Francaisdefrance's Blog

27/02/2012

Réponse des « niqués » aux « niqueurs » de la France…

Allez, une petite touche d’humour.

Faut quand même que je me surveille, moi. Je commence à utiliser leurs « mots »…

FDF

.

Tu « niques la France » ?

.

Solution: retour au bled…

.

Merci à Henri pour la photo; et l’idée…

14/02/2012

Et encore de la poèsie venue d’Orient

Désormais, je regroupe les insultes et menaces reçues. Pas trop le temps de m’étendre sur les vomissements de ces pouilleux. Mais je les publie afin que les « sous-chiens » que nous sommes constatent par eux-mêmes les propos qui reflètent le fond de la pensée de certains de ces pauvres cons gens « issus de l’immigration » ou encore au bled.

Amis de la poésie, à vous de lire… C’est du « brut de pomme », je vous préviens à l’avance. Et toujours « en dessous de la ceinture », bien entendu. Des refoulés, je vous dis; il ont un vache de problème, ceux qui écrivent ça…

FDF

.

jamel et nicolas commented on Marine Le Pen lance un signe amical à Fdesouche… C’est « fort ».

la putain de ta mere toi et a marine le pen la pute au gros cul 🙂

More information about jamel et nicolas

IP: 87.225.253.174, torproject.org.all.de
Email: nikelefn@free.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/87.225.253.174

*******************************************************************************************************************************************************************************

New comment waiting approval on Francaisdefrance’s Blog  
  coucou commented on Avignon : « La voix de Sarkozy m’a dit de tuer mon amie »: 15 ans de réclusion…

facile de mettre des fais divers ou ya des rebeux mais kestion pedophilie les franchouillard sont champion , les nikeur denfant c vous les pretres pedophile c vous , l inceste c vous , les gaulois c les pire , baise ta soeur donc fils de putain

 
 
More information about coucou

IP: 109.163.233.205, gorz.torservers.net
Email: salam@hotmail.fr
URL:
Whois: http://whois.arin.net/rest/ip/109.163.233.205

.

Salut les refoulés !!!

14/01/2012

Clermont Ferrand: La salariée voilée de Leclerc déboutée aux prud’hommes !

Il ne faut pas trop abuser des « bonnes choses »… Mais que pour le plaisir d’em……, elles continuent à provoquer…

FDF

.

LA VOILEE  de CLERMONT-FERRAND A ETE DEBOUTEE      BRAVO LE   CPH   !!!!!!!!!!  EN ATTENDANT ELLE PERCOIT LES INDEMNITES CHÔMAGE  !!!!!!!!!

ICI ON EST EN FRANCE   ET PAS AU BLED  LA FRANCE EST UN PAYS D’ESSENCE CHRETIENNE   ET LAÏQUE   NOUS SOMMES BIEN COMME çA  –
‘AU BLED   ELLES NE FERAIENT PAS   LE 1/10ème DE CE QU’ELLES SE PERMETTENT DANS NOTRE PAYS.

ELLE VA SUREMENT INTERJETER APPEL    un avocat en AJ c’est payé par nos impôts –  la suite au prochain numéro.

JC JC

.

La salariée estimait que son affectation à la réserve était directement liée au port de son foulard islamique.

De retour d’un long congé parental, l’employée accusait la direction de l’hypermarché de l’avoir affectée à la réserve parce qu’elle portait le voile.

Nulle trace de discrimination. Le conseil des prud’hommes de Clermont-Ferrand a débouté, ce mardi, une ex-salariée d’un hypermarché Leclerc qui accusait son employeur de l’avoir changée de poste parce qu’elle portait le voile. A son retour d’un congé parental de neuf ans, la jeune femme avait été réaffectée à la réserve, alors qu’elle occupait un poste en rayon avant son départ. Son avocat a annoncé qu’il ferait appel.

Engagée en 1997, Gulsen.O avait pris un congé parental d’éducation en 2001, puis enchaîné avec deux autres congés parentaux pour s’occuper de ses quatre enfants. Durant ces neuf années, elle s’était investie dans la religion musulmane, choisissant de porter le voile. A son retour chez Leclerc en 2010, elle est affectée à la réserve et ne retrouve pas son poste initial en rayon. Elle demande alors un licenciement avec indemnités, ce que la direction refuse.

