Francaisdefrance's Blog

28/12/2011

Le « Conseil des Français Musulmans Libres » va voir le jour…

Et avec la bénédiction de nos gouvernants… Pourquoi ce terme « musulmans libres »? Car en France, personne ne leur met des bâtons dans les roues: on leur offre des mosquées (pardon, des « centres culturels et cultuels »), au contraire. Il est fortement déconseillé d’annoncer preuves à l’appui ce qu’ils ont ont comme projets à notre encontre, nous les sous-chiens, au risque d’être considérés comme racistes. Ils font déjà pratiquement la pluie et le beau temps en France. Ils veulent instaurer la charia et personne ne bronche du coté de notre République.  « Soeur Anne, ne vois tu rien venir ? ».

Alors pourquoi des « musulmans libres »? Ils le sont déjà…

Autre point: ca sent l’éviction prochaine de Boubakeur et du CFCM… Non?

FDF

.

Le ministère de l’intérieur cherche de nouveaux intermédiaires « collabo-musulmans »

 

 

 

Le 12 décembre 2011, le Ministère de l’intérieur a convié une trentaine de représentants musulmans dans un chic restaurant pakistanais du quartier de la Madeleine à Paris.  

Cette réunion, mi- religieuse mi- politique, a validé le projet de créer une nouvelle association baptisée CFML : Conseil des Français Musulmans Libres.  

Le Préfet Moutouh a eu des mots très durs contre le CFCM, contre la Mosquée de Paris et contre les Frères Musulmans. il a accusé la Mosquée de Paris d’être aux ordres d’Alger et n’être intéressée que par l’argent du halal et du pèlerinage. Il s’est même plaint de l’agressivité des autorités algériennes contre le Ministre Guéant lors de sa dernière visite à Alger.  

Le Préfet Moutouh a accusé les représentants musulmans actuels de prêter allégeance aux gouvernements étrangers qui sont maintenant dirigés par des mouvements islamistes. Il a fait le vœu d’un printemps laïque pour libérer l’islam de France de l’ingérence étrangère et de l’emprise des islamistes de l’UOIF.  

Le CFML devrait représenter une nouvelle génération de musulmans au servie de la France, selon le Préfet qui a promis le soutien de l’Etat, des subvention du Qatar et des fondations privées comme celle de Dassault…  

Le chef d’orchestre, donc, de ce diner islamo-politique était le Préfet Hugues Moutouh, bras-droit du Ministre Claude Guéant, surnommé le Monsieur Karcher de Sarkozy. M Moutouh était épaulé par le sous-préfet Franck Philippe Georgin, responsable des affaires islamiques au Ministère de l’Intérieur.                    

 Et par Mme Dominique Lunel, conseillère du Ministre Guéant et dirigeant une officine DL Conseils.   Coté musulman, le chef de la délégation M Hassen Chalghoumi, présenté comme imam de la mosquée de Drancy et Président de la Conférence des Imams de France, qui selon Francesoir rassemble 85 imams, mais qui n’est qu’une coquille vide créée il y a 3 ans par Beauvau en présence de l’ancienne ministre Christine Boutin, Dominique Lunel et plusieurs préfets. Malgré le soutien politique, M Chalghoumi n’a réussi à réunir que de 5 imams.   En dépit que M Chalghoumi a été contesté par les fidèles de la mosquée de Drancy, par les dirigeants de l’Association Culturelle des Musulmans de Drancy, ACMD, qui ont tous démissionné pour contester des pratiques de corruption et une dérive politicienne de la gestion de M Chalghoumi,   En dépit des accusations du parti au pouvoir en Tunisie, Ennahda, qui a accusé Chalghoumi d’avoir travaillé pour la police politique de l’ex-dictateur Ben-Ali,  

Le Ministère de l’Intérieur persiste à vouloir manipuler l’islam de France et à imposer M Chalghoumi comme représentant des musulmans en France.                                                 

A notre source qui dénonce ces « collaborations « 

Source  :  http://www.islamenfrance.fr/

03/06/2011

2 000 musulmans rassemblés chez Martine Aubry !

