Francaisdefrance's Blog

18/10/2010

Manifestations: des « Blacks Blocs » saccagent l’Opéra Bastille.

Les premiers effets de la lutte contre la délinquance PROMISE par Sarkö Ier se font sentir…

FDF

.

La grande manifestation parisienne de samedi contre la réforme des retraites a dégénéré samedi, en fin de journée. Des Blacks Blocs, issus de groupuscules ultra-violents, ont saccagé le hall de l’Opéra Bastille. Une trentaine d’interpellations ont eu lieu.

Bastille CRS Black Blocs De nombreux CRS ont été dépêchés place de la Bastille, pour prévenir des dégâts causés par les  »casseurs ». (Reuters) 

La journée de mobilisation contre la réforme des retraites s’est déroulée dans le calme samedi. Quelques incidents ont toutefois eu lieu en marge de la manifestation parisienne. En fin de cortège, sur la place de la Nation, des échauffourées anecdotiques ont eu lieu, selon i-Télé, entre les forces de l’ordre et des jeunes. Mais c’est surtout à la Bastille que la situation a dégénéré. Près de 200 « casseurs » ont débarqué dans le sillage des milliers de manifestants.

« Des Blacks Blocs« , selon le site de Paris Match , qui se sont livrés à des dégradations cassant vitrines et abribus. Une cinquantaine d’entre eux ont également pris d’assaut l’Opéra Bastille, dont ils ont saccagé le hall d’entrée. Peu avant 19h15, la police a interdit les journalistes d’approcher le lieu. Les CRS ont ensuite délogé les « casseurs » de l’Opéra. Une trentaine de personnes ont été interpellées.

Les Black Blocs sont constitués de groupuscules ultra-violents, qui se réclament souvent de l’extrême-gauche. Ils s’étaient notamment illustrés en avril 2009, lors du sommet de l’Otan à Strasbourg, par de nombreuses dégradations et affrontements directs avec les forces de l’ordre. Ils étaient également présents au sommet de Copenhague sur le climat. Leur sortie de samedi soir n’a toutefois rien de comparable avec ces événements internationaux.

Source: http://tinyurl.com/262p9tw