Propositions de reclassement

Le 23 septembre, après plusieurs arrêts maladie pour cause de dépression, la salariée est licenciée après avoir refusé « quatre propositions de reclassement« , selon l’avocate de la direction, Stéphanie Giraud. « Elle a été licenciée en raison de ses convictions religieuses », a affirmé de son côté son avocat, Me Patrick Roesch, réclamant la résiliation de son contrat de travail aux torts de l’employeur, ce qui ouvre droit à des dommages et intérêts.

Me Roesch avait également estimé que son affectation à la réserve était directement liée au port de son foulard et que l’employeur avait « l’obligation de lui proposer un emploi similaire à celui qu’elle occupait avant son congé ». Pour l’avocate de l’employeur, « à aucun moment il n’a été demandé à Mme.O de retirer son foulard ». « La réserve faisait partie de ses missions et il s’agissait de la remettre à niveau après neuf années d’absence, au cours desquelles tout a changé dans l’entreprise », avait-elle plaidé.

03/07/2011

Le niktamer du jour est….

…niktamerefacho

Lequel commence mal sa journée en vomissant des insultes à notre encontre, nous les « sous-chiens »… Et qui a beau utiliser un proxy; ce n’est pas un problème pour le localiser. Il va vite s’en rendre compte…

J’ai un conseil à te donner, mon frrrrrrrrrrrrrrrrère, soufflé par Sarkö:

« casse-toi, pov’con ! »

Remonte sur ton chameau et retourne au bled !

FDF

.

Auteur : niktamerefacho (IP : 81.57.210.55 , vit94-1-81-57-210-55.fbx.proxad.net)

E-mail   : niketamer@hotmail.fr

Adresse :

Whois    : http://whois.arin.net/rest/ip/81.57.210.55

Commentaire :

site de facho brulé tous en enfer bande de chien

14/10/2010

Selon un quotidien algérien, nous sommes tous des nazis en Europe!

Et ça, ce n’est pas de l’incitation à la haine, des fois? Les immigrés du Maghreb, par la voix de ceux qui y sont encore (tant mieux) vivant en Europe, pardon, profitant du système européen et « français d’abord », comme dirait JM Le Pen, nous bavent dessus… D’après l’article qui suit, nous sommes tous populistes, xénophobes ou nationalistes. En attendant, ce sont les premiers à brûler nos voitures, tirer sur nos policiers, et piller nos caisses d’aide sociale. En outre, et je veux parler des « jeunes », ils crachent par terre quand ils nous croisent, en signe de mépris… Mais ceux qui nous traitent de racistes le font depuis le bled. C’est plus sûr… Quel courage! Lisez ce discours plein de haine… Après, vous les regarderez d’un autre oeil, ces « jeunes issus de l’immigration »… Et leurs aînés qui nous font des « salamalecs »… Vous voulez que je vous dise un truc? « ILS » ont peur… Et ils ont raison, d’avoir peur…

FDF

.

Lu sur: http://www.liberte-algerie.com/

.

Conséquence du populisme de la droite traditionnelle et des socialistes:

L’extrême droite s’installe en Europe !

« Les mouvements populistes, xénophobes ou nationalistes connaissent un nouvel essor dans plusieurs pays européens. Si, à l’Est, ils sont fidèles à l’idéologie fasciste, à l’Ouest, ils prennent pour cible le multiculturalisme et l’islam en particulier. Vienne est passé à la peste brune.