« UNITE » ! C’est le slogan des socialistes, ça… Le rassemblement a eu lieu à Lille, fief de Martine Aubry, comme par hasard… Elle a du être contente, Martine: des musulmans partout dans sa ville. Que du bonheur !

FDF

.

Lille : la grande mosquée de Paris rassemble ses troupes…

Plus de 2000 musulmans ont participé à Lille Grand Palais, jeudi, au premier rassemblement européen de la fédération nationale de la grande mosquée de Paris. Une réunion « historique » sur fond de tensions internes.


Alors que se tiennent dimanche les élections au Conseil français du culte musulman (CFCM), auxquelles la Grande mosquée de Paris refuse de participer contestant leur représentativité, le rassemblement lillois s’est déroulé cet après-midi en présence, entre autres, du recteur Dalil Boubakeur et d’Abdelkader Aoussedj, président de la fédération régionale du Nord de la Grande mosquée de Paris, ainsi que d’un membre du gouvernement algérien.

Dalil Boubakeur a mis en garde contre toute tentation d’ignorer le rôle de cette institution dans l’organisation de l’islam de France, trois jours avant le renouvellement des instances du CFCM. « Attention: on ne pourra pas construire un islam de France sans la Grande mosquée de Paris » (GMP), a averti M. Boubakeur.

« Ignorer la GMP serait irresponsable, ce serait une injustice gratuite et une insulte à la mémoire des soldats musulmans qui, par centaines de milliers, se sont sacrifiés pour la France« , a-t-il insisté

La GMP a décidé de ne pas participer aux élections du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui renouvelle dimanche ses conseils régionaux, lesquels éliront le 19 juin les instances nationales. La GMP conteste le mode électoral affectant une représentation en fonction de la superficie des lieux de culte.

Pour M. Boubakeur, « la foi ne s’est jamais mesurée au mètre carré ». Le recteur a réclamé une « juste place » pour les adhérents de la fédération de la GMP qui « ne sauront se contenter d’un simple strapontin électoral ».

« Il va de soi que la fédération de la GMP a toute sa place dans cette institution », a répondu dans son allocution M. Bouvier, directeur de cabinet du préfet de la région Nord-Pas-de-Calais.

Proche du gouvernement algérien, la GMP est l’une des plus importantes composantes du CFCM avec le Rassemblement des musulmans de France (RMF), proche du Maroc, et
l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des Frères musulmans. Cette dernière aussi ne participe pas aux élections de dimanche et du 19 juin. Les Algériens soupçonnent leurs rivaux marocains de financer l’acquisition de lieux de culte pour avoir plus de représentants au CFCM.

Source: http://www.nordeclair.fr/

09/11/2010

France: interpellation de « présumés » djihadistes…

Ils voulaient s’en prendre à notre Boubakeur national… Faut pas toucher à Boubakeur: il est trop marrant. Pour une fois que l’on a un  islamiste qui nous fait rire…

FDF

.

Cinq personnes interpellées dans le cadre du démantèlement des filières jihadistes

Source AFP

Cinq personnes ont été interpellées lundi et mardi à l’aéroport de Roissy et à Paris, soupçonnées d’appartenir aux filières jihadistes de combattants formés dans les zones tribales à la frontière pakistano-afghane, a-t-on appris de sources concordantes. Parmi ces cinq, certains sont suspectés d’avoir voulu s’en prendre au recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, selon une source proche de l’enquête, confirmant une information de RTL.

Ces arrestations sont intéressantes « dans le cadre de la menace globale (contre la France) récemment évoquée », a déclaré à l’AFP une seconde source proche du dossier. Elle a ajouté que ces personnes étaient soupçonnées de faire partie des réseaux de candidats au jihad formés dans les zones tribales de l’ouest du Pakistan, à la frontière afghane, où combattent des talibans alliés à Al-Qaeda.

