Francaisdefrance's Blog

07/11/2011

Christianophobie: le Nigeria sera dans moins de trois ans le Liban Africain.

150 millions de chrétiens massacrés,  ça suffit ! L’islam n’a beau pas être une religion (tout au plus une idéologie), c’est impardonnable! Ce qui l’est aussi, c’est que les médias se taisent…

Lamentable.

FDF

Massacre de chrétiens au Nigéria (photo: Novopress).

.

Nigeria : boucherie musulmane à la veille de la  fête du sacrifice !

Cent cinquante corps étaient dénombrés dans la morgue d’un hôpital dans le nord-est du Nigeria au lendemain d’attaques menées par des islamistes dans la ville de Damaturu, dans un quartier majoritairement chrétien.

 Des attaques à l’explosif, revendiquées par la secte islamiste Boko Haram, qui se réclame des talibans afghans, ont visé des postes de police et des églises vendredi soir à Damaturu.

L’une des attaques menées dans la ville de Damaturu a été menée par un kamikaze qui a lancé sa voiture remplie d’explosifs. Les assaillants ont attaqué des postes de police et des églises avant d’engager le combat avec les forces de sécurité.

Des scènes de chaos et de destruction étaient visibles dans la ville où des immeubles et des voitures étaient incendiées.

 Un membre de Boko Haram a revendiqué samedi les attaques en série à l’explosif menées vendredi soir contre les minorités chrétiennes.

Les attaques d’islamistes perpétrées contre des postes de police et des églises à Damaturu, dans le nord-est du pays, coïncident avec le début de la  fête musulmane du sacrifice  appelé aussi Aīd al-Adha.

Le nord-est du Nigeria – à majorité musulmane  – est en proie à de fréquentes attaques menées par des fanatiques  de Boko Haram

Boko Haram a revendiqué aussi  l’attentat suicide contre le siège de l’ONU à Abuja le 26 août, qui a fait 24 morts.

Les membres de Boko Haram luttent pour une application stricte de la charia. La loi islamique a été réintroduite dans 12 Etats septentrionaux du Nigeria il y a une dizaine d’années.

L’Islam est malheureusement devenu une arme de guerre dans ce pays,  le plus peuplé d’Afrique. En juillet 2009, les Boko Haram, surnommés les talibans,  se sont soulevés dans l’état de Borno faisant plus de 800 morts. Aucun média ne s’est aventurier jusqu’ici pour rapporter des explications sur les graves massacres anti-chrétienns qui touchent au quotidien le Nigeria.

Source: http://www.resiliencetv.fr/

20/11/2010

Islamistes « présumés »…

Il faut arrêter de prendre des gants avec ces meurtriers fous d’Allah… Quand on parle d’eux, il faut dire « islamistes présumés »; pour ne pas les froisser. Comme dans l’info qui suit. Bilan de l’attaque de ces « islamistes présumés »: un gosse de 10 ans abattu; quels courageux combattants de l’islam! Et ils doivent en être fiers, ces cons !

FDF

.

Des islamistes présumés ouvrent le feu dans une mosquée: 3 morts !

KANO (Nigeria)

Des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram, qui avait lancé une insurrection meurtrière dans le nord musulman du Nigeria en 2009, ont tué vendredi trois personnes, dont un enfant de dix ans, près d’une mosquée à Maiduguri (nord-est), ont rapporté des témoins.

Deux hommes armés sur une moto ont tiré sur des fidèles musulmans près de la mosquée Wahabi dans le district de Ghozari, peu avant la prière du vendredi, tuant trois personnes à bout portant, ont indiqué des responsables de la mosquée et des témoins à l’AFP.

« La prière était sur le point de commencer lorsque deux hommes sur une moto se sont approchés et l’un d’eux a tiré sur la congrégation (…) tuant trois personnes dont un enfant de dix ans« , a déclaré Abdulkadir Yunus, un responsable de la mosquée, joint au téléphone à Maidiguri depuis Kano.

« Selon toutes les indications, les attaquants étaient des membres de Boko Haram, qui sont soupçonnés d’être responsables d’avoir commis ces derniers mois plusieurs attaques de la même manière », a-t-il encore déclaré.

« La congrégation attendait le début de la prière et je me trouvais près de la mosquée remplie de fidèles lorsque j’ai entendu des tirs en provenance de la route principale près de la mosquée », a déclaré à l’AFP un fidèle, Abdullahi Haruna

Lawan Abdullahi, le porte-parole de la police dans l’Etat de Borno, dont Maiduguri est la capitale, a confirmé ces meurtres.

« Trois personnes ont été tuées par des attaquants qui ont ouvert le feu sur la congrégation dans la mosquée. Les suspects sont des membres des Boko Haram », a-t-il déclaré à l’AFP.

La secte Boko Haram s’était soulevée en 2009 et les combats avec les forces de l’ordre, particulièrement intenses à Maiduguri où son QG avait été détruit, avaient fait plus de 800 morts.

Boko Haram, qui signifie en langue haoussa « l’éducation occidentale est un péché« , veut instaurer un Etat islamique « pur ».

Le mouvement fait à nouveau parler de lui de plus en plus souvent depuis quelques mois, avec de nombreuses attaques sporadiques qui lui sont attribuées par les autorités.

Après l’attaque avec des bombes artisanales d’un commissariat de Maiduguri début octobre, des barrages de police ont été érigés à travers la ville et l’armée y a de nouveau été déployée dans le cadre de l’Opération Mesa (python en langue Haoussa).

Source: http://tinyurl.com/25strw2