La droite raciste, xénophobe et populiste se porte de mieux en mieux en Europe. À l’Est, rien de très nouveau. En Hongrie, en Slovaquie, en Roumanie, des partis authentiquement profascistes sont toujours en forme. Dans la filiation des idéologies nationalistes des années 1930, ils prônent une identité nationale ethnico-religieuse, raniment de vieux contentieux territoriaux et la question des minorités hors frontières. En Hongrie, les législatives du 10 avril devraient consacrer la victoire du grand parti conservateur et nationaliste, le Fidesz, mais aussi confirmer la percée du Jobbik, antisémite, xénophobe, qui a obtenu trois députés européens.
En Slovaquie, le Parti national slovaque (SNS), radicalement nationaliste, devrait se maintenir dans un gouvernement de coalition après les législatives du 12 juin. Il est déjà en campagne et ses actions sont violentes contre l’ouverture à l’Union européenne. En Serbie, les ultras bougent et s’opposent à l’ouverture à l’Union européenne  ainsi qu’à toute forme de normalisation avec les communautés musulmanes de la région, lesquelles attendent que justice leur soit rendue pour les crimes contre l’humanité exercés à leur encontre par des Serbes enflammés par leur pureté ethnique.
À l’Ouest, l’extrême droite prospère sous son vrai visage et ça marche pour elle. Boostée par les actions extrêmes de pouvoirs de la droite traditionnelle et même de sociaux-démocrates,  la droite radicale s’est enhardie, au point d’accuser ces derniers de plagiat. La fille de Le Pen se raille de Sarkozy qui a repris à son propre compte le slogan identitaire fétiche du Front national : “La France aux Français de souches”.
Les chefs de l’extrême droite sont fiers de l’adjectif “extrême” et ne s’embarrassent plus de ces lignes jaunes que les démocrates et la loi leur avaient imposées. La seule différence avec la droite traditionnelle est que l’extrême droite réfute la main tendue de celle-ci qu’elle dénonce comme déconnectée de la réalité, auto-reproduite et corrompues par le cosmopolitisme et la mondialisation. L’OMC et Bruxelles sont leurs bêtes noires. Par contre, ils partagent avec la droite au pouvoir la reconstitution d’une identité ethnique et la dénonciation de la société multiculturelle et, surtout, de l’islam. L’interdiction de la construction de minarets, approuvée par les électeurs suisses le 29 novembre 2009, a fait des émules auprès de l’ensemble des pays du continent européen.
Contre toute attente et contre l’avis des principaux partis politiques, des responsables religieux et des milieux économiques, les Suisses ont voté à 57% pour l’interdiction de minarets dans leur pays. La question, soulevée par le parti populiste de droite, l’Union démocratique du centre (UDC), était soumise aux électeurs sous la forme d’un référendum, aboutissement d’une opération ayant recueilli plus que le seuil requis pour soumettre une question au vote des citoyens. Un vote xénophobe inspiré par la peur, les fantasmes et l’ignorance. L’UDC a fait croire aux Suisses que leur identité était mise en péril par l’islam ! Il s’est trouvé des sociologues pour expliquer que le racisme suisse serait le résultat “d’une fierté nationale blessée”, dans la remise en cause du secret bancaire, la faillite de Swissair et la manière “honteuse” avec laquelle Kadhafi a traité le pays dans l’affaire des otages suisses en Libye.
L’UDC s’était éclatée dans la stigmatisation de l’islam, braquant sur la violence terroriste et l’image de la femme. Et la propagande n’est pas propre à la Suisse. Chaque pays européen a produit ses propres thèmes pour cibler les musulmans. En France, c’est la burqua, après le foulard.
En Allemagne, les mosquées et les mariages forcés dans les communautés turques. En Grande-Bretagne, les débordements du multiculturalisme séculaire, avec la visibilité nouvelle des musulmans. Des caricatures au Danemark. L’homosexualité aux Pays-Bas… Et, pour tous, incivilités et violences des immigrés et de leurs enfants, qui rendent la vie impossible aux souchiens de culture judéo-chrétienne. En Europe, il y aurait, au bas mot, une vingtaine de million de musulmans. L’islam est la seconde religion en France et en Allemagne. Au sein de l’UE, aucun gouvernement n’a  tenté de régler de manière satisfaisante la situation de la religion musulmane, qui fait pourtant partie intégrante du paysage européen. Pire, les gouvernements ont épousé les thèses des extrêmes droites.
