Francaisdefrance's Blog

13/03/2012

La haine de la France d’une grand mère algérienne vivant en France…

Guerre d’Algérie et repentance… Ecoutez ce qui suit et repentez-vous…

Par la voix de ce témoignage, c’est toute l’Algérie qui parle; celle de là-bas et celle d’ici. Celle qui nous hait. Celle qui nous crache dessus. Celle que l’on nourrit…

Ca fait peur.

FDF

.

La guerre d’Algérie, Inès et sa soeur Sabrina en ont toujours beaucoup entendu parler grâce à leur grand-mère algérienne. Récemment, la rue en bas de chez elles, à Bobigny, a été rebaptisée « rue du 19 mars 1962″. L’occasion pour les deux soeurs de confronter les souvenirs de leur grand-mère et les réactions des passants qui empruntent la rue chaque jour.

.

« Je vais prendre les sous de la France en restant là, en ayant une retraite… »
.

A écouter sur http://www.fdesouche.com/284863-la-haine-de-la-france-dune-grand-mere-algerienne-vivant-en-france-appel-lecteur

30/12/2011

LA SUBSTITUTION DE POPULATION VOULUE PAS L’UMPS EST BIEN ENGAGEE…

Nous sommes bien entourés encerclés…

FDF

.


“9-3″ : Etrangers au sens strict : 40 % de la population – 150 000 clandestins


Selon les chiffres de la préfecture de Seine-Saint-Denis cités par le JDD, le “9-3″ compte 150 000 clandestins (soit 10% de la population) et 450 000 étrangers en situation régulière (environ 30% de la population) !

Les “étrangers” représentent donc officiellement pas très loin de la moitié de la population du département. Avec les nombreux français “de papier” et de droit du sol cette moitié doit être très allégrement dépassée avec une substitution de population considérable.

Avec de tels chiffres, il est facile de se rendre compte que les estimations officielles citées depuis plusieurs dizaines d’années par les différents gouvernements et les médias sont totalement fausses. Un exemple ? En 2004, la Direction centrale du contrôle de l’immigration et de la lutte contre l’emploi clandestin (Diccilec) avançait le chiffre de 200 000 immigrés en situation irrégulière en France…. Un chiffre que l’on peut multiplier par 4 voire 5 et même plus si l’on intègre la Guyane, Mayotte et les départements d’Outre-Mer.

Source:  http://fr.novopress.info/

01/09/2011

Une plainte contre les barbares de l’islam: FORSANE ALIZZA va trembler dans ses babouches….

Nous allons donner un sérieux coup de main à cette courageuse association qui a déposé plainte contre les islamo-intégristes de Forsane Alizza, tristement célèbre pour ses actions publiques et internes contre notre République, ses valeurs et son peuple. La copie du dépôt de plainte ci-dessous est à modifier selon vos coordonnées. N’importe qui peut porter plainte. Ca vous coûtera un timbre, c’est tout. Mais une avalanche de plaintes fera certainement s’effondrer Forzane Alizza qui n’a rien à faire sur notre terre de France. On accepte les musulmans; mais de ce genre là, non! Ils bafouent notre Code Pénal, notre Constitution et notre Patrie. C’est purement et simplement de l’incitation à la haine, punie par nos lois: http://tinyurl.com/3tdcreh

La communauté musulmane de France devrait y participer aussi, à cette action, ne serait-ce que pour nous montrer qu’ils ne sont pas solidaires avec ces fous d’Allah. Ca leur éviterait aussi bien des stigmatisations non fondées.

Avant tout, pour vous aider à mieux connaître ces fous, cliquez ici: http://tinyurl.com/3lt4ju9

Et maintenant, à vos courriers!

Merci pour votre soutien.

FDF

.

Lettre à MMe la PROCUREURE de la RÉPUBLIQUE DE BOBIGNY (93) surtout il faut mettre vos coordonnées si non la plainte n est pas prise en compte ET ADRESSER CE COURRIER PAR EMAIL à la GENDARMERIE DE ROSNY SOUS BOIS (AVEC LEUR ACCORD je leur ai téléphoné auparavant) adresse : judiciaire@gendarmerie.interieur.gouv.fr

DÉPÔT DE PLAINTE CONTRE L’ASSOCIATION MUSULMANE, EXTRÉMISTE ‘FORSANE ALIZZA’

A l’attention personnelle de Madame Sylvie MOISSON – PROCUREURE de la RÉPUBLIQUE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE 173, ave PAUL VAILLANT COUTURIER – 93008 – BOBIGNY

******************************************************

La lettre à copier et envoyer:

Madame la Procureure de la République, Je tiens à vous préciser, en tout premier lieu, que je désire qu’ EN AUCUN CAS, les personnes visées par cette plainte, puissent obtenir mes coordonnées quelles qu’elles soient, par mesure de sécurité, ces gens là sont prêts à tout. EN MA QUALITÉ DE CITOYEN, je dépose plainte contre l’association FORSANE ALIZZA, dont je ne connais pas l’adresse postale, mais certains PROCUREURS DE LA RÉPUBLIQUE (LIMOGES par exemple) poursuivent déjà cette association extrémiste, pour, parfois des faits similaires. EN EFFET : Une de « LEURS SŒURS », totalement voilée par un NIQAB, à été interpellée, et conduite (menottée) au commissariat, par les FORCES DE POLICE D’AULNAY SOUS BOIS, il y a environ une dizaine de jours. VOIR LA VIDÉO CI-DESSOUS (et les hurlements de l’interpellée) http://www.youtube.com/watch?v=gC-hDVo0nJo http://youtu.be/gC-hDVo0nJo Cette association aurait réuni (SANS AUTORISATION – semble t il) une centaine de manifestants, le SAMEDI 06/08/2011 ou DIMANCHE 07/08/2011, ET AURAIENT BRULé NOTRE CODE CIVIL, en le jetant, à nouveau, à terre, ce qui apparait clairement sur les vidéos et articles de presse, que vous pourrez consulter, sur les liens ci-dessous : http://www.forsane-alizza.com/islamophobie/rassemblement-forsane-alizza-a-aulney-sous-bois-contre-loppression-des-soeurs-16393 http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aulnay-ils-manifestent-pour-le-port-du-voile-07-08-2011-1557577.php http://www.bivouac-id.com/billets/video-des-musulmans-brulent-le-code-penal-a-aulnay-sous-bois/ Depuis quelques temps, déjà, sur son site internet, cette ASSOCIATION FORSANE ALIZZA, avait déclaré, et appelé au rassemblement de ses adhérents, afin de BRULER NOTRE CODE CIVIL, dans le but de protester contre la loi interdisant de porter des vêtements qui couvrent l’intégralité corps. Je vous rappelle que cette association FORSANE ALIZZA, est, déjà poursuivie pour des faits identiques (ILS ONT JETE, PUIS DONNE UN COUP DE PIED DANS NOTRE CODE PENAL) à LIMOGES. Ces personnes sont assez coutumières du fait, puisque le 9 avril dernier, ILS s’étaient réunis PLACE DE LA NATION à PARIS, puis le 11 avril sur la PARVIS de la CATHEDRALE NOTRE DAME à PARIS, aussi. Cette association a, incontestablement des comportements sectaires, et ne cache pas ses volontés d’implanter leur « RELIGION » dans l’Europe entière, et la « SHARIA » (loi islamique) qui va avec, au détriment, bien entendu des lois de la République. ILS REFUSENT TOTALEMENT LA DÉMOCRATIE. VOICI QUELQUES LIENS AFIN DE VISIONNER LES VIDÉOS, étayant mes affirmations : http://www.youtube.com/watch?v=PJTmeVOOcq0 ( http://youtu.be/PJTmeVOOcq0 ) http://www.youtube.com/watch?v=c3miqNeoJGY ( http://youtu.be/c3miqNeoJGY ) http://www.youtube.com/watch?v=3JqLhV80Vyg ( http://youtu.be/3JqLhV80Vyg ) http://www.youtube.com/watch?v=PzYd1YNmneI ( http://youtu.be/PzYd1YNmneI ) Cette association prône l’extermination de tous ceux qui ne sont pas musulmans. Je pense que la récidive de tels fait, que de bruler sur la place publique, NOTRE CODE CIVIL, doit pouvoir, faire de votre part, l’objet de poursuites, à l’encontre de ces personnes qui se livrent à de graves incivilités, d’une part, et se réunissent sans (semble t il) aucune autorisation. Ces comportements ne peuvent pas être tolérés par notre République laïque. En ma qualité de citoyen je suis profondément choqué par le comportement de ces individus, qui semblent se situer au-dessus de nos lois, (NE VOULANT RESPECTER QUE LEURS LOIS, à eux) et vous remercie en votre qualité de PROCUREURE DE LA RÉPUBLIQUE, de faire comprendre, par la sanction (pénale) que de tels comportement sont inadmissibles et répréhensibles. Dans cette attente, Je vous prie de croire, Madame la Procureure de la République, mes sentiments respectueux.

10/12/2010

Bobigny: les policiers solidaires !

 

Et ils ont bien eu raison, les collègues. Ne vous laissez plus faire, les gars! La racaille ne doit plus faire sa loi !