Arrétés à leur descente d’avion

Les deux premiers individus ont été arrêtés à Roissy-Charles-de-Gaulle à leur descente d’un avion en provenance d’Égypte et de retour de la zone frontalière entre le Pakistan et l’Afghanistan, tandis que les trois autres ont été interpellés à Paris, dans le cadre d’une commission rogatoire d’un juge antiterroriste, a ajouté la source proche de l’enquête. D’après cette source, certains suspects avaient menacé le recteur Boubakeur, lequel fait l’objet depuis cet été d’une protection rapprochée. Il n’était pas joignable mardi pour commenter cette information.

Depuis la fin de l’été, le gouvernement répète qu’il existe une « menace terroriste réelle » visant la France. Samedi, un Français d’une trentaine d’années, soupçonné de s’être rendu dans cette région, avait été mis en examen et incarcéré. Depuis la fin de l’été, le gouvernement répète qu’il existe une « menace terroriste réelle » visant la France. Des jihadistes qui entreprennent de rentrer des zones tribales pakistano-afghanes sont la « principale inquiétude » des autorités d’États européens, selon une source proche des services français. Elles craignent que ces combattants aguerris ne soient en mesure de se fédérer et d’organiser des groupes, pour l’heure informels et atomisés.


Source: http://tinyurl.com/29w4yen


02/11/2010

Dalil Boubakeur menteur, falsificateur, dissimulateur, takieur !

Lu sur Bivouac-Id:

Qui a menti ? Le dieu des musulmans ou Dalil Boubakeur ?

Le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a condamné aujourd’hui lundi 1er novembre 2010 un massacre de fidèles chrétiens en Irak, soulignant dans un communiqué que :

“L’islam n’est nullement l’ennemi du christianisme”.

On trouve cependant dans le livre sacré des musulmans, considéré comme la parole directe de leur dieu, des phrases qui ne laissent aucune ambiguité. Exemples :

[9:30] Les Chrétiens disent: «Le Christ est fils de Dieu». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse!

[2:191] Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre.

[9:5] Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.

[33:61] Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement.

Qui a menti : Boubakeur  ? Ou son dieu ?

Mais Allah ne peut se tromper donc c’est Dalil Boubakeur qui ment comme un arracheur de dents alors montrons-lui que l’on est pas dupe en lui envoyant cet article.

Monsieur Boubakeur, les mensonges de la takia ça ne prend plus.

 

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voter

http://directdemocratie.wordpress.com

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu)

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) L’article au format PDF: http://ripostesita.files.wordpress.com/2010/11/boubakeur-menteur.pdf

2)En finition : des textes  imprimés sur l’islam en appliquant les consignes suivantes :

Un timbre au tarif de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles soit 4 pages en tout. Vous pouvez donc compléter votre courrier en imprimant sur les pages encore disponibles des informations  afin de permettre a vos interlocuteurs une meilleure compréhension de l’islam. Au choix à cette page des argumentaires et tracts au format PDF: http://tinyurl.com/ksudr9

A qui envoyer les courriers?

Au Recteur de la mosquée de Paris Dalil Boubakeur dont l’adresse postale se trouve à cette page:

http://www.portail-religion.com/mosquees/grande-mosquee-de-paris-france-paris-75005.html

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

20/09/2010

Coup de pub: Protection rapprochée autour de Dalil Boubakeur…

Un comble: c’est la France qui le protège…

… Et aux frais de la princesse; nous, en fait.

Le pauvre coco… Le voilà qui se sent la cible des islamistes, lui qui en est le digne représentant en France. En mal de stigmatisation, monsieur Boubakeur?

FDF

.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, fait l’objet depuis jeudi soir d’une protection rapprochée et s’est dit « surpris » par la mesure, a indiqué, lundi, son entourage, confirmant une information de RTL. Trois personnes relevant du service de protection des hautes personnalités (SPHP) sont chargées de sa sécurité, pour une durée qui n’a pas été précisée, selon son porte-parole Slimane Naddour. Aucun détail n’a été fourni sur les raisons de cette protection.