La xénophobie et la haine des immigrés ont offert un fonds de commerce électoral aux pouvoirs populistes qui prospèrent dans toute l’Europe. Refusant d’être assimilées au néofascisme, la nouvelle vague de la droite européenne, dont la France de Sarkozy est la caricature, prône l’ultralibéralisme (moins d’impôts, moins de règles, moins d’allocations sociales, moins de services publics) et un programme durement antimusulman au nom de la lutte contre le multiculturalisme. Port de la burqua prohibé sur pratiquement l’ensemble des capitales européennes, pas de foulards à l’école, guerre déclarée aux marchands de kébabs (!), pas de mosquées ni même pas de lieux de prière. Des municipalités européennes multiplient les mesures discriminatoires contre leurs résidents et mêmes concitoyens de culture musulmane. Quelques exemples de xénophobie.
À Varallo Sesia, petite ville dans le nord-ouest de l’Italie, le maire, parlementaire de la Ligue du Nord, a infligé cet été des amendes de 500 euros aux nageuses musulmanes qui se baignent en burkini (maillot de bain intégral), tant dans les piscines que dans les rivières et les torrents. Une autre commune italienne dans la région de Trévise (Nord-Est) a fait fermer, la veille du Ramadhan, les bâtisses utilisées jusque-là comme mosquées…
L’islamophobie s’affiche aujourd’hui sans contraintes, faisant sortir des bois les fascistes. L’organisation la plus achevée dans ce patchwork droitier est l’English Defence League, qui rassemble  des Sikhs, des juifs et des homosexuels hostiles aux musulmans. Héraut à tous nouvelle vague d’extrémisme de droite en Europe, le xénophobe Geert Wilders,  homme politique danois néerlandais célèbre pour ses positions anti-immigration.
Son procès pour incitation à la haine raciale s’ouvre le 30 octobre, et l’extrême droite européenne s’est donné rendez-vous à Amsterdam, pour soutenir leur icone et fonder du coup la Ligue européenne antimusulmane, qui sera baptisée European Friendship Initiative (Initiative européenne de l’amitié) ! Parties de petites manifestations violentes contre la présence de musulmans eu Europe, ces ligues drainent aujourd’hui plusieurs milliers de militants anti-islamistes. Ce mouvement est caractéristique des années 2010. La clef de son succès, les hooligans des stades de foot. La sous-culture violente du football a produit un vaste mouvement multiethnique hostile aux musulmans. Ils sont tous adorateurs d’Adolf Hitler, mais comme ils ne sont pas à une contradiction près, le drapeau israélien est devenu une figure récurrente de leurs rassemblements !
Fasciste, néo-nazie, ces mouvements ont forgé des passerelles avec la droite européenne traditionnelle qui partage avec eux l’anti-islamisme. Et de citer la France sarkozyste avec sa loi sur l’interdiction de la burqua, le tour de vis aux lois sur l’immigration (révisées cinq fois par Nicolas Sarkozy). Ou encore, l’Autriche où le parti d’extrême-droite a fait une franche percée lors des élections locales du 10 octobre en s’emparant de Vienne, la capitale, à l’issue d’une campagne vivement xénophobe et anti-islamique.
Faisant perdre aux sociaux-démocrates leur majorité absolue, la droite fasciste autrichienne devient la deuxième force politique à Vienne, un bastion socialiste depuis 1919. La clef de la réussite : les quartiers populaires où la peur du musulman exorcise les questions du chômage et de la paupérisation induite par la mondialisation. Son affiche électorale a rappelé celle du Français Le Pen qui avait habillé, pour les régionales françaises, la carte de la France par les couleurs algériennes et une mosquée menaçante, des appels au courage pour défendre le sang viennois ! Le FPÖ a copié la rhétorique de Sarkozy sur le “bon français”. »