FDF

Plusieurs dizaines de policiers de Seine-Saint-Denis manifestaient devant le tribunal de Bobigny après la condamnation à de la prison ferme de sept de leurs collègues, a constaté une journaliste de l’AFP. Des dizaines de policiers en civil et en uniforme étaient rassemblés au pied du palais de justice de Bobigny et ont fait retentir les sirènes d’une quinzaine de voitures de police. 

« On a appelé les collègues du département à venir devant le tribunal. L’objectif est de montrer au président du tribunal qu’on n’est pas d’accord », a déclaré Sébastien Bailly, secrétaire départemental adjoint du syndicat Alliance. « On est scandalisé par le jugement. Pour nous c’est une atteinte au métier de policier », a fustigé M. Bailly.

Sept policiers ont été condamnés vendredi à des peines de 6 mois à 1 an de prison ferme, ce qui sera inscrit au casier judiciaire pour cinq d’entre eux et entraînera une radiation de la police. A Aulnay-sous-Bois le 9 septembre, un policier était blessé à la jambe, percuté par une voiture après une course-poursuite. Lui et ses collègues ont alors menti et accusé dans leur procès-verbal le conducteur de la voiture qu’ils poursuivaient.

 

Source:  http://www.lefigaro.fr

 

09/12/2010

Permis de tuer à Bobigny.

C’est en effet ainsi que l’on peut qualifier la décision du juge de la détention et des libertés du parquet de Bobigny qui a choisi de ne pas incarcérer l’auteur d’une tentative de meurtre… Peur des émeutes? Scandaleux, en tout cas. De quoi raviver le sentiment d’impunité chez les délinquants du coin et d’ailleurs…

FDF

.

« Scandaleux ». C’est en ces termes que le député-maire de Drançy qualifie la décision de remettre en liberté l’auteur d’un coup de couteau sur un jeune de 16 ans.

Les faits remontent à samedi matin, vers 8 heures. Un ado de 16 ans a reçu un coup de couteau au thorax, lors d’une tentative de vol de portable, à Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

La jeune victime a eu les poumons perforés par le coup de couteau, rappelle Le Parisien.

Elle est toujours hospitalisée, mais hors de danger. Elle s’est vu prescrire 28 jours d’incapacité totale de travail (TTT).

L’agresseur a été interpellé peu après les faits, en compagnie d’un complice. Le parquet de Bobigny a saisi le juge de la détention et des libertés (JLD).

Ce dernier a refusé d’écrouer le jeune agresseur.

Jean-Christophe Lagarde, député-maire, Nouveau Centre, de Drancy, s’est dit scandalisé par la décision du juge.

Mardi après-midi, il a interrogé, à l’Assemblée nationale, Michel Mercier, le ministre de la Justice.

Le garde des Sceaux a confirmé la décision du juge, tout en précisant que l’agresseur « a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de résider chez sa grand-mère dans les Vosges et d’aller pointer à la police ».

Pour le député-maire de Drancy, « il est absolument scandaleux qu’il n’y ait pas de suite judiciaire ».

Jean-Christophe Lagarde qualifiant la décision du juge de « permis de tuer », précise Le Parisien.

Source: Le Post

19/11/2010

Face à la racaille, faisons bloc !

Chances pour la France…

FDF

Après Craon en Mayenne, c’est au tour de la population de Portbail de se mobiliser contre la racaille importée sur son territoire en provenance de Seine-Saint-Denis. Le 8 novembre, un groupe multiethnique d’une dizaine de membres, venant de Seine-Saint-Denis, emménageaient dans le nouvel établissement de réinsertion scolaire (ERS) de cette petite commune de la Manche, un site chargé d’accueillir des collégiens au potentiel délictuel.

 

Trois jours seulement après leur arrivée, huit jeunes du 93 ont attaqué les clients d’un bar de Portbail, sous prétexte qu’ils ne pouvaient pas fumer à l’intérieur du commerce. « A Bobigny, on ne nous dit rien », auraient-il déclaré pour expliquer ces violences accompagnées de menaces de mort. Ils ont été rapatriés d’urgence en Seine-Saint-Denis. Après Craon et Portbail, une autre ville française doit accueillir des représentants de Seine-Saint-Denis. Jamais deux sans trois : un dicton bien connu de la racaille ?

Source: http://tinyurl.com/29wwcas

31/10/2010

BOBIGNY: Un « adolescent » se tue sur une moto volée… Source d’émeutes?

Triste pour le môme. Mais l’affaire va être certainement monter en mayonnaise . On a l’habitude… Des émeutes? Pourquoi pas. Tout maintenant est sujet à émeutes… Pauvre France…

A noter: le non port du casque à moto, en France, est  puni par la législation par 45 euros d’amende. Dur de mourir pour si peu… Mais quand on s’efforce à ignorer volontairement la loi et qu’on le paye de sa vie… C’est un choix.

En France, « nul n’est censé ignorer la loi »… Enfin, ça dépend de qui est en cause…

FDF

.