Le recteur Boubakeur s’est dit « surpris » de cette protection rapprochée qui provoque « une certaine émotion dans (son) entourage et chez (ses) fidèles ». Il a dit avoir été informé jeudi après-midi que le ministre de l’Intérieur avait « décidé de placer (sa) personne sous protection rapprochée ». Quand il a demandé s’il faisait l’objet d’une menace précise, on lui a répondu, explique-t-il, qu’il s’agissait d' »une mesure générale de protection des personnalités tenant au renforcement du plan Vigipirate ».

Dans la pratique, une voiture avec deux personnes à bord l’accompagne dans ses déplacements, lui-même circulant comme d’habitude dans sa voiture avec chauffeur. Le recteur ne s’explique pas bien cette mesure de protection, même s’il estime que « la Mosquée de Paris est un élément éminent de l’islam de France », et que lui-même s’est efforcé de servir « un islam de France modéré ». C’est « un coup de tonnerre dans un ciel serein », a-t-il jugé.

Jusqu’ici, le recteur Boubakeur ne faisait pas l’objet d’une protection spéciale, sauf, a-t-il rappelé,

« dans les années 1995-1997 », quand il avait fait l’objet d’une fatwa de la part d’islamistes qu’il avait « chassés de la Mosquée de Paris ».

Source: http://tinyurl.com/29hlph3

21/12/2009

Mosquée de Paris: le « combat des chefs » est engagé…

Lundi 21 Décembre 2009

La succession à la Grande Mosquée de Paris engagée…

Dalil Boubakeur, actuel recteur de la Grande Mosquée de Paris. Et le prochain, quel sera-t-il  ?

Dalil Boubakeur, actuel recteur de la Grande Mosquée de Paris s’est fait assez de fric sur le dos des musulmans ignares et aussi des Français. Et le prochain, quel sera-t-il ? Tarik Ramadan? Non, il fait partie des « indésirables », pour l’instant… Et puis, il s’est auto-proclamé « intellectuel ».
FDF

Les jours de Dalil Boubakeur à la tête de la Grande Mosquée de Paris sont comptés. Depuis quelques mois, le recteur n’est plus reçu à Alger, où on lui reproche sa gestion chaotique du lieu de culte et ses prises de position controversées sur plusieurs dossiers sensibles : le conflit au Proche-Orient, le port du voile islamique en France, la discrimination à l’égard des musulmans… Sur chacun de ces dossiers, M. Boubakeur était apparu en décalage total avec les attentes de la communauté musulmane de France. Or, pour tout le monde, la Mosquée de Paris c’est l’Algérie. Les positions de Dalil Boubakeur sont donc souvent considérées comme celles d’Alger. Ce qui est loin d’être le cas.

Pour remplacer Dalil Boubakeur, deux hommes partent favoris : Ghaleb Bencheikh et Chems-Eddine Hafez. Le premier, un théologien franco-algérien né en Arabie Saoudite, connu et respecté en France, aurait la préférence d’Alger. De formation philosophique, M. Bencheikh pourrait contribuer à faire de la Grande Mosquée de Paris un lieu de rayonnement culturel dans un contexte mondial marqué par des tensions entre les différentes communautés religieuses. Enfin, Ghaleb Bencheikh possède la légitimité d’être le fils du Cheikh Abbas, ancien recteur de la Grande Mosquée de Paris.

Chems-Eddine Hafez, secrétaire général de la Grande Mosquée de Paris et membre du bureau du CFCM, peut quant à lui compter sur l’appui de l’actuel recteur et de ses réseaux au sein du gouvernement français. Mais une chose est sûre : le nom du futur recteur de la Grande Mosquée de Paris sera le fruit d’un consensus entre Alger et Paris. Cette succession, qui pourrait intervenir dès le premier trimestre 2010, constituera un sérieux test pour l’avenir des relations algéro-françaises. Alger verrait en effet d’un mauvais œil un autre candidat que le sien succéder à Dalil Boubakeur.

Source : Tsa-Algerie.com