24/08/2010

Les immigrés marocains chassés par la crise en Europe?

Ahhhhh, l’Europe, ce n’est plus ce que c’était. Dur à dire mais la crise a quand-même de « bons côtés »… Pas besoin de les expulser, les marocains d’Espagne et d’Italie. Ils rentrent tout seuls au bled… Ben oui, il n’y a plus grand-chose à gratter dans les pays d’accueil… Et si on émigrait au Maroc, nous, les sous-chiens?

Lisez ce qui suit et… sortez vos mouchoirs…

FDF

« 

Adil est un casablancais qui vient de rentrer au Maroc pour retrouver sa famille après un bon bout de temps passé en Italie. C’est un congé sans limite dans le temps que ce jeune vient de prendre. Du moins, jusqu’à ce que l’économie italienne atteigne la reprise tant promise par les responsables dans ce pays et qui tarde apparemment à venir. Lorsque Adil achète un contrat de travail voilà plus de cinq ans, il croyait dur comme fer que son rêve d’acquérir une voiture neuve et de construire une maison pour lui et sa famille allait enfin devenir une réalité. Mais au fil du temps, il a compris que ses rêves allaient rester encore des rêves jusqu’à nouvel ordre. Tout comme ce jeune, de nombreux marocains vivant en Italie et en Espagne, deux pays les plus touchés dans le vieux continent au côté du Portugal et de la Grèce, ont subi de plein fouet les résultats de graves problèmes financiers qui ont secoué quasiment toutes les économiques mondiales.

En Espagne par exemple, des chiffres non officiels estiment le nombre des Marocains qui seront rentrés au Maroc à près de 150.000 personnes. Selon des informations de l’association des travailleurs immigrés marocains en Espagne (ATIME), relayés par des médias espagnols et marocains, depuis le début de 2009, entre 130.000 et 150.000 immigrés marocains ont quitté l’Espagne principalement en raison de la situation de chômage dans laquelle de nombreux ressortissants marocains se sont retrouvés après la crise. Pire encore, l’ATIME, citée par l’agence Maghreb arabe presse estime que pas moins de 43% des Marocains établis dans ce pays ibérique sont sans emploi. Autrement, Sur une communauté évaluée à 758.900 ressortissants marocains en Espagne, 350.000 personnes ne trouvent pas de travail depuis au moins plusieurs mois. Même l’immigration saisonnière de la main d’œuvre marocaine n’a pas échappé aux dommages de la crise. L’on se rappelle tous des informations largement relayées par les médias espagnoles sur la décision du gouvernement autonome de l’Andalousie de renoncer à la main d’œuvre marocaine saisonnière composée essentiellement de femmes dans le secteur de l’agriculture.

Transferts
Même si les chiffres sur l’ampleur du retour des immigrés n’émanent pas d’une source officielle espagnole, leur véracité peut être recoupée avec l’aide des statistiques sur les transferts des marocains du Monde. Exception faite des pays comme la France, l’Allemagne et la Belgique, les transferts des marocains du monde ont connu des baisses variables en 2009. Et les plus fortes baisses ont été relevées en Espagne et en Italie où les transferts ont baissé respectivement de 25% et 10%. Deux autres pays européens ont connu des baisses notamment en Hollande (8,7%) et en Grande Bretagne (12,9%).

Plus globalement, les transferts en provenance des pays accueillant des communautés relativement importantes de Marocains ont baissé. En 2008, le volume des transferts des MRE avait atteint 53.072 millions de dirhams(en baisse par rapport à 2007 avec 55.000 millions de dirhams). En 2009, les transferts allaient continuer leur trend baissier avec un volume de 50.273 millions de dirhams. Ces chiffres montrent bien que les immigrés marocains sont en difficulté. Ces derniers n’ont eu d’autres choix que de rentrer au bercail en attendant des jours meilleurs. «De nombreuses personnes sont revenues au Maroc parce qu’ils ne trouvaient pas de travail en raison de la crise. Il est très difficile de vivre dans un pays européen sans avoir la moindre source de revenu. Ceux qui sont restés ne pouvaient pas rentrer au Maroc puisqu’ils se trouvent en situation irrégulière ou n’ont pas encore renouvelé leur permis de séjours», explique Adil. Et de poursuive : «Rentrer bredouille dans son pays d’origine est une décision difficile à prendre. Seules des conditions comparables à ce que nous avons vécu peuvent pousser une personne à prendre une position pareille»….

Suite et source: http://tinyurl.com/32dowee