Francaisdefrance's Blog

23/05/2011

Stigmatisation et délires de persécution…

Et ça pleure, ça se plaint, ça stigmatise. Il faut savoir une chose: l’islamisation de NOTRE France ne se passera pas sans heurts… Qu’on se le dise !

FDF

.

Délire de persécution pour les étudiants de « l’Institut français d’études et de sciences islamiques »

« Quatre étudiants d’un institut islamique ont été interpellés et placés en garde à vue samedi soir alors qu’ils manifestaient devant la mairie de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) pour la réouverture de leur école, a-t-on appris dimanche de source policière. Depuis la fermeture le 26 avril de l’Institut français d’études et de sciences islamiques (Ifesi) pour non respect des normes de sécurité, des étudiants manifestent tous les week-ends à Boissy-Saint-Léger pour exiger sa réouverture et dénoncer le «climat d’islamophobie» en France. Samedi, environ quarante personnes se sont réunies devant la mairie de Boissy, provoquant l’intervention de policiers pour «disperser un mouvement non déclaré, qui occupe la place publique», a-t-on précisé de source policière. Après une plainte du rectorat, l’Ifesi, qui dispense des cours de «sciences islamiques et d’arabe», est depuis décembre 2010 au coeur d’une enquête d’un juge d’instruction de Créteil qui a mis en examen son directeur pour «abus de confiance», «travail dissimulé» et «mise en danger de la vie d’autrui» pour non respect des normes de sécurité. Créé en 2001, l’Ifesi accueille environ 300 élèves majeurs le soir et les week-ends et est exclusivement financé par les frais d’inscription. »

Cette affaire révèle plusieurs traits de la psychologie des militants musulmans :

– Ils ne supportent aucune remise en cause de leur fonctionnement interne par un pouvoir aux mains des infidèles.

– Ils sont persuadés d’être les dépositaires d’une « science » et en tirent orgueil, vanité, sentiment de supériorité.

– « L’islamophobie » est forcément la raison de toute critique, même fondée, de leur comportement, même délinquant.

Source: http://www.islamisation.fr/

03/05/2011

Il n’y a pas de fumée sans feu: fermeture étrange d’un institut musulman…

Ce qui suit, c’est la version « muzz »… Plaintes, lamentations, stigmatisation et j’en passe. On n’est jamais dans le collimateur de la justice pour rien… Il va falloir dire la vérité sur ce qui se passait vraiment dans cet institut, maintenant…

FDF

.

IFESI

« L’institut Français d’études et de Sciences Islamiques (IFESI) est depuis quelques mois dans le collimateur de la justice française, son crime enseigner l’islam.

Enseigner l’islam désormais interdit ?

Alors que le gouvernement débattait il y a quelques semaines de la place de l‘islam en France et de la nécessité de disposer de cadres religieux formés sur le territoire français, l’IFESI qui a ouvert ses portes en 2002 a été fermé suite à une décision de justice. Les motifs de cette fermeture ne sont pas clairs et la chronologie de cette affaire laisse à penser qu’il s’agit d’un acharnement.

En 2010, il fut reproché à l’IFESI de ne pas avoir déclaré l’établissement auprès du rectorat de Créteil. Puis son responsable Ahmed Abidi a fait l’objet d’une enquête pour dissumulation de travail et abus de confiance. Aujourd’hui l’établissement est fermé suite à une décision du Tribunal de grande instance de Créteil qui évoque des raisons de sécurité.

Un établissement reconnu

Les étudiants tout comme le personnel contestent les accusations et témoignent de la respectabilité et de l’engagement d’Ahmed Abidi. Une reconnaissance que la mairie de Boissy Saint Léger n’a pas hésité à afficher, une réunion municipale a même eu lieu dans les locaux de l’IFESI. D’une manière générale, l’association a toujours veillé a entretenir de bonnes relations avec les élus locaux ainsi que le voisinage.

L’enseignement dispensé à l’IFESI est reconnu par les élèves qui se déplacent de toute la région Parisienne pour assister aux cours. Samedi, afin de contester la fermeture de l’IFESI et interpeller la municipalité, une dizaine d’étudiants se sont symboliquement enchainés à un radiateur de la mairie de Boissy-Saint-Leger.

Cette fermeture particulièrement rapide intervient à un moment où les politiques n’hésitent pas à jouer avec l’islam et la place des musulmans à des fins électorales, citons par exemple la récente interdictions faites aux mamans voilées d’accompagner leur enfants lors de sorties scolaires ou encore l’interdiction du port du voile intégral au sein de l’espace publique. Par ailleurs, il y a comme qui dirait des intentions de limiter l’expression d’un certain Islam et de mettre en avant le projet d’islam de France tant cher à Nicolas Sarkozy. L’IFESI parle de la mise sous tutelle automatique des institutions musulmanes. »

Source des lamentations: http://www.ajib.fr/