Nouveau règlement de comptes : un « jeune » de 21 ans abattu…

Les semaines passent et se ressemblent à Marseille où un énième règlement de comptes a coûté la vie à un jeune homme de 21 ans hier en fin de soirée. L’un de ses amis est quant à lui légèrement blessé.

Tout s’est déroulé dans l’un des quartiers nord de la ville : un homme seul et casqué a fait irruption dans un snack de la cité « Le Mail » dans le 14ème arrondissement avant de faire feu sur la victime à l’aide d’un pistolet-mitrailleur.

Touché à deux reprises à la tête, le jeune homme de 21 ans n’a pu être sauvé. Celui-ci était connu de la justice pour de « petits délits » mais le préfet de police Alain Gardère a précisé qu’il était « prématuré » d’évoquer la piste du trafic de stupéfiants, qui semble « étonnante » dans ce quartier.

16 morts en 2011

Après une série noire de fusillades fin 2011, il s’agit du premier règlement de compte depuis le début de l’année. En décembre, des tirs de kalachnikov avaient fait plusieurs morts dans l’agglomération et quatre cadavres avaient été retrouvés dans des voitures en flamme. Fin novembre, un policier avait été tué dans une course-poursuite et les forces de l’ordre avaient abattu un braqueur qui leur tirait dessus à la sortie d’un magasin, en plein jour.

L’année dernière, 20 règlements de comptes ont été recensés dans les Bouches-du-Rhône (29 victimes dont 16 décédées), dont 15 à Marseille (23 victimes dont 13 décédées), selon les chiffres de la préfecture.

Source: http://www.ladepeche.fr/

Merci à Henri…

12/11/2011

L’Union des Familles Musulmanes des Bouches du Rhône vit essentiellement de subventions !!!

Et les subventions sortent de NOS portefeuilles. Nous devons faire des sacrifices, nous, les sous-chiens, a dit Sarkö Ier. Mais pour que se soit l’UFM qui en profite? Pas question! Plutôt crever…

FDF

.


  • « Nous avons, depuis Octobre 2011, après un examen minutieux des pièces administratives et comptables de notre association de la part du Trésor Public,

– pu bénéficier du caractère d’intérêt général
– été habilités à délivrer des reçus fiscaux de dons et libéralités versés par des particuliers et les entreprises leur ouvrant droit à un avantage fiscal au titre des articles 200 et 238 Bis du code général des impôts. »

UL’association Union des Familles Musulmanes donne le détail des subventions publiques perçues.

Le total des produits enregistrés pour l’exercice 2010 s’élèvent à 459 211€, dont 384 320€ de subventions octroyées. La participation du Conseil Général s’élève à 91 800€ soit 24% du budget total. La part consacrée au festival « l’Aïd dans la Cité… » est de 40 000€ et la part consacrée aux autres activités à 51 800€. Voici le récapitulatif des subventions accordées en 2010 :

  • LA PREFECTURE : 18 000€
  • DRJSS ex ACSE : 51 200€
  • LE CONSEIL GENERAL : 91 800€
  • LA REGION PACA : 144 500€
  • LA VILLE DE MARSEILLE : 25 000€
  • L’UDAF : 1 119€
  • ASP ex CNASEA : 26 515€, en remboursement de 2 emplois aidés
  • Avantage en nature loyer Ville de Marseille : 26 186€

Les subventions accordées en 2011 s’estiment à ce jour à 278 500€, soit à ce jour une baisse de 100 000€, réparties de la façon suivante:

  • LE CONSEIL GENERAL : 96 800€
  • LA REGION PACA : 110 000€          dont 20 000€ pour un emploi aidé
  • LA VILLE DE MARSEILLE : 22 000€
  • DRJSS ex ACSE : 28 000€
  • ASP ex CNASEA : 22 095€, en remboursement des 2 emplois aidés qui ont pris fin au 30/9/2011.
  • Avantage en nature loyer Ville de Marseille : 26 186€

********************************************

Sources:  :  http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/11/lunion-des-familles-musulmanes-vit-essentiellement-de-subventions.html

http://www.fdesouche.com/257306-lunion-des-familles-musulmanes-vit-essentiellement-de-subventions

http://rd.mird2.com/4y8tf4n5dnf.html

05/11/2011

Le comité de soutien de François Hollande dans les Bouches du Rhône…

Un simple petite image suffira… Remarquez que de l’autre coté, c’est pas mieux…

FDF

.