Un « adolescent » de 16 ans est mort hier matin, après un dramatique accident de moto survenu mercredi près de la cité de l’Etoile à Bobigny. Peu avant 18 heures, il a perdu le contrôle du deux-roues qu’il conduisait pour finir sa course dans un pylône. Il n’était pas casqué et roulait très vite en faisant une roue arrière.

Ces éléments, les policiers ont pu les recueillir auprès de pompiers, témoins de l’accident. Avec l’entrée des urgences de l’hôpital Avicenne juste à côté, la rue Romain-Rolland est une voie particulièrement empruntée par les secours qui conduisent des blessés aux urgences.

Mardi soir, des pompiers ont aperçu ce jeune motard sans casque qui a perdu le contrôle de la moto au moment de reposer la roue avant. Il a violemment percuté un pylône puis un mur. Grièvement blessé à la tête, il a été conduit en urgence et dans un état très préoccupant à l’hôpital, où il est décédé quelques heures plus tard.

L’adolescent vivait avec sa famille, et depuis de nombreuses années, dans la cité de l’Etoile de Bobigny. C’était un jeune homme au parcours chaotique, suivi depuis l’école primaire par des éducateurs.

Lorsque la police est arrivée, la moto n’était plus là. Elle a été retrouvée un peu plus loin, déplacée derrière un bâtiment et en partie incendiée, peut-être pour faire disparaître des empreintes. Le deux-roues avait été volé à Pantin. Une veillée funèbre devait avoir lieu hier soir dans une salle située au-dessus de la mairie annexe du quartier.

Ce n’est pas la première fois que de telles conduites à risques se terminent aussi tragiquement. A Stains, en septembre, un adolescent est mort après avoir percuté une voiture au Clos-Saint-Lazare. Il faisait une démonstration de roue arrière, lui aussi sans casque. Il avait 17 ans.

Source: http://tinyurl.com/33ff26p

Merci à DG pour le tuyau…

09/10/2010

Une « voilée » exclue d’une audience en correctionnelle!

Les provocations continuent… Mais plus que jamais, les juges doivent se montrer intransigeants dans de semblables cas. La fameuse loi n’est pas encore promulguée que déjà les exitées du niqab et de la burqa, certainement bien fanatisées par les barbus extrémistes, accomplissent leur travail de sape de notre République. Soyons vigilants et sans concessions aucune! Ils et elles ne nous feront pas de cadeaux…

FDF

.

Une femme intégralement voilée exclue d’un tribunal.

Une femme intégralement voilée, assise dans le public d’un procès correctionnel à Bobigny, a été exclue vendredi de la salle d’audience, au lendemain de la validation par le Conseil constitutionnel de la loi interdisant la burqa et le niqab dans l’espace public.

Le tribunal de Bobigny, en Seine Saint-Denis, a été amené vendredi à exclure de la salle d’audience une femme intégralement voilée qui a refusé d’ôter la partie dissimulant son visage.

« Les personnes dont le visage est visible sont autorisées à rester dans la salle en conservant leur foulard. Contrairement à la personne au premier rang dont seuls les yeux sont visibles », a martelé la présidente du tribunal, avant d’ajouter: « elle est invitée à quitter la salle ou à (retirer) son voile ». Le parquet s’était pour sa part abstenu de demander cette exclusion.

« Je ne suis pas étonnée. Je m’y attendais, mais j’ai quand même pris le risque », a réagi cette femme dont on ne pouvait voir que les yeux bleus et qui a refusé de décliner son identité, se limitant à indiquer qu’elle avait 35 ans et venait d’une commune proche de Saint-Denis.

Cette exclusion a eu lieu en marge d’un procès correctionnel concernant deux hommes soupçonnés de s’être introduits en juin au domicile de l’imam de Drancy, Hassan Chalghoumi, qui se veut la figure d’un islam modéré. Partisan d’un Islam de France, ce dernier avait justement pris position pour une loi contre le voile intégral, au risque de se voir accuser de « dénaturer » l’islam par plusieurs collectifs radicaux.

La présence de cette femme intégralement voilée n’est donc pas entièrement anodine. D’autant que les deux prévenus étaient soutenus par Abdel-Hakim Sefrioui, président du collectif radical pro-palestinien Cheikh Yacine.

Entre janvier et mars 2010, la mosquée de Drancy avait été le théâtre de vives tensions entre l’association dirigée par l’imam Drancy et le collectif dirigé par Abdel-Hakim Sefrioui.

Cette décision du tribunal de Bobigny intervient alors que le Conseil constitutionnel a validé jeudi la loi interdisant la burqa et le niqab dans l’espace public. Le texte doit encore être promulgué pour entrer en application.

(Source Europe1-AFP)