Reçu par mail…

17/08/2011

Le « gentil » imam de Miramas…

Il est sûr qu’avec cette affaire d’un ado séquestré et violenté par sa famille pour non-respect du ramadan, la « religion » d’amour, de paix et de tolérance prend à nouveau un sacré coup dans la tronche. Pour mieux faire passer la pilule, on fait « parler » un imam… Qui « condamne »… Ces gens là aiment bien « condamner »; vous l’aviez remarqué, non ?

Mais là, ils « condamnent » des actes de violence commis par les leurs; moins évident. Ca ne doit pas être facile pour ce religieux…

FDF

.

Religion de tolérance: la prière ou la raclée…

Deux jours après la découverte d’un adolescent séquestré par sa famille pour n’avoir pas respecté le jeûne du ramadan, l’imam de la mosquée de Miramas s’est confié à Europe 1.


La communauté musulmane de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, ne cautionne pas les actes commis par la famille de la victime. Interrogé par Europe 1, l’imam de la mosquée a en effet tenu à rappeler l’importance de la tolérance et de l’ouverture d’esprit, avant de condamner ces actes de violence. « Nous sommes dans un pays de droit, dans un pays de liberté où chacun peut vivre sa religion comme il l’entend. Certains prient, d’autres ne prient pas, certains jeûnent le mois du ramadan, d’autres ne jeûnent pas : ce n’est pas à nous de faire la loi », a-t-il ainsi déclaré. Alors la mère de l’adolescent a justifié ces violences par le fait que son fils est « turbulent », l’imam a assuré que « ce sont des faits condamnables ».

« Il fait des choses pas bien »

Découvert dimanche par les pompiers, l’adolescent s’est vu prescrire 15 jours d’incapacité temporaire totale (ITT) par le médecin de permanence qui l’a ausculté. Alors qu’il n’avait pas respecté le jeûne du ramadan, ce jeune homme de 17 ans a été séquestré et violenté par son frère aîné. Les secours l’ont ainsi trouvé avec les poignets et les chevilles entravés. Son corps présentait par ailleurs des traces de coups. Apparemment au courant de ce qui passait, la mère de la victime a indiqué à Europe 1 : « il ne fait pas d’études, il a arrêté l’école : il ne marche pas tout droit et fait des choses pas bien, il vend de la drogue », avant de conclure : « alors son frère l’a ramené à la maison, l’a attaché et l’a frappé ».

Ce sont des voisins, alertés par des gémissements, qui ont appelé les pompiers dimanche soir. D’origine algérienne, la famille de la victime est considérée comme « très stricte » par son voisinage.

Source: http://www.francesoir.fr/

15/08/2011

Miramas. Il n’observe pas le ramadan: un de ses proches le « massacre »…

« Religion » de tolérance… Boutez nous ça hors de France ! Quelle bande de sauvages.

FDF

.

Il avait « succombé à la tentation »: Photo d’illustration

.

Passé à tabac pour non-respect du ramadan !

Un jeune homme de 17 ans, roué de coups par un membre de sa famille pour non respect du jeûne du ramadan, a été découvert dimanche soir ligoté dans un appartement de Miramas (Bouches-du-Rhône).

Les secours, policiers et pompiers, sont intervenus vers 22 h après avoir été alertés par des voisins. Ils ont trouvé l’adolescent avec les poignets et les chevilles entravés. Le jeune homme a expliqué aux enquêteurs qu’il avait été frappé pour ne pas avoir respecté le jeûne du ramadan.

Une enquête a été ouverte.

Source: http://www.ladepeche